Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221246160
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 252
Format : 1 x 215 mm

Soleil glacé

Collection : Collection R
Date de parution : 05/03/2020
Il n’a rien vu du monde, elle l’y embarque.

Comme si son premier chagrin d’amour ne suffisait pas, Luce apprend que son père − un homme qu’elle a à peine connu − vient de mourir. Et puisque la vie n’en a pas fini avec ses mauvaises blagues, elle découvre ce qu’il lui avait toujours caché : une autre famille.
Mais...

Comme si son premier chagrin d’amour ne suffisait pas, Luce apprend que son père − un homme qu’elle a à peine connu − vient de mourir. Et puisque la vie n’en a pas fini avec ses mauvaises blagues, elle découvre ce qu’il lui avait toujours caché : une autre famille.
Mais la rencontre bouleversante de Luce avec Pierrot, un frère tout neuf et différent, va faire fondre son coeur glacé...
Un grand roman contre les préjugés, qui célèbre l’énergie, la fantaisie, et la rage de vivre !

« Une poésie de la déglingue quand tout se barre en sucette mais que la vie est là, malgré tout, et la tendresse, et l’amour. Séverine Vidal construit un monde en quelques phrases. » Michel Abescat, Télérama (à propos de Pëppo)

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221246160
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 252
Format : 1 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • saomalgar Posté le 23 Février 2021
    Dans une même journée, Luce se fait larguer par Tristan pour une autre fille, et elle apprend le décès de son père qu'elle voyait très peu depuis qu'il était parti avec une autre femme. Le jour de l'enterrement, elle découvre qu'en plus elle a un frère de son âge, son quasi jumeau, et une petite soeur. Pierrot, son frère, est atteint du "X fragile", cela complique la communication au début, mais pour Luce, la rencontre avec ce frère est salvatrice et elle veut rattraper le temps qu'on lui a volé en réalisant leur rêve à tout les deux ! Vérifier la parole paternelle qui leur a tant menti : est-ce que le père-noël existe ? Direction la Laponie... Un road trip fraternel touchant et libérateur. L'humour toujours présent, la tendresse infinie entre le frère et la soeur, l'aventure imprévisible, un moyen de s'échapper d'une réalité trop triste. A découvrir
  • Felina Posté le 15 Février 2021
    Ayant découvert il y a peut la plume de Séverine Vidal avec "Son héroïne" de la collection coup de poing "Court toujours", c'est avec beaucoup de curiosité que j'ai commencé ce roman. Le postulat de la quatrième de couverture interpelle le lecteur par son originalité. Ce n'est pas une bonne période pour Luce. L'adolescente qui vit son premier grand chagrin d'amour, apprend le décès son père. De cet homme qu'elle a peu connu, elle ne sait rien. Contre toute attente, Luce découvre l'autre famille mais surtout elle fait la connaissance de son demi-frère : Pierrot. Les deux adolescents vont immédiatement sympathisé comme s'ils ne s'étaient jamais quitter. Luce et Pierrot, son demi-frère pas comme les autres vont s'apprivoiser et décident d'entreprendre un voyage totalement fou. Ce n'est pas tant la cause ou le but du voyage qui sont important que le chemin lui-même. Même si le lecteur - au début du moins - se dit que ça fait un peu beaucoup tous ces événements - rupture, chagrin, décès, nouvelle famille... - d'un seul coup. Même si la vraie vie peut se montrer bien pire. Mais finalement tout s'imbrique de façon fluide, un peu comme une construction de legos. Le point qui peut... Ayant découvert il y a peut la plume de Séverine Vidal avec "Son héroïne" de la collection coup de poing "Court toujours", c'est avec beaucoup de curiosité que j'ai commencé ce roman. Le postulat de la quatrième de couverture interpelle le lecteur par son originalité. Ce n'est pas une bonne période pour Luce. L'adolescente qui vit son premier grand chagrin d'amour, apprend le décès son père. De cet homme qu'elle a peu connu, elle ne sait rien. Contre toute attente, Luce découvre l'autre famille mais surtout elle fait la connaissance de son demi-frère : Pierrot. Les deux adolescents vont immédiatement sympathisé comme s'ils ne s'étaient jamais quitter. Luce et Pierrot, son demi-frère pas comme les autres vont s'apprivoiser et décident d'entreprendre un voyage totalement fou. Ce n'est pas tant la cause ou le but du voyage qui sont important que le chemin lui-même. Même si le lecteur - au début du moins - se dit que ça fait un peu beaucoup tous ces événements - rupture, chagrin, décès, nouvelle famille... - d'un seul coup. Même si la vraie vie peut se montrer bien pire. Mais finalement tout s'imbrique de façon fluide, un peu comme une construction de legos. Le point qui peut un peu "accrocher" le lecteur est le niveau langagier un peu trop familier utilisé par Sandrine Vidal. L'autrice tape fort, mais en même temps se démarque. C'est pas parce que c'est un livre qu'il faut déformer la réalité. Les jeunes - et les autres aussi d'ailleurs - ça jure, ça gueule, ça vit. D'ailleurs, les personnages sont attachants, surtout ce duo fraternel. Les thématiques traitées par l'autrice touche au cœur, même si tout le monde ne connaît pas le handicap de Pierrot. Le syndrome du X fragile provoque un retard intellectuel, des caractéristiques physiques particulières et quelques troubles du comportement. Il en est d'autant plus attachant pour Luce qui se consacre totalement à lui pour oublier un peu son chagrin. Les thématiques touchent au cœur comme le handicap, la famille, l'amitié, la différence et les préjugés... (...)
    Lire la suite
    En lire moins
  • Takalirsa Posté le 6 Janvier 2021
    [L'avis d'Anaïs, 15 ans] Dès le premier chapitre, ce roman parle de rupture (avec son petit ami depuis trois ans), l'héroïne n'est donc pas super bien. Tout de suite après, un appel de sa mère lui apprend la mort de son père (le cœur a lâché). A l'enterrement, Luce découvre pour la première fois l'autre famille de son père remarié. Que de bouleversements en si peu de temps! D'ailleurs Luce n'exprime aucune émotion, ne pleure même pas. Est-ce parce qu'elle voyait moins son père ces derniers temps? Parce qu'elle a du mal à réaliser ce qui arrive? Qu'elle est sous le coup de la colère? Et puis voilà qu'elle rencontre son frère "X fragile" d'à peine sept mois de moins qu'elle. Un frère témoignant de la double vie de son père. Mais en même temps terriblement attachant car handicapé: Pierrot a du mal à s'exprimer, il a des tics, il a du mal à communiquer et assez peu d'expression faciale. Pourtant "je l'ai aimé directement" (contrairement à la petite sœur agaçante!), avoue Luce qui devient très proche de ce "garçon spécial". Sans prévenir qui que ce soit, ils partent tous les deux en Laponie, le rêve de Pierrot. Un voyage comme une... [L'avis d'Anaïs, 15 ans] Dès le premier chapitre, ce roman parle de rupture (avec son petit ami depuis trois ans), l'héroïne n'est donc pas super bien. Tout de suite après, un appel de sa mère lui apprend la mort de son père (le cœur a lâché). A l'enterrement, Luce découvre pour la première fois l'autre famille de son père remarié. Que de bouleversements en si peu de temps! D'ailleurs Luce n'exprime aucune émotion, ne pleure même pas. Est-ce parce qu'elle voyait moins son père ces derniers temps? Parce qu'elle a du mal à réaliser ce qui arrive? Qu'elle est sous le coup de la colère? Et puis voilà qu'elle rencontre son frère "X fragile" d'à peine sept mois de moins qu'elle. Un frère témoignant de la double vie de son père. Mais en même temps terriblement attachant car handicapé: Pierrot a du mal à s'exprimer, il a des tics, il a du mal à communiquer et assez peu d'expression faciale. Pourtant "je l'ai aimé directement" (contrairement à la petite sœur agaçante!), avoue Luce qui devient très proche de ce "garçon