Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221146095
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La Prunelle de ses yeux

Collection : La Bête noire
Date de parution : 13/10/2016

Il est aveugle. Elle est ses yeux. Elle pense le guider vers la lumière. Il va l'entraîner dans ses ténèbres.
Gabriel a tout perdu en une nuit. Son fils de dix-sept ans, sauvagement assassiné. Ses yeux. Sa vie… Les années ont passé et l'aveugle n'a pas renoncé à recouvrer la...

Il est aveugle. Elle est ses yeux. Elle pense le guider vers la lumière. Il va l'entraîner dans ses ténèbres.
Gabriel a tout perdu en une nuit. Son fils de dix-sept ans, sauvagement assassiné. Ses yeux. Sa vie… Les années ont passé et l'aveugle n'a pas renoncé à recouvrer la vue. Encore moins à faire la lumière sur la mort de son enfant.
Quand un nouvel élément le met enfin sur la piste du meurtrier, c'est une évidence : il fera justice lui-même. Mais pour entreprendre ce long et éprouvant voyage, Gabriel a besoin de trouver un guide. Il recrute alors Maya, une jeune femme solitaire et mélancolique, sans lui avouer ses véritables intentions…
La cécité de conversion est une pathologie aussi méconnue qu'effrayante : suite à un profond traumatisme psychologique, vous êtes aveugle. C'est ce qui est arrivé au personnage principal de ce roman.

« Ingrid desjours est une surdouée ! » Marina Carrère d'Encausse et Gérard Collard, Le Magazine de la santé.
« Une virtuose de la dissection des états d'âme Et des clairs-obscurs contemporains. » Philippe Lefait, Des mots de minuit.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221146095
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Robert Laffont

