Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221126554
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La mémoire double

,

Collection : Ailleurs et Demain
Date de parution : 03/11/2011

Le roman-culte des frères Bogdanov enfin réédité.

Antoine mène la vie tranquille d'un paysan dans la ferme où il travaille depuis l'enfance. Cette vie et son entourage lui plaisent et il n'en attend pas plus de l'existence. Mais pourquoi deux inspecteurs venus de la ville viennent-ils lui demander avec insistance un numéro de sécurité sociale qu'il leur...

Antoine mène la vie tranquille d'un paysan dans la ferme où il travaille depuis l'enfance. Cette vie et son entourage lui plaisent et il n'en attend pas plus de l'existence. Mais pourquoi deux inspecteurs venus de la ville viennent-ils lui demander avec insistance un numéro de sécurité sociale qu'il leur affirme avoir oublié ? Antoine a le sentiment qu'il ne doit pas leur répondre. Et, dès lors, les choses se détraquent insensiblement. L'univers paisible de la ferme se peuple de signes étranges. Il a, certains soirs, l'impression que le ciel se déchire, que le vin se transforme en cendres, que des puissances malfaisantes venues d'ailleurs veulent lui extorquer un secret dont il ignore la nature. Son univers est-il aussi réel qu'il y paraît ? Alors qu'il noue une relation amoureuse avec Juliette, il pense découvrir le bout du monde au fond d'un puits, ou au-delà d'une lisière de forêt que borde le noir du néant... Antoine habite une dimension virtuelle - celle de la Matrice - où il se trouve, parce qu'il détient - ou a détenu - un secret qui menace l'équilibre des « deux blocs » et dont l'aveu pourrait bien conduire à la fin de l'humanité. Et l'autre face du réel qui apparaît dans un chapitre sur deux de cet étonnant techno-thriller, à la lisière du roman d'espionnage et de la science-fiction, rejoint peu à peu l'univers rural qui, pour Antoine Dirac, est peut-être plus vrai que nature.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221126554
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ils en parlent

REVUE DE PRESSE

 

Cette phrase est-elle de la science-fiction : Lorsqu'une dizaine de gerbes furent dépiquées, la paille chassée, par les demoiselles de la batteuse, commença d'affluer sur le manteau de la presse ? Sans doute, pour qui n'a jamais vécu à la campagne et n'a jamais vu à l'œuvre une batteuse-lieuse. La Mémoire double oblige ainsi à une double lecture, une lecture parallèle, que le sage montage un chapitre vert/un chapitre gris renforce. Il y a le roman paysan, qui paraît étrangement décalé hors du temps et de l'espace (on comprendra pourquoi en fin de volume), et qui est un vrai bonheur de couleurs, de bruits, d'odeurs, de sensations - de signes enfin : Porté par la chaleur, un claquement d'ailes passa dans le ciel. Il y a le roman électronique, où le moindre de ces signes est réduit à ses composantes recrées : Du point de vue de l'informaticien, l'émotion amoureuse pouvait être interprétée comme un facteur donné dans un système...
On a donc un jeune ouvrier agricole de 36 ans, Antoine, qui vit dans une ferme de Gascogne (patrie des Bogdanov... et de Jeury, autre grand paysan sous le ciel de la s-f), et dont les pas n'ont jamais dépassé l'horizon qu'il voit de chez lui. On a de mystérieux personnages qui vivent « ailleurs » et essayent de s'infiltrer dans le monde d'Antoine, pour lui soutirer un secret. (...) La Mémoire double n'est pas un roman à chute, mais un roman à décryptage : quelle est l'interface exacte entre le monde vert et le monde gris. D'où vient Antoine, quel secret doit-on lui soutirer... ? Tout est affaire de petites touches, qui finissent par s'assembler en une construction cohérente et vraisemblable. (...) 
Voilà un roman chaleureux et énigmatique qui vaut plus que le détour, et dont la conclusion possède une subtilité supplémentaire : car si tout son cours laisse supposer la terrible menace que le monde gris fait peser sur le monde vert, on s'aperçoit in fine que ce dernier n'existe que par le précédent. Ambiguïté idéologique ? Dialectique en mouvement ? Chacun jugera.
Quant à l'attribution du prix d'Avoriaz à La Mémoire double, elle est méritée : c'est le meilleur ouvrage français de la rentrée.

