Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782823823561
Code sériel : 4938
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Un assassinat de qualité
Delphine Rivet (traduit par)
Date de parution : 21/05/2015
Éditeurs :
12-21

Un assassinat de qualité

Delphine Rivet (traduit par)
Date de parution : 21/05/2015
Lizzie Martin enquête sur le meurtre de la femme d'un marchand d'art dans le Londres brumeux de 1867
Londres, 1867, le mal rôde dans les rues… Un soir d’octobre, alors que l’inspecteur Ben Ross de Scotland Yard rentre chez lui un samedi soir, le fog tourbillonne et l’enveloppe... Londres, 1867, le mal rôde dans les rues… Un soir d’octobre, alors que l’inspecteur Ben Ross de Scotland Yard rentre chez lui un samedi soir, le fog tourbillonne et l’enveloppe comme une bête vivante. Lorsque le brouillard se lève lendemain matin, une femme gît assassiné dans Green Park. Allegra Benedict... Londres, 1867, le mal rôde dans les rues… Un soir d’octobre, alors que l’inspecteur Ben Ross de Scotland Yard rentre chez lui un samedi soir, le fog tourbillonne et l’enveloppe comme une bête vivante. Lorsque le brouillard se lève lendemain matin, une femme gît assassiné dans Green Park. Allegra Benedict était la belle épouse italienne d'un marchand d'art de Piccadilly. Mais qu'avait-elle été faire à Londres cet après-midi, et pourquoi avait-elle été vendre sa broche dans Burlington Arcade quelques heures avant sa mort ? Alors que Ben commence son enquête, son épouse Lizzie – avec l'aide de leur bonne Bessie – se penche sur la vie privée d'Allegra et découvre plus d'une raison pour laquelle quelqu'un pourrait vouloir sa mort…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823823561
Code sériel : 4938
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Selket Posté le 24 Juillet 2021
    C'est un des volumes de la série que je mets en exergue. Par rapport au tome 1 et 2, l'enquête est plus intéressante et laisse moins de place à l'histoire de Benjamin et Elisabeth. Ceux ci mariés la routine s'installe même si l'entraide existe pour la résolution des enquête. La faune sociale londonienne est scruté au cordeau qu'elle soit issue de la haute société et des bas fonds.
  • Tyfee29 Posté le 10 Mai 2021
    "Un tableau savoureux des rapports entre les classes et les sexes dans une société victorienne moralisatrice et hypocrite" Historia. C'est tout à fait ça, avec en prime Ben et son épouse Lizzie qui mènent l'enquête chacun de son côté et avec ses propres méthodes.
  • Phoenicia Posté le 6 Mai 2021
    Une enquête intéressante mais sans plus, par rapport aux deux précédentes. Une jeune femme, mariée, est retrouvée étranglée dans un parc après un brouillard londonien particulièrement épais. L'inspecteur Ross est sur le coup, secondé par son épouse. Ann Granger nous plonge dans cette ambiance inquiétante en commençant dès le début par ce brouillard angoissant. L'histoire en elle-même à de multiples ramifications : monde de l'art, mouvement de la tempérance, prédicateur charismatique et prostitution. L'inspecteur doit faire le tri dans tout cela. Contrairement aux deux premiers tomes, c'est lui qui est au premier rang, un état de fait qui ne m'a pas séduite plus que ça. J'avoue que cette série, je l'aime bien pour le caractère de Lizzie qui est bien en retrait. Résultat, j'ai mis un petit moment à me mettre dans l'histoire, même si la fin apporte un certain rythme réjouissant. L'enquête aboutit sur une certaine forme originale et nous livre des coupables insoupçonnés, du moins par moi. Friande de polar historique, je retrouve avec plaisir cette ambiance d'époque victorienne. Je remercie @zazaboum pour m'avoir pioché ce titre et je tenterai la suite de la série avec plaisir. Pioche dans ma PAL Polar Mai 2021 Challenge Trivial Reading XI Challenge... Une enquête intéressante mais sans plus, par rapport aux deux précédentes. Une jeune femme, mariée, est retrouvée étranglée dans un parc après un brouillard londonien particulièrement épais. L'inspecteur Ross est sur le coup, secondé par son épouse. Ann Granger nous plonge dans cette ambiance inquiétante en commençant dès le début par ce brouillard angoissant. L'histoire en elle-même à de multiples ramifications : monde de l'art, mouvement de la tempérance, prédicateur charismatique et prostitution. L'inspecteur doit faire le tri dans tout cela. Contrairement aux deux premiers tomes, c'est lui qui est au premier rang, un état de fait qui ne m'a pas