RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Gardiens des cités perdues - tome 02 : Exil

            Pocket jeunesse
            EAN : 9782266270236
            Code sériel : J3047
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 552
            Format : 108 x 177 mm
            Gardiens des cités perdues - tome 02 : Exil

            Mathilde BOUHON (Traducteur)
            Collection : Gardiens des cités perdues
            Date de parution : 02/11/2017
            Depuis qu’elle a quitté sa famille pour vivre parmi les elfes, Sophie attire tous les regards sur elle… et l’agitation soulevée par son enlèvement n’a rien arrangé !
            La jeune Télépathe fait alors une découverte extraordinaire : elle tombe nez à nez avec une
            alicorne. La créature fabuleuse, symbole d’espoir pour tous...
            Depuis qu’elle a quitté sa famille pour vivre parmi les elfes, Sophie attire tous les regards sur elle… et l’agitation soulevée par son enlèvement n’a rien arrangé !
            La jeune Télépathe fait alors une découverte extraordinaire : elle tombe nez à nez avec une
            alicorne. La créature fabuleuse, symbole d’espoir pour tous les elfes, pourra-t-elle apaiser les
            esprits ? Rien n’est moins sûr. Car bientôt Sophie va devoir prendre un risque immense pour
            protéger l’un de ses proches d’une mort certaine…
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266270236
            Code sériel : J3047
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 552
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket jeunesse
            7.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • LeParfumdesMots Posté le 18 Janvier 2019
              Après quelques lignes seulement, Shannon Messenger nous immerge dans l'univers qu'elle a bâti lors du précédent tome. On retrouve l'intrigue là où elle s'est arrête, comme si l'on venait de quitter Sophie Foster la vieille. L'auteur arrive, subtilement, à nous rappeler les événements passés et permet ainsi aux lecteurs à la mémoire défaillante et aux nouveaux adeptes de la saga et se remémorer les points cruciaux de l'intrigue principale. L'univers dans lequel nous plongeons remet en doute tout ce que nous savions et cela va même plus loin. Après l'avénement Harry Potter, beaucoup ont éