En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Une mer si froide

        Presses de la cité
        EAN : 9782258118843
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 368
        Format : 140 x 225 mm
        Une mer si froide

        CECILE LECLERE (Traducteur)
        Date de parution : 04/05/2017
        Juste un moment d'inattention...
        Un jour de fin d’été, sur une plage des Cornouailles, Olivia, trois ans, disparaît. Effondrés, ses parents Maggie et Colin attendent en vain que l’Océan leur restitue le corps de l’enfant.
        Quelques semaines plus tard, non loin de là, c’est la rentrée des classes pour Hailey, cinq ans. Jennifer s’en fait...
        Un jour de fin d’été, sur une plage des Cornouailles, Olivia, trois ans, disparaît. Effondrés, ses parents Maggie et Colin attendent en vain que l’Océan leur restitue le corps de l’enfant.
        Quelques semaines plus tard, non loin de là, c’est la rentrée des classes pour Hailey, cinq ans. Jennifer s’en fait une fierté mais depuis quelque temps, sa petite fille est distante et craintive, si bien que Jennifer se laisse parfois déborder par la nervosité. D’autant que son mari est absent, qu’elle affronte seule une nouvelle grossesse, et que certaines bribes de son passé lui reviennent comme enveloppées de brouillard.
        Alors que Maggie traverse la pire épreuve de sa vie, Jennifer veut redonner l’apparence du bonheur à sa famille fracassée. Intriguée par la fillette mutique, Katie, une jeune
        institutrice passionnée par son métier, pousse Hailey à mettre des mots sur les démons qui l’étouffent…
        Construite comme un thriller, rythmée par l’implacable mécanique du suspense, une poignante histoire de deuil, de maternité, et de résilience.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258118843
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 368
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        20.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Sami33 Posté le 5 Juin 2018
          Lecture commencée si vous avez vu ma tribulation sur Insta, au collège de ma fille en attendant que son prof principal me reçoive. Roman bien entamé, j'étais bien dans l'histoire jusqu'à ce qu'il arrive ! Si au début, je me plaignais de son retard, "Une mer si froide" s'est révélée être un roman psychologique émouvant et très fort comme je les aime ! Cette histoire m'a touché plus que de raison mais que voulez-vous, l'auteur a joué avec une corde sensible et j'ai vibré. Olivia est une fillette de 3 ans qui a disparu. Elle était en train de jouer en bord de mer avec sa maman. Son père et son frère étaient en train de ramasser des coquillages un peu plus loin. Maggie, la maman va donner l'autorisation à Livvy de les rejoindre. Elle va quitter sa fille des yeux, elle ne s'est pas assurée qu'elle les avait bien rejoints. Lorsque son mari va revenir vers Maggie, il va lui demander où est passée Livvy et là, cela va être le drame pour toute cette famille ! L'angoisse va prendre le pas, ils vont commencer à partir à sa recherche. Ils finiront par appeler la police pour les aider à retrouver... Lecture commencée si vous avez vu ma tribulation sur Insta, au collège de ma fille en attendant que son prof principal me reçoive. Roman bien entamé, j'étais bien dans l'histoire jusqu'à ce qu'il arrive ! Si au début, je me plaignais de son retard, "Une mer si froide" s'est révélée être un roman psychologique émouvant et très fort comme je les aime ! Cette histoire m'a touché plus que de raison mais que voulez-vous, l'auteur a joué avec une corde sensible et j'ai vibré. Olivia est une fillette de 3 ans qui a disparu. Elle était en train de jouer en bord de mer avec sa maman. Son père et son frère étaient en train de ramasser des coquillages un peu plus loin. Maggie, la maman va donner