En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Tu tairas tous les secrets

            Fleuve éditions
            EAN : 9782265117914
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 416
            Format : 140 x 210 mm
            Nouveauté
            Tu tairas tous les secrets

            Collection : Fleuve noir
            Date de parution : 11/10/2018
            Une femme est retrouvée morte dans le parc naturel des Ardennes.
            À plusieurs kilomètres de là, le corps d’une autre est repêché dans la Seine.
            Sur le pull que portait la première victime, l’ADN de l’épouse d’un chef de brigade de la PJ de Paris.
            Au cou de la seconde, un curieux médaillon...
            Une femme est retrouvée morte dans le parc naturel des Ardennes.
            À plusieurs kilomètres de là, le corps d’une autre est repêché dans la Seine.
            Sur le pull que portait la première victime, l’ADN de l’épouse d’un chef de brigade de la PJ de Paris.
            Au cou de la seconde, un curieux médaillon en forme de chouette.
            Le commandant Guillaume Desgranges est chargé de l’enquête parisienne. Et ce qui se passe dans les Ardennes, il refuse d’en entendre parler : il a élevé seul son fils et remué ciel et terre pour retrouver celle qu’il aimait. Le temps a passé. Son évaporation ne regarde qu’elle, à présent, où qu’elle soit.
            Le brigadier Zoé Dechaume ne l’entend pas de cette façon et n’a qu’une idée en tête : remonter la piste ardennaise. Alors, en toute clandestinité, et en duo avec sa coéquipière Lola Rivière, elle va se lancer sur les traces d’une femme qu’elle ne connaît pas, mais dont elle a toutes les raisons de penser qu’elle vit encore.
            Mettant en péril leurs carrières et bien plus encore, les deux jeunes femmes vont se heurter aux secrets qui contraignent au silence, écorchent, et finissent par tuer ceux qui les portent.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782265117914
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 416
            Format : 140 x 210 mm
            Fleuve éditions
            19.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Linou26 Posté le 11 Novembre 2018
              J'avais déjà apprécié "Femme sur écoute", j'ai beaucoup aimé ce nouveau thriller d'Hervé Jourdain : une enquête non autorisée. Le commissaire Guillaume Desgranges est totalement dévoué à son métier. Depuis la disparition de sa femme des années plus tôt, il se consacre pleinement à ses enquêtes, notamment celle en cours avec la découverte du corps d'une jeune éditrice dans la Seine. Qui est le meurtrier ? Quel est le mobile ? Alors que l'enquête avance et que les indices sont rassemblés, Desgranges apprend qu'un corps a été retrouvé dans les Ardennes - sur le T-Shirt de la victime, c'est l'ADN de sa femme. Mais celui-ci ne veut rien savoir : pour lui, sa femme est morte depuis qu'elle a disparu. Zoe et Lola, 2 enquêtrices de son équipe, ne l'entendent pas de cette oreille : la femme de Degranges est-elle toujours vivante ? A-t-elle été kidnappée ? A-t-elle disparu volontairement ? Elles décident de mener leur propre enquête sur leur temps libre : entre la Belgique, les Ardennes et Paris, elles vont prendre tous les risques pour découvrir la vérité, quitte à mettre leur vie en danger... Ce thriller est intéressant car il propose 2 enquêtes en parallèle : l'une officielle et l'autre... J'avais déjà apprécié "Femme sur écoute", j'ai beaucoup aimé ce nouveau thriller d'Hervé Jourdain : une enquête non autorisée. Le commissaire Guillaume Desgranges est totalement dévoué à son métier. Depuis la disparition de sa femme des années plus tôt, il se consacre pleinement à ses enquêtes, notamment celle en cours avec la découverte du corps d'une jeune éditrice dans la Seine. Qui est le meurtrier ? Quel est le mobile ? Alors que l'enquête avance et que les indices sont rassemblés, Desgranges apprend qu'un corps a été retrouvé dans les Ardennes - sur le T-Shirt de la victime, c'est l'ADN de sa femme. Mais celui-ci ne veut rien savoir : pour lui, sa femme est morte depuis qu'elle a disparu. Zoe et Lola, 2 enquêtrices de son équipe, ne l'entendent pas de cette oreille : la femme de Degranges est-elle toujours vivante ? A-t-elle été kidnappée ? A-t-elle disparu volontairement ? Elles décident de mener leur propre enquête sur leur temps libre : entre la Belgique, les Ardennes et Paris, elles vont prendre tous les risques pour découvrir la vérité, quitte à mettre leur vie en danger... Ce thriller est intéressant car il propose 2 enquêtes en parallèle : l'une officielle et l'autre officieuse. L'intrigue est bien menée et les thématiques très palpitantes : disparition volontaire, secte, vengeance, édition littéraire ... C'est un plaisir de retrouver les personnages : Lola et Zoé sont toujours autant passionnées pour découvrir la vérité, Desgranges fait tout pour poursuivre sa vie malgré la disparition de sa femme... De bons personnages, une bonne intrigue, du suspens, du rythme, ... vous l'aurez compris, j'ai apprécié ce thriller. Bonne lecture ...
