Lisez! icon: Search engine
Kurokawa
EAN : 9782368524381
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 228
Format : 148 x 210 mm

Sherlock - épisode 01, Une étude en rose

, ,

Fabien NABHAN (Traducteur)
Collection : Sherlock
Série : Sherlock
Date de parution : 09/02/2017
Holmes reprend vie dans le Londres de notre époque : voici l’adaptation en manga de la
célèbre série TV de la BBC !

 
Rapatrié d’Afghanistan à cause d’une blessure et de troubles psychologiques, le Dr. Watson retrouve un vieil ami de l’époque de la faculté de médecine qui lui présente son futur colocataire. D’un seul coup d’œil, cette personne devine qu’il s’agit d’un médecin militaire de retour du Moyen-Orient, qu’un de ses proches... Rapatrié d’Afghanistan à cause d’une blessure et de troubles psychologiques, le Dr. Watson retrouve un vieil ami de l’époque de la faculté de médecine qui lui présente son futur colocataire. D’un seul coup d’œil, cette personne devine qu’il s’agit d’un médecin militaire de retour du Moyen-Orient, qu’un de ses proches est victime d’alcoolisme ou encore qu’il est suivi par un thérapeute. Le nom de ce colocataire ? Sherlock Holmes.

Holmes reprend vie dans le Londres de notre époque ! Pour résoudre les énigmes, il manipule un smartphone et utilise les dernières trouvailles de la science : voici l’adaptation en manga de la célèbre série TV de la BBC !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782368524381
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 228
Format : 148 x 210 mm

Ils en parlent

"Benedict Cumberbatch trop kawaï"
Kurokawa publie le 9 février Une étude en rose, premier tome de Sherlock, une adaptation en manga de la séné télévisée de la BBC dans laquelle le détective de Baker Street est interprété par le charismatique Benedict Cumberbatch.
Livres Hebdo