l'autorisation à Livvy de les rejoindre. Elle va quitter sa fille des yeux, elle ne s'est pas assurée qu'elle les avait bien rejoints. Lorsque son mari va revenir vers Maggie, il va lui demander où est passée Livvy et là, cela va être le drame pour toute cette famille ! L'angoisse va prendre le pas, ils vont commencer à partir à sa recherche. Ils finiront par appeler la police pour les aider à retrouver leur petite fille. Les heures passent, les jours passent, les semaines passent... Plus le temps passent et plus l'espoir de la trouver s'amoindrit. Comment une petite fille pourrait survivre seule dans la nature ? Se serait-elle noyée ? L'aurait-on enlevé ? Maggie ne fait plus rien, elle attend sagement dans cette maison que sa petite fille revienne. Pour elle, son bébé est toujours de ce monde, elle s'accroche à cet espoir et ne démord pas. Quand à son mari, il quitte cette maison de vacances qui est le lieu d'un mauvais souvenir. Il emmène avec lui leur fils, pour son bien, pour le leurs. Il en veut à Maggie de ne pas avoir suffisamment surveiller leur fille. Si dans la lutte pour retrouver leur fille, ils sont alliés, on sent bien qu'il s'éloigne d'elle de plus en plus. Cette cassure qu'il y a eut depuis la disparition d'Olivia ne fera que grandir malheureusement... Dans le même temps, on va suivre Jennifer qui est persuadée d'avoir enfin retrouvée Hailey, sa fille disparue. Son mari est pari aux Etats-Unis alors pendant son absence, elle a décidé de partir et de s'installer ailleurs avec Hailey, cette petite fille qu'elle va transformer à son image. Pour se faire, elle aura recours à des sédatifs pour l'amadouer, puis va la séquestrer pour ne pas voir qu'elle est recherchée et qu'elle oublie qui elle est réellement... Dans cette nouvelle vie, nouvelle maison, Jennifer va inscrire sa petite Hailey à l'école afin qu'elle reprenne une vie "normale". Nous devinons qu'Hailey est en réalité Olivia. Durant toute la lecture, on espère juste qu'elle finira dans les bras de sa vraie maman. A partir de ce moment du récit, je n'ai plus lâcher mon livre tant je voulais un happy end pour cette petite fille. Qui va pouvoir aider cette fillette loin de sa vraie maman, de sa vraie famille ? Est-ce que le mari de Jennifer sera le sauveur de Jennifer ? Dès les premières pages, on sait que l'angoisse ne va pas nous lâcher. Mon intuition ne m'a pas trompé. La crainte, l'angoisse, l'inquiétude, la tristesse, l'espoir sont des sentiments qui ne vous lâcheront pas durant votre lecture. J'ai développé une telle empathie pour Maggie que je me suis faite peur à moi-même. Faire le deuil de sa petite fille dont on n'a pas retrouvé le corps et dont elle croît qu'elle est toujours vivante, c'est trop lui demander, on ne peut que la comprendre. Mais elle a un autre enfant, elle ne peut pas se laisser dépérir, elle doit faire face, elle doit tenir la route pour lui parce qu'il n'y a pas qu'elle qui souffre, lui aussi souffre de la disparition de sa petite sœur. Plus on avance dans l'histoire, plus on comprend que Jennifer est devenue complètement folle. La perte douloureuse de son bébé aura eu raison de sa santé mentale. Son comportement n'excuse en rien ce qu'elle a fait même si on peut comprendre qu'elle veuille remplacer Hailey. La plume sombre de l'auteur est belle, angoissante, flippante, mais tellement riche en émotions que j'en ai eu le souffle coupé. Linda Huber a réussi à nous raconter la vie détruite de deux femmes qui souffrent tellement de cette perte avec tellement d'émotions que c'en est incroyable ! Gardez une boîte de mouchoirs à proximité de vous, vous en aurez besoin à un moment donné. Une fois que l'intrigue principale est bien en place, vous ne voudrez plus lâcher votre livre jusqu'à ce que vous arriverez jusqu'à la fin. Si au début j'ai dégusté ce livre, je l'ai terminé en le dévorant.