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • elodadie Posté le 3 Décembre 2019
    Maya a fuit un passé trouble en se faisant passer pour morte en fuyant son pays . Quand Gabriel lui propose lors d'une rencontre du au hasard de lui servir de guide car il est devenu non voyant. Contre une forte rémunération, Maya accepte et va retourner en France pour ce court séjour. Mais finalement le hasard n'a rien à voir dans ce retour, ce n'est que l'accomplissement d'un scénario mûrement réfléchi d'un père désespéré. Mais jamais rien ne se passe comme prévu. Bon roman, avec des personnages attachants. Une intrigue qui paraît simple mais en faite non mais ça chut vous verrez en lisant ...
  • BenedicteEcila Posté le 20 Novembre 2019
    Waow! Une sacrée lecture, entre le très glauque et l'émotion... Une auteure tout en finesse dans son écriture mais en trash dans sa description de certaines scènes sensibles. Vraiment un coup de cœur tant pour le fond que pour la forme ! 👌💕
  • JHJM1905 Posté le 14 Octobre 2019
    La vie peut être si cruelle, si injuste et file aussi rapidement et sans contrôle que les grains de sable entre nos doigts. Il suffit d'un instant pour que tout s'arrête, un instant de fragilité et le monde s'écroule. Gabriel en tout perdu en une seule nuit, son fils et sa vue. Atteint de cécité de conversion (cécité pouvant être temporaire) suite à un profond traumatisme, Gabriel mène une enquête dans le but de faire la lumière sur toutes les zones d'ombre planant au-dessus de l'assassinat de Victor mais aussi pour recouvrer la vue lorsque la vérité éclatera au grand jour (enfin l'espère-t-il). Un long voyage attend notre ami, il demande donc l'aide d'une jeune femme, Maya, qui sera ses yeux. Une plume à la sensibilité palpable, un texte riche avec un travail de recherches bien accompli. Les personnages sont travaillées avec justesse, une précision chirurgicale. On les aime, on les déteste... et on pleure, Dieu qu'on pleure. J'ai encore l'émotion à travers de la gorge, la haine qui me rempli le ventre. J'ai rarement vécu des émotions aussi fortes et puissantes avec un bouquin. Je vais assurément lire tous ses autres bouquins. J'ai vécu un véritable coup de foudre littéraire, je vous conseille... La vie peut être si cruelle, si injuste et file aussi rapidement et sans contrôle que les grains de sable entre nos doigts. Il suffit d'un instant pour que tout s'arrête, un instant de fragilité et le monde s'écroule. Gabriel en tout perdu en une seule nuit, son fils et sa vue. Atteint de cécité de conversion (cécité pouvant être temporaire) suite à un profond traumatisme, Gabriel mène une enquête dans le but de faire la lumière sur toutes les zones d'ombre planant au-dessus de l'assassinat de Victor mais aussi pour recouvrer la vue lorsque la vérité éclatera au grand jour (enfin l'espère-t-il). Un long voyage attend notre ami, il demande donc l'aide d'une jeune femme, Maya, qui sera ses yeux. Une plume à la sensibilité palpable, un texte riche avec un travail de recherches bien accompli. Les personnages sont travaillées avec justesse, une précision chirurgicale. On les aime, on les déteste... et on pleure, Dieu qu'on pleure. J'ai encore l'émotion à travers de la gorge, la haine qui me rempli le ventre. J'ai rarement vécu des émotions aussi fortes et puissantes avec un bouquin. Je vais assurément lire tous ses autres bouquins. J'ai vécu un véritable coup de foudre littéraire, je vous conseille vivement de découvrir l'univers de cette ancienne psychocriminologue!!!
    Lire la suite
    En lire moins
  • diablotin0 Posté le 6 Octobre 2019
    Est-ce le fait de lire beaucoup moins qu’avant des thrillers ou est-ce tout simplement que le roman d’Ingrid Desjours « la prunelle de ses yeux » est vraiment bien fait ? Quoi qu’il en soit, j’ai apprécié ma lecture et je suis bien contente de l’avoir commencée un week-end pour avoir du temps et ne pas être frustrée par l’appel du travail ! Je savais que le corps peut réagir de façon brutale à un choc psychologique. Je ne savais pas toutefois que le choc pouvait être si violent que l’on pouvait devenir totalement aveugle ! Cela s’appelle la cécité de conversion et c’est ce qui arrive à Gabriel, le père de Victor qui trouve la mort dans des circonstances on ne peut plus horrible et terrifiante. Ingrid Desjours fait le choix d’alterner les chapitres entre 2003, année où Victor meurt et 2016 où Gabriel met tout en œuvre pour venger la mort atroce de son fils. Ces aller-retour dans le temps ne sont aucunement gênant et ne cassent pas le rythme comme cela peut l’être dans certains romans. Ici, au contraire, je trouve que cela amène un certain élan et redonne à chaque fois une force au... Est-ce le fait de lire beaucoup moins qu’avant des thrillers ou est-ce tout simplement que le roman d’Ingrid Desjours « la prunelle de ses yeux » est vraiment bien fait ? Quoi qu’il en soit, j’ai apprécié ma lecture et je suis bien contente de l’avoir commencée un week-end pour avoir du temps et ne pas être frustrée par l’appel du travail ! Je savais que le corps peut réagir de façon brutale à un choc psychologique. Je ne savais pas toutefois que le choc pouvait être si violent que l’on pouvait devenir totalement aveugle ! Cela s’appelle la cécité de conversion et c’est ce qui arrive à Gabriel, le père de Victor qui trouve la mort dans des circonstances on ne peut plus horrible et terrifiante. Ingrid Desjours fait le choix d’alterner les chapitres entre 2003, année où Victor meurt et 2016 où Gabriel met tout en œuvre pour venger la mort atroce de son fils. Ces aller-retour dans le temps ne sont aucunement gênant et ne cassent pas le rythme comme cela peut l’être dans certains romans. Ici, au contraire, je trouve que cela amène un certain élan et redonne à chaque fois une force au chapitre suivant. Nous suivons alors non seulemnet Victor et Gabriel mais aussi Maya et Tancrède, jeune couple et "amis" de Victor. Les relations entre tout ce petit monde sont pour le moins malsaines, perturbantes et aliénantes. Il y a des passages durs, j’ai même eu un moment les larmes aux yeux, ce qui est exceptionnel pour un thriller ! Ingrid Desjours a réussi à me toucher. La relation père-fils m’a parfois émue. Depuis le temps que je voulais découvrir cet auteur, voilà qui est fait et bien fait ! J’ai peut-être commencé par le meilleur ? en tout cas, cela me donne fortement envie de poursuivre un petit bout de chemin avec cet auteur psychocriminologue qui dissèque avec beaucoup de finesse les différentes sortes de relations qui unissent les personnages.
    Lire la suite
    En lire moins
  • yvantilleuil Posté le 8 Septembre 2019
    Ce roman d’Ingrid Desjours alterne passé et présent en narrant d’une part l’histoire de Victor, un garçon de dix-sept ans qui vient d’intégrer la prestigieuse école supérieure de « Mètis » en 2003, puis d’autre part celle de Gabriel et de Maya, un aveugle en quête de vengeance, accompagné d’une femme qui se cache sous une fausse identité, en 2016. Deux histoires qui convergent assez vite et une construction habile qui tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page. « La prunelle de ses yeux » est un récit mêlant bizutage d’étudiants, violence conjugale, quête vengeresse et amour, qui invite à suivre des personnages attachants tout au long d’une intrigue riche en suspense. L’histoire d’amour, un peu à l’eau de rose, n’est certes pas indispensable au récit et certaines scènes d’action manquent également un brin de réalisme par rapport à la cécité de conversion dont souffre Gabriel suite au traumatisme qu’il a vécu, mais cela n’empêche pas de passer un excellent moment de lecture. Un bon petit polar !
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.