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Noctenbule Posté le 3 Avril 2020
    On ne pouvait faire une histoire plus fidèle au premier épisode de la série. On retrouve tous les personnages même les plus secondaires. Pour la plupart, ils sont reconnaissables au premier coup d'oeil. Le suspens monte de façon progressive tout comme le lien invisible qui se créer entre Sherlock et John. Le choix du noir et blanc n'est absolument pas gênant surtout lorsqu'on est habité à la lecture de manga. En effet avec le titre "Une étude en rose" on aurait pu s'attendre à voir cette touche de couleur. Mais la question que l'on peut se poser, est-ce que c'est nécessaire? La réponse est un non catégorique. Doit-on voir pour croire? Vous savez bien que non. Les fans de la série, comme moi, risque d'adorer cette lecture et peut-être même que cela va les rendre accro au 9ème art japonais. Certain dénonce le fait que cela soit comme dans la série, c'est une adaptation de la série et non une libre adaptation de la nouvelle originale. Les adaptations libres ne manquent dans aucun genre que cela soit téléfilm, film, dessin animé, livre, bd.... La couverture annonce la couleur donc pas de mensonge sur la marchandise. Et il faut aussi noter... On ne pouvait faire une histoire plus fidèle au premier épisode de la série. On retrouve tous les personnages même les plus secondaires. Pour la plupart, ils sont reconnaissables au premier coup d'oeil. Le suspens monte de façon progressive tout comme le lien invisible qui se créer entre Sherlock et John. Le choix du noir et blanc n'est absolument pas gênant surtout lorsqu'on est habité à la lecture de manga. En effet avec le titre "Une étude en rose" on aurait pu s'attendre à voir cette touche de couleur. Mais la question que l'on peut se poser, est-ce que c'est nécessaire? La réponse est un non catégorique. Doit-on voir pour croire? Vous savez bien que non. Les fans de la série, comme moi, risque d'adorer cette lecture et peut-être même que cela va les rendre accro au 9ème art japonais. Certain dénonce le fait que cela soit comme dans la série, c'est une adaptation de la série et non une libre adaptation de la nouvelle originale. Les adaptations libres ne manquent dans aucun genre que cela soit téléfilm, film, dessin animé, livre, bd.... La couverture annonce la couleur donc pas de mensonge sur la marchandise. Et il faut aussi noter que même si on retrouve le même file conducteur, cela ne peut être vraiment identique. L'exigence du genre lecture et bd oblige de faire des modifications par rapport à une série. Seuls les grands puristes sherlocksiens s'en rendront compte. Mais, qu'importe, la lecture de cette aventure risque de provoquer deux choses : l'envie de lire les autres tomes de la série et aussi de la regarder à nouveau car on ne s'en lasse pas. 
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jesslivresque Posté le 27 Février 2020
    Une étude en rose est le premier manga de la série, qui suit les épisodes. C'est d'ailleurs tip top ce qu'on a vu à la télé. Très fan de cette série, je ne pouvais pas passer à côté de cette adaptation et c'est un réel plaisir de la retrouver sous cette forme.
  • sandrine57 Posté le 26 Janvier 2020
    Désargenté, blessé physiquement et psychologiquement, le docteur Watson revient de la guerre en Afghanistan dans un piteux état. Quand par hasard il rencontre un ancien ami de le fac de médecine, celui-ci lui offre une opportunité de revenir vivre à Londres sans se ruiner. Pourquoi ne pas partager un logement avec une de ses connaissances ? Lorsque Watson rencontre son futur colocataire, il est estomaqué par le personnage. Après quelques minutes en sa présence, l'homme est capable de lui dire qu'il rentre de la guerre, qu'il est suivi par une thérapeute et d'autres choses qu'il croyait secrète et cachée. Sherlock Holmes, puisqu'il s'agit de lui, n'est pas facile à vivre, pas spécialement sympathique, plutôt arrogant et sûr de lui. Mais il a aussi des qualités hors du commun, des facultés intellectuelles exceptionnelles et un sens de la déduction qu'il a élevé au rang de science. Très vite, Watson se rend compte qu'il est en présence d'un génie et que la police londonienne pense comme lui. Confrontés à une série de suicides qui pourraient bien cacher des meurtres, Scotland Yard fait appel à Sherlock pour résoudre cette mystérieuse affaire. Un copier/coller de la série anglaise où Benedict Cumberbatch incarne magistralement un Sherlock... Désargenté, blessé physiquement et psychologiquement, le docteur Watson revient de la guerre en Afghanistan dans un piteux état. Quand par hasard il rencontre un ancien ami de le fac de médecine, celui-ci lui offre une opportunité de revenir vivre à Londres sans se ruiner. Pourquoi ne pas partager un logement avec une de ses connaissances ? Lorsque Watson rencontre son futur colocataire, il est estomaqué par le personnage. Après quelques minutes en sa présence, l'homme est capable de lui dire qu'il rentre de la guerre, qu'il est suivi par une thérapeute et d'autres choses qu'il croyait secrète et cachée. Sherlock Holmes, puisqu'il s'agit de lui, n'est pas facile à vivre, pas spécialement sympathique, plutôt arrogant et sûr de lui. Mais il a aussi des qualités hors du commun, des facultés intellectuelles exceptionnelles et un sens de la déduction qu'il a élevé au rang de science. Très vite, Watson se rend compte qu'il est en présence d'un génie et que la police londonienne pense comme lui. Confrontés à une série de suicides qui pourraient bien cacher des meurtres, Scotland Yard fait appel à Sherlock pour résoudre cette mystérieuse affaire. Un copier/coller de la série anglaise où Benedict Cumberbatch incarne magistralement un Sherlock moderne transposé au XXIè siècle. Ceux qui n'ont pas vu la série vont découvrir un scénario original, inspiré d'Une étude en rouge, mais sans la partie mormone, avec un rythme effréné, des rebondissements et une présentation des principaux personnages. Quant aux fans de la BBC, ils ne seront pas surpris tant le manga est fidèle à la série. Le mangaka a particulièrement soigné Sherlock, fidèle portrait de Cumberbatch, un peu moins Watson et pas du tout Mycroft. Rien de particulier à signaler, l'objet semble plus commercial qu'original mais les fans inconditionnels y trouveront leur bonheur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Eky Posté le 8 Janvier 2020
    Je remercie tout d'abord Babelio et l'opération Masse critique pour ce manga. Cette lecture me laisse une impression assez ambivalente. En effet, il s'agit d'une adaptation du premier épisode de la série "Sherlock" de la BBC. En fait, d'adaptation, on peut plutôt parler de reproduction. Il n'y a pas vraiment de découverte dans ce manga. L'histoire est certes excellente, prenante, mais au final, on la connaît déjà et il n'y a pas d'autre réel plaisir que celui de la redécouverte. (Mis à part peut-être voir Benedict Cumberbatch superbement dessiné.) J'ajouterai tout de même que ce manga m'a donné envie de revoir la suite de la série "Sherlock".
  • odin062 Posté le 15 Décembre 2019
    "Sherlock, tome 1 : Une étude en rose" est un manga adaptant la célèbre et excellente série de la BBC. On y retrouve la totalité du scénario original (qui est juste génial) sur les quelques 200 pages. Il s'agit d'une transposition au XXième siècle des célèbres aventures du detective "Sherlock Holmes" de Conan Doyle. Coté scénario, du coup, rien à dire : comme on colle à la série télé, c'est forcément génial. Cela fait quelques années que je n'avais pas revu cet épisode, ainsi le redécouvrir sous un autre format fut une expérience tout à fait plaisante. Pour le coté manga, je dois dire que je n'aime pas ça d'habitude mais ici, ça passe plutot bien. L'artiste a bien gardé les traits des acteurs et je dirais que le seul bémol de ce livre est l'apparence des personnages secondaires qui est moins fidèle et détaillée. Cela n’empêche pas de vibrer pour cette enquête haute en suspense. Je remercie Babelio et les éditions Kurokawa pour l'envoie de ce nouveau tirage (2019), le livre datant de 2017. Ce fut une belle découverte et nul doute, que j’achèterai les autres tomes. Je conseille à tous les fans de la série, de revivre les aventures (terminées) de Sherlock sous... "Sherlock, tome 1 : Une étude en rose" est un manga adaptant la célèbre et excellente série de la BBC. On y retrouve la totalité du scénario original (qui est juste génial) sur les quelques 200 pages. Il s'agit d'une transposition au XXième siècle des célèbres aventures du detective "Sherlock Holmes" de Conan Doyle. Coté scénario, du coup, rien à dire : comme on colle à la série télé, c'est forcément génial. Cela fait quelques années que je n'avais pas revu cet épisode, ainsi le redécouvrir sous un autre format fut une expérience tout à fait plaisante. Pour le coté manga, je dois dire que je n'aime pas ça d'habitude mais ici, ça passe plutot bien. L'artiste a bien gardé les traits des acteurs et je dirais que le seul bémol de ce livre est l'apparence des personnages secondaires qui est moins fidèle et détaillée. Cela n’empêche pas de vibrer pour cette enquête haute en suspense. Je remercie Babelio et les éditions Kurokawa pour l'envoie de ce nouveau tirage (2019), le livre datant de 2017. Ce fut une belle découverte et nul doute, que j’achèterai les autres tomes. Je conseille à tous les fans de la série, de revivre les aventures (terminées) de Sherlock sous ce format. Pour les autres, vous pouvez aussi vous lancer !
    Lire la suite
    En lire moins
Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.