          Lire la suite
          En lire moins
        • AngeliqueLeslecturesdangelique Posté le 12 Mai 2018
          Des parents sont en vacances. Sur la plage : le père est avec son fils, Joe, ils cherchent des poissons; Olivia (dite Livvy) la fille de 3 ans, reste avec sa mère. Olivia veut rejoindre son père, la mère accepte. Après tout, son mari n'est pas très loin... Pourtant, elle ne le rejoindra jamais... Après plusieurs semaines de recherches, la police conclut à une noyade. Le corps ne sera jamais retrouvé. La mère persiste encore quelques semaines, puis tente de reprendre une vie normale. Non loin de là, une petite fille de 5 ans fait sa rentrée des classes. Elle est accompagnée de sa mère, Jennifer, enceinte de jumeaux. Rapidement, la maitresse trouve la petite Hailey assez étrange, tout comme sa relation avec sa mère... Le livre est composé en plusieurs parties. Il est raconté du point de vue des personnages principaux. C'est un roman angoissant et poignant. On sent le stress monte au fur-et-à-mesure de l'histoire. On s'imagine très bien à la place de Maggie, la maman qui a perdu son enfant : le vide, la culpabilité, etc. C'est très émouvant lorsqu'on est aux côtés de Maggie. A l'inverse, on a très vite de l'aversion pour Jennifer.... Des parents sont en vacances. Sur la plage : le père est avec son fils, Joe, ils cherchent des poissons; Olivia (dite Livvy) la fille de 3 ans, reste avec sa mère. Olivia veut rejoindre son père, la mère accepte. Après tout, son mari n'est pas très loin... Pourtant, elle ne le rejoindra jamais... Après plusieurs semaines de recherches, la police conclut à une noyade. Le corps ne sera jamais retrouvé. La mère persiste encore quelques semaines, puis tente de reprendre une vie normale. Non loin de là, une petite fille de 5 ans fait sa rentrée des classes. Elle est accompagnée de sa mère, Jennifer, enceinte de jumeaux. Rapidement, la maitresse trouve la petite Hailey assez étrange, tout comme sa relation avec sa mère... Le livre est composé en plusieurs parties. Il est raconté du point de vue des personnages principaux. C'est un roman angoissant et poignant. On sent le stress monte au fur-et-à-mesure de l'histoire. On s'imagine très bien à la place de Maggie, la maman qui a perdu son enfant : le vide, la culpabilité, etc. C'est très émouvant lorsqu'on est aux côtés de Maggie. A l'inverse, on a très vite de l'aversion pour Jennifer. Elle semble très froide, sévère; voire même cruelle et méchante avec sa fille. On a beaucoup d'empathie pour la petite Hailey, qui semble vivre un calvaire. C'est bouleversant, on a qu'une envie : l'aider. Le récit est fluide et rythmé. L'auteure a su instaurer une atmosphère pesante et oppressante. L'histoire n'en est que plus prenante et addictive.
          Lire la suite
          En lire moins
        • chapitre Posté le 7 Mars 2018
          Un livre efficace, bien ficelé. On est happé par l'histoire et on se demande à quel moment cette pauvre "Hailey" va être secourue. Ça se lit rapidement et sans souci, une agréable lecture.
        • mimo26 Posté le 29 Janvier 2018
          J’ai été happée par ce roman fort et poignant dès les premières pages. C’est un livre sur la perte, le deuil, la folie Tout au long du livre, on constate la psychose de Jennifer qui ne fait qu’amplifier. Les sévices morales et physiques s’enchaînent. Le livre est parfois dur, si intense qu’on a hâte d’arriver à la fin que l’on souhaite de tout cœur.
