En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        La Prunelle de ses yeux

        Robert Laffont
        EAN : 9782221146095
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        La Prunelle de ses yeux

        Collection : La Bête noire
        Date de parution : 13/10/2016

        Il est aveugle. Elle est ses yeux. Elle pense le guider vers la lumière. Il va l'entraîner dans ses ténèbres.
        Gabriel a tout perdu en une nuit. Son fils de dix-sept ans, sauvagement assassiné. Ses yeux. Sa vie… Les années ont passé et l'aveugle n'a pas renoncé à recouvrer la...

        Il est aveugle. Elle est ses yeux. Elle pense le guider vers la lumière. Il va l'entraîner dans ses ténèbres.
        Gabriel a tout perdu en une nuit. Son fils de dix-sept ans, sauvagement assassiné. Ses yeux. Sa vie… Les années ont passé et l'aveugle n'a pas renoncé à recouvrer la vue. Encore moins à faire la lumière sur la mort de son enfant.
        Quand un nouvel élément le met enfin sur la piste du meurtrier, c'est une évidence : il fera justice lui-même. Mais pour entreprendre ce long et éprouvant voyage, Gabriel a besoin de trouver un guide. Il recrute alors Maya, une jeune femme solitaire et mélancolique, sans lui avouer ses véritables intentions…
        La cécité de conversion est une pathologie aussi méconnue qu'effrayante : suite à un profond traumatisme psychologique, vous êtes aveugle. C'est ce qui est arrivé au personnage principal de ce roman.

