RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Musique nocturne

            Presses de la cité
            EAN : 9782258146358
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Musique nocturne

            Jacques MARTINACHE (Traducteur)
            Collection : Sang d'Encre
            Date de parution : 07/02/2019
            Des histoires à dévorer les lumières allumées !
             
            La vengeance d’une victime de viol, des émissaires du Vatican aux intentions troubles, un petit garçon qui sourit aux morts, une reine aux larmes magiques, un livre hanté, une bibliothèque diabolique, des fœtus dans des bocaux, une créature aux milliers d’yeux, des fantômes, des démons, des assassins… Avec ce recueil... La vengeance d’une victime de viol, des émissaires du Vatican aux intentions troubles, un petit garçon qui sourit aux morts, une reine aux larmes magiques, un livre hanté, une bibliothèque diabolique, des fœtus dans des bocaux, une créature aux milliers d’yeux, des fantômes, des démons, des assassins… Avec ce recueil de nouvelles (dont deux novellas) envoûtantes et effrayantes, John Connolly délaisse le détective Charlie Parker et se plonge dans le registre du surnaturel pour le plus grand plaisir des lecteurs !
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258146358
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • LesLecturesdAnneSophie Posté le 17 Juillet 2019
              John Connolly a un talent incontestable. Ce n’est pas là une nouveauté, et que ce soit à travers ses thrillers ou ses nouvelles, il n’est plus besoin de le démontrer. Dans sa série Charlie Parker, ses recueils de nouvelles, ou n’importe lequel de ses autres romans, l’univers qu’il développe sous les yeux du lecteur est aussi sombre que remarquable. Le sens du détail, la finesse des tournures, la complexité des personnages, la noirceur des âmes ou des situations, sous sa plume tout semble prendre forme avec une facilité déconcertante. Le recueil de nouvelles Musique Nocturne n’échappe évidemment pas à cette règle, et nous offre en plus le plaisir de (re)découvrir l’auteur à travers plusieurs genres. Certaines nouvelles vous glaceront d’effroi, d’autres vous donneront une étrange sensation de malaise, d’autres encore vous feront à la fois frémir et sourire. Quoiqu’il en soit, aucune ne vous laissera indifférent. Tout au contraire même, chacune vous captivera. Pour ma part, j’ai aimé me perdre dans chaque histoire de ce recueil. J’ai adoré être obligée de refermer le livre pendant quelques minutes à la fin d’une nouvelle, afin de pouvoir y rester un peu plus longtemps par la pensée. J’ai parfois eu la chair de poule, non pas à cause de détails trop explicites,... John Connolly a un talent incontestable. Ce n’est pas là une nouveauté, et que ce soit à travers ses thrillers ou ses nouvelles, il n’est plus besoin de le démontrer. Dans sa série Charlie Parker, ses recueils de nouvelles, ou n’importe lequel de ses autres romans, l’univers qu’il développe sous les yeux du lecteur est aussi sombre que remarquable. Le sens du détail, la finesse des tournures, la complexité des personnages, la noirceur des âmes ou des situations, sous sa plume tout semble prendre forme avec une facilité déconcertante. Le recueil de nouvelles Musique Nocturne n’échappe évidemment pas à cette règle, et nous offre en plus le plaisir de (re)découvrir l’auteur à travers plusieurs genres. Certaines nouvelles vous glaceront d’effroi, d’autres vous donneront une étrange sensation de malaise, d’autres encore vous feront à la fois frémir et sourire. Quoiqu’il en soit, aucune ne vous laissera indifférent. Tout au contraire même, chacune vous captivera. Pour ma part, j’ai aimé me perdre dans chaque histoire de ce recueil. J’ai adoré être obligée de refermer le livre pendant quelques minutes à la fin d’une nouvelle, afin de pouvoir y rester un peu plus longtemps par la pensée. J’ai parfois eu la chair de poule, non