RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités
            Par Lisez, publié le 30/09/2019

            Quel roman de Margaret Atwood devrais-je lire en premier ?

            Romans, livres jeunesse, essais, recueils de poésie ou de nouvelles... Aucun genre littéraire ne semble résister à la plume de Margaret Atwood. Alors que l'écrivaine canadienne publie Les Testaments (Robert Laffont), l'heure est venue d'éveiller la curiosité des néophytes. Vous ne connaissez pas l'oeuvre de Margaret Atwood ? Alors jetez vite un oeil à nos conseils de lecture.

            En 1985, Margaret Atwood publiait La Servante écarlate, roman dystopique doublé d'un manifeste féministe. Depuis, le livre a été adapté en série à succès et est devenu un symbole du mouvement anti Trump. Trente-cinq ans plus tard, l'autrice prouve qu'elle n'a rien perdu de son mordant et publie Les Testaments, suite ultra attendue de son best-seller cauchemardesque. Mais on aurait tort de réduire Margaret Atwood à l'univers de Gilead. Depuis 1969, elle a publié une cinquantaine d'ouvrages, remporté de nombreux prix et conquis des millions de lecteurs à travers le monde. Son style, sa curiosité audacieuse, son aisance à capter les enjeux de notre société et sa façon bien à elle de mêler intrigues terrifiantes et second degré contribuent à faire d'elle l'un des trésors littéraires de notre siècle.

            Découvrez sans plus attendre notre sélection de livres.

            Le livre pour le jeune lecteur

            Trois contes très racontables
            Ramsay en a marre du riz raboteux, des raviolis ridés et du rhinocéros à peine rosé ! Avec Ralph, le rat au nez rouge, ils décident de fuir leur résidence rectangulaire dans l’espoir d’un repas rafraîchissant (Ramsay le rustre et les Radis rugissants). Bob est abandonné par sa brunette de mère, tandis que Dorinda subit les brimades de distants parents. Quand un buffl e désorienté saute la barrière du jardin botanique, leur duo déjoue un drame (Bob le bileux et Dorinda la déprimée). Vanda a vu ses parents s’évaporer dans un vortex. Capturée par la veuve Vallop, elle ne s’avoue pas vaincue. Avec Vesley la viscache, mais aussi les orphelins Vilkinson, Vu et Vanapitai, elle va se venger de la vile veuve et échapper à ses lavages sans fin.

            Le livre pour celui qui se fascine pour les faits divers (et l’Histoire)

            Margaret Atwood raconte avoir travaillé un quart de siècle sur l'histoire de Grace Marks, jeune servante accusée en 1843 du meurtre de son employeur, Thomas Kinnear, et de la gouvernante de sa maison, Nancy Montgomery. 

            Captive
            1859. Grace Marks, condamnée à perpétuité, tourne lentement en rond dans la cour d’un pénitencier canadien. À l’âge de seize ans, elle a été accusée de deux meurtres horribles. Personne n’a jamais su si elle était coupable, innocente ou folle. Lors de son procès, après avoir donné trois versions des faits, elle s’est murée dans le silence : amnésie ou dissimulation ? Le docteur Simon Jordan, jeune et prometteur spécialiste de la maladie mentale, veut découvrir la vérité. Il obtient l’autorisation de rencontrer Grace, de la faire longuement parler… Avec lui, la prisonnière va dévider le terrible fuseau de ses souvenirs : son enfance irlandaise, l’agonie de sa mère sur le bateau qui les emmène au Canada, ses emplois de domestique, la mort de sa seule amie…
            À écouter ce récit, Grace ne semble ni démente ni criminelle, et pourtant, que sont ces troublants rêves qu’elle cache à Jordan : cauchemars, hallucinations ou réminiscences d’actes monstrueux ? Inspiré d’un fait divers sanglant qui a bouleversé le Canada au XIXe siècle, Captive plonge le lecteur dans un fascinant mystère, oscillant sans cesse entre vérité et mensonge.

            Le livre pour celui qui dévore les prix littéraires

            Considéré comme l'un des plus beaux romans de Margaret Atwood, Le Tueur aveugle a permis à la romancière de remporter le Man Booker Prize, célèbre prix littéraire britannique créé en 1969.

