Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266292894
Code sériel : 17534
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Fables (Intégrale)

Date de parution : 16/07/2019
LES GRANDS TEXTES DU XVIIe SIÈCLE

Pour la comédie, la tragédie ou l'éloquence, toutes les places étaient déjà prises. La Fontaine ressuscite alors la fable, qui dormait depuis l'Antiquité et le Moyen Âge. Un genre très humble mais qui lui offrait tout le théâtre de l'univers.
Avec des animaux, il allait bâtir...
LES GRANDS TEXTES DU XVIIe SIÈCLE

Pour la comédie, la tragédie ou l'éloquence, toutes les places étaient déjà prises. La Fontaine ressuscite alors la fable, qui dormait depuis l'Antiquité et le Moyen Âge. Un genre très humble mais qui lui offrait tout le théâtre de l'univers.
Avec des animaux, il allait bâtir une comédie humaine et prodigieuse de délices et de cruauté, et réinventer, dirait-on, la langue française.
La Fontaine était un enfant, un sphinx, un farceur, un philosophe, un génie du langage. Rien n'égale, dans aucune littérature, la popularité de ses fables. Le lire et le relire, c'est retrouver le paradis sur Terre.

@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266292894
Code sériel : 17534
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • rasibus Posté le 16 Avril 2020
    On y revient toujours, et nul ne devrait dire qu'il ne boira plus de son eau.
  • alberthenri Posté le 4 Avril 2020
    Les fables De La Fontaine, restent une source d'inspiration pour beaucoup, notamment pour les illustrateurs. Ce volume, réunit l'intégrale des fables illustrées par René Hausman, d'abord publiées en deux albums . On imagine le plaisir qu'a pu trouver un illustrateur comme Hausman, déjà habitué des contes de Perrault, et complice de Pierre Dubois l'elficologue, à illustrer ces textes dont la plupart des personnages sont des animaux anthropomorphiques. Ce plaisir est transmis au lecteur, Hausman, donne une vision des fables tour à tour enchanteresse ou inquiétante, quand le propos se fait sombre ou grave. Car les fameuses fables que j'ai apprises et récitées à la communale, ne sont pas que des histoires pour enfants ; n'oublions pas que l'auteur se voulait d'abord moraliste en dénonçant les travers des ses semblables ; couardise, sottise, avarice, orgueil, etc... Travers inerrants à la nature humaine ; les morales des fables, restent tout à fait actuelles, tout comme le sont celles des fables d'Esope, grande source (revendiquée) De La Fontaine. Je possède plusieurs éditions des fables servies par de grands illustrateurs : Rabier, Granville, Doré. Cette version, plus moderne ne dépare pas de ces oeuvres admirables !
  • Didjmix Posté le 31 Mars 2020
    Peut-on mettre SIX étoiles. Quel travail d'analyse à la fois des hommes et des animaux. Quel travail hors norme sur la langue française. Un diamant brut cette oeuvre là.
  • Cababip Posté le 12 Mars 2020
    J'ai commencé à les lire et à les apprendre lorsque j'étais en primaire, peut-être en CE1. J'adorais me plonger dans cet univers, lire ces phrases dont je ne saisissais pas complètement le sens. Les animaux, les morales me faisaient sourire, réfléchir. C'est plus une lecture qu'il faut diviser en plusieurs parties, et pas tout digérer d'un coup, car... bh ça passe pas, c'est normal. N'empêche que je vais sûrement en relire certaines, et je vais me rendre compte que je le connais toujours, tant elles m'ont marquée !
  • HORUSFONCK Posté le 23 Février 2020
    Avant 2016, et ma lecture de l'intégrale de ses célèbres fables, Jean de la Fontaine était pour moi ces souvenirs de l' école primaire des années 60 où nous apprenions le lièvre et la tortue, le corbeau et le renard, le loup et l'agneau, La cigales et la fourmi... évocations nostalgiques de ces vers appris par coeur et que nous restituions d'une voix parfois pressée et hésitante. C'est la lecture, encore récente, des fables d' Esope, qui m'a mieux fait apprécier l'apport inestimable De La Fontaine au genre: L'enrichissement et la mise en musique par les vers. La partition poétique, qui a permis à ces fables de rester des morceaux intemporels et populaires. Cette mélodie particulière, rend aussi ces petites pièces et leur morale et leur bon sens, intelligible à tous. Une modernisation de petits contes moraux et immémoriaux a propulsé Jean de la Fontaine dans l'immortalité des auteurs incontournables. de ceux dont les trésors littéraires ont enrichi le patrimoine littéraire de la France. Alors, moult et grands mercis, monsieur De La Fontaine.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.