              Lire la suite
              En lire moins
            • culturevsnews Posté le 6 Novembre 2018
              Un thriller psychologique dans une ambiance du film à la Rivière pourpre avec un peu d’Agatha Christie modernisé. Tout est un symbole. L’exploitation qui en est faite par Hervé JOURDAIN nous emmène sur des chemins métaphysiques. Avec ses faux airs de ressemblance avec des films et d’autres auteurs, avec ce roman vous n’allez pas l’oublier une fois refermée. Plusieurs raisons à cela, d’abord la structure très bien construite et qui vous tient en haleine à chaque page qui en distillant des bribes de solutions qui s’avèrent parfois justes et d’autres fois qui vous mènent sur une fausse piste. Ensuite l’histoire est vraiment bien vue avec une intrigue originale qui évite les ressorts éculés des polars et meurtres en série. Enfin les personnages qui sortent là encore des stéréotypes habituels et chacun à ses propres zones troubles et n’est pas en tous les cas pas le héros de roman habituel. Quant au rythme, il est intense et soutenu tout au long du récit : on ne s’ennuie pas une seule seconde. Tous les ingrédients pour faire un bon thriller sont réunis, avec en prime des personnages hors du commun. Note : 9,5/10
            • chevalierortega33 Posté le 3 Novembre 2018
              On retrouve les protagonistes de Femme sur écoute, dans une intrigue plus classique, mais avec un duo féminin immanquable ! Une enquête complexe où l’auteur nous entraine dans les Ardennes. C’est un peu le hasard qui fait se relier deux scènes de crime et qui va lancer Lola et Zoé sur les pistes de ces femmes disparues. Elles n’en ont pas la légitimité, elles devront jouer avec les personnages secondaires pour approcher de la vérité, toujours border line. Que feriez-vous si, avisé que vous êtes gravement malade, on vous proposait un traitement miracle ? Les pieds sur terre ou la tête dans les nuages, une galerie de personnages bien campés renforcent toute l’ambigüité posée par l’auteur. De nombreux thèmes sont abordés par Hervé Jourdain à la périphérie de cette enquête : l’exploitation des immigrés clandestins, les médecines alternatives, les sectes, les maladies rares, l’amour maternel, les SDF … procurent aux lecteurs des moments d’émotions dans ce monde de brutes. Notons aussi la sobriété du ton : pas d’effets spéciaux de superproduction, tout est précision et minutie. En prime une visite du Bastion, le new 36, maintenant opérationnel … ou presque ! J’aime beaucoup, mais il n’aurait pas dû assassiner une... On retrouve les protagonistes de Femme sur écoute, dans une intrigue plus classique, mais avec un duo féminin immanquable ! Une enquête complexe où l’auteur nous entraine dans les Ardennes. C’est un peu le hasard qui fait se relier deux scènes de crime et qui va lancer Lola et Zoé sur les pistes de ces femmes disparues. Elles n’en ont pas la légitimité, elles devront jouer avec les personnages secondaires pour approcher de la vérité, toujours border line. Que feriez-vous si, avisé que vous êtes gravement malade, on vous proposait un traitement miracle ? Les pieds sur terre ou la tête dans les nuages, une galerie de personnages bien campés renforcent toute l’ambigüité posée par l’auteur. De nombreux thèmes sont abordés par Hervé Jourdain à la périphérie de cette enquête : l’exploitation des immigrés clandestins, les médecines alternatives, les sectes, les maladies rares, l’amour maternel, les SDF … procurent aux lecteurs des moments d’émotions dans ce monde de brutes. Notons aussi la sobriété du ton : pas d’effets spéciaux de superproduction, tout est précision et minutie. En prime une visite du Bastion, le new 36, maintenant opérationnel … ou presque ! J’aime beaucoup, mais il n’aurait pas dû assassiner une 2CV !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Lalitote Posté le 2 Novembre 2018
