En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Charybde et Scylla

        12-21
        EAN : 9782823868098
        Façonnage normé : EPUB3
        DRM : DRM Adobe
        Nouveauté
        Charybde et Scylla

        Date de parution : 07/06/2018
        Ceci n’est pas la réalité…
        Ceci n’est pas la…
        Ceci…
        Chaque année, c’est le même rituel. Le téléphone gris à gros boutons sonne, cela signifie qu’il doit s’absenter pour plusieurs mois. Sa destination ? Charybde, à l’Administration des rubriques inventives, terminal « Imaginaire », aile « Départs et Retours », département « Fiction », catégorie « Thriller/policier ». John Doe... Chaque année, c’est le même rituel. Le téléphone gris à gros boutons sonne, cela signifie qu’il doit s’absenter pour plusieurs mois. Sa destination ? Charybde, à l’Administration des rubriques inventives, terminal « Imaginaire », aile « Départs et Retours », département « Fiction », catégorie « Thriller/policier ». John Doe à la ville, il est Ingénium de métier. Plus qu’un métier, c’est une vocation, une vocation usante à la longue… C’est décidé, il va vivre sa dernière aventure en tant qu’Ulysse Cornu, personnage favori d’Olivier Sacks, son auteur en perdition. Ainsi, il pourra retrouver l’île de Scylla, sa villa, sa femme et plus simplement, sa véritable existence. Mais les pages blanches d’un roman en cours d’écriture demandent parfois quelques sacrifices et révèlent toujours des surprises…
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782823868098
        Façonnage normé : EPUB3
        DRM : DRM Adobe

