Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Un piège de papier
Judith Vernant (traduit par)
Date de parution : 15/02/2024
Éditeurs :
Fleuve éditions
Nouveauté

Un piège de papier

Judith Vernant (traduit par)
Date de parution : 15/02/2024
Et si l'histoire se répétait ?
Alors que la récente publication d’un roman historique, Les Seigneurs du temps, rencontre un immense succès auprès des habitants de Vitoria, l’inspecteur et profiler Unai López de Ayala, dit Kraken,... Alors que la récente publication d’un roman historique, Les Seigneurs du temps, rencontre un immense succès auprès des habitants de Vitoria, l’inspecteur et profiler Unai López de Ayala, dit Kraken, est confronté à des meurtres aussi cruels qu’abjects. Quand il comprend que le modus operandi imite celui des exécutions moyenâgeuses... Alors que la récente publication d’un roman historique, Les Seigneurs du temps, rencontre un immense succès auprès des habitants de Vitoria, l’inspecteur et profiler Unai López de Ayala, dit Kraken, est confronté à des meurtres aussi cruels qu’abjects. Quand il comprend que le modus operandi imite celui des exécutions moyenâgeuses décrites dans le livre, l’auteur devient rapidement un suspect. Or, personne ne connaît ni son nom ni son visage.

Pour démêler le vrai du faux dans cette enquête, Kraken devra creuser dans le passé de la ville et affronter ses propres démons. Car, entre les pages de ce manuscrit maudit, se cache un lourd secret…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265155428
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 544
Format : 140 x 210 mm
EAN : 9782265155428
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 544
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Armony22 21/02/2024
    Un piège de papier conclut la trilogie de la Ville blanche. Avec ce troisième tome, l'autrice nous offre deux romans en un. Nous avons une partie historique "Les seigneurs du temps", située en 1192 et l'enquête de Kraken à notre époque. Deux récits enchâssés que l'on suit en alternance. Une très belle mise en abyme, passionnante et trépidante. La partie historique est intéressante et fort bien documentée. Elle pourrait presque se lire de façon totalement indépendante. L'intrigue est bien ficelée et menée à un rythme effréné. Kraken enquête sur plusieurs meurtres rituels en rapport avec le fameux livre que tout le monde s'arrache. Les personnages sont nombreux, mais nous sont désormais familiers. Certains apparaissent dans les précédents tomes ou dans une autre série pour la partie historique. Leur vie personnelle est toujours bien mise en avant, tout en conservant un bon équilibre avec l'enquête. Et l'on retrouve à nouveau la ville de Vitoria, un personnage à part entière. En plus du plaisir de parcourir ses rues, nous allons également découvrir un peu de son histoire. Mon seul bémol est pour la fin, un peu précipitée. J'ai trouvé que la résolution de l'affaire se fait soudain avec trop de facilité. Si vous aimez les polars rythmés et les romans historiques, jetez-vous sur ce livre, vous avez les deux en un. Une belle conclusion pour cette captivante trilogie. Mais rassurez-vous, Kraken revient... "Ici s'achève ta traque, ici débute la mienne." Lecture en VO Un piège de papier conclut la trilogie de la Ville blanche. Avec ce troisième tome, l'autrice nous offre deux romans en un. Nous avons une partie historique "Les seigneurs du temps", située en 1192 et l'enquête de Kraken à notre époque. Deux récits enchâssés que l'on suit en alternance. Une très belle mise en abyme, passionnante et trépidante. La partie historique est intéressante et fort bien documentée. Elle pourrait presque se lire de façon totalement indépendante. L'intrigue est bien ficelée et menée à un rythme effréné. Kraken enquête sur plusieurs meurtres rituels en rapport avec le fameux livre que tout le monde s'arrache. Les personnages sont nombreux, mais nous sont désormais familiers. Certains apparaissent dans les précédents tomes ou dans une autre série pour la partie historique. Leur vie personnelle est toujours bien mise en avant, tout en conservant un bon équilibre avec l'enquête. Et l'on retrouve à nouveau la ville de Vitoria, un personnage à part entière. En plus du plaisir de parcourir ses rues, nous allons également découvrir un peu de son histoire. Mon seul bémol est pour la fin, un peu précipitée. J'ai trouvé que la résolution de l'affaire se fait soudain avec trop de facilité. Si vous aimez...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.