              Coup de cœur pour cet excellent polar mené tambour battant par deux jeunes femmes Zoé Dechaume et Lola Rivière, toutes deux sous les ordres de Guillaume Desgranges, chef de brigade à la PJ de Paris. Après un prologue de folie, le ton est donné, une jeune femme fuit dans les bois pour tenter de sauver sa vie et celle de son bébé à naître. A Paris le corps d’une jeune éditrice est retrouvé sans vie dans la Seine. Dans le parc naturel régional des Ardennes, on retrouve le cadavre d’une jeune femme portant un pull sur lequel les traces ADN de l’épouse disparue de Guillaume Desgranges apparaissent. Leur chef ne veut plus rien entendre à ce propos alors les jeunes femmes vont mener une enquête officieuse en sous-main qui leur fera prendre de gros risque autant pour leur carrière que pour leur intégrité. Heureusement qu’un certain Hervé Compostel sera toujours là pour rattraper le coup. Ces deux personnages féminins sont un régal pour le lecteur, elles sont dynamiques, intelligentes et n’ont peur de rien, très différentes l’une de l’autre elles forment pourtant un duo complémentaire. L’enquête nous emmène en Belgique du côté des Ardennes, où l’ambiance devient brumeuse et... Coup de cœur pour cet excellent polar mené tambour battant par deux jeunes femmes Zoé Dechaume et Lola Rivière, toutes deux sous les ordres de Guillaume Desgranges, chef de brigade à la PJ de Paris. Après un prologue de folie, le ton est donné, une jeune femme fuit dans les bois pour tenter de sauver sa vie et celle de son bébé à naître. A Paris le corps d’une jeune éditrice est retrouvé sans vie dans la Seine. Dans le parc naturel régional des Ardennes, on retrouve le cadavre d’une jeune femme portant un pull sur lequel les traces ADN de l’épouse disparue de Guillaume Desgranges apparaissent. Leur chef ne veut plus rien entendre à ce propos alors les jeunes femmes vont mener une enquête officieuse en sous-main qui leur fera prendre de gros risque autant pour leur carrière que pour leur intégrité. Heureusement qu’un certain Hervé Compostel sera toujours là pour rattraper le coup. Ces deux personnages féminins sont un régal pour le lecteur, elles sont dynamiques, intelligentes et n’ont peur de rien, très différentes l’une de l’autre elles forment pourtant un duo complémentaire. L’enquête nous emmène en Belgique du côté des Ardennes, où l’ambiance devient brumeuse et aussi froide que la Meuse. Mais rapidement, on avance à leurs côtés comme si on y était, des connexions se font quand aux victimes qui semblent avoir pour point commun la maladie. Ce polar est tout à fait crédible lorsqu’il nous parle de disparition et de médecines parallèles, toutes les dérives sont permises. L’écriture de l’auteur est simple, factuelle et son intrigue tient bien la route. On sent que pour l’ancien capitaine de la brigade criminelle de Paris c’est du vécu, les pistes sont scrupuleusement suivies, l’intrigue et ses rebondissements nous laissent haletant entrain de tourner les pages sans pouvoir s’en empêcher. Les personnages ne semblent jamais être ce qu’ils étaient au départ. Il n’y a pas de temps morts, le rythme est soutenu, peu à peu la toile se rétrécit pour arriver à un final jubilatoire. Bonne lecture.
