Lisez! icon: Search engine

L'assassin qui rêvait d'une place au paradis

Presses de la cité
EAN : 9782258135390
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
L'assassin qui rêvait d'une place au paradis

Laurence MENNERICH (Traducteur)
Date de parution : 18/02/2016
L'Évangile selon Dédé
Après trente ans de prison, Johan Andersson, alias Dédé le Meurtrier, est enfin libre. Mais ses vieux démons le rattrapent vite : il s’associe à Per Persson, réceptionniste sans le sou, et à Johanna Kjellander, pasteur défroqué, pour monter une agence de châtiments corporels. Des criminels ont besoin d’un homme de... Après trente ans de prison, Johan Andersson, alias Dédé le Meurtrier, est enfin libre. Mais ses vieux démons le rattrapent vite : il s’associe à Per Persson, réceptionniste sans le sou, et à Johanna Kjellander, pasteur défroqué, pour monter une agence de châtiments corporels. Des criminels ont besoin d’un homme de main ? Dédé accourt ! Per et Johanna, eux, amassent les billets. Alors, le jour où Dédé découvre la Bible et renonce à la violence, ses deux acolytes décident de prendre les choses en main et de le détourner du droit chemin…
Après son vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, son analphabète qui savait compter, c’est à un malfrat repenti que Jonas Jonasson donne une seconde chance. Déjanté !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258135390
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Presses de la cité

