Lisez! icon: Search engine
Kurokawa
EAN : 9782380710182
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 224
Format : 128 x 182 mm

The ride-on King - T1

Nesrine MEZOUANE (Traducteur)
Collection : The ride-on King
Date de parution : 11/03/2021
Alexandre Ploutinov, Président à vie de la Prussie, pensait avoir tout dompté... jusqu'à ce qu'il débarque dans un monde fantastique peuplé de centaures et de dragons !
Alexandre Ploutinov est maître des arts martiaux et président de la République de Prussie, à vie. Son désir insatiable de chevaucher et de conquérir toutes sortes de choses – des bêtes, des machines et même une nation – l’a conduit vers le triomphe et la gloire. Mais un jour, victime... Alexandre Ploutinov est maître des arts martiaux et président de la République de Prussie, à vie. Son désir insatiable de chevaucher et de conquérir toutes sortes de choses – des bêtes, des machines et même une nation – l’a conduit vers le triomphe et la gloire. Mais un jour, victime d’une attaque terroriste, il est écrasé par la tête de sa propre statue. Quand il se réveille enfin, il se retrouve dans un monde magique peuplé de créatures fantastiques !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782380710182
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 224
Format : 128 x 182 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Leya-niess Posté le 15 Mai 2021
    Manga édité chez Kurokawa, The Ride-on King suit la trame de l'isekai tensei puisque le personnage principal se retrouve propulsé dans un autre monde, fantasy, après son décès. Et ce personnage n'est pas n'importe qui puisque c'est le joyeux pastiche d'un certain président russe actuel. Ploutinov est donc un tyran de notre monde (tiens donc ?) qui décède d'une façon brutale et absurde (écrasé par la tête de sa propre statue). Expert en arts martiaux, il s'éclate en chevauchant des animaux sauvages. Une fois passé dans "l'autre monde", qu'elle n'est pas sa surprise quand il est mis en présence de créatures toutes plus incroyables les unes que les autres : dragons, centaures et j'en passe ! Flanqué de deux acolytes féminines, une guerrière et une sorcière qui lui apprennent les règles de ce monde sorti droit des jeux de rôle (un mix entre Narnia et le Seigneur des Anneaux ) totalement cynique et loufoque. C'est plutôt drôle, parfois carrément absurde mais pourtant, on trouve des thématiques plus sérieuses (l'esclavage, l'exploitation animale). Ploutinov, l'ex-tyran, ne se limite pas à une parodie ; le personnage est bien développé et devient un être plus sympathique que bien des êtres qu'on va croiser... Manga édité chez Kurokawa, The Ride-on King suit la trame de l'isekai tensei puisque le personnage principal se retrouve propulsé dans un autre monde, fantasy, après son décès. Et ce personnage n'est pas n'importe qui puisque c'est le joyeux pastiche d'un certain président russe actuel. Ploutinov est donc un tyran de notre monde (tiens donc ?) qui décède d'une façon brutale et absurde (écrasé par la tête de sa propre statue). Expert en arts martiaux, il s'éclate en chevauchant des animaux sauvages. Une fois passé dans "l'autre monde", qu'elle n'est pas sa surprise quand il est mis en présence de créatures toutes plus incroyables les unes que les autres : dragons, centaures et j'en passe ! Flanqué de deux acolytes féminines, une guerrière et une sorcière qui lui apprennent les règles de ce monde sorti droit des jeux de rôle (un mix entre Narnia et le Seigneur des Anneaux ) totalement cynique et loufoque. C'est plutôt drôle, parfois carrément absurde mais pourtant, on trouve des thématiques plus sérieuses (l'esclavage, l'exploitation animale). Ploutinov, l'ex-tyran, ne se limite pas à une parodie ; le personnage est bien développé et devient un être plus sympathique que bien des êtres qu'on va croiser tout au long du manga. L'univers créé ici par Yasushi Baba n'est pas très novateur mais a le mérite d'être expliqué (et c'est sympa). Quant au dessin, il est fouillé, et pas désagréable du tout. Bref, un bon moment de lecture. -- Lu dans le cadre de la Masse Critique Babelio --
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tristale Posté le 5 Mai 2021
    4ème de couv':"Alexandre Ploutinov est maître des arts martiaux et président de la République de Prussie, à vie. Son désir insatiable de chevaucher et de conquérir toutes sortes de choses – des bêtes, des machines et même une nation – l’a conduit vers le triomphe et la gloire. Mais un jour, victime d’une attaque terroriste, il est écrasé par la tête de sa propre statue. Quand il se réveille enfin, il se retrouve dans un monde magique peuplé de créatures fantastiques !" MON AVIS: C'était plutôt distrayant comme lecture. Les dessins sont bien détaillés et pas caricaturaux comme dans certains mangas. Les personnages sont drôles, et l'univers magique laisse de grandes possibilités d'aventures rocambolesques pour les prochains tomes. Ploutonov a une tête de méchant mais dans ce monde fantastique c'est juste un gars qui rêve de chevaucher animaux et êtres chimériques pour le plaisir. Ses 2 compagnes d'aventures sont des opportunistes avec quelques pouvoirs magiques qui pensent se servir de Ploutinov et de sa force pour s'enrichir. Un 3ème personnage vient se greffer sur le groupe, une elfe, et ce premier tome se termine sur leur victoire contre des orques un peu trop imbus de leur personne. Merci à Babelio et les éditions... 4ème de couv':"Alexandre Ploutinov est maître des arts martiaux et président de la République de Prussie, à vie. Son désir insatiable de chevaucher et de conquérir toutes sortes de choses – des bêtes, des machines et même une nation – l’a conduit vers le triomphe et la gloire. Mais un jour, victime d’une attaque terroriste, il est écrasé par la tête de sa propre statue. Quand il se réveille enfin, il se retrouve dans un monde magique peuplé de créatures fantastiques !" MON AVIS: C'était plutôt distrayant comme lecture. Les dessins sont bien détaillés et pas caricaturaux comme dans certains mangas. Les personnages sont drôles, et l'univers magique laisse de grandes possibilités d'aventures rocambolesques pour les prochains tomes. Ploutonov a une tête de méchant mais dans ce monde fantastique c'est juste un gars qui rêve de chevaucher animaux et êtres chimériques pour le plaisir. Ses 2 compagnes d'aventures sont des opportunistes avec quelques pouvoirs magiques qui pensent se servir de Ploutinov et de sa force pour s'enrichir. Un 3ème personnage vient se greffer sur le groupe, une elfe, et ce premier tome se termine sur leur victoire contre des orques un peu trop imbus de leur personne. Merci à Babelio et les éditions Kurokawa our ce partenariat.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MassLunar Posté le 1 Mai 2021
    Isekaï parue en mars dernier, The ride-on King semble suivre strictement le schéma de l'isekaï classique en proposant un héros issue de notre monde, qui sans de plus amples explications, se retrouve propulsé dans un monde de fantasy suite à un décès accidentel. Le personnage qui, pour une raison ou une autre, n'était pas réellement satisfait de son existence sur Terre finit par s'épanouir pleinement dans cet autre monde rempli de combats et de magie. Bref, la recette est strictement la même excepté que , cette fois, notre héros n'est autre qu'une délicieuse parodie d'un certain Vladimir P. le fameux président de la Russie qui devient dans Ride-on King la Prussie. Alexander Ploutinov, ce pastiche de notre cher Russe, est donc le principal atout de cette série signée Yasushi Baba, un mangaka inconnu en France mais qui possède pas mal de bouteille au Japon avec notamment une série de plus de 50 volumes. Conquérant, sans être un dictateur forcené, colosse aguerri aux arts martiaux, Ploutinov est un président craint et respecté qui possède une passion secrète : celle de dompter et de chevaucher n'importe quel monture. Tout ce qui peut se monter, Ploutinov le monte (!). Sa première apparition le voit... Isekaï parue en mars dernier, The ride-on King semble suivre strictement le schéma de l'isekaï classique en proposant un héros issue de notre monde, qui sans de plus amples explications, se retrouve propulsé dans un monde de fantasy suite à un décès accidentel. Le personnage qui, pour une raison ou une autre, n'était pas réellement satisfait de son existence sur Terre finit par s'épanouir pleinement dans cet autre monde rempli de combats et de magie. Bref, la recette est strictement la même excepté que , cette fois, notre héros n'est autre qu'une délicieuse parodie d'un certain Vladimir P. le fameux président de la Russie qui devient dans Ride-on King la Prussie. Alexander Ploutinov, ce pastiche de notre cher Russe, est donc le principal atout de cette série