séduite plus que ça. J'avoue que cette série, je l'aime bien pour le caractère de Lizzie qui est bien en retrait. Résultat, j'ai mis un petit moment à me mettre dans l'histoire, même si la fin apporte un certain rythme réjouissant. L'enquête aboutit sur une certaine forme originale et nous livre des coupables insoupçonnés, du moins par moi. Friande de polar historique, je retrouve avec plaisir cette ambiance d'époque victorienne. Je remercie @zazaboum pour m'avoir pioché ce titre et je tenterai la suite de la série avec plaisir. Pioche dans ma PAL Polar Mai 2021 Challenge Trivial Reading XI Challenge A travers l'histoire 2021 Challenge Mauvais Genres 2021 Challenge Séries 2021
    Lire la suite
    En lire moins
  • JML38 Posté le 20 Janvier 2021
    Ce troisième opus des aventures de Ben Ross et Elisabeth Martin, devenue madame Ross, débute dans une ambiance très british, avec le célèbre brouillard londonien à couper au couteau, et un mystérieux « spectre du fleuve » qui terrifie les prostituées, donnant à cette entame un petit côté « Jack l'Éventreur » avant l'heure. C'est pourtant une femme n'appartenant pas à cette population qui est retrouvée étranglée dans un parc, celle-ci étant l'épouse du riche propriétaire d'une galerie d'art. Comme dans les précédents romans, la narration est double, alternant celle de Ben et celle de Lizzie. L'inspecteur est tout naturellement chargé de l'enquête concernant l'homicide de la dame de la haute, alors que son épouse, toujours flanquée de l'incontournable Bessie, apporte son aide en explorant des pistes parallèles à celles officielles, s'intéressant tout particulièrement à un pasteur prêchant la tempérance dans ses réunions. ... Ce troisième opus des aventures de Ben Ross et Elisabeth Martin, devenue madame Ross, débute dans une ambiance très british, avec le célèbre brouillard londonien à couper au couteau, et un mystérieux « spectre du fleuve » qui terrifie les prostituées, donnant à cette entame un petit côté « Jack l'Éventreur » avant l'heure. C'est pourtant une femme n'appartenant pas à cette population qui est retrouvée étranglée dans un parc, celle-ci étant l'épouse du riche propriétaire d'une galerie d'art. Comme dans les précédents romans, la narration est double, alternant celle de Ben et celle de Lizzie. L'inspecteur est tout naturellement chargé de l'enquête concernant l'homicide de la dame de la haute, alors que son épouse, toujours flanquée de l'incontournable Bessie, apporte son aide en explorant des pistes parallèles à celles officielles, s'intéressant tout particulièrement à un pasteur prêchant la tempérance dans ses réunions. J'ai de nouveau apprécié cette plongée dans l'ambiance victorienne particulièrement bien décrite par Ann Granger, cette société aux inégalités bien marquées et entretenues. L'inspecteur est amené au cours de ses investigations à se rendre - en faisant attention à ses notes de frais - dans les banlieues chics où les nantis entretiennent une armée de serviteurs, mais également dans les bars fréquentés par les belles de nuit et leurs souteneurs. Il fait même connaissance avec un jeune garçon dont l'activité est de balayer les rues devant les personnes qui désirent traverser sans se salir. Lizzie, quant à elle, prouve à nouveau son esprit de liberté et d'indépendance. Allié à une intrigue policière qui, sans être transcendante reste suffisamment aboutie, ce Londres de 1867 procure un agréable et dépaysant moment de lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • cgayraud Posté le 18 Janvier 2021
    Ce roman policier historique nous transporte à l'époque victorienne, en 1867, à Londres et nous fait découvrir les bas-fonds de la capitale anglaise et notamment le milieu de la prostitution. Un soir de grand brouillard, une jeune femme issue de la haute-bourgeoisie, est retrouvée étranglée dans Green Park. Ben Ross, inspecteur à Scotland Yard va mener l'enquête, aidé par sa femme Lizzie. Dès les premières pages, Ann Granger nous plonge dans l'atmosphère inquiétante du "fog" londonien épais et jaunâtre où un spectre sévit et effraie de jeunes prostituées. Ben Ross a-t-il affaire à deux assassins ? Une intrigue haletante pour une lecture fort plaisante. C'est la première fois que je lis un roman d'Ann Granger, ce ne sera pas la dernière. Challenge Multi-Défis 2021 Challenge Plumes Féminines 2021
Inscrivez-vous à la newsletter des lecteurs numériques : 12-21
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !