Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266234184
Code sériel : J925
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 216
Format : 108 x 177 mm

Et si c'était vrai

Date de parution : 07/06/2012

Imaginez une femme qui n'existe que pour un seul homme -Arthur. Lui seul peut la sentir, l'entendre, la voir... Imaginez Lauren, transparente, dont le corps est resté dans le coma quelque part à San Francisco ... Imaginez une histoire d'amour entre un homme et une apparition...

Comment dîner avec elle au...

Imaginez une femme qui n'existe que pour un seul homme -Arthur. Lui seul peut la sentir, l'entendre, la voir... Imaginez Lauren, transparente, dont le corps est resté dans le coma quelque part à San Francisco ... Imaginez une histoire d'amour entre un homme et une apparition...

Comment dîner avec elle au restaurant ? Comment la présenter à ses amis sans passer pour un fou ? Comment l'aimer tout simplement ?

Arthur se laissera tenter pourtant. Embarqué dans cette incroyable aventure digne des plus beaux contes de fées.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266234184
Code sériel : J925
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 216
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • aux2chats_mots Posté le 20 Mai 2021
    Dans ce roman, Marc Levy nous embarque pour une histoire improbable dans laquelle Lauren, une interne en médecine, se retrouve a errer dans le placard de l’appartement d’Arthur.. Quand on apprend ensuite que Lauren est en fait dans le coma à plusieurs kilomètres de là, l’histoire prend une tournure plus mystique. Cette histoire est touchante et nous permet de rencontrer différents personnages tous attachants. Que ce soit les personnages principaux ou bien une mère éplorée au chevet de sa fille qui s’efforce de prendre les bonnes décisions qui pourtant la dépasse et un homme qui n’hésite pas à prendre des risques au nom de son amitié avec Arthur, bien qu’il ne comprenne pas ses motivations. Ainsi on voit différentes facettes de l’amour. Amour amoureux, amour filiale, amour amical… L’histoire permet aussi d’aborder des sujets plus sérieux et controversés tels que le coma et l’arrêt des soins, du maintient en vie. Ce que j’ai beaucoup aimé c’est d’avoir, en plus du fils conducteur, des petites histoires sur les personnages. Nous donnant plus d’indications sur leur passé et sur ce qui motivent leur prises de décisions. J’ai été touchée par l’histoire du Docteur Miller chirurgien ophtalmologue, qui justifie en partie les décisions d’Artur.... Dans ce roman, Marc Levy nous embarque pour une histoire improbable dans laquelle Lauren, une interne en médecine, se retrouve a errer dans le placard de l’appartement d’Arthur.. Quand on apprend ensuite que Lauren est en fait dans le coma à plusieurs kilomètres de là, l’histoire prend une tournure plus mystique. Cette histoire est touchante et nous permet de rencontrer différents personnages tous attachants. Que ce soit les personnages principaux ou bien une mère éplorée au chevet de sa fille qui s’efforce de prendre les bonnes décisions qui pourtant la dépasse et un homme qui n’hésite pas à prendre des risques au nom de son amitié avec Arthur, bien qu’il ne comprenne pas ses motivations. Ainsi on voit différentes facettes de l’amour. Amour amoureux, amour filiale, amour amical… L’histoire permet aussi d’aborder des sujets plus sérieux et controversés tels que le coma et l’arrêt des soins, du maintient en vie. Ce que j’ai beaucoup aimé c’est d’avoir, en plus du fils conducteur, des petites histoires sur les personnages. Nous donnant plus d’indications sur leur passé et sur ce qui motivent leur prises de décisions. J’ai été touchée par l’histoire du Docteur Miller chirurgien ophtalmologue, qui justifie en partie les décisions d’Artur. J’ai vu qu’il y avait une suite et la lirai avec plaisir, même si j’ai peur qu’elle s’écarte du sujet principal et perde son intérêt.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mimyy Posté le 10 Avril 2021
    Après avoir lu quelques romans de Marc Levy que j'ai plus ou moins appréciés, j'ai voulu lire le roman qui a fait de cet auteur un auteur phare depuis deux décennies maintenant... Je n'avais encore jamais lu ses premiers romans et donc pourquoi pas commencer par le commencement : Et si c'était vrai... Alors c'est une comédie romantique qui réunit tous les ingrédients de ce genre : une histoire d'amour inattendue entre un architecte et le fantôme d'une femme (dans le coma depuis plusieurs mois) racontée avec un ton mêlé d'humour et de tendresse. Même si j'ai trouvé les personnages de Lauren et Arthur très touchants et sincères, je dois admettre que les rebondissements qu'ils ont vécu étaient, à l'instar de leur rencontre, abracabrantesques. J'ai également trouvé le début long et on devine tout de suite qu'ils seront ensemble à la fin (enfin presque). J'ai apprécié également les quelques "réflexions philosophiques" que Levy nous livre à travers ses personnages. Derrière cette histoire sans grande profondeur , il y a de vraies idées, de vrais sentiments. Conclusion, une comédie romantique qui n'a rien d'extra-ordinaire mais que se lit facilement et rapidement.
  • Loic63800 Posté le 31 Mars 2021
    Belle histoire aux multiples rebondissements qui éveillent la curiosité, attachent le lecteur aux personnages. On est littéralement immergés dans l'histoire, les sentiments forts sont parfaitement décrits et partagés. Un format court (250 pages) et percutant.
  • Nonolecture Posté le 17 Mars 2021
    Quelle belle découverte, j'ai totalement été absorbée dans ma lecture, les personnages sont attachants, le scénario est simple mais tellement génial. Je n'ai pas manqué de verser ma larmichette tant l'écriture de Marc Levy est douce. Concernant la fin je m'y attendais mais ça n'a gâché en rien mon plaisir. Hâte de lire la seconde partie.
  • hendrickxvirginie Posté le 11 Mars 2021
    Premier roman de l'auteur à succès. Arthur et Lauren sont deux personnages attachant et remplit d'humour. Marc LEVY avec efficacité nous emmène avec humour et amour dans une histoire prenante et inédite. Ce roman est une réelle bouffée d oxygène abordant malgré tout un sujet sensible
Marc Levy