        • delphlabibliovore Posté le 22 Juillet 2017
          " Une mer si froide" est un roman psychologique émouvant et très fort. Il présente deux tableaux féminins dont la vie a basculé par la perte d'un enfant. Comment faire face à un tel événement? La douleur, la folie et la culpabilité sont au cœur de ce récit. Sombreriez-vous dans la fureur ou au contraire vous remettriez-vous en cause lors d'une telle situation? Dans " Une mer si froide", dès les premières pages j'ai ressenti de la crainte, de l’inquiétude et de la tristesse. "Depuis le seuil, Maggie observait fixement la chambre d’Olivia. Elle était minuscule, comme toutes les pièces du cottage, mais, contrairement aux autres, figée. Jouets et jeux… tout ici était immobile depuis une semaine maintenant. Poupons et Barbie se côtoyaient sur l’étagère, un assortiment de peluches étaient éparpillées sur le lit, et Vieux Nounours, le doudou d’Olivia, était assis sur une chaise en bois à côté de la fenêtre. Maggie entendait la mer cogner contre la falaise. " Je suis entrée dans l'histoire de Jennifer et de Maggie avec beaucoup d'appréhension et j'ai ressenti la tristesse de ces deux femmes. Linda Huber décrit avec finesse toutes ces émotions. Comment continuer à vivre lors de la mort d'un enfant? Leur vie est détruite... " Une mer si froide" est un roman psychologique émouvant et très fort. Il présente deux tableaux féminins dont la vie a basculé par la perte d'un enfant. Comment faire face à un tel événement? La douleur, la folie et la culpabilité sont au cœur de ce récit. Sombreriez-vous dans la fureur ou au contraire vous remettriez-vous en cause lors d'une telle situation? Dans " Une mer si froide", dès les premières pages j'ai ressenti de la crainte, de l’inquiétude et de la tristesse. "Depuis le seuil, Maggie observait fixement la chambre d’Olivia. Elle était minuscule, comme toutes les pièces du cottage, mais, contrairement aux autres, figée. Jouets et jeux… tout ici était immobile depuis une semaine maintenant. Poupons et Barbie se côtoyaient sur l’étagère, un assortiment de peluches étaient éparpillées sur le lit, et Vieux Nounours, le doudou d’Olivia, était assis sur une chaise en bois à côté de la fenêtre. Maggie entendait la mer cogner contre la falaise. " Je suis entrée dans l'histoire de Jennifer et de Maggie avec beaucoup d'appréhension et j'ai ressenti la tristesse de ces deux femmes. Linda Huber décrit avec finesse toutes ces émotions. Comment continuer à vivre lors de la mort d'un enfant? Leur vie est détruite à jamais mais Jennifer tente de redonner un avant goût du bonheur au sein de son foyer, Maggie a espoir que sa fille Olivia revienne un jour ou pas... Linda Huber raconte avant tout une histoire de deuil et de souffrance en alternant les récits de Maggie et de Jennifer. Ces deux histoires vont se rejoindre pour ne former qu'un seul événement. Maggie et Jennifer ont des réactions très différentes voire étranges. Je me suis totalement laissée emporter par ce roman; les émotions sont au rendez-vous, oui j'ai versé quelques larmes. Comment ne pas être touchée par la plume de l'auteure et par les sentiments qui se dégagent au fil des pages? Certes l'intrigue est peu présente et pourrait laisser croire qu' il n' y a pas beaucoup d'histoire mais l'auteure mise davantage sur les réactions de Maggie et de Jennifer. Une fois commencé " Une mer si froide" je n'ai pu le poser car je voulais en savoir plus sur ces deux portraits de famille, et cette lecture a été pour moi un véritable engouement. Vous sentirez une vague d' émotions déferlantes. C'est le premier roman de l'auteure et " Une mer si froide" est superbe et agréable à lire. Tout s’enchaîne à merveille. J'ai aimé le style de l'auteure et la façon d'émouvoir le lecteur. Linda Huber est une auteure à suivre de près!
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        " J'ai vraiment passé un très bon moment de lecture avec des personnages très attachants. "
        Livre à profusion
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com