Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266292894
Code sériel : 17534
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Fables (Intégrale)

Date de parution : 16/07/2019
LES GRANDS TEXTES DU XVIIe SIÈCLE

Pour la comédie, la tragédie ou l'éloquence, toutes les places étaient déjà prises. La Fontaine ressuscite alors la fable, qui dormait depuis l'Antiquité et le Moyen Âge. Un genre très humble mais qui lui offrait tout le théâtre de l'univers.
Avec des animaux, il allait bâtir...
LES GRANDS TEXTES DU XVIIe SIÈCLE

Pour la comédie, la tragédie ou l'éloquence, toutes les places étaient déjà prises. La Fontaine ressuscite alors la fable, qui dormait depuis l'Antiquité et le Moyen Âge. Un genre très humble mais qui lui offrait tout le théâtre de l'univers.
Avec des animaux, il allait bâtir une comédie humaine et prodigieuse de délices et de cruauté, et réinventer, dirait-on, la langue française.
La Fontaine était un enfant, un sphinx, un farceur, un philosophe, un génie du langage. Rien n'égale, dans aucune littérature, la popularité de ses fables. Le lire et le relire, c'est retrouver le paradis sur Terre.

@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266292894
Code sériel : 17534
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MrVladdy Posté le 23 Juillet 2021
    Bien. J'ai aimé mais je dois bien reconnaître que ma lecture ne fut pas plaisante pour autant. Historiquement et culturellement, ses fables ont une importance indéniable mais en tant que simple lecteur lambda, elle me laisse de marbre. Elles sont même plutôt lourde à lire dans notre époque et les différentes annotations plombent pas mal ma lecture. Le genre de lecture dont j'éprouvais plus de plaisir à l'école lorsque j'étais accompagné par un professeur qui connaissait son sujet et pouvait nous en parler afin qu'on puisse mieux les appréhender. Intéressant à découvrir mais une lecture gâché principalement par mon manque de bagages culturel à son sujet.
  • CatF Posté le 14 Mai 2021
    J'ai lu et relu ces fables du seul et unique Jean de la Fontaine. Et puis certaines je les ai appris par cœur : le corbeau et le renard, la cigale et la fourmi... Les incontournables ! Comme tous les enfants de France... Ma préférée : la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le bœuf et la vôtre ? Bonne lecture !
  • Chaterine Posté le 28 Avril 2021
    J'ai la chance de posséder ce magnifique fablier abondamment illustré par Grandville. Il contient l'intégrale des fables de La Fontaine sur plus de 600 pages. Pour moi, les fables de La Fontaine sont toujours d'actualité. Les mille et un travers des grands de ce monde comme des plus obscurs citoyens n'ont pas tant changé depuis le 17ème siècle. Et j'ai toujours admiré la forme si expressive de ces fables dont le rythme appuie constamment la teneur. Je le mets parmi les 6 livres pour une île déserte, parce que je m'imagine bien dans cette solitude, ajouter le plaisir du son en les récitant à haute voix, à celui plus habituel de la lecture des autres titres.
  • heros_pitch Posté le 10 Avril 2021
    Chaque fable est un morceau de sagesse à déguster sans modération. J'ai lu les douze livres d'une seule traite et j'y ai trouvé des trésors. Au sortir de cette lecture, malgré les quelques préjugés de M. de La Fontaine sur les femmes, sûrement influencés par l'époque, mais peu flatteurs pour un tel cerveau, je cède à l'admiration de ce raisonneur qui a su avoir autant de répercussion sur les générations qui lui ont succédé. Ses fables sont donc à découvrir et à transmettre absolument.
  • PatriceG Posté le 6 Mars 2021
    Trois siècles et demi séparent L'Ame des bêtes de Jean de la Fontaine de la loi française qui a sorti l'animal de compagnie du concept "bien meuble", souffrez que je verse ma pièce au dossier d'ici que l'on trouve un équitable traitement : Je certifie que ma chatte A.. a jeté son dévolu sur moi et qu'elle a plus de flair que moi qui ne suis pas complètement idiot pour ce qui est de reconnaître l'homme bon de l'homme mauvais ou rejeter un ennemi potentiel Jean de la Fontaine disait : . Ils disent donc Que la bête est une machine ; Qu'en elle tout se fait sans choix et par ressorts : Nul sentiment, point d'âme ; en elle tout est corps. Telle est la montre qui chemine A pas toujours égaux, aveugle et sans dessein ..
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.