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • lyoko Posté le 12 Août 2018
          Une petite nouvelle qui a donné lieu a un concours sur les réseau sociaux. L'idée de fond est franchement géniale. John Doe sur scylla, il part endosser le rôle d'Ulysse cornu flic au 36 quai des orfèvres sur Charybde… Et ce pour le plus grand plaisir des lecteur. Evidemment cette nouvelle est courte , trop même. De ce fait j'ai trouvé qu'elle n'était pas suffisamment exploitée. Parce qu'il y a franchement matière a faire du long , voir du très long. D'autant que Thilliez, reprend la mythologie grecque pour mon plus grand plaisir. Bref preuve est faite que l'auteur est également très bon dans ses nouvelles.
        • ValerieLacaille Posté le 24 Juillet 2018
          Franck Thilliez revisite ici l'épopée antique d'Ulysse, passant dangereusement de Charybde en Scylla, monstres dans "L'Odyssée", mondes parallèles dans ce récit qui sert de base à un concours de nouvelles. Point de monstres cependant, mais une uchronie qui vise l'univers de l'écriture: plus de page blanche dans le futur puisque les personnages sont des êtres humains projetés du monde réel au monde de papier au fur et à mesure des besoins de l'auteur. Ainsi John Doe, le personnage principal, joue le personnage d'Ulysse Cornu dans les romans qu'écrit un certain Olivier Sacks… Déconcertant, mais un peu trop léger à mon goût...
        • Stewartjef Posté le 17 Juillet 2018
          Pas très loin de la Matrix,... Version écourtée qui se lit en moins de 30 minutes
        • Sallyrose Posté le 5 Juillet 2018
          Cet auteur est assez éloigné de mon périmètre de lecture mais je me laisse faire quand une nouvelle est disponible gratuitement en numérique. Ça me permet de me conforter dans l’idée que je n’apprécierai pas ce genre sur plusieurs centaines de pages. Ici, pas de sang, une approche très psychologique, une idée originale. Malgré tout, de grosses ficelles, celle du titre et celle des prénoms des personnages (Pénélope attend sagement Ulysse…). Bien, 25 minutes de lecture qui ont agrémenté un déplacement en transport en commun mais je ne suis vraiment pas prête à plonger dans un abyme plus profond.
        • ange77 Posté le 28 Juin 2018
          «  Ceci n'est pas là réalité... Ceci n'est pas la... Ceci...  » Cette (décidément trop!) courte nouvelle de Franck Thilliez a achevé de me convaincre de l'énormissime talent de son auteur - enfin... c'est pas comme si j'avais eu des doutes ^^ L'écrivain plante le décor d'uné île nommée Scylla, sur laquelle des « ingéniums » oeuvrent à notre seul plaisir à nous, les lecteurs. Ces derniers sont en fait tous les personnages que l'on retrouve dans nos lectures ; c'est leur boulot que d'endosser le rôle des protagonistes que nous chérissons tant. C'est là que vivent donc les incarnations de nos héros, tant qu'ils ne sont pas sollicités - réquisitionnés devrais-je dire - par un romancier ou l'autre. John Doe est l'un d'entre eux, et c'est pour retrouver son « costume » de Ulysse Cornu, un commandant de police du 36, Quai des Orfèvres, que notre homme quitte sa vie sur Scylla pour Charybde, où tous les ingéniums intègrent leurs autres personnalités, leur seconde vie. Là, il retrouve ses collègues et sa femme - dans l'esprit de l'auteur à succès Olivier Sacks du moins, pour vivre ce qui sera normalement la vingtième enquête du commandant Cornu... « Depuis que je fais ce métier, je ne peux plus lire un seul livre.... «  Ceci n'est pas là réalité... Ceci n'est pas la... Ceci...  » Cette (décidément trop!) courte nouvelle de Franck Thilliez a achevé de me convaincre de l'énormissime talent de son auteur - enfin... c'est pas comme si j'avais eu des doutes ^^ L'écrivain plante le décor d'uné île nommée Scylla, sur laquelle des « ingéniums » oeuvrent à notre seul plaisir à nous, les lecteurs. Ces derniers sont en fait tous les personnages que l'on retrouve dans nos lectures ; c'est leur boulot que d'endosser le rôle des protagonistes que nous chérissons tant. C'est là que vivent donc les incarnations de nos héros, tant qu'ils ne sont pas sollicités - réquisitionnés devrais-je dire - par un romancier ou l'autre. John Doe est l'un d'entre eux, et c'est pour retrouver son « costume » de Ulysse Cornu, un commandant de police du 36, Quai des Orfèvres, que notre homme quitte sa vie sur Scylla pour Charybde, où tous les ingéniums intègrent leurs autres personnalités, leur seconde vie. Là, il retrouve ses collègues et sa femme - dans l'esprit de l'auteur à succès Olivier Sacks du moins, pour vivre ce qui sera normalement la vingtième enquête du commandant Cornu... « Depuis que je fais ce métier, je ne peux plus lire un seul livre. J'ai trop d'empathie pour les personnages, je sais ce qu'ils traversent, ce que leur créateur leur font subir. Mes rayonnages sont pleins de belles couvertures colorées, d'éditions limitées, d'histoires qui m'ont jadis fait rêver, mais quand je prends un livre au hasard et que je le feuillette, les pages sont toutes blanches. Je me laisse simplement l'illusion de pouvoir lire... » L'idée de départ mériterait sûrement un roman, voire une série entière à elle seule, tant les options sont innombrables en réalité. Thilliez réussi encore à me faire vibrer, malgré - et c'est bien là mon seul regret - la taille plus que restreinte du récit... mais bon, libre cours à notre imagination ! > ... Où à celle des autres. En effet, cette petite incursion dans un genre auquel l'auteur ne nous avait pas forcément habitué, a fait des émules. Les plus curieux seront sans doute ravis d'apprendre que Charybde et Scylla a fait l'objet d'un concours d'écriture offrant la possibilité d'une suite, ou fin alternative selon. Nombre de plumes se sont prêtées au jeu - avec plus ou moins de succès - et je ne résiste pas à l'envie de partager ici un lien qui vous mènera au texte soumis par l'excellent James Osmont - auteur de la trilogie psychiatrique : « Régis », « Sandrine » et « Dolores » > de là, vous pourrez également si le coeur vous dit, accéder à l'entièreté des projets proposés par les lauréats du concours. Ici donc, le début signé Thilliez : http://www.12-21editions.fr/extraits/thilliez.pdf Et la proposition de James Osmont : https://www.concoursnouvelles.franckthilliez.fr/concours/la-nouvelle-inachevee/participations/161-circe-neuro-corp «  - On n'a peut-être pas une belle vie, mais au moins, on est libres. - Si vous appelez ça la liberté...  »
          Lire la suite
          En lire moins
        Retenez votre souffle avec la newsletter Franck Thilliez !
        Attention, vous allez adorer avoir peur…
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com