Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221248102
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 1536
Format : 132 x 198 mm
Vies philosophiques
Date de parution : 25/02/2021
Éditeurs :
Bouquins

Vies philosophiques

Date de parution : 25/02/2021
« On n’aime pas par hasard un philosophe plutôt qu’un autre dans le panthéon des grands noms ou des signatures obscures. » 

L’art du portrait relève de l’autoportrait : on ne choisit pas par hasard d’isoler une figure parmi une multitude pour lui consacrer un livre sans exprimer quelque chose de soi......

L’art du portrait relève de l’autoportrait : on ne choisit pas par hasard d’isoler une figure parmi une multitude pour lui consacrer un livre sans exprimer quelque chose de soi... Pourquoi elle ou lui ? Et pas tel ou telle ? Peindre un tiers, c’est donner une image de soi.
Ces...

L’art du portrait relève de l’autoportrait : on ne choisit pas par hasard d’isoler une figure parmi une multitude pour lui consacrer un livre sans exprimer quelque chose de soi... Pourquoi elle ou lui ? Et pas tel ou telle ? Peindre un tiers, c’est donner une image de soi.
Ces Vies philosophiques retracent les parcours de personnes pour lesquelles la philosophie n’était pas un jeu rhétorique ou sophistique, mais l’affaire d’une existence.
Montaigne, Charlotte Corday, Mme Roland, Théroigne de Méricourt, Olympe de Gouges, Germaine de Staël, Brummell, Nietzsche, Thoreau, Georges Palante, Camus, Bourdieu ont servi la philosophie et la pensée plus qu’ils ne s’en sont servis – au contraire de Freud, lui aussi portraituré ici mais comme le contre-modèle d’une vie philosophique !
J’estime en effet que la preuve du philosophe, c’est la vie philosophique qu’il mène – ou non... Il n’est pas tenu de réussir, mais, du moins, s’il veut être crédible, il est obligé d’essayer.
Ces Vies sont autant d’occasions d’édification existentielle.
M. O.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221248102
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 1536
Format : 132 x 198 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • zagames Posté le 15 Février 2022
    On aime pas par hasard un philosophe plutôt qu'un autre dans le panthéon des grands noms. Ce qu'on aime en l'autre, c'est soi, toujours, ou ce qu'il nous apprend de nous ; qu'il nous donne l'impression d'avoir écrit des pages qu'on aurait pu signer ; qu'il formule clairement ce qui restait obscur en nous ; qu'avec des mots il mette de l'ordre dans le chaos qui nous travaille. Ce livre retrace les parcours de personnes (choisies par l'auteur) pour lesquelles la philosophie n'était pas un jeu rhétorique ou sophistique, mais l'affaire d'une existence
  • LeBretonRefractaire Posté le 10 Janvier 2022
    Encore un livre de Michel qui me plaît. Car il se fait ici non pas procureur, sauf pour Freud (mais bon...) mais laudateur et c'est comme ça que je le préfère. Quand, par exemple, il évoque Montaigne, ou Nietzsche, ou Démocrite. La plume de Michel quand elle n'est pas trempée de fiel est agréable à lire...
Inscrivez-vous à la newsletter Bouquins
Bouquins s'adresse à tous ceux qui ont la passion de lire et de découvrir, aussi bien à l'étudiant qu'au professeur ou à l'amateur de curiosités, bref à la foule des lectrices et des lecteurs qui croient encore qu'un bon livre reste l'un des plus merveilleux compagnons de vie.