            Le tueur aveugle
            1945. Dix jours après la fin de la guerre, Laura se jette d'un pont au volant d'une voiture. Elle laisse à sa sœur aînée, Iris, un roman posthume au parfum de soufre, "Le Tueur aveugle". Cinquante ans plus tard, Iris égrène ses souvenirs et raconte leur histoire... Avec en toile de fond la saga de notre siècle, le destin bouleversant de deux sœurs liées par des secrets de famille et des mensonges assassins. En se remémorant sa vie – et quelques morts mystérieuses –, Iris n'évoque pas seulement un passé complexe. Elle fait naître un lumineux univers romanesque que composent les couleurs vives et poignantes de la cruauté humaine, de l'amour et du péché. 

            Le livre pour le fan de 1984 de Georges Orwell

            Il n'est pas rare que l'univers de Margaret Atwood soit comparé à celui tout aussi sombre de Georges Orwell. Et si le totalitarisme de La Servante écarlate rappelle forcément 1984, la ville faussement utopique décrite dans C'est le coeur qui lâche en dernier a elle aussi de quoi faire froid dans le dos.

            C'est le coeur qui lâche en dernier
            Stan et Charmaine ont été touchés de plein fouet par la crise économique qui consume les États-Unis. Réduits à vivre dans leur voiture, ils sont au bord du désespoir. Charmaine trouve alors la solution à tous leurs problèmes dans une étonnante publicité pour la ville de Consilience.  Promesse d’une vie de rêve, Consilience leur assure un toit, à manger et du travail…un mois sur deux. L’autre mois, les habitants le passent en prison, nourris et blanchis, pendant que d’autres s’installent chez eux.  Une règle absolue régit cette étrange utopie : ne jamais entrer en contact avec les "alternants". Mais Stan tombe bientôt sur un mot qui va le rendre fou de désir pour celle qui se glisse entre ses draps quand lui n’y est pas : "Je suis affamée de toi".

            Le livre pour l'amateur de théâtre

            Graine de sorcière
            Injustement licencié de son poste de directeur du festival de Makeshiweg, au Canada, alors qu’il mettait en scène La Tempête de Shakespeare, Felix décide de disparaître. Il change de nom et s’installe dans une maisonnette au coeur de la forêt pour y panser ses blessures, pleurer sa fille disparue. Et préparer sa vengeance.
            Douze années passent et une chance de renaître se présente à Felix lorsqu’on lui propose de donner des cours de théâtre dans une prison. Là, enfin, il pourra monter La Tempête avec sa troupe de détenus, et tendre un piège aux traîtres qui l’ont détruit. Mais la chute de ses ennemis suffira-t-elle pour qu’il s’élève de nouveau ?
            Le nouveau roman de Margaret Atwood, la grande dame des lettres canadiennes au succès phénoménal, est un hommage à Shakespeare à travers une prose sublime, déchirante et drôle à la fois.

            Le livre pour le féru de littérature gothique

            Le recueil de nouvelles à mettre entre les mains des amoureux d'Edgar Allan Poe.

            Neuf contes

            Une écrivaine de fantasy récemment veuve se laisse guider à travers un hiver glacial par la voix de son défunt époux. Une dame âgée, victime d’hallucinations, apprend peu à peu à accepter la présence des petits hommes qui ne cessent de surgir à ses côtés tandis que des militants populistes se rassemblent pour mettre le feu à sa maison de retraite. Une femme née avec une malformation génétique passe pour un vampire. Un crime commis il y a longtemps se voit vengé dans l’Arctique par un stromatolithe vieux de 1,9 milliard d’années…
            Dans ce recueil composé de neuf contes poétiques et satiriques empreints d’une ambiance gothique, Margaret Atwood, la grande dame des lettres canadiennes, s’aventure dans des ténèbres explorées par des auteurs tels que Robert Louis Stevenson ou Daphné Du Maurier – ainsi que par elle-même, dans son roman Captive.

            Le livre qui met tout le monde d'accord

            À lire et à relire avant de découvrir sa suite, Les Testaments.

            La Servante écarlate

            Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d’esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, « servante écarlate » parmi d’autres, à qui l’on a ôté jusqu’à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l’austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler… En rejoignant un réseau secret, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté.
            Paru pour la première fois en 1985, La Servante écarlate s’est vendu à des millions d’exemplaires à travers le monde. Devenu un classique de la littérature anglophone, ce roman, qui n’est pas sans évoquer le 1984 de George Orwell, décrit un quotidien glaçant qui n’a jamais semblé aussi proche, nous rappelant combien fragiles sont nos libertés. La série adaptée de ce chef-d’oeuvre de Margaret Atwood, avec Elisabeth Moss dans le rôle principal, a été unanimement saluée par la critique.

            Découvrir tout l'univers de Margaret Atwood

            Lisez
            Lisez

            Lisez maintenant, tout de suite !