        « Ingrid desjours est une surdouée ! » Marina Carrère d'Encausse et Gérard Collard, Le Magazine de la santé.
        « Une virtuose de la dissection des états d'âme Et des clairs-obscurs contemporains. » Philippe Lefait, Des mots de minuit.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221146095
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Robert Laffont
        8.99 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • LeParfumdesMots Posté le 29 Janvier 2018
          Ce que l’on peut reprocher d’emblée à ce thriller, c’est sa prévisibilité précoce. Dès la lecture du synopsis, les habitués du genre ne seront pas surpris par la tournure des événements, du moins dans ces grandes lignes. Ce sera d’ailleurs le cas tout au long cette lecture, malgré une écriture qui tâchait à couper le rythme effréné du lecteur. Les chapitres se succèdent, la narration également. Tantôt le père, tantôt le fils, tantôt dans le présent, tantôt il y a 13 ans. Tout est mis en place pour comprendre au mieux la quête du père de retrouver l’assassin de son fils. Et pourtant, pour ma part, ces changements de narrateur trop présent avaient également comme objectif de prolonger l’intrigue, de repousser au maximum le dénouement final, à savoir la confrontation entre le père et l’assassin de son fils. Malgré cette lenteur, malgré ces nombreux passages superflus (pour les lecteurs qui aiment l’action), je me suis totalement immergé dans ce roman, plus particulièrement du point de vie du fils. Il se lance dans une enquête que j’ai moi-même vécue en tant qu’étudiant à l’université… Quel plaisir de constater que les choses ont changé depuis quelques années (bizutages, initiations, …). L’écriture semble être répétitive où... Ce que l’on peut reprocher d’emblée à ce thriller, c’est sa prévisibilité précoce. Dès la lecture du synopsis, les habitués du genre ne seront pas surpris par la tournure des événements, du moins dans ces grandes lignes. Ce sera d’ailleurs le cas tout au long cette lecture, malgré une écriture qui tâchait à couper le rythme effréné du lecteur. Les chapitres se succèdent, la narration également. Tantôt le père, tantôt le fils, tantôt dans le présent, tantôt il y a 13 ans. Tout est mis en place pour comprendre au mieux la quête du père de retrouver l’assassin de son fils. Et pourtant, pour ma part, ces changements de narrateur trop présent avaient également comme objectif de prolonger l’intrigue, de repousser au maximum le dénouement final, à savoir la confrontation entre le père et l’assassin de son fils. Malgré cette lenteur, malgré ces nombreux passages superflus (pour les lecteurs qui aiment l’action), je me suis totalement immergé dans ce roman, plus particulièrement du point de vie du fils. Il se lance dans une enquête que j’ai moi-même vécue en tant qu’étudiant à l’université… Quel plaisir de constater que les choses ont changé depuis quelques années (bizutages, initiations, …). L’écriture semble être répétitive où l’auteure abuse du « Sujet + verbe + complément ». Et pourtant, c’est ce qui rend la lecture plus vraie encore. Ingrid Desjours parvient à écrire son texte en fonction de l’âge, de l’expérience, du vécu, … du narrateur. C’est un peu comme si l’auteure était à la fois un père anéanti par la mort de son fils, à la fois un fils à la quête de démons, à la fois d’une jeune fille désemparée, … Le personnage principal, Gabriel, vous donnera probablement envie de lui coller une giffle de tant à autre, tant son comportement vous paraitra inopportun. C’est un véritable plaisir lire un roman qui nous semble plus réel que jamais. On est vraiment très loin du roman américain où le personnage principal est l’incarnation du bien en personne. Alors que j’aime habituellement pas les auteurs francophones (plus particulièrement l’écriture qui me parait plus « simple »), Ingrid Desjours est parvenue à nous proposer un thriller atypique où un amour très rarement abordé est mis en avant, l’amour paternel. Les points positifs - Une intrigue atypique où le handicap dû à un choc psychologique est mis en avant. - Un thriller où tout ne se termine pas parfaitement pour les personnages de l’histoire. Un vrai plaisir de découvrir un roman mettant l’accent sur un aspect « réaliste ». - Une personnalité hors du commun (Gabriel) - De nombreuses romances, très subtiles, mais tellement « plausibles » que l’on s’immerge totalement. Les points négatifs - Une écriture un peu simpliste par moment, trop de phrases avec une syntaxe courte et basique. - Une intrigue ralentie par les trop nombreux changements de narrateur. Ma note pour cette lecture : 16/20 Les changements de narrateur trop fréquents ralentissent l’intrigue et agaceront probablement de nombreux lecteurs. Et pourtant, lorsque la dernière page sera tournée, vous regretterez que cette belle aventure soit déjà terminée.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Badole Posté le 19 Janvier 2018
          Très très bon polar, multifacette, avec plusieurs dénouement, très intéressant dans la construction on se laisse vraiment porté par l'histoire et les personnages. bien joué
        • floandbooks Posté le 9 Janvier 2018
          Et BIIIIIM une claque de plus!! J’avais adoré Les fauves de la même auteure, et là Ingrid Desjours revient en force! Je ne m’en remets toujours pas… L’avantage de mon édition qui vient de chez France Loisirs, est que la préface est d’Ingrod Desjours elle-même. Ce qui permet au lecteur d’en découvrir encore plus sur l’histoire et son cheminement. Personnellement je ne l’ai lu qu’après avoir fini le livre, car je ne voulais pas trop en savoir sur les sujets traités ni les personnages. Je vous conseille vraiment cette édition car elle est très enrichissante sur le contenu. Quelle histoire de fou! Victor et son père Gabriel, la jeune Maya, que l’on va suivre treize ans plus tard, les sujets traités dans le livre, l’homosexualité, l’antisémitisme, l’alcool, et la manière dont l’auteure les amène est parfaite! Ces personnages sont attachant, tous autant qu’ils sont (bon, sauf Tancrède, Tancrède est un gros bâtard de première, encore pire que tout ce que vous pouvez imaginer!!!), Ingrid Desjours en a fait des gens solaires, lumineux, qui se révèlent au fur et à mesure du roman, et qu’on ne peut qu’aimer! Le style d’écriture mélange première et troisième personne, et chaque chapitre est consacré à un personnage.... Et BIIIIIM une claque de plus!! J’avais adoré Les fauves de la même auteure, et là Ingrid Desjours revient en force! Je ne m’en remets toujours pas… L’avantage de mon édition qui vient de chez France Loisirs, est que la préface est d’Ingrod Desjours elle-même. Ce qui permet au lecteur d’en découvrir encore plus sur l’histoire et son cheminement. Personnellement je ne l’ai lu qu’après avoir fini le livre, car je ne voulais pas trop en savoir sur les sujets traités ni les personnages. Je vous conseille vraiment cette édition car elle est très enrichissante sur le contenu. Quelle histoire de fou! Victor et son père Gabriel, la jeune Maya, que l’on va suivre treize ans plus tard, les sujets traités dans le livre, l’homosexualité, l’antisémitisme, l’alcool, et la manière dont l’auteure les amène est parfaite! Ces personnages sont attachant, tous autant qu’ils sont (bon, sauf Tancrède, Tancrède est un gros bâtard de première, encore pire que tout ce que vous pouvez imaginer!!!), Ingrid Desjours en a fait des gens solaires, lumineux, qui se révèlent au fur et à mesure du roman, et qu’on ne peut qu’aimer! Le style d’écriture mélange première et troisième personne, et chaque chapitre est consacré à un personnage. On sent que le principal est Victor, le fils de Gabriel, il écrit à la première personne et peut davantage toucher le lecteur en révélant ses pensées, ses doutes, ses peurs… Mais c’est aussi le cas pour Gabriel et Maya, même si c’est l’auteure qui parle, ces deux personnages au lien si fort m’ont aussi un peu fait penser aux deux héros du roman Les fauves, on sent cette animosité, cette rage et cette force entre eux. J’adore les thrillers, et j’aime encore plus quand on sent que l’auteure est impliquée dans son histoire. Ici, Ingrid Desjours nous raconte qu’elle s’est elle-même bander les yeux pour vivre quelques heures comme un aveugle, qu’elle a fait un travail de recherche aussi de vocabulaire à éviter, à employer, bref, un gros travail de ce côté-là à été fait, et c’est aussi ce qui fait la force de ce roman, c’est très authentique. Le dénouement est extra, même s’il peut paraître un peu cliché peut-être pour certains, je me suis complètement laisser embrigader dans cette fin, et j’ai adoré!
          Lire la suite
          En lire moins
        • sesev Posté le 8 Janvier 2018
          Une intrigue captivante du début à la fin, très bien ficelée qui m’a surprise tout au long de la lecture et très émouvante, les personnages sont si attachants. Gabriel, un papa qui a tout perdu en une nuit part à la recherche de la meurtrière de ce dernier mais l’auteure nous réserve bien des surprises. Un vrai page-turner que je n’ai pu lâcher avant la fin. Je vous le conseille vivement.
        • Souris7 Posté le 31 Décembre 2017
          L'intrigue est intéressante et met en haleine, l'écriture difficile au début mais on s'adapte, la structure de la narration est bien construite, bon rythme, on apprend à connaître les personnages progressivement, leur angoisse, leur frustration, leur émotion.....Tout y est! Mais....beaucoup trop d'invraisemblances, une fin bâclée et incohérente, mal écrite.... Que s'est-il passé ? quel gâchis! C'est ma première lecture de cette auteure, ça m'ennuie de rester sur une évaluation aussi mitigée....
        Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
        Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.