Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221247686
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Tel père, telle fille

Collection : La Bête noire
Date de parution : 16/01/2020
Un braqueur en cavale.
Sa fille en danger de mort.
Le casse de l’été.

Visite au parloir de la maison d’arrêt de Fresnes. Alexandra, vingt-quatre ans, exige de son père l’impensable : qu’il abandonne sa vie de braqueur et devienne le père dont elle a toujours rêvé. Mais comment résister à une existence dopée à l’adrénaline ?
Deux mois plus tard, Marc Man s’évade. Contrairement...

Visite au parloir de la maison d’arrêt de Fresnes. Alexandra, vingt-quatre ans, exige de son père l’impensable : qu’il abandonne sa vie de braqueur et devienne le père dont elle a toujours rêvé. Mais comment résister à une existence dopée à l’adrénaline ?
Deux mois plus tard, Marc Man s’évade. Contrairement aux apparences, pour Alexandra, c’est un coup de chance : quand Marc apprend qu’elle est menacée par une bande de racketteurs fous dangereux, il organise une chasse à l’homme d’une rare férocité. Et, tant qu’à faire, il monte un casse spectaculaire.
Dans la canicule d’août, chacun révèle sa vraie nature et les cadavres commencent à s’aligner.

« Plongez dans les ténèbres avec ce père prêt à tout pour sauver sa fille ! » Olivier Marchal.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221247686
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • varysoasoa Posté le 6 Octobre 2021
    Un père qui ne lésine pas sur les moyens pour protéger sa fille contre des malfaiteurs dangereux tout en organisant un braquage, c'est percutant parfois très violent et ça va à cent à l'heure ! À couper le souffle, une véritable découverte qui ne laisse pas indifférent !
  • cagouille75 Posté le 19 Mai 2021
    Voilà un polar qui déménage. De l'action, un langage fleuri, qui insuffle encore plus d'énergie au récit. On sent le vrai, le vécu. L'auteur fait mouche avec ce roman au ton un brin irrévérencieux et aux dialogues passés à l'acide chlorhydrique qui dérouillera les zygomatiques des plus coincés d'entre nous. On est à Paris. Alex est une jeune fille de 24 ans qui n'a de toute sa vie connu son père Marc Man que par intermittence. Au gré des condamnations en prison et des relaxes, et lors des visites qu'elle a pu lui rendre aux différents parloirs. Mais elle n'en peut plus, elle rêve d'un père "comme les autres" et lui demande donc, lors d'une de ses visites à la maison d'arrêt de Fresnes, de renoncer à sa vie de gangster pour elle. Marc, dès cette visite se met à cogiter. Comment satisfaire la requête de sa fille ? Lui qui carbure à l'adrénaline engendrée par les braquos qu'il réalise et par les liens d'amitié virile qu'il entretient avec ses comparses de toujours. Il s'évade deux mois plus tard. Au moment même où Alex, sans le vouloir, va se retrouver mêlée à une histoire complètement délirante. En effet, l'argent issu... Voilà un polar qui déménage. De l'action, un langage fleuri, qui insuffle encore plus d'énergie au récit. On sent le vrai, le vécu. L'auteur fait mouche avec ce roman au ton un brin irrévérencieux et aux dialogues passés à l'acide chlorhydrique qui dérouillera les zygomatiques des plus coincés d'entre nous. On est à Paris. Alex est une jeune fille de 24 ans qui n'a de toute sa vie connu son père Marc Man que par intermittence. Au gré des condamnations en prison et des relaxes, et lors des visites qu'elle a pu lui rendre aux différents parloirs. Mais elle n'en peut plus, elle rêve d'un père "comme les autres" et lui demande donc, lors d'une de ses visites à la maison d'arrêt de Fresnes, de renoncer à sa vie de gangster pour elle. Marc, dès cette visite se met à cogiter. Comment satisfaire la requête de sa fille ? Lui qui carbure à