Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221127872
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

L'Idéaliste

Eric WESSBERGE (Traducteur)
Collection : Best-sellers
Date de parution : 25/10/2012

Rudy Bailor termine ses études de droit à la fac de Memphis. Il fait partie de ces étudiants fauchés qui comptent les jours en attendant leur première paye. Contrairement à beaucoup de futurs avocats, il rêve de voler au secours de la veuve et de l’orphelin. C’est un garçon loyal...

Rudy Bailor termine ses études de droit à la fac de Memphis. Il fait partie de ces étudiants fauchés qui comptent les jours en attendant leur première paye. Contrairement à beaucoup de futurs avocats, il rêve de voler au secours de la veuve et de l’orphelin. C’est un garçon loyal et sensible. Un idéaliste en somme.
Dans un centre pour personnes âgées, où il effectue un stage, il est abordé par Dot et Buddy Black, des petites gens qui lui confient leur affaire. La grande compagnie d’assurances Great Benefit a refusé de prendre en charge les frais médicaux indispensables à la survie de leur fils. Révolté, Rudy les incite à attaquer. Il y a des millions à la clé. Et un tiers pour l’avocat…
Rudy se lance à corps perdu dans leur défense, mais l’affaire n’est pas gagnée. Il n’a pas encore son diplôme, et c’est le plus gros cabinet de Memphis qui soutient la compagnie d’assurances. Le jeune débutant va devoir affronter une Amérique puissante, cynique et avide avec pour seules armes son astuce et la certitude de se battre pour la bonne cause. Gagnera-t-il?
Jusqu’au dénouement, qui réserve une surprise de taille, la magie Grisham opère. Une fois de plus…
L’Idéaliste a été adapté au cinéma par Francis Ford Coppola, avec Matt Damon et Claire Danes.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221127872
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • RomaneSrdn22 Posté le 23 Février 2021
    Cet auteur me surprend de plus en plus au fil de mes lectures. L'idéaliste propose une vision satirique du système des assurances aux Etats-Unis, mais pas seulement. A travers le personnage de Rudy, on découvre les difficultés rencontrées par les jeunes diplômés des universités américaines, notamment pour trouver un emploi. Je dois dire que j'ai trouvé Rudy particulièrement attachant. Sa perception du monde change au fur et à mesure de l'histoire, si vous le trouvez présomptueux au départ, nul doute que vous comprendrez ensuite pourquoi le roman s'intitule L'idéaliste... Encore une fois, le pan juridique est maîtrisé à la perfection, ce qui donne énormément de crédibilité à l'intrigue. Pour une fois, la fin répond à toutes les questions (sauf une peut-être...). J'ai passé un agréable moment !
  • Boblinux Posté le 8 Juillet 2020
    Excellent polar juridique , bien écrit, rythmé , un régal à lire sur la plage. Les personnages sont intéressants et attachants. C’est un beau produit presque trop parfait. Difficile de trouver un défaut à ce livre, si ce n’est qu’on n’est pas surpris.
  • Derfuchs Posté le 9 Avril 2020
    Selon la quatrième de couverture, ce livre est, à coup sûr, le meilleur de Grisham. Pour en juger, encore faudrait-il avoir lu tous les autres, ce qui n'est pas mon cas. Ce qui est sûr, c'est que si ce n'est pas le meilleur, ce n'est, certainement pas, le plus mauvais. On pourra revenir sur le fait que la justice, Grisham, connait, ayant été lui-même avocat, certes, mais ce n'est pas un gage de talent. Or, du talent, ici, il y en a ! Bailor, le principal protagoniste est un homme extrêmement humain qui n'aime pas l'injustice et, notamment, celle pratiquée par la compagnie d'assurances. Il se lie d'amitié avec Donny Ray et Dot, sa mère, à qui il rend souvent visite. Il emmènera Donny Ray voir un match de Base-Ball, alors qu'il est en phase terminale. Lors de ses visistes, Rudi reste assis, auprès de Donny Ray, sans parler, uniquement pour que sa présence le rassure. Il démontre une immense humanité envers ce garçon qui a le même âge que lui et qui doit mourir à cause de la bêtise humaine. Le pays le plus puissant du monde est-il, à ce point, incapable de sauver un de ses fils uniquement pour... Selon la quatrième de couverture, ce livre est, à coup sûr, le meilleur de Grisham. Pour en juger, encore faudrait-il avoir lu tous les autres, ce qui n'est pas mon cas. Ce qui est sûr, c'est que si ce n'est pas le meilleur, ce n'est, certainement pas, le plus mauvais. On pourra revenir sur le fait que la justice, Grisham, connait, ayant été lui-même avocat, certes, mais ce n'est pas un gage de talent. Or, du talent, ici, il y en a ! Bailor, le principal protagoniste est un homme extrêmement humain qui n'aime pas l'injustice et, notamment, celle pratiquée par la compagnie d'assurances. Il se lie d'amitié avec Donny Ray et Dot, sa mère, à qui il rend souvent visite. Il emmènera Donny Ray voir un match de Base-Ball, alors qu'il est en phase terminale. Lors de ses visistes, Rudi reste assis, auprès de Donny Ray, sans parler, uniquement pour que sa présence le rassure. Il démontre une immense humanité envers ce garçon qui a le même âge que lui et qui doit mourir à cause de la bêtise humaine. Le pays le plus puissant du monde est-il, à ce point, incapable de sauver un de ses fils uniquement pour des raisons matérielles ? La transplantation est chère, les Black sont pauvres, Donny-Ray a un jumeau compatible, l'assurance reste inflexible, Donny-Ray meurt. Où est la logique ? Lors du procès, Rudi aura comme adversaire de la défense un ténor du barreau du Tennessee, membre du plus grand cabinet de Memphis, comptant une centaine d'avocats, alors que lui est seul, aidé, uniquement, par son associé qui, s'il a fait son droit, n'est pas avocat. Alors une formidable chaîne viendra épauler le jeune homme, formée par le juge bienveillant - c'est le premier procès de Rudi -, un ami d'université, un ancien professeur, etc. Les coups bas pleuvront, la partie sera rude, Rudi sera t-il à la hauteur ? Ceux qui aiment les fins à rebondissement seront comblés, car même en faisant montre d'une grande perspicacité, rien ne laissait supposer un tel dénouement. J'ai beaucoup apprécié L'idéaliste et ce fut un excellent moment de lecture et de détente, procuré par ce style inimitable qu'est celui de Grisham dans sa simplicité, sa prosodie, sa compréhension, ses enchaînements et, c'est vrai, sa grande connaissance de la chose juridique. Les personnages sont brossés au cordeau par un grand artiste. les caractères bien trempés et s'il fait dans le manichéisme, Grisham, le fait avec recul et, cette fois-ci, par un homme qui doute continuellement. Ce qui est une preuve d'intelligence et un gage de réussite.
    Lire la suite
    En lire moins
  • bfauriaux Posté le 28 Octobre 2019
    Un de mes livres preferes de cet auteur prolifique.Le sujet est passionnant avec un etudiant qui se confronte au monde du travail et y confronte ses illusions un passionnant voyage initiatique qui vous fera passer un excellent moment, à ne pas manquer !
  • ZeroJanvier79 Posté le 31 Août 2018
    Je crois qu'il s'agit du premier ou deuxième roman de John Grisham que j'ai lus quand j'étais jeune adulte. Un bon souvenir à l'époque.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.