Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221127940
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Seuls les innocents n'ont pas d'alibi

Date de parution : 26/04/2012

« D’une manière ou d’une autre, on est tous des rescapés. »

Francesco Marcona, alias Bravo, n’est pas à proprement parler un enfant de chœur. Au volant de sa vieille Austin Mini, ce voyou ambitieux au physique de jeune premier écume chaque nuit en loup solitaire tout ce que le Milan de la fin des années 1970 compte de lieux interlopes, autant...

Francesco Marcona, alias Bravo, n’est pas à proprement parler un enfant de chœur. Au volant de sa vieille Austin Mini, ce voyou ambitieux au physique de jeune premier écume chaque nuit en loup solitaire tout ce que le Milan de la fin des années 1970 compte de lieux interlopes, autant pour y prendre du bon temps que pour y faire prospérer ses affaires. Son créneau ? Le commerce des femmes. « Proxénète haut de gamme » à l’impressionnant carnet d’adresses, Bravo se propose de gérer au mieux les intérêts de ses protégées, de jeunes beautés avides d’argent, en les mettant en relation avec des hommes riches en quête d’aventures sexuelles. D’aventures sexuelles, Bravo, lui, n’a guère le loisir d’en avoir. Et quand bien même il le souhaiterait, il ne le pourrait pas. Car Bravo a un signe – très – particulier : il n’a pas de sexe. Ou, plus précisément, il n’a plus de sexe depuis que, quelques années plus tôt, il a été châtié au couteau, ses attributs virils sacrifiés sur l’autel de mystérieuses représailles… Mais l’abstinence sexuelle, qu’elle soit volontaire ou contrainte, n’empêche pas les sentiments. Aussi, lorsque le hasard place sur sa route Carla, prête à vendre ses charmes pour s’offrir une vie meilleure, Bravo tombe-t-il aussitôt éperdument amoureux. Un coup de foudre, bientôt suivi de coups de feu, qui pourraient bien lui faire perdre ce qui lui reste de peau.
Auteur de romans noirs à succès, Giorgio Faletti n’a pas son pareil pour façonner des labyrinthes dont lui seul connaît la sortie. Seuls les innocents n’ont pas d’alibi, dont l’action se déroule en 1978, au moment de l’enlèvement du dirigeant démocrate-chrétien Aldo Moro, en apporte la plus brillante des illustrations. Dans le sillage de Bravo, à travers ce Milan des années 1970 qu’il a bien connu et au terme d’un suspense haletant, Giorgio Faletti, nous conduit à vive allure jusqu’au cœur des ténèbres des années de plomb italiennes marquées au fer rouge par l’ultraviolence terroriste.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221127940
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • collectifpolar Posté le 30 Octobre 2019
    Comme, Avec je tue, Faletti fait une nouvelle fois mouche et le réalisme de son écriture nous accroche et parfois nous bouleverse. Francesco Marcona, alias Bravo, est un proxénète dont les affaires prospèrent dans le Milan de la fin des années 1970. Il n'a plus de sexe depuis qu'il a été châtré au couteau. Dans une époque marquée par l'ultraviolence des Brigades rouges, Bravo va tomber éperdument amoureux de Carla, une prostituée prête à tout pour vendre ses charmes.   Giorgio Faletti n'a pas son pareil pour façonner des labyrinthes dont lui seul connaît la sortie. Seuls les innocents n'ont pas d'alibi, dont l'action se déroule en 1978, au moment de l'enlèvement du dirigeant démocrate-chrétien Aldo Moro, en apporte la plus brillante des illustrations. Dans le sillage de Bravo, à travers ce Milan des années 1970 qu'il a bien connu et au terme d'un suspense haletant, Giorgio Faletti, nous conduit à vive allure jusqu'au jour des ténèbres des années de plomb italiennes marquées au fer rouge par l’ultra violence terroriste. Comme avec je tue, Faletti fait une nouvelle fois mouche et le réalisme  de son écriture nous accroche et parfois nous bouleverse. Une écriture assez fleurie, très méditerranéenne. C'est violent,  déroutant. Très bien construit... Comme, Avec je tue, Faletti fait une nouvelle fois mouche et le réalisme de son écriture nous accroche et parfois nous bouleverse. Francesco Marcona, alias Bravo, est un proxénète dont les affaires prospèrent dans le Milan de la fin des années 1970. Il n'a plus de sexe depuis qu'il a été châtré au couteau. Dans une époque marquée par l'ultraviolence des Brigades rouges, Bravo va tomber éperdument amoureux de Carla, une prostituée prête à tout pour vendre ses charmes.   Giorgio Faletti n'a pas son pareil pour façonner des labyrinthes dont lui seul connaît la sortie. Seuls les innocents n'ont pas d'alibi, dont l'action se déroule en 1978, au moment de l'enlèvement du dirigeant démocrate-chrétien Aldo Moro, en apporte la plus brillante des illustrations. Dans le sillage de Bravo, à travers ce Milan des années 1970 qu'il a bien connu et au terme d'un suspense haletant, Giorgio Faletti, nous conduit à vive allure jusqu'au jour des ténèbres des années de plomb italiennes marquées au fer rouge par l’ultra violence terroriste. Comme avec je tue, Faletti fait une nouvelle fois mouche et le réalisme  de son écriture nous accroche et parfois nous bouleverse. Une écriture assez fleurie, très méditerranéenne. C'est violent,  déroutant. Très bien construit le scénario nous surprend jusqu'au bout.  Un titre dont on ne sort pas indemne
    Lire la suite
    En lire moins
  • fredaillesagu Posté le 22 Août 2019
    Très bonne intrigue à l'époque des brigades rouges
  • Galate57 Posté le 31 Janvier 2015
    Un mot pour résumé ce livre : BRAVO :) Une découverte au hasard d'un présentoir, pourquoi pas ? Et surprise, dès les premières pages un plongeon dans cette Italie qui est mienne pour moitié. Un polar mené tambour battant, tous les ingrédients y sont sans tomber dans copié/collé. Encore BRAVO
  • im2b Posté le 8 Juillet 2013
    Lu et relu et à relire ! Un de mes coups de cœur de 2013 ! Je me suis littéralement vue emportée dans un film. Une histoire vraiment touchante dont on ne devine pas le dénouement…
  • nelson43 Posté le 1 Juin 2013
    Francesco Marcona dit "bravo" fournit de belles filles (volontaires ) à la haute bourgeoisie napolitaine ce qui lui permet de bien gagner sa vie et surtout d'oublier le drame de sa jeunesse : il a été émasculé et ne peut plus avoir de relations sexuelles. Hélas pour lui , un drame se produit et 3 hauts personnages sont assassinés ainsi que les 3 filles qui les accompagnaient et que Bravo leur avait fournies ; très vite , les soupçons se portent sur lui et il ne sait plus en qui avoir confiance. Un pollar bien ficelé qui nous entraine dans le milieu des terroristes et de la mafia
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.