pas à cause de détails trop explicites, mais grâce aux non-dits et à l’ambiance qui les entoure. À d’autres moments, je me suis retrouvée totalement immergée dans un univers créé de toutes pièces et parfaitement présenté. Comme dans la bibliothèque Caxton, par exemple, lieu glaçant et féérique à la fois. Glaçant parce qu’il s’y passe des choses très étranges, et féérique parce que vous pouvez y croiser tous les plus grands personnages de la littérature. Le temps et l’espace sont des concepts que vous oublierez durant ces lectures. Alors si vous désirez lire du noir, du fantastique, du terrifiant, ou même parfois les trois à la fois, et découvrir des endroits et des temps décrits par un auteur incontournable et servis par une plume remarquable, je ne peux que vous conseiller de rapidement vous procurer Musique Nocturne. John Connolly a la capacité de vous emmener très loin. Alors laissez-vous aller, et appréciez ce voyage aux multiples étapes !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Killing79 Posté le 12 Juillet 2019
              Je ne suis pas un grand adepte des nouvelles. Souvent je garde un arrière-gout d’inachevé, de trop peu. On passe d’une histoire à une autre, et on les oublie vite. Malgré ces réticences, j’ai été tenté de voir ce que John Connolly était capable de faire avec ce format. Ce recueil est composé de 14 nouvelles. Elles sont de tailles différentes. Elles peuvent aussi bien faire 150 pages que seulement 2. On rencontre alors, un homme solitaire qui assiste au suicide de Mme Bovary, des parents qui font appel aux hommes du Vatican pour constater les dons de leur enfant, une jeune fille qui veut se venger de son violeur, un livre maudit qui poursuit les personnes, Sherlock Holmes qui s’inquiète de son avenir… Comme vous pouvez le constater, les thèmes, les époques et les personnages sont divers et variés. A chaque nouvelle histoire, on ne sait donc pas du tout à quoi s’attendre et c’est assez agréable de changer de registre à chaque fois. On ne s’ennuie jamais. Bien sûr, certaines nouvelles sont plus marquantes que d’autres mais il y en a pour tous les goûts. Le seul point commun entre toutes ses aventures est la part fantastique. En effet, le... Je ne suis pas un grand adepte des nouvelles. Souvent je garde un arrière-gout d’inachevé, de trop peu. On passe d’une histoire à une autre, et on les oublie vite. Malgré ces réticences, j’ai été tenté de voir ce que John Connolly était capable de faire avec ce format. Ce recueil est composé de 14 nouvelles. Elles sont de tailles différentes. Elles peuvent aussi bien faire 150 pages que seulement 2. On rencontre alors, un homme solitaire qui assiste au suicide de Mme Bovary, des parents qui font appel aux hommes du Vatican pour constater les dons de leur enfant, une jeune fille qui veut se venger de son violeur, un livre maudit qui poursuit les personnes, Sherlock Holmes qui s’inquiète de son avenir… Comme vous pouvez le constater, les thèmes, les époques et les personnages sont divers et variés. A chaque nouvelle histoire, on ne sait donc pas du tout à quoi s’attendre et c’est assez agréable de changer de registre à chaque fois. On ne s’ennuie jamais. Bien sûr, certaines nouvelles sont plus marquantes que d’autres mais il y en a pour tous les goûts. Le seul point commun entre toutes ses aventures est la part fantastique. En effet, le surnaturel s’immisce toujours au détour des pages et vous croiserez un certain nombre de monstres et fantômes. J’ai pris beaucoup de plaisir à ses lectures. Je vous conseille fortement ce recueil, si vous appréciez la variété et l’originalité. Vous découvrirez (si ce n’est pas déjà fait) le talent de conteur de John Connolly, surtout si vous aimez le genre horrifique. Il faut bien entendu laisser son esprit cartésien au vestiaire afin de se laisser surprendre par l’imagination foisonnante de cet auteur qui a réussi à me réconcilier avec le concept de nouvelles.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Bigalow Posté le 7 Février 2019
              Pour ceux qui veulent jouer à se faire peur, Musique nocturne de John Connolly est un excellent moyen d'y parvenir. Il a réussi à m'arracher quelques frissons au fil de ces quelques textes courts. Nous avons droit à 12 nouvelles et un mini-essai, tout étant à catégoriser dans le genre fantastique. D'une longueur variable, le tout donne un beau petit pavé de plus de 400 pages. Toutes ces nouvelles m'ont énormément plu. D'habitude, il n'est pas rare dans ce difficile exercice littéraire de trouver un ou deux textes en-dessous. Et bien ici, tous partagent le même niveau d'excellence. Les histoires sont originales, mystérieuses, et l'imaginaire de l'auteur marche à plein régime, pour mon plus grand plaisir. John Connolly a une plume vraiment très agréable à lire, lyrique sans trop l'être, suffisamment descriptive, et il conduit son lecteur au fil des pages avec facilité. Il est facile de s'attacher aux différents héros, dont on craint pour leur intégrité face aux menaces venues d'un ailleurs pas si lointain. Petite mention finale pour le mini-essai de fin d'ouvrage, qui est l'occasion pour l'auteur de convoquer ses multiples références littéraires dans le genre du fantastique. Il livre des réflexions que j'ai trouvé intéressantes, et parsemées d'une pointe d'humour.... Pour ceux qui veulent jouer à se faire peur, Musique nocturne de John Connolly est un excellent moyen d'y parvenir. Il a réussi à m'arracher quelques frissons au fil de ces quelques textes courts. Nous avons droit à 12 nouvelles et un mini-essai, tout étant à catégoriser dans le genre fantastique. D'une longueur variable, le tout donne un beau petit pavé de plus de 400 pages. Toutes ces nouvelles m'ont énormément plu. D'habitude, il n'est pas rare dans ce difficile exercice littéraire de trouver un ou deux textes en-dessous. Et bien ici, tous partagent le même niveau d'excellence. Les histoires sont originales, mystérieuses, et l'imaginaire de l'auteur marche à plein régime, pour mon plus grand plaisir. John Connolly a une plume vraiment très agréable à lire, lyrique sans trop l'être, suffisamment descriptive, et il conduit son lecteur au fil des pages avec facilité. Il est facile de s'attacher aux différents héros, dont on craint pour leur intégrité face aux menaces venues d'un ailleurs pas si lointain. Petite mention finale pour le mini-essai de fin d'ouvrage, qui est l'occasion pour l'auteur de convoquer ses multiples références littéraires dans le genre du fantastique. Il livre des réflexions que j'ai trouvé intéressantes, et parsemées d'une pointe d'humour. Globalement, c'est une très bonne lecture, qui m'a donné envie de lire plus de romans de John Connolly.
              Lire la suite
              En lire moins
            • culturevsnews Posté le 6 Février 2019
              Dans cette collection, Connolly nous présente son propre point de vue sur le monde de l'inhabituel ou plutôt fantomatique, quelque peu fantastique--OK, enlève le quelque chose. Si vous aimez les contes fantastiques avec un penchant pour l'autre monde et un avantage littéraire certain, Connolly est votre homme et ici il traite des implications des personnages de livres bien-aimés qui prennent une forme corporelle à la mort de leurs auteurs. Ce recueil de 12 histoires se termine par la discussion de Connolly sur son amour de l'écriture dans ce genre du surnaturel, les livres qui l'ont influencé, etc. J'ai maintenant ajouté Musique Nocturne à ma liste de lecture et je consulterai d'autres extraits de la liste arrière de Connolly. Excellente écriture, excellentes histoires. Excellent nouvelles et fortement recommandé si vous aimez les histoires de l'inconnu, du non-naturel et de l'au-delà, écrites d'une manière très instruite. Note : 9,5/10
            Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
            Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.