Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Felicità
Date de parution : 07/03/2024
Éditeurs :
Robert Laffont
Nouveauté

Felicità

Date de parution : 07/03/2024
Valentina organise des mariages sur le lac de Côme. Elle adore son métier. D’autant qu’elle peut compter sur une équipe en or. (Et aussi sur Totò, son fidèle teckel nain.)
Sauf...
Valentina organise des mariages sur le lac de Côme. Elle adore son métier. D’autant qu’elle peut compter sur une équipe en or. (Et aussi sur Totò, son fidèle teckel nain.)
Sauf que, depuis peu, sa team fait bien plus que l’assister : elle la maintient debout. Car Vale ne se remet pas...
Valentina organise des mariages sur le lac de Côme. Elle adore son métier. D’autant qu’elle peut compter sur une équipe en or. (Et aussi sur Totò, son fidèle teckel nain.)
Sauf que, depuis peu, sa team fait bien plus que l’assister : elle la maintient debout. Car Vale ne se remet pas du départ d’Azzurra, sa meilleure amie. Elle ne trouve du réconfort qu’auprès de Bianca, sa filleule d’un an.
Il faut pourtant continuer d’avancer : des couples lui ont confié l’orchestration du plus beau jour de leur vie – et cette mission est parfois pimentée de surprises…
 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221272336
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
EAN : 9782221272336
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • helenoooouuuu 12/04/2024
    C'est un joli roman sur l'amitié que Serena Giuliano nous sert dans Felicità. Malgré ses premiers chapitres et son thème de fond qui sont assez durs, l'autrice propose un roman lumineux, plein de générosité, d'amour et d'Italie; c'est simple, chaque roman de l'autrice est un petit bonheur de printemps, et celui-ci ne déroge pas à la règle ! Ne vous attendez pas à de la grande littérature en démarrant un roman de Serena Giuliano, mais cela n'empêche pas à ses livres d'être beaux. Beaux dans leur thème, dans leur déroulé, dans la manière dont ils nous parlent et de ce qu'ils activent dans notre coeur. Ici, c'est un roman sur l'amitié qu'elle nous propose. Alors, oui, c'est aussi un roman sur le deuil, mais avec une amitié si profonde et si forte que l'histoire n'en est pas triste mais fabuleusement belle. Grâce à sa plume, et à des phrases qui font mouche, l'autrice nous fait vivre l'histoire d'amitié de deux femmes foncièrement différentes, mais qui se complètent. Une histoire qui m'a énormément touchée, complétée par la beauté du lien marraine/filleule que j'ai le bonheur de vivre ! Le décor italien dans lequel l'autrice place son récit y ajoute énormément de charme. Comment ne pas se laisser embarquer dans ce décor paradisiaque du Lac de Côme ?! De quoi rêver ! Si vous cherchez une charmante et émouvante parenthèse de lecture, foncez sur Felicità !C'est un joli roman sur l'amitié que Serena Giuliano nous sert dans Felicità. Malgré ses premiers chapitres et son thème de fond qui sont assez durs, l'autrice propose un roman lumineux, plein de générosité, d'amour et d'Italie; c'est simple, chaque roman de l'autrice est un petit bonheur de printemps, et celui-ci ne déroge pas à la règle ! Ne vous attendez pas à de la grande littérature en démarrant un roman de Serena Giuliano, mais cela n'empêche pas à ses livres d'être beaux. Beaux dans leur thème, dans leur déroulé, dans la manière dont ils nous parlent et de ce qu'ils activent dans notre coeur. Ici, c'est un roman sur l'amitié qu'elle nous propose. Alors, oui, c'est aussi un roman sur le deuil, mais avec une amitié si profonde et si forte que l'histoire n'en est pas triste mais fabuleusement belle. Grâce à sa plume, et à des phrases qui font mouche, l'autrice nous fait vivre l'histoire d'amitié de deux femmes foncièrement différentes, mais qui se complètent. Une histoire qui m'a énormément touchée, complétée par la beauté du lien marraine/filleule que j'ai le bonheur de vivre ! Le décor italien dans lequel l'autrice place son récit y ajoute énormément de charme. Comment...