signée Yasushi Baba, un mangaka inconnu en France mais qui possède pas mal de bouteille au Japon avec notamment une série de plus de 50 volumes. Conquérant, sans être un dictateur forcené, colosse aguerri aux arts martiaux, Ploutinov est un président craint et respecté qui possède une passion secrète : celle de dompter et de chevaucher n'importe quel monture. Tout ce qui peut se monter, Ploutinov le monte (!). Sa première apparition le voit d'ailleurs en train de chevaucher tranquillement un tigre dans les rues de sa ville. Yasushi Baba a apporté un soin particulier quand au design de son personnage qui repose sur un jeu de physionomie semblable au politicien russe. Cela fait de Ploutinov un héros assez unique qui semble glacial et imperturbable au premier abord tout en étant une véritable machine de muscles rompus à toutes les techniques de combats. C'est un véritable Chuck Norris, capable d'arrêter grâce à un coup de pied bien placé aussi bien un dragon féroce qu'un camion lancée à toute vitesse. Un personnage qui apporte son lot d'humour notamment à cause de son côté surhomme mais aussi grâce à une certaine candeur. Le colossal conquérant est en proie à un véritable émerveillement lorsqu'il découvre tout ce bestiaire de fantasy qui n'attend que d'être dompté. Un objectif assez absurde quand on y pense mais qui permet de découvrir un bestiaire assez varié. Du féroce dragon à un centaure indépendant, en passant par une sorte de Chocobo, The Ride-On-King est placé sous un imaginaire classique mais ambitieux qui est surtout très bien relevé par le dessin précis et détaillé de Yasushi Baba. Un style très sculptural qui donne lieu à de bonnes séquences d'action aussi efficaces que délirantes, notamment lorsqu'un Ploutinov se met à effectuer diverses prises de judo contre des orcs ou des dragons ! The Ride-on King n'est cependant pas à mettre entre toutes les mains, cela reste un isekaï orienté seinen doté d'un certain degrés de violence, notamment lors de féroces combats. Côté intrigue, malgré le côté parodique du héros, Yasushi Baba délivre une fantasy assez mature. Pour un premier volume, l'auteur nous parle de soumission ou de maltraitance face aux créatures, éléments qui peuvent paraître en décalage face au personnage de conquérant qu'est Ploutinov mais, contre toute-attente, le guerrier de Prussie fait preuve d'une certaine humanité dans ce monde de fantasy venant en aide, à sa manière, à la veuve et l'orphelin. Le héros bodybuildé, à l'allure menaçante n'est pas une simple façade pastichant un dirigeant russe mais un véritable héros de manga un peu plus en relief. De même, l'auteur n'hésite pas à affiner le background de son univers à travers quelques explications autour des gemmes de pouvoir et de la magie. Rien que pour ce petit soucis de détail, nous n'avons pas affaire à un énième cadre générique de fantasy isekaï uniquement destiné à faire évoluer le héros. Ce premier volume de Ride-on King annonce donc une série de fantasy assez efficace dans le genre et qui ne se limite pas à ce simple "avatar" de Poutine bien que Ploutinov incarne un héros des plus charismatiques. Emmené par un Ploutinov aussi attachant que redoutable, le début de Ride-On King nous entraîne vers un isekaï qui possède un certain caractère, tant par le décalage de son héros, sorte de surhomme glacial mais avec un bon fond, et un univers médiéval-fantastique des plus soignés et réfléchi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LuxEcho Posté le 19 Avril 2021
    Le trait de Yasushi Baba, très soigné, est rempli de petits détails qui mettent en valeur les décors et l’environnement dans lequel évolue Ploutinov. Finalement, on peut dire que le mangaka nous transmet le sentiment d’émerveillement que ressent le protagoniste dans ce nouveau monde médiéval fantastique. Monde dans lequel il atterri sans comprendre comment ni pourquoi, d’ailleurs. Ça fonctionne bien sur moi, malgré quelques légers passages de fan-service (si légers que j’ai hésité à le relever ici). La qualité de la traduction se fait sentir, entre les jeux de mots, les niveaux de langage et les tics (c’est pas évident, genre)… La lecture du premier tome m’a donné envie de découvrir la suite. Pourtant, à l’annonce du titre, je pensais vraiment qu’il ne serait pas fait pour moi. Parfois, il faut savoir prendre des risques et sortir de sa « zone de confort » de lecture.
