Lisez! icon: Search engine
EAN : 9791036611612
Façonnage normé : MP3
Durée : 426 min
L'axe du loup
Date de parution : 10/09/2020
Éditeurs :
Lizzie
PRIX CONSEILLÉ
20.99 €

L'axe du loup

Date de parution : 10/09/2020
« Il y a cinquante ans, quelques hommes innocents, condamnés à une vie de détention, ont refusé le destin d’esclaves que leur promettait Staline et se sont évadés. Ils préféraient... « Il y a cinquante ans, quelques hommes innocents, condamnés à une vie de détention, ont refusé le destin d’esclaves que leur promettait Staline et se sont évadés. Ils préféraient les dangers de la traque à l’indignité du servage. Pour recouvrer la liberté, ils n’avaient d’autre choix que de faire... « Il y a cinquante ans, quelques hommes innocents, condamnés à une vie de détention, ont refusé le destin d’esclaves que leur promettait Staline et se sont évadés. Ils préféraient les dangers de la traque à l’indignité du servage. Pour recouvrer la liberté, ils n’avaient d’autre choix que de faire route vers le sud. Sans vivres, sans carte, sans assistance, ils devaient franchir à pied les taïgas, les steppes mongoles, le désert de Gobi, le Tibet, l’Himalaya, les jungles du Bengale. 6000 kilomètres d’étendues hostiles. (...)

Je suis donc parti retracer leur itinéraire pas à pas. Huit mois, de la Sibérie au golfe du Bengale. C’est cet itinéraire qui relie le septentrion aux zones subtropicales que j’ai nommé l’axe du loup car, en ces parages, seuls se pressent les pillards, les évadés, les pauvres hères en rupture de banc. Par définition les chemins de la liberté sont des chemins de traverse, des sentiers jamais battus, des routes de rupture... (...) J’ai connu tout ce qu’on va chercher de plein gré en se lançant dans pareilles aventures : le froid, la faim, la solitude extrême. Chaque kilomètre m’a coûté, mais la splendeur de la haute Asie a récompensé mes efforts.

C’est la double histoire des évadés et de ma propre aventure vécue en leur hommage que j’ai écrite dans L’Axe du Loup. Et parce que selon les mots d’une ancienne déportée, “en Russie, à présent, on a le droit de se souvenir, mais pas encore le devoir de mémoire…” ».

Sylvain Tesson a refait le long voyage de la Sibérie au golfe du Bengale qu’effectuaient naguère les évadés du goulag. Pour rendre hommage à ceux dont la soif de liberté a triomphé des obstacles les plus grands, seul, il a franchi les taïgas, la steppe mongole, le désert de Gobi, les Hauts Plateaux tibétains, la chaîne himalayenne, la forêt humide jusqu’à la montagne de Darjeeling. Sur six mille kilomètres, il a connu le froid, la faim, la solitude extrême. La splendeur de la haute Asie l’a récompensé, comme les mots d’une ancienne déportée : « On a le droit de se souvenir. »

« Le récit de voyage qu'il a rapporté est plein d'intelligence, d'authenticité, d'âpreté et d'émotion, traversé de bonheurs d'écriture qui sont la patte d'un écrivain. » Hervé Bentégeat – Le Figaro
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791036611612
Façonnage normé : MP3
Durée : 426 min
Lizzie
PRIX CONSEILLÉ
20.99 €

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Toscane22 Posté le 23 Avril 2022
    - Sibérie-Baïkal–Mongolie–Gobi–Lhassa–Himalaya–Darjeeling–Chandernagor-Calcutta; - A cheval, à pied, provisions, eau, tente de secours, boussole GPS; - Sur les pas des évadés du Goulag : A marche forcée de S Rawicz fut son point de départ. J'avais lu ce livre en 2006, avant mon 3ème séjour en Chine (Pékin-Xian-Gobi-Uruqmi, partie chinoise de la mythique Route de la soie); séjour certes beaucoup plus modeste et moins rude que celui de S Tesson; aussi, avais-je hâte de "revoir", et le livre de Rawicz, et certains lieux traversés, habitants rencontrés. J'ai aimé et lu ce récit-roman avec beaucoup de plaisir.
  • Manika Posté le 2 Janvier 2022
    C'est toujours avec grand plaisir que je lis - écoute les récits de Sylvain Tesson, encore une fois un moment d'évasion, de voyage sans bouger de chez moi. Portée par les mots je découvre des paysages aussi magnifiques que variés et aussi un part d'histoire que je ne connaissais pas. Je compatis à ses douleurs, ses errances, sa solitude, me ravie de ses rencontres et de ses partages. L'écriture est fluide agréable. Damien Witecka donne le rythme.
  • Del_D_lit Posté le 2 Décembre 2021
    Au milieu des livres qui bercent mon quotidien se trouvent également les récits de voyage. Ils nous transportent vers l’ailleurs, nous permettent de mieux connaître notre prochain (pas si proche parfois!), façonnent notre esprit à la rêverie, attisent notre curiosité de page en page jusqu’à donner envie de partir pour découvrir le monde, à notre tour, un jour. Parmi ces récits, ceux de Sylvain Tesson sont des trésors. De par le monde qu’il y décrit bien sûr, puis par le style littéraire qu’il a développé au fil des années : un bonheur à lire. Des phrases si bien tournées, des mots si bien trouvés… Le réel remplace en un instant mon imagination et durant quelques pages je marche avec lui sur les sentiers souvent escarpés qu’il emprunte. Et qu’il réussi à faire emprunter aux personnes qui le lisent. Avec L’Axe du loup, j’ai fait la rencontre d’évadés du goulag et le temps m’a rattrapée. J’ai eu froid, faim, soif, peur. J’ai marché, beaucoup, me suis égarée, ai fait des détours pour finalement revenir sur mes pas. Mais avec Tesson il faut avancer! Et l’arrivée fut belle!
  • VictorhugoLH Posté le 30 Novembre 2021
    Babelio a toujours été une bible pour moi. Je lis beaucoup les critiques. Alors pourquoi ne pas en écrire à mon tour? Pour cette première, je tenais à parler du premier livre lu d'un auteur qui est devenu l'un de mes auteurs actuels préférés. L'axe du loup, de Sylvain Tesson parle de son voyage sur la trace des évadés du Goulag. Et c'est dans un style que je découvrirais, plus tard, comme caractéristique que l'on suit l'auteur au travers de ses pas et de sa plume. Incisif, cynique, drôle, poétique. Un régal!
  • Grosporc76 Posté le 19 Octobre 2021
    Je reconnais à Sylvain Tesson le don de créer des atmosphères, des images, de savoir captiver avec finalement peu : la desert, la steppe, la toundra. En cela je retrouve un peu de Buzzati dans son désert des Tartares: chef d oeuvre qui tient en haleine avec rien ou presque. Pas de la grande litterature, mais un beau récit de voyage et d aventure. C est captivant.
Inscrivez-vous à la newsletter Lizzie, pour que vos livres s'écoutent aussi !
Avec Lizzie, les livres ont trouvé leur voix. Chaque semaine, laissez-vous transporter au cœur de nos nouveautés.