En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Frankenstein

        Pocket
        EAN : 9782266288590
        Code sériel : 3252
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 304
        Format : 108 x 177 mm
        Nouveauté
        Frankenstein

        Georges CUVELIER (Traducteur), Eugéne ROCARTEL (Traducteur)
        Date de parution : 07/06/2018
        16 juin 1816. L'orage gronde. Dans une ville cachée au milieu des arbres, sur les bords riants du lac de Genève, une petite société s'ennuie. Il y a deux poètes, Byron et Shelley, leurs compagnes, Claire et Mary, un médecin, Polidori. On se raconte d'horribles histoires, selon la mode du... 16 juin 1816. L'orage gronde. Dans une ville cachée au milieu des arbres, sur les bords riants du lac de Genève, une petite société s'ennuie. Il y a deux poètes, Byron et Shelley, leurs compagnes, Claire et Mary, un médecin, Polidori. On se raconte d'horribles histoires, selon la mode du temps. On décide même d'en écrire. Dans la nuit, la jeune Mary – elle n'a pas encore 19 ans – ne peut dormir : elle rêve d'un hideux fantasme d'homme. Quelques jours plus tard naissent Victor Frankenstein et sa créature. Récit d'une inquiétante nouveauté, vite porté à la scène, très souvent ensuite à l'écran. Devenu si mythique que, dans l'esprit du public qui a oublié Mary Shelley, le créateur et sa créature se sont confondus.