spécial". Sans prévenir qui que ce soit, ils partent tous les deux en Laponie, le rêve de Pierrot. Un voyage comme une aventure, entre auto-stop et camping, au jour le jour, sans se soucier de rien ("On verra demain"). Le père, bien que décédé, est toujours présent dans l'esprit de Luce. Des textes en italiques retranscrivent des messages répondeur et des souvenirs qui sont liés à lui. Luce ressent beaucoup de haine à son égard, à l'égard de toutes ces promesses qu'il n'a jamais tenues. On a l'impression que tous les actes de l'adolescente sont en rapport avec lui, à cause ou grâce à lui. Tout est ramené sans cesse à leur relation. Et en même temps, le voyage en Laponie indique une volonté de partir, de prendre du recul, de se laisser porter. Je ne m'attendais pas au thème du handicap et c'est vraiment sympa de voir que malgré tout, des liens étroits se tissent entre Luce et Pierrot. J'ai aimé que l'héroïne prenne les choses comme elles viennent, qu'elle dévoile dans le texte ce qu'elle ressent sans oser le dire. Et contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'histoire n'est pas triste du tout, au contraire il y a beaucoup d'humour!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sophielit Posté le 18 Décembre 2020
    C’est touchant à lire et ça apporte de la douceur à ce récit qui est sinon fait de beaucoup d’aspérités. Luce est en effet construite d’un seul bloc, pleine de rage suite à la trahison de son ex-amoureux, face à ce père qui n’a jamais osé être entier avec l’une ou l’autre famille et qui ne pourra plus l’être maintenant qu’il est mort. Et l’écriture va dans ce sens. Rapide, parfois rêche, à la fois crue et claquante.
  • PatSBook Posté le 9 Décembre 2020
    Luce, étudiante à Bordeaux, cumule les déboires. Son petit ami de trois ans rompt par SMS et son père, qu'elle voyait peu, meurt soudainement. Au cours des obsèques, elle découvre la double vie et les mensonges de son père, l'autre famille et deux autres enfants, ses demi frère et sœur. Instantanément, elle se sent attirée par Pierrot, légèrement plus jeune qu'elle et porteur d'un handicap (X fragile). Les événements et les émotions la submergent et sans doute pour rattraper le temps perdu, elle visite régulièrement ce nouveau frère dans son foyer spécialisé. Après quelques erreurs dues à sa méconnaissance du handicap, elle se met en tête de le protéger et de l'éveiller. Suite à une grève déstabilisant l'équilibre des résidents au foyer, elle se lance avec lui dans un road-movie hasardeux qui doit les conduire jusqu'en Laponie pour rencontrer le Père-Noël ! Le voyage, les rencontres et les péripéties qu'ils vivent leur permettent de mieux se connaître, s'accepter et s'entraider. Le final est peu crédible mais ce roman aborde de façon originale les thématiques de la différence et du handicap. Le texte met à l'honneur l'amour fraternel et la bienveillance. A découvrir !!
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Prix littéraire
    Lisez

    Goncourt, Femina, Médicis : nos auteurs dans la course aux prix littéraires

    Les premières listes des grands prix littéraires de l’automne sont désormais connues. De Camille Pascal en lice pour le Goncourt à Elizabeth Wetmore nommée pour le Grand prix de littérature américaine, petit tour d’horizon de nos auteurs sélectionnés.

    Lire l'article
  • Interview
    Robert Laffont

    Séverine Vidal: "J'avais une idée précise en tête et rien ne s'est passé comme prévu"

    À l'occasion de la sortie de son nouveau roman Soleil glacé, Séverine Vidal s'est prêtée au jeu des trois questions. Après des années dans l'enseignement, Séverine Vidal se consacre aujourd'hui à la littérature jeunesse et à l'animation d'ateliers d'écriture, notamment en établissements scolaires et centres sociaux. Elle présente ici un roman d’initiation contre les préjugés qui célèbre l’énergie, la fantaisie et la rage de vivre.

    Lire l'article