    Lire la suite
    En lire moins
  • SophieGnx 12/04/2024
    J’ai adoré tous les livres de Serena Giuliano, mais malheureusement celui-ci a été un flop. Je n’ai pas abandonné ma lecture en cours car je voulais connaître le dénouement, mais même celui-ci ne m’a pas fait plus apprécier ma lecture. Je n’ai pas du tout accroché avec le personnage de Valentina, je n’ai pas réussi à compatir à sa peine d’avoir perdu sa meilleure amie. Mais c’est sans doute un avis personnel car la plus part des critiques se tournent plutôt vers un coup de cœur…
  • Souris_de_bibliotheque 11/04/2024
    Comme dans tous ses romans, Serena Giuliano fait se côtoyer le beau et le moins beau, la joie et la tristesse, la vie et la mort... Le sujet principal de Felicità est le deuil et la reconstruction. Ca aurait pu faire un roman triste, un peu déprimant, mais au contraire c'est vivant, parfois léger et drôle, souvent touchant. Parce qu'à côté de ce thème souvent tabou qu'est la mort brutale d'une jeune femme, on y parle mariage, amour, amitié... On y croise un chien qui n'aime pas trop marcher, des copines un peu fofolles, des amants cachés... Bref, la mort devient le prétexte pour parler de la vie, et c'est réussi. La période compliquée qu'est le deuil n'en est pas pour autant édulcorée ni sous-estimée. Mais en alternant le récit de la reconstruction de Valentina après la mort de sa meilleure amie, avec les emails qu'elle envoie à sa filleule orpheline de maman, et avec les anecdotes croustillantes de son activité d'organisatrice de mariage, Serena Giuliano ne s'attarde pas sur le deuil et la tristesse. Il est là, la narratrice essaie de faire avec... comme dans la réalité en fait. Et puis il y a l'Italie. Le roman se déroule entre la froide et brumeuse Milan, les rives magiques et romantiques du lac de Côme, et la chaleur étouffante de la Sicile. Ce n'est toutefois pas le roman le plus italien de l'autrice (pour moi, Mamma Maria reste le plus réussi de ses livres sur ce point), et j'ai parfois regretté que les décors et les ambiances ne soient pas un tout petit peu plus développés. Mon autre regret à cette lecture est qu'elle est vraiment très courte... Les chapitres de quelques pages sont certes faciles et rapides à lire, mais il m'a manqué un peu plus de profondeur. J'aurais aimé par exemple que le métier de Valentina soit davantage exploité (on ne suit au final que deux couples, trois si on compte le chapitre "bonus"), ou la relation avec sa filleule (elles se voient 2 ou 3 fois dans tout le roman). L'écriture de Serena Giuliano est fluide, chantante, très agréable à lire... si bien que la suivre pendant une centaine de pages de plus ne m'aurait pas du tout dérangée, bien au contraire !Comme dans tous ses romans, Serena Giuliano fait se côtoyer le beau et le moins beau, la joie et la tristesse, la vie et la mort... Le sujet principal de Felicità est le deuil et la reconstruction. Ca aurait pu faire un roman triste, un peu déprimant, mais au contraire c'est vivant, parfois léger et drôle, souvent touchant. Parce qu'à côté de ce thème souvent tabou qu'est la mort brutale d'une jeune femme, on y parle mariage, amour, amitié... On y croise un chien qui n'aime pas trop marcher, des copines un peu fofolles, des amants cachés... Bref, la mort devient le prétexte pour parler de la vie, et c'est réussi. La période compliquée qu'est le deuil n'en est pas pour autant édulcorée ni sous-estimée. Mais en alternant le récit de la reconstruction de Valentina après la mort de sa meilleure amie, avec les emails qu'elle envoie à sa filleule orpheline de maman, et avec les anecdotes croustillantes de son activité d'organisatrice de mariage, Serena Giuliano ne s'attarde pas sur le deuil et la tristesse. Il est là, la narratrice essaie de faire avec... comme dans la réalité en fait. Et puis il y a l'Italie. Le roman se déroule entre la froide et...
    Lire la suite
    En lire moins
  • CocciClelia 10/04/2024
    J'ai lu presque tous les livres de Serena Giuliano, j'en ai toujours aimé la fraicheur, le style fluide, et la langue contemporaine, parfois m'avait écorchée, mais ici rien de cela, le style est toujours bon, la langue également. Le sujet est difficile, la mort d'une amie, d'une presque sœur, est traité avec beaucoup de sensibilité traité dans la partie douleur et souvenirs de cette amitié. Valentina est organisatrice de mariages à Milan, et elle privilégie le Lac de Côme comme écrin à ces cérémonies. Sa meilleure amie Azzurra est décédée brutalement, laissant une enfant, Bianca, dont Valentina est la marraine. Comment se remettre d'une perte aussi forte. Sincèrement j'ai été un peu déçue, par l'apparition d'un personnage vers la fin du livre, qui aurait du être plus développé selon moi, cela donne une sensation de bancal à tout le roman, comme s'il manquait quelque chose. J'ai également été déçue des décisions finales du personnage. Donc un livre qui me laisse avec un gout d'inachevé dans la bouche, dommage.
  • elodi09 09/04/2024
    J'aime beaucoup les romans de Serena Giuliano car ils sentent l'Italie, la famille, les liens forts. Ce roman ne déroge pas à la règle et j'ai beaucoup aimé cette belle histoire d'amitié profonde, racontée à travers des souvenirs conservés pour la petite Bianca. L'organisation des mariages, en parallèle, apporte beaucoup de fraîcheur à ce roman, qui malgré le sujet de la perte d'un être cher, est plein de douceur. Un moment plaisant de lecture.
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.