  • Sachan Posté le 15 Mars 2021
    Il n'y a pas à dire, The Ride-on King de Yasushi Baba sort des sentiers battus, un isekai complètement WTF à mourir de rire. Vous prenez une parodie de Poutine sous stéroïdes qui adore chevaucher tout ce qui est humainement possible, vous l'envoyer dans un monde fantasy à la Seigneur des Anneaux avec des personnages cyniques au possible et vous obtiendrez cette série loufoque. Alexandre Ploutinov est donc le Président de la Prussie où il a mis fin aux guerres d'une main de fer. Passionné d'arts martiaux et de conquête, il rêve d'une vie de paix où il pourrait tenter de chevauchez de nouvelles proie, ce qui va plus ou moins lui arriver après une tentative d'attaque terroriste échouée. Il se réveille dans un autre monde où les dragons et la magie sont la norme et il découvre tout un tas de nouveaux buts dans la vie. En chemin, il va faire la rencontre de Saki, une guerrière d'apparence mignonne, assez douée à l'épée mais qui cache un caractère compliquée, vénale. Elle fait équipe avec Bell, une sorcière avec un sacré don pour les sorts et une addiction assez malsaine pour les potions de guérison qui la transforme en junkie perverse écervelée.... Il n'y a pas à dire, The Ride-on King de Yasushi Baba sort des sentiers battus, un isekai complètement WTF à mourir de rire. Vous prenez une parodie de Poutine sous stéroïdes qui adore chevaucher tout ce qui est humainement possible, vous l'envoyer dans un monde fantasy à la Seigneur des Anneaux avec des personnages cyniques au possible et vous obtiendrez cette série loufoque. Alexandre Ploutinov est donc le Président de la Prussie où il a mis fin aux guerres d'une main de fer. Passionné d'arts martiaux et de conquête, il rêve d'une vie de paix où il pourrait tenter de chevauchez de nouvelles proie, ce qui va plus ou moins lui arriver après une tentative d'attaque terroriste échouée. Il se réveille dans un autre monde où les dragons et la magie sont la norme et il découvre tout un tas de nouveaux buts dans la vie. En chemin, il va faire la rencontre de Saki, une guerrière d'apparence mignonne, assez douée à l'épée mais qui cache un caractère compliquée, vénale. Elle fait équipe avec Bell, une sorcière avec un sacré don pour les sorts et une addiction assez malsaine pour les potions de guérison qui la transforme en junkie perverse écervelée. Ces deux personnages pas nets au langage anachronique ne sont que la partie émergée des énergumènes que rencontre Ploutinov, le faisant passer pour quelque de normal et pacifiste. The Ride-On King ne se prend absolument pas au sérieux, on jongle entre des scènes sans queue ni tête et d'autres plus sérieuses mettant en avant des aspects sombres de l'humanité. Le dessin est soigné, très détaillé, reprenant la totalité des codes de la fantasy, mais aussi des gag mangas, un subtil mélange qui fonctionne à la perfection pour nous faire passer de grands moments de rigolade.
    Lire la suite
    En lire moins
Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Pocket jeunesse

    #Ados : 20 idées de livres pour pimenter votre été

    Aimer, rire, pleurer ou partir à la rencontre de créatures fantastiques… qui dit mieux pour pimenter ses vacances ? Mangas, romances, livres de science-fiction ou fantasy… les Éditions Kurokawa et Pocket Jeunesse vous ont concocté un cocktail littéraire épicé pour l’été.

    Lire l'article