              Lire la suite
              En lire moins
            • SZRAMOWO Posté le 31 Octobre 2018
              Je ne connaissais pas les personnages de Hervé Jourdain. le divisionnaire Hervé Compostel, le commandant Guillaume Desgranges, les lieutenants Zoé Dechaume et Lola Rivière. La chaude ambiance du 36 qui va devenir le Bastion en déménageant 36, rue du Bastion 75017 Paris. Les retrouvailles au petit matin au comptoir du bar le Gyrophare. L'empathie non simulé, malgré les coups de gueule, qui prévaut entre les membres de cette équipe dans laquelle chacun a déjà payé un lourd tribut à la vie, maladie orpheline, divorce, suicide d'enfants, conflits parentaux… Le cadavre de Cécile Vazeilles, quarante et un ans, éditrice chez Tigre Éditions est découvert sur les berges du port de l'Arsenal près de la Bastille. L'enquête ne va pas trainer et va être l'occasion d'explorer les arcanes du monde de l'édition où les pratiques ne sont pas toujours clean… Mais selon l'adage bien connu des lecteurs de polar, une coïncidence n'est jamais un hasard. Et des coïncidences dans l'histoire il y a plus d'une. Zoe et Lola, aiment les comportements borderline, sachant qu'Hervé Compostel les couvrira toujours en cas de pépin. N'écoutant que leur coeur elles vont relier le cadavre du port de l'arsenal à plusieurs disparitions de femmes qui les conduiront en Belgique et... Je ne connaissais pas les personnages de Hervé Jourdain. le divisionnaire Hervé Compostel, le commandant Guillaume Desgranges, les lieutenants Zoé Dechaume et Lola Rivière. La chaude ambiance du 36 qui va devenir le Bastion en déménageant 36, rue du Bastion 75017 Paris. Les retrouvailles au petit matin au comptoir du bar le Gyrophare. L'empathie non simulé, malgré les coups de gueule, qui prévaut entre les membres de cette équipe dans laquelle chacun a déjà payé un lourd tribut à la vie, maladie orpheline, divorce, suicide d'enfants, conflits parentaux… Le cadavre de Cécile Vazeilles, quarante et un ans, éditrice chez Tigre Éditions est découvert sur les berges du port de l'Arsenal près de la Bastille. L'enquête ne va pas trainer et va être l'occasion d'explorer les arcanes du monde de l'édition où les pratiques ne sont pas toujours clean… Mais selon l'adage bien connu des lecteurs de polar, une coïncidence n'est jamais un hasard. Et des coïncidences dans l'histoire il y a plus d'une. Zoe et Lola, aiment les comportements borderline, sachant qu'Hervé Compostel les couvrira toujours en cas de pépin. N'écoutant que leur coeur elles vont relier le cadavre du port de l'arsenal à plusieurs disparitions de femmes qui les conduiront en Belgique et dans les Ardennes. L'écriture précise et documentée d'Hervé Jourdain nous conduit dans l'univers des médecines parallèles et des gourous, mais décrit aussi la réalité d'une zone rurale des Ardennes, en proie aux difficultés économiques liées à la disparition du secteur industriel. Ancien capitaine de police, l'auteur nous fait bénéficier de son expérience de la conduite des enquêtes et de sa connaissance des procédures. La réalité qu'il présente, le contexte qu'il déploie autour des événements présentés et des personnages est crédible et le lecteur ne s'ennuie jamais. L'histoire s'emballe au fur et à mesure que Zoé et Lola établissent des liens entre différentes personnes, leur passé commun et les événements qu'elles ont subi ou fait subir à d'autres. L'écriture n'anticipe jamais sur les découvertes des deux inspectrices. le lecteur est logé à la même enseigne que les deux détectives et découvrent les choses en même temps qu'elles sans qu'il n'y ait jamais d'éléments « téléphonés ». C'est l'une des forces du récit. Un seul bémol, si la construction du livre est quasi parfaite, notamment le lien entre le prologue et la fin du roman (je ne vous en dit pas plus), si les personnages sont attachants d'humanité, il y a parfois de la précipitation dans l'accumulation d'informations en fin de certains chapitres qui peuvent donner une impression de « bâclé », comme si l'auteur voulait se débarrasser d'un pensum. Pour autant, le livre vaut le détour, pour l'histoire et pour les personnages. Une découverte agréable que, j'espère, d'autres lecteurs pourront faire.
              Lire la suite
              En lire moins

            Ils en parlent

            « Avec Femme sur écoute, le capitaine Hervé Jourdain, ancien de la prestigieuse Crim', signe un nouveau polar trépidant, après Le Sang de la trahison, Prix du Quai des Orfèvres 2014. »
            L’Express

            « Tout fleure le vrai et accroche grâce à des personnages aux facettes multiples, révélées au fil d’une lente construction en étoile. »
            Le Point
             
            Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
            Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com