l'adrénaline engendrée par les braquos qu'il réalise et par les liens d'amitié virile qu'il entretient avec ses comparses de toujours. Il s'évade deux mois plus tard. Au moment même où Alex, sans le vouloir, va se retrouver mêlée à une histoire complètement délirante. En effet, l'argent issu du racket (zakat) pratiqué auprès de la population musulmane -sorte "d'impôt"- a disparu. La bande de racketteurs ultra dangereux est à sa recherche et Alex est malheureusement en travers de leur chemin. En apprenant cela le sang de Marc Man ne fait qu'un tour. Il ne peut tolérer qu'on s'en prenne à sa fille et il va mettre en place sa vendetta tout en mijotant un casse spectaculaire avec sa bande de lascars qui en a encore sous le capot. Le roman se lit à la vitesse grand V, avec tout cet enchevêtrement de situations tantôt cocasses, tantôt dramatiques. Alors que les cadavres tombent comme des mouches, on se demande qui pourchasse qui, entre des pseudo-djihadistes cupides et vils souhaitant remettre le grappin sur le magot, la quasi totalité des services de police de Paris à leur trousse, et le père d'Alex et ses acolytes prêts à en découdre afin de protéger la jeune femme. L'auteur se questionne (et nous avec) sur le thème de la vengeance. Jusqu'où un père est-il prêt à aller pour récupérer sa fille et la protéger de dangereux malfrats. Et tant est qu'il puisse assouvir sa vengeance, cela amoindrirait-il le poids de la peine ? La loi du talion est-elle la seule réponse quand on s'en prend à ceux qu'on aime ? Il est aussi question dans ce roman de résilience, de la famille, de l'amitié, dès lors que cette famille n'est pas celle du sang, mais celle tissée avec les liens indéfectibles de l'amitié. L'auteur nous parle aussi de l'importance de la parole donnée, de la confiance et du code de l'honneur entre malfrats. Vous l'aurez compris, j'ai kiffé ce roman où des djihadistes en herbe laissant paraître leur véritable nature au fil des pages peuvent aller se rhabiller face à de vieux briscards qui ont plus d'un tour dans leur sac et sont remontés à bloc. Les dialogues sont taillés à la serpe pour notre plus grand plaisir, garantissant une lecture jubilatoire. Mais le roman de Fabrice Rose creuse aussi au-delà de tout ça en nous dépeignant certains maux de la société que des policiers affûtés cherchent à endiguer.
    Lire la suite
    En lire moins
  • YvonS Posté le 18 Avril 2021
    Amis du polar "qui dépote", voilà qui est pour vous ! Pourtant nul mystère à résoudre, aucun tueur en série. Quoique.... En un prologue de 3 courts chapitres,Fabrice Rose installe ses personnages principaux. Alex, jeune femme de 24 ans,vient rendre visite en prison à son père lui demander de cesser ses activités criminelles et de devenir un père "normal". Marc Man est un braqueur, il a ça dans le sang mais Alex n'en peut plus de l'impact qu'il a sur sa vie. Dans une première partie, Ludo le petit ami d'Alex vole presque sans s'en rendre compte une énorme somme à une bande de terroristes islamistes.Cela va lui coûter très très cher... Puis ce sera à Alex d'être traquée. A la tête de ces "fous de Dieu", un émir sadique obsédé sexuel et violeur qui dirige tant bien que mal un groupe où la violence est la forme principale de langage, l'intelligence n'y brille pas vraiment. La réponse de ces hommes à tout problème est binaire : torture ou meurtre. Atroce, de préférence. Marc va lancer sa bande d'amis et se lancer lui-même à la recherche d'Alex (puisqu'entre temps il s'est évadé de prison) tout en préparant un casse retentissant. Le passé... Amis du polar "qui dépote", voilà qui est pour vous ! Pourtant nul mystère à résoudre, aucun tueur en série. Quoique.... En un prologue de 3 courts chapitres,Fabrice Rose installe ses personnages principaux. Alex, jeune femme de 24 ans,vient rendre visite en prison à son père lui demander de cesser ses activités criminelles et de devenir un père "normal". Marc Man est un braqueur, il a ça dans le sang mais Alex n'en peut plus de l'impact qu'il a sur sa vie. Dans une première partie, Ludo le petit ami d'Alex vole presque sans s'en rendre compte une énorme somme à une bande de terroristes islamistes.Cela va lui coûter très très cher... Puis ce sera à Alex d'être traquée. A la tête de ces "fous de Dieu", un émir sadique obsédé sexuel et violeur qui dirige tant bien que mal un groupe où la violence est la forme principale de langage, l'intelligence n'y brille pas vraiment. La réponse de ces hommes à tout problème est binaire : torture ou meurtre. Atroce, de préférence. Marc va lancer sa bande d'amis et se lancer lui-même à la recherche d'Alex (puisqu'entre temps il s'est évadé de prison) tout en préparant un casse retentissant. Le passé de délinquant de Fabrice Rose aide beaucoup à la crédibilité de ce hold-up... Sa culture générale et son talent donnent un texte de qualité qui rappelle de loin en loin Alphonse Boudard ou Frédéric Dard. L'action s'emballe quasi frénétiquement quand il le faut. La violence est présente, sacrément gore parfois, délicieusement gore. Même jubilatoire. Parce qu'au vu de ce que ces prétendus musulmans commettent, la fin est à la hauteur. Âmes délicates s'abstenir ! Entre psychopathe assassin et truand méthodique, flics efficaces mais débordés, la pauvre Alex a du souci à se faire. Mais... bon sang ne saurait mentir. La fin est rapide et efficace... Fabrice Rose laisse entrevoir une suite. Et j'ai entendu parler de trilogie ! Je suis déjà impatient ! 😊
    Lire la suite
    En lire moins
  • Julie210 Posté le 26 Mars 2021
    Prenez l’amour indéfectible d’un père pour sa fille prêt à tout pour la sauver quand celle-ci se retrouve menacée par un groupe terroriste ; prenez un suspense qui nous maintient en haleine pendant 290 pages et une chasse à l’homme où tous les coups même les plus inhumains sont permis et on vous obtiendrez un polar excellent d’une rare intensité ! Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce polar, premier roman de l’auteur Fabrice Rose. Une écriture fluide, un enchaînement de l’action qui ne nous laisse que très peu de répit, une appréhension à nous faire tourner de l’œil à mesure que l’étau se resserre autour d’Alex : on retrouve tous les ingrédients d’un bon polar. Alex 24 ans rêve d’une relation avec son père des plus normales. Il est vrai que le visiter au parloir de la maison d’arrêt de Fresnes ne fait pas partie d’une relation rêvée père-fille. Elle aspire à ce qu’il abandonne sa vie de braqueur, une vie guidée par l’adrénaline à l’idée d’organiser de nouveaux casses, une vie de fugitif faite d’excitation, de méfiance mais aussi de prudence. C’est décidé, il ne passera pas les prochaines années de sa vie à expier ses fautes. Deux mois... Prenez l’amour indéfectible d’un père pour sa fille prêt à tout pour la sauver quand celle-ci se retrouve menacée par un groupe terroriste ; prenez un suspense qui nous maintient en haleine pendant 290 pages et une chasse à l’homme où tous les coups même les plus inhumains sont permis et on vous obtiendrez un polar excellent d’une rare intensité ! Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce polar, premier roman de l’auteur Fabrice Rose. Une écriture fluide, un enchaînement de l’action qui ne nous laisse que très peu de répit, une appréhension à nous faire tourner de l’œil à mesure que l’étau se resserre autour d’Alex : on retrouve tous les ingrédients d’un bon polar. Alex 24 ans rêve d’une relation avec son père des plus normales. Il est vrai que le visiter au parloir de la maison d’arrêt de Fresnes ne fait pas partie d’une relation rêvée père-fille. Elle aspire à ce qu’il abandonne sa vie de braqueur, une vie guidée par l’adrénaline à l’idée d’organiser de nouveaux casses, une vie de fugitif faite d’excitation, de méfiance mais aussi de prudence. C’est décidé, il ne passera pas les prochaines années de sa vie à expier ses fautes. Deux mois plus tard, Marc Man s’évade et organise un énorme casse ! Incorrigible me direz-vous ! Un père de nouveau en cavale et heureusement, car sa fille court un grave danger…
