Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221134894
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Le Prisonnier du ciel

Date de parution : 08/11/2012

Des secrets de sinistre mémoire viennent hanter Daniel Sempere et son ami Fermin, les héros de L’Ombre du vent.
Barcelone, Noël 1957. À la librairie Sempere, un inquiétant personnage achète un exemplaire du Comte de Monte Cristo. Puis il l'offre à Fermín, accompagné d'une menaçante dédicace. La vie de Fermín vole...

Des secrets de sinistre mémoire viennent hanter Daniel Sempere et son ami Fermin, les héros de L’Ombre du vent.
Barcelone, Noël 1957. À la librairie Sempere, un inquiétant personnage achète un exemplaire du Comte de Monte Cristo. Puis il l'offre à Fermín, accompagné d'une menaçante dédicace. La vie de Fermín vole alors en éclats. Qui est cet inconnu ? De quels abîmes du passé surgit-il ? Interrogé par Daniel, Fermín révèle ce qu'il a toujours caché.
La terrible prison de Montjuïc en 1939. Une poignée d'hommes condamnés à mourir lentement dans cette antichambre de l'enfer. Parmi eux Fermín et David Martín, l'auteur de La Ville des maudits. Une évasion prodigieuse et un objet volé...
Dix-huit ans plus tard, quelqu'un crie vengeance. Des mensonges enfouis refont surface, des ombres oubliées se mettent en mouvement, la peur et la haine rôdent.