 

Jean-Pierre Andrevon in Fiction 373, 1986

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • fruity101079 Posté le 2 Octobre 2019
    Le premier souci de ce livre pour moi concerne la préface, dans laquelle les auteurs spoilent complément le pitch du bouquin. Plus aucun surprise possible quand on sait qu'un certain film bien connu a peut-être plagié leur histoire. Donc pour les futurs lecteurs, à lire en dernier. Ensuite le second problème vient du contenu en lui même. Le livre est bien écrit, c'est intéressant, mais finalement les 3/4 du bouquin se contente de raconter la vie du héros à la ferme, avec moult détail sur la vie agricole. Pour un roman de sf, ça la fout un peu mal vu que l'histoire décolle enfin quelques chapitres avant la fin. Il aurait vraiment fallu faire de grosses coupures au début et raccourcir tout ça. Le final (que l'on devine aisément au vu de nombre de page restant après les révélations) arrivant rapidement, ça aurait certes fait un roman un peu court, mais peut-être plus efficace. Un peu déçu en ce qui me concerne du coup malgré une idée de départ très intéressante.
  • OutOfTime Posté le 7 Septembre 2019
    Pourquoi ? Pourquoi, dans leurs jeunes années, les frères Bogdanov n'ont pas continué à écrire des romans ? Excellent livre de science-fiction ! Roman très novateur qui fait penser au film 'Matrix', sauf que c'est le contraire, Matrix est arrivé sur les écrans (en 1999) donc après l'écriture de cette histoire par les Bogdanov (en 1985). Amis amateurs de science-fiction, si vous êtes passé à côté de cette pépite ou si vous avez pensé que les Bogdanov n'écrivant que des essais de vulgarisation scientifique, n'ont pas pu écrire un roman vraiment original sans se laisser aller à des détails techniques et des pages et des pages d'explications barbantes, détrompez-vous ! Roman vraiment étrange, qui perturbe et fait réfléchir. J'ai pris soin dans cette critique, de ne pas parler de l'histoire, tout comme j'ai choisi dans la section 'citations' des passages ne correspondants pas à la fin du livre. Je ne veux pas priver l'éventuel lecteur de découvrir la vérité au fil des pages. - Éditions Hachette en 1985 - Éditions Robert Laffont en 2011
  • Anis0206 Posté le 31 Août 2018
    Un roman SF écrit par des scientifiques est toujours très sympa à lire et surtout plutôt très juste sur les faits scientifiques présenté dans ce roman que j'ai adoré
  • Beautylicious Posté le 8 Mars 2016
    Contrairement aux précédents ouvrages des frères Bogdanoff, il s'agit ici d'un véritable roman. Antoine mène à la campagne une vie très banale, rythmée par le travail à la ferme. Un jour, deux hommes en noir viennent lui demander son numéro de sécurité nationale. D'autres phénomènes bizarres se produisent ; Antoine sent qu'il ne doit pas donner ce code... Je ne vous en dis pas plus pour ne pas gâcher votre plaisir ;) J'ai particulièrement bien aimé la construction de ce roman : les informations sont distillées au fil des pages, faisant monter le suspense. C'est un roman fantastique très prenant, et surtout en avance sur son temps. En effet, il est sorti en 1985, et pourtant, on retrouve quelques similitudes avec le film Matrix, datant de 1999. J'ai beaucoup apprécié l'écriture également ! Malgré quelques erreurs syntaxiques, le langage utilisé reflète bien le monde agricole, on s'y croirait ! Les descriptions sont aussi très pertinentes. Bref, une très belle découverte ! Dommage que les frères Bogdanoff n'écrivent plus de roman, car celui-ci est une véritable réussite !
  • Fx1 Posté le 28 Septembre 2014
    Voila un excellent opus d'un duo trés connu. L'intrigue est d'une intelligence rare , respecte le lecteur , le faisant rèfléchir . C'est un style fort que les Bogdanov abordent avec ce trés bon livre : la science fiction. L'on retrouve dans cet opus l'exigence qui caractérise ce style , sur le plan thématique , sur le plan scientifique , ect. Un roman digne des plus grands noms de ce style , ce qui prouve la valeur incontestable des Bogdanov.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.