RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Un parfum de fleur d'oranger

            Presses de la cité
            EAN : 9782258137486
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 448
            Format : 140 x 225 mm
            Un parfum de fleur d'oranger

            Collection : Terres de France
            Date de parution : 31/08/2017
            Toute une époque (1883-1945), une histoire lorraine dans notre Histoire.
            A ceux qu’il rencontre sur sa route depuis l’Italie, Valturno Palazzi aime à dire qu’il est « tailleur de pierre, maçon, simple ouvrier qui, de ses mains, veut créer du beau et du bon dans ce monde ».  Un heureux hasard conduit l’exilé chez la belle Malou qui tient seule... A ceux qu’il rencontre sur sa route depuis l’Italie, Valturno Palazzi aime à dire qu’il est « tailleur de pierre, maçon, simple ouvrier qui, de ses mains, veut créer du beau et du bon dans ce monde ».  Un heureux hasard conduit l’exilé chez la belle Malou qui tient seule le Café des Lilas dans un village des Vosges. Son mari, Albert, a été assassiné. Un meurtre non élucidé, qui n’en finit pas de la hanter : en lettres anonymes, le nom de Mostaganem, lui revient telle une menace. C’est à Paris, lors de l’Exposition universelle de 1889, que Valturno fait le vœu de créer son entreprise de maçonnerie, de taille de pierre et de construction. Sa réussite sera fulgurante. En quelques années, Valturno s’épanouit dans cette Lorraine devenue sienne. Quand, un jour de 1895, un enfant de dix ans arrive subitement dans sa vie et ravive le souvenir de cette femme tant aimée, là-bas, « vers son Sud », commence entre le petit Victor et Valturno une jolie passation de savoirs et de connaissances…
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258137486
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 448
            Format : 140 x 225 mm
            Presses de la cité
            19.50 €
            Acheter

            Ils en parlent

            " Un roman de passion et de transmission qui va vous happer du début jusqu’à la fin."