Foisonnant de suspense et d’émotion, Le Prisonnier du Ciel nous rapproche pas à pas de l’énigme cachée au cœur du Cimetière des livres oubliés.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221134894
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Roggy Posté le 10 Mai 2020
    Je me souviens du bonheur et de l’enthousiasme qui m’avaient saisie à la lecture de l’Ombre du vent. Voici comme un prolongement, où la délicieuse brume de l’aventure et du mystère viennent couver le lecteur dès les premières pages. Carlos Ruiz Zafón a une écriture reconnaissable comme un timbre de voix, les premières notes éveillent la curiosité et donnent le ton d’une agréable immersion en territoire connu. Comme à son habitude, c’est un récit à secousses, où l’auteur fait des aller-retours entre les lieux et les personnages, tricote les enjeux, dresse des ponts entre hier et aujourd’hui, entre les deuils et les victoires personnelles. A travers des personnages drôlement bien construits, qui évoluent bien dans cette suite, l’auteur espagnol nous fait cadeau de perles magnifiques choisies dans le rayon des aphorismes. Sous le décor d’un pan dramatique de l’histoire espagnole, l’écriture fluide parsemée d’ironie et de sarcasme, ainsi qu’une maîtrise du suspense et beaucoup d’imagination donnent un grand magnétisme à ce roman. Aventure, drame, romance, dans Le prisonnier du ciel, Carlos Ruiz Zafón nous ensorcelle à nouveau avec son écriture imagée et lyrique et nous donne envie de replonger, une fois le livre refermé, dans ses romans précédents.
  • Rhapsodie Posté le 8 Mai 2020
    3e tome du Cimetière des livres oubliés ! Après un premier tome exceptionnel qui a conquis tant de lecteurs, un deuxième tome très noir où le lecteur se mêle les pinceaux parmi les nombreuses tribulations du fantastique, les énigmes et de nombreuses morts, un 3e tome qui nous apporte beaucoup de réponses à nos questions, et aussi du baume au coeur. Un peu de douceur enfin dans ce monde de brute et maudit de Barcelone où nous sommes désormais dans les années 1950. Nous sommes très heureux de retrouver les personnes de L'ombre du vent : Daniel Sempere, Fermin... Nous apprenons le récit terrible de Fermin quand il fut emprisonné à Montjuïc, mais malgré tant d'horreurs, le ton est plus léger. Peut-être parce qu'il nous est conté et qu'il nous apporte des réponses, peut-être parce qu'il est moins fantastique et énigmatique que le 2e tome. Aussi, l'histoire se termine plutôt bien, ce qui fait plaisir pour terminer cette lecture. Pour la petite touche d'humour et la légèreté très appréciée dans le Cimetière des livres oubliés, j'ai apprécié retrouver ici Fermin ! Peut-être retrouverai-je ce monde fantastique, sombre et mystérieux entouré de livres avec le 4e tome : Le labyrinthe des... 3e tome du Cimetière des livres oubliés ! Après un premier tome exceptionnel qui a conquis tant de lecteurs, un deuxième tome très noir où le lecteur se mêle les pinceaux parmi les nombreuses tribulations du fantastique, les énigmes et de nombreuses morts, un 3e tome qui nous apporte beaucoup de réponses à nos questions, et aussi du baume au coeur. Un peu de douceur enfin dans ce monde de brute et maudit de Barcelone où nous sommes désormais dans les années 1950. Nous sommes très heureux de retrouver les personnes de L'ombre du vent : Daniel Sempere, Fermin... Nous apprenons le récit terrible de Fermin quand il fut emprisonné à Montjuïc, mais malgré tant d'horreurs, le ton est plus léger. Peut-être parce qu'il nous est conté et qu'il nous apporte des réponses, peut-être parce qu'il est moins fantastique et énigmatique que le 2e tome. Aussi, l'histoire se termine plutôt bien, ce qui fait plaisir pour terminer cette lecture. Pour la petite touche d'humour et la légèreté très appréciée dans le Cimetière des livres oubliés, j'ai apprécié retrouver ici Fermin ! Peut-être retrouverai-je ce monde fantastique, sombre et mystérieux entouré de livres avec le 4e tome : Le labyrinthe des esprits.
    Lire la suite
    En lire moins
  • mamzelleoups Posté le 3 Mai 2020
    Un mystérieux acheteur entre dans la librairie Sempere et Fermin ose enfin dévoiler son passé de prisonnier dans les geôles fanquistes, où il était détenu avec le mystérieux David Martin... Ce 3e tome du Cimetière des livres oubliés, beaucoup plus court que les précédents, est tout aussi bien écrit. Les pièce du puzzle continuent de se mettre en place et il me tarde de trouver le tome suivant!
  • lehibook Posté le 9 Avril 2020
    Ce livre s’insère dans la saga du « Cimetière des livres oubliés » . On y retrouve la famille Sampere (avec Daniel marié à Bea et papa) l’inévitable Fermin , l’écrivain David Martin et , marginalement , le fameux cimetière. Comme toujours au cœur de l’histoire ,il y a des livres , des écrivains et la période franquiste (avec un long flash back sur la prison de Monjuich et ses horreurs). Un autre des thèmes majeurs est le doute des personnages sur leur identité et leur passé (Fermin, Daniel , son père) . Le roman se lit sans désagrément mais je suis plutôt déçu au regard du succès de ce cycle : les péripéties me paraissent souvent forcées et inutiles, la volonté de préparer une suite trop visible et les actions des personnages insuffisamment motivées.
  • Marie2406 Posté le 17 Février 2020
    Dans ce troisième volet de la série "Le cimetière des livres oubliés", Carlos Luis Zafon nous plonge dans l'horreur qu'a connu l'Espagne pendant la Guerre Civile. On y retrouve Fermin Romero de Torres emprisonné dans le sinistre fort de Monjuic dans laquelle il fait connaissance du prisonnier qui se trouve dans la cellule en face de la sienne, un écrivain maudit qui s'appelle David Martin. L'auteur de la Ville des Maudits et du Jeu de l'Ange. Et l'ombre de Julia Carax va à nouveau revenir sur Barcelone. Quelques années plus tard, en 1958, Daniel a qui Firmin racontera ses souvenir de cette époque va comprendre comment sa mère est décédée. Mais seulement voilà en 1958 tous les comptes de cette guerre ne sont pas soldés, et tous, la famille Sempere en premier lieu pourraient bien à nouveau être en péril. Et pour finir une révélation qui nous annonce un quatrième tome pour lequel petit à petit le puzzle se forme autour du Cimetière des livres oubliés, de la famille Sempere, et de Barcelone.

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.