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • fanculo Posté le 29 Octobre 2019
    nous trouvons dans ce roman le même humour absurde que dans : Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. Nous découvrons un personnage pittoresque:Dédé le meurtrier,il sort de prison , rencontre Per Person réceptionniste dans un hôtel et Johann Kjellander ancienne pasteur(elle avait succédé à son père), elle n'est pas croyante mais connait bien les écritures sacrées,la bible ... un trio diabolique se forme.Ils montent leur petite entreprise qui fonctionne plutôt bien . Dédé le meurtrier pose beaucoup de questions à Johanna dieu et les différents textes sacrées.et ses bonnes oeuvres . ils se trouvent tous les trois embarqués dans des aventures rocambolesques. J'apprécie ce livre pour son coté déjanté,la cocasserie des situations que l'on trouve tout au long de leurs aventures. c'est est un livre plaisant,facile à lire,un pur moment de détente.
  • gayane Posté le 21 Septembre 2019
    Après toute une vie en prison, c'est la liberté pour Johann Andersson, surnommé Dédé le meurtrier. Cette fois-ci c'est fini, il n'y retournera plus. Mais pour ça, il doit se tenir éloigné du crime. Quand il rencontre Per Persson, réceptionniste malheureux, et Johanna Kjellander, pasteur douteux, naïf comme il est, il n'arrive pas à se tenir loin des ennuis. Et si en plus il rencontre dieu, il se pourrait bien que Per et Johanna aient des soucis à se faire. Encore une lecture en livre audio ! Bonne expérience et bon acteur donc positif. Concernant le livre en lui me, c'est amusant mais sans plus. Je suis rentrée dans l'histoire, ne me suis pas attachée qux personnages mais c'était agréable tout de même. Ce n'est pas mon genre de lecture de prédilection mais ça reste positif. Le style de l'auteur est agréable, expressif tout comme l'acteur. Je conseillerai donc pour une lecture détente !
  • saigneurdeguerre Posté le 30 Septembre 2018
    Approchez, Mesdames et Messieurs ! Venez suivre les aventures de ces trois pieds nickelés suédois. A tout Seigneur, tout honneur ! Applaudissez notre bon pasteur ! Bon Dieu, ne soyez pas aussi surpris parce que le représentant de Dieu est une femme ! Vous n’en croyez pas vos yeux ? Pas grave ! Elle, elle ne croit pas en Lui ! Et voici que s’avance le réceptionniste ! Il s’appelle… Il s’appelle… On s’en fout de son nom ridicule ! Et maintenant, faites trembler la terre sous vos applaudissements car voici Dédé ! Dédé le meurtrier ! Aucun bras ! Aucune jambe ne saurait lui résister ! Imaginez une jeune femme, pasteur de son état chassée de son église pour s’être réjouie en chaire de vérité de la mort de son père, le pasteur qui l’avait précédée dans sa paroisse. Supposez qu’elle rencontre un réceptionniste d’un hôtel miteux qui fut quelques temps auparavant un bordel. Pensez que ce réceptionniste porte en lui la haine de ses aïeux, un grand-père qui dilapida sa fortune en refusant de voir que le monde changeait, un père qui l’a abandonné à l’âge de deux ans et dont le principal amour se nomme « alcool ». Tentez de... Approchez, Mesdames et Messieurs ! Venez suivre les aventures de ces trois pieds nickelés suédois. A tout Seigneur, tout honneur ! Applaudissez notre bon pasteur ! Bon Dieu, ne soyez pas aussi surpris parce que le représentant de Dieu est une femme ! Vous n’en croyez pas vos yeux ? Pas grave ! Elle, elle ne croit pas en Lui ! Et voici que s’avance le réceptionniste ! Il s’appelle… Il s’appelle… On s’en fout de son nom ridicule ! Et maintenant, faites trembler la terre sous vos applaudissements car voici Dédé ! Dédé le meurtrier ! Aucun bras ! Aucune jambe ne saurait lui résister ! Imaginez une jeune femme, pasteur de son état chassée de son église pour s’être réjouie en chaire de vérité de la mort de son père, le pasteur qui l’avait précédée dans sa paroisse. Supposez qu’elle rencontre un réceptionniste d’un hôtel miteux qui fut quelques temps auparavant un bordel. Pensez que ce réceptionniste porte en lui la haine de ses aïeux, un grand-père qui dilapida sa fortune en refusant de voir que le monde changeait, un père qui l’a abandonné à l’âge de deux ans et dont le principal amour se nomme « alcool ». Tentez de voir à quoi ressemble Dédé, 56 ans, une carrure de taureau et un cerveau de petit-pois, ne souffrant ni la contradiction ni les mots trop compliqués (cela a tendance à le mettre en colère). Supposons que les deux premiers décident de monter une affaire juteuse en se servant de la réputation et des aptitudes du troisième. Comment ? Hé bien, c’est simple : vous en voulez à quelqu’un de particulier ? Dédé peut s’en charger ! Un bras cassé ? Les deux ? Un tibia ? C’est comme vous voulez ! C’est vous qui payez… Critique : Vu certains très mauvais commentaires que j’ai lus à propos de cet ouvrage, ce livre qui m’avait été offert a trainé durant un an avant que je ne me décide à l’ouvrir parce que, bien qu’amateur de polars, j’étais quelque peu écœuré par les descriptions très anatomiquement détaillées de souffrances infligées dans des romans dont les auteurs s’imaginent que plus ils détaillent les horreurs subies par les victimes, plus les lecteurs seront intéressés. J’avais donc besoin d’un peu d’humour et presque à regrets, j’ai entrepris la lecture de « L’assassin qui rêvait d’une place au paradis ». J’ai tout de suite apprécié l’humour décalé de Jonas Jonasson. J’étais curieux de découvrir comment cette fine équipe allait s’en tirer… Et je ne l’ai pas regretté.
    Lire la suite
    En lire moins
  • emiko97400 Posté le 28 Février 2018
    J'avais déjà accroché avec cet auteur et ses deux romans précédent, et celui ci ne m'a pas déçue. Je me suis demandée où allait mener ce meurtrier et ses deux acolytes, et même si la fin me semble tomber comme un cheveu sur la soupe (quoique...), j'ai beaucoup ri et cela fait du bien !
  • DrJackal Posté le 14 Janvier 2018
    Le troisième roman du suédois à l'humour décapant, acide à souhait. On rechange de personne en Suède on mélange un meurtrier convertie, un réceptionniste désabusé, et une pasteur sans foi et c'est partie pour des aventure truculente dans la Suède. Bien que les personnages restent toujours aussi particulier, attachant, et drôle dans leurs extrêmes on fini par trouver toute la recette qui a fait le succès des deux premier romans légèrement éventé, on a l'impression de mélanger le tout et de le ressortir en changeant le nom des héros et leur métiers , mais pas vraiment le reste. Toujours facile à lire, rapide, divertissant, se qui était original au début dévient redondant et c'est dommage, je n'ai pas réussi a retrouver ce que j'avais aimé à ses début, et bien que l'humour reste omniprésent, l'amusement reste terne et ne donne pas forcement envie d'y retourner pour un éventuelle quatrième...
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.