             
            France Bleu Azur

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • sylvl Posté le 18 Mars 2019
              Né dans les Vosges, Gilles Laporte aime parler de la terre et de ceux qui la foulent. Valturno Palazzi a quitté son Italie natale et s’est installé dans un village du Lunévillois. Fort vite, il y a séduit la belle Malou, tenancière du seul bistrot des environs. Veuve depuis le décès mystérieux de son époux, elle est devenue l’objet de la convoitise de tous les mâles du coin. Sensible au charme du nouveau venu, elle n’a pas tardé à se rapprocher de lui. Depuis, ils ont uni leur âme pour fonder un foyer. Nourri de son talent de tailleur de pierre, il a lancé sa petite entreprise, inconscient de la jalousie des voisins qui ne voient pas avec aménité la réussite professionnelle et sentimentale d’un étranger. Quant au passé, il surgit inopinément sous les traits d’un garçonnet âgé de dix ans, qui lui rappelle une femme abandonnée au pays et qu’il a fortement aimée. Histoire, passion, transmission de savoirs et rage de vivre se mêlent dans ce récit touffu, qui se veut autant une ode à la nature qu’au couple. En parallèle, les raisons de la mort de l’ancien mari de Malou émergent lentement et donnent à ce roman, situé... Né dans les Vosges, Gilles Laporte aime parler de la terre et de ceux qui la foulent. Valturno Palazzi a quitté son Italie natale et s’est installé dans un village du Lunévillois. Fort vite, il y a séduit la belle Malou, tenancière du seul bistrot des environs. Veuve depuis le décès mystérieux de son époux, elle est devenue l’objet de la convoitise de tous les mâles du coin. Sensible au charme du nouveau venu, elle n’a pas tardé à se rapprocher de lui. Depuis, ils ont uni leur âme pour fonder un foyer. Nourri de son talent de tailleur de pierre, il a lancé sa petite entreprise, inconscient de la jalousie des voisins qui ne voient pas avec aménité la réussite professionnelle et sentimentale d’un étranger. Quant au passé, il surgit inopinément sous les traits d’un garçonnet âgé de dix ans, qui lui rappelle une femme abandonnée au pays et qu’il a fortement aimée. Histoire, passion, transmission de savoirs et rage de vivre se mêlent dans ce récit touffu, qui se veut autant une ode à la nature qu’au couple. En parallèle, les raisons de la mort de l’ancien mari de Malou émergent lentement et donnent à ce roman, situé au crépuscule du XIXe siècle, une petite saveur de thriller. Quand la passion gronde, les amours se déchaînent !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Dominique84 Posté le 5 Octobre 2017
              Depuis 1883, l’année où son père le chasse de la propriété viticole de Sant’Ambrogio di Valpolicello jusqu’en 1945, Valturno Palazzi nous emmène sur route qui va l’amener d’Italie en France, en Lorraine. A seulement 23 ans, celui qui se présente "tailleur de pierre, maçon, simple ouvrier qui, de ses mains, veut créer du beau et du bon dans ce monde" résolu à ne “créer que du beau et du bon dans ce monde”, part à l’aventure dans les pas victorieux de celui qui avait rendu dignité à la France, celui que son père vénérait, Napoléon. Son point de chute sera Lunéville car c’est en Lorraine “qu’a été signé le traité qui a mis fin à la domination de l’Italie par les Habsbourg, grâce à Napoléon. C’est à Lunéville que nous sommes devenus des hommes libres”. En chemin, il rencontre Bartholdi pour qui il travaille le temps de participer à la création du “ Lion de Belfort”, symbole de résistance et de puissance. Arrivé à Lunéville, il fait la connaissance de la belle Malou, propriétaire du Bar des Lilas et dont le mari avait été assassiné devant son établissement. L’ancien militaire qui avait fait l’Algérie, avait chuchoté à sa... Depuis 1883, l’année où son père le chasse de la propriété viticole de Sant’Ambrogio di Valpolicello jusqu’en 1945, Valturno Palazzi nous emmène sur route qui va l’amener d’Italie en France, en Lorraine. A seulement 23 ans, celui qui se présente "tailleur de pierre, maçon, simple ouvrier qui, de ses mains, veut créer du beau et du bon dans ce monde" résolu à ne “créer que du beau et du bon dans ce monde”, part à l’aventure dans les pas victorieux de celui qui avait rendu dignité à la France, celui que son père vénérait, Napoléon. Son point de chute sera Lunéville car c’est en Lorraine “qu’a été signé le traité qui a mis fin à la domination de l’Italie par les Habsbourg, grâce à Napoléon. C’est à Lunéville que nous sommes devenus des hommes libres”. En chemin, il rencontre Bartholdi pour qui il travaille le temps de participer à la création du “ Lion de Belfort”, symbole de résistance et de puissance. Arrivé à Lunéville, il fait la connaissance de la belle Malou, propriétaire du Bar des Lilas et dont le mari avait été assassiné devant son établissement. L’ancien militaire qui avait fait l’Algérie, avait chuchoté à sa femme dans un dernier souffle le nom de Mostaganem. L’assassin n’avait pas été identifié et le nom de Mostaganem hantait ses jours. Elle avait refait sa vie auprès du travailleur et ambitieux Valturno devenu entrepreneur et créateur d’emploi pour la région à qui la vie avait réservé le plus beau des cadeaux quand, un jour de 1895, un enfant de dix ans s'était présenté à lui comme étant son fils, né de celle qu’il avait tant aimé en Italie et qui ne l’avait pas suivi. C'est ainsi que Valturno va partager sa passion, son savoir, ses connaissances, autant de merveilleux moments entre un fils et son père. Mais sa réussite florissante et son bonheur éblouissant va éveiller la jalousie de certains pour qui Valturno restait malgré tout un étranger... De sa belle plume, Gilles Laporte nous raconte l’histoire de la naissance du mouvement ouvrier, des premiers syndicats ouvriers, de l’arrivée massive des émigrés italiens quittant leur patrie affaiblie pour une vie meilleure en France. Un parfum de fleur d’oranger est aussi une histoire d’amour où les femmes jouent un rôle prépondérant dans le destin des hommes qu’elles accompagnent ; la fleur d’oranger c’est le doux parfum des femmes qui enivre tant Valturno. Avec l’histoire de ce tailleur de pierre italien, Gilles Laporte aborde des thèmes fondamentaux comme la transmission du savoir, l’exil, le racisme, l’intégration sociale, autant de thèmes qui restent contemporains.
              Lire la suite
              En lire moins
            Toute l'actualité de la collection Terres de France
            Découvrez des histoires riches des couleurs de nos régions et des saveurs d'antan pour de magnifiques moments de lecture.