Lisez! icon: Search engine
Vas-y, Béru !
Date de parution : 10/06/2021
Éditeurs :
Lizzie
En savoir plus

Vas-y, Béru !

Date de parution : 10/06/2021
La 59è aventure de San-Antonio.

Quand la première salve est servie, on enclenche un deuxième chargeur. Le temps prend son temps dans ma tronche, bien que le mitrailleur fasse fissa. Je pense avec une incroyable...

Quand la première salve est servie, on enclenche un deuxième chargeur. Le temps prend son temps dans ma tronche, bien que le mitrailleur fasse fissa. Je pense avec une incroyable lucidité. Je me dis des trucs, des choses, des machins. Je devine les mouvements de notre agresseur comme si je...

Quand la première salve est servie, on enclenche un deuxième chargeur. Le temps prend son temps dans ma tronche, bien que le mitrailleur fasse fissa. Je pense avec une incroyable lucidité. Je me dis des trucs, des choses, des machins. Je devine les mouvements de notre agresseur comme si je le voyais. J'ai entendu un cri et je sais qu'un de mes compagnons a été touché. Je passe la main sous ma veste afin de dégager mon excellent camarade Tu-tues de sa gaine. Faut agir mollo pour éviter d'émettre un bruit qui me situerait. Je n'y vois que tchi. Faut que j'attende la deuxième seringuée afin de situer le tireur. Dangereux, car en v'là un qui semble vouloir faire le ménage complet.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791036612114
Façonnage normé : Coffret CD
Durée : 305 min
Lizzie
En savoir plus
EAN : 9791036612114
Façonnage normé : Coffret CD
Durée : 305 min

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • TmbM 20/06/2019
    Tango Chinetoque est un excellent épisode, drôle, un brin grotesque et peu crédible, rempli de scènes d'anthologie, à commencer par le récit des raisons qui envoient Béru en Chine ou encore la manière dont "Le Gros" se lie d'amitié avec un bélier nommé Cyprien. L'article complet sur mon blog.
  • lecassin 14/02/2019
    J'ai souvent dit et redit ici que la période bénie pour la série San-Antonio se situe vers la fin des année 60... Confirmation avec ce "petit" San-Antonio de 1966, premier de la série en type C, illustré par Gourdon… De retour d'on ne sait où à la maison où la chère et tendre Félicie attend son rejeton, San-A a la surprise d'entendre celle-ci l'envoyer illico chez les Bérurier. Il y aurait comme une urgence. Arrivé sur place, notre commissaire national se voit au milieu d'une foule de connaissances assistant au pot de départ d'Alexandre-Benoit Berurier, Béru pour les intimes… Un pot de départ un peu particulier tout de même dans la mesure où il s'agit d'un départ définitif : Béru, s'est porté volontaire pour une mission suicidaire en Chine qui aurait positionné des satellites espions au dessus des territoires ricains et Popoffs. Lui, vous le connaissez, je veux parler du fameux commissaire... Impossible de laisser partir son acolyte seul au devant du danger ; et même si le boss aura été dur à convaincre, nos deux sbires seront parachutés de nuit au dessus du désert du Sing Kiang, par un avion militaire étasusunien en tenue d'alpiniste suisse… Un San-Antonio peut-être un peu aseptisé par... J'ai souvent dit et redit ici que la période bénie pour la série San-Antonio se situe vers la fin des année 60... Confirmation avec ce "petit" San-Antonio de 1966, premier de la série en type C, illustré par Gourdon… De retour d'on ne sait où à la maison où la chère et tendre Félicie attend son rejeton, San-A a la surprise d'entendre celle-ci l'envoyer illico chez les Bérurier. Il y aurait comme une urgence. Arrivé sur place, notre commissaire national se voit au milieu d'une foule de connaissances assistant au pot de départ d'Alexandre-Benoit Berurier, Béru pour les intimes… Un pot de départ un peu particulier tout de même dans la mesure où il s'agit d'un départ définitif : Béru, s'est porté volontaire pour une mission suicidaire en Chine qui aurait positionné des satellites espions au dessus des territoires ricains et Popoffs. Lui, vous le connaissez, je veux parler du fameux commissaire... Impossible de laisser partir son acolyte seul au devant du danger ; et même si le boss aura été dur à convaincre, nos deux sbires seront parachutés de nuit au dessus du désert du Sing Kiang, par un avion militaire étasusunien en tenue d'alpiniste suisse… Un San-Antonio peut-être un peu aseptisé par rapport à d'autres, mais bel et bien un réél plaisir de lecture pour les amateurs du genre. On en redemande ! Et il y en a en rayon...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Wyoming 10/01/2019
    Un très bon San-Antonio, le 60ème, paru à la toute fin de l'année 1965. Des aventures tumultueuses en Chine pour les trois compères avec des extravagances typiques de Dard que ses lecteurs aiment, c'est l'amour de l'humour ou l'inverse, suivant la position... Enfin, un très bon cru de Frédéric Dard.
  • domisylzen 30/07/2015
    Certainement l'un des meilleurs San-Antonio. On y trouve tous les ingrédients qui font le succès de cette série. De l'action, du suspense, des rebondissements, de l'amour et de l'humour. On y voit même un mouton tomber amoureux de Bérurier. Un voyage qui nous entraîne des rizières et prisons chinoises à une virer dans l'espace. Non vraiment si vous n'en n'avez qu'un seul à lire : allez-y !
  • Marc21 24/05/2015
    Excellent ouvrage. Plus qu'un roman policier, qu'un roman tout court, il s'agit ici d'un exercice de style! Le style San Antonioniaiserie en action, absrudus delirium, très mince! renchérirait béru! A ne pas mettre entre toutes les mains. Merci Frédéric
Inscrivez-vous à la newsletter Lizzie, pour que vos livres s'écoutent aussi !
Avec Lizzie, les livres ont trouvé leur voix. Chaque semaine, laissez-vous transporter au cœur de nos nouveautés.