    Lire la suite
    En lire moins
  • Laurie_lucas Posté le 16 Mars 2021
    Alex a 24 ans et mène une vie des plus normale, qu'elle partage entre ses amis, Ludo, sa passion et son travail. Elle ne souhaite qu'une chose : que son père, Marc, incarcéré à la maison d'arrêt de Fresnes pour braquage, se range enfin... Son quotidien va bientôt imploser lorsqu'elle fait une macabre découverte au sein de son appartement saccagé. Sans le savoir, ni le vouloir, la jeune femme vient de mettre les pieds dans un univers extrêmement dangereux... En apprenant ce qui arrive à sa fille, Marc, en cavale après son évasion, décide sans hésitation de lui venir en aide et dans le même temps, de faire d'une pierre deux coups... Quelle lecture ! Au départ, devant l'apparition des nombreux personnages, j'ai décidé de me laisser porter. De voir où l'auteur voulait me conduire. Lorsque j'ai attaqué la partie 2, je suis tombée dedans, jusqu'à la fin des plus palpitante. J'annonce tout de suite la couleur : il y a des passages extrêmement violents. Mieux vaut avoir le cœur et les tripes bien accrochés parce que ça envoi du lourd, c'est moi qui vous le dis ! On alterne entre les différents personnages au fil des chapitres. Les bons et les mauvais. Du genre vraiment mauvais,... Alex a 24 ans et mène une vie des plus normale, qu'elle partage entre ses amis, Ludo, sa passion et son travail. Elle ne souhaite qu'une chose : que son père, Marc, incarcéré à la maison d'arrêt de Fresnes pour braquage, se range enfin... Son quotidien va bientôt imploser lorsqu'elle fait une macabre découverte au sein de son appartement saccagé. Sans le savoir, ni le vouloir, la jeune femme vient de mettre les pieds dans un univers extrêmement dangereux... En apprenant ce qui arrive à sa fille, Marc, en cavale après son évasion, décide sans hésitation de lui venir en aide et dans le même temps, de faire d'une pierre deux coups... Quelle lecture ! Au départ, devant l'apparition des nombreux personnages, j'ai décidé de me laisser porter. De voir où l'auteur voulait me conduire. Lorsque j'ai attaqué la partie 2, je suis tombée dedans, jusqu'à la fin des plus palpitante. J'annonce tout de suite la couleur : il y a des passages extrêmement violents. Mieux vaut avoir le cœur et les tripes bien accrochés parce que ça envoi du lourd, c'est moi qui vous le dis ! On alterne entre les différents personnages au fil des chapitres. Les bons et les mauvais. Du genre vraiment mauvais, abjectes... Entre ces pages ce trouve de sacrées bonnes descriptions et beaucoup d'informations. C'est un thriller assez dense malgré son peu de pages (288). C'est un thriller efficace, qui remu profondément, porté par une plume aussi douce qu'acérée et des personnages assoiffés de sang, de terreur et de mort pour les uns et d'amour et de vengeance pour les autres. On y lit le pire, l'atroce, l'abominable, mais aussi le beau. On y lit des faits qui sont malheureusement vrais. Des méthodes, des exécutions qui, nous le savons, existe bel et bien. Et ça rend le tout tellement puissant ! C'est le genre de thriller qui ne s'oublie pas et pour moi, c'est une très bonne découverte.
    Lire la suite
    En lire moins
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ?
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.