        Traduit de l'anglais par George Cuvelier et Eugène Rocartel

        @ Disponible chez 12-21
        L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266288590
        Code sériel : 3252
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 304
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        4.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Sallyrose Posté le 10 Juin 2018
          Le Dr Frankenstein parcourt le monde à la poursuite de la créature à laquelle il a donné la vie ; créature qui a ôté la vie à tous ceux qu’il aimait. D’une grande modernité, ce roman écrit par une femme au début du XIXème siècle, aborde des sujets dont l’importance ne s’est pas démentie depuis, comme l’inégalité sociale, le rôle de Dieu, l’effet délétère de l’absence d’affection. Malheureusement, pour en arriver à apprécier le propos, j’ai dû faire abstraction du style d’un romantisme échevelé qui noie souvent le fond des réflexions. J’avoue que cela a gâché ma lecture pour une grande partie et que ma préférence reste à une adaptation cinématographique : Marie Reilly de Stephen Frears
        • lorelei68 Posté le 28 Mai 2018
          Un classique de la littérature gothique à côté duquel nous ne pouvons pas passer. Mary Shelley, une des figures emblématiques de ce genre littéraire, nous rappelle parfaitement dans cette oeuvre que "science sans conscience n'est que ruine de l'âme". Cela pose bien évidemment de nombreuses questions éthiques, et donne matière à réfléchir.
        • Jamais_Content Posté le 25 Mai 2018
          Que ça fait du bien de lire enfin un bon roman ! En l'occurrence peut-être le meilleur du XIXeme siècle. Style impeccable, respect des principes épiques du roman, encre dépenséee pour dépeindre une action et une pensée profonde (et d'actualité), caractère visionnaire dans le thème et la mise en abîme incroyablement audacieuse, quasi cinématographique... Et c'est bien une jeune demoiselle qui produit ce chef d'oeuvre. Les machos resteront mutiques. Chapeau bas.
        • juten-doji Posté le 22 Mai 2018
          Et un classique de plus! Ce livre a attendu des années dans ma pal, j'avais un peu peur de le lire au vu des opinions contradictoires mais je ne le regrette pas. Je ne me suis pas du tout ennuyée, et je n'ai pas du tout trouvé le texte daté. Bien sûr il ne faut pas oublier le contexte, il a été écrit au tout début du XIXème siècle par une jeune fille, à une époque où les femmes avaient d'autres devoirs que celui d'écrire ce que bon leur semble, d'autant plus de la littérature fantastique qui n'en était qu'à ses débuts. J'aime bien le style épistolaire donc le début ne m'a pas dérangé, et on est vite pris dans l'histoire même si on en connaît déjà les grandes lignes. J'ai toujours ressenti de l'empathie envers la créature de Frankenstein, abandonnée et livrée à elle-même dans un monde cruel. Il est difficile de lui reprocher sa violence et son rejet des hommes quand on voit avec quelle force il a été rejeté par tous y compris son créateur, simplement parce qu'il est moche. Si je ressentais aussi de la peine pour le docteur Frankenstein face à ce qui lui arrive,... Et un classique de plus! Ce livre a attendu des années dans ma pal, j'avais un peu peur de le lire au vu des opinions contradictoires mais je ne le regrette pas. Je ne me suis pas du tout ennuyée, et je n'ai pas du tout trouvé le texte daté. Bien sûr il ne faut pas oublier le contexte, il a été écrit au tout début du XIXème siècle par une jeune fille, à une époque où les femmes avaient d'autres devoirs que celui d'écrire ce que bon leur semble, d'autant plus de la littérature fantastique qui n'en était qu'à ses débuts. J'aime bien le style épistolaire donc le début ne m'a pas dérangé, et on est vite pris dans l'histoire même si on en connaît déjà les grandes lignes. J'ai toujours ressenti de l'empathie envers la créature de Frankenstein, abandonnée et livrée à elle-même dans un monde cruel. Il est difficile de lui reprocher sa violence et son rejet des hommes quand on voit avec quelle force il a été rejeté par tous y compris son créateur, simplement parce qu'il est moche. Si je ressentais aussi de la peine pour le docteur Frankenstein face à ce qui lui arrive, j'ai fini par ne plus avoir pitié de lui, il passe son temps à pleurer sur son sort et à maudire ce qu'il a fait sans jamais essayer d'améliorer la situation. Son attitude est extrêmement lâche envers tous, il veut passer pour un héros avec une conscience mais pour moi il n'a été qu'un enfant pourri-gâté dont les caprices se sont retournées contre lui, au détriment des autres malheureusement. Égoïste et prétentieux, il n'a pensé qu'à la gloire. Symboliquement parlant, cette histoire peut certainement être interprétée de beaucoup de façons, surtout en prenant en compte le contexte de sa rédaction: les dangers de la science, le regard des autres, le pouvoir trop grand de ce qui ont assez d'argent pour faire tout mais surtout n'importe quoi, une allégorie de la religion chrétienne? Une lecture qui m'a beaucoup plu et qui n'a pas été considérée comme un classique jusqu'à nos jours pour rien. Merci à ptitmousse pour cette pioche. Club de lecture Pioche dans ma pal Challenge XIXème 2018 Challenge multi-défis 2018
          Lire la suite
          En lire moins
        • Lesliebookaddict Posté le 21 Mai 2018
          Frankenstein est un scientifique qui souhaite créer la vie, pour ce faire il confectionne alors une grande créature d’apparence humaine mais de taille immense. Lorsque cette créature prend vie, Frankenstein se rend compte de l’horreur qu’il vient de créer tant la créature est difforme, laide et répugnante. Le scientifique la rejette immédiatement et celle-ci se retrouve seule à devoir se cacher de la société. Le monstre de Frankenstein n’aspire qu’à la bonté, mais son apparence est telle que les humains lui manifestent que de la peur, du dégoût et du rejet. Sa souffrance se transforme alors en une haine dirigée vers son créateur, l’amenant à commettre des actes meurtriers. Le monstre de Frankenstein est un personnage très triste qui ne cherche qu’à être aimé. Dans notre société, l’apparence joue encore un rôle important, les humains ont tendance à rejeter tout ce qui n’est pas lié à la beauté. Cette histoire nous fait également réfléchir aux avancées scientifiques qui peuvent parfois aller trop loin. Par ailleurs, le style d’écriture qui date du début du XIXème siècle contient beaucoup de longueurs et peu d’actions. Il faut attendre bien 100 pages avant d’en savoir plus sur le monstre. En conclusion,... Frankenstein est un scientifique qui souhaite créer la vie, pour ce faire il confectionne alors une grande créature d’apparence humaine mais de taille immense. Lorsque cette créature prend vie, Frankenstein se rend compte de l’horreur qu’il vient de créer tant la créature est difforme, laide et répugnante. Le scientifique la rejette immédiatement et celle-ci se retrouve seule à devoir se cacher de la société. Le monstre de Frankenstein n’aspire qu’à la bonté, mais son apparence est telle que les humains lui manifestent que de la peur, du dégoût et du rejet. Sa souffrance se transforme alors en une haine dirigée vers son créateur, l’amenant à commettre des actes meurtriers. Le monstre de Frankenstein est un personnage très triste qui ne cherche qu’à être aimé. Dans notre société, l’apparence joue encore un rôle important, les humains ont tendance à rejeter tout ce qui n’est pas lié à la beauté. Cette histoire nous fait également réfléchir aux avancées scientifiques qui peuvent parfois aller trop loin. Par ailleurs, le style d’écriture qui date du début du XIXème siècle contient beaucoup de longueurs et peu d’actions. Il faut attendre bien 100 pages avant d’en savoir plus sur le monstre. En conclusion, je suis contente d’avoir lu ce classique. En effet, même si le style n’est pas très digeste, le fond de l’histoire est très intéressant puisqu’il nous fait réfléchir sur la question d’éthique dans le cadre de la recherche scientifique et nos relations avec autrui qui dépendent consciemment ou inconsciemment de l’apparence physique et d’autres stéréotypes.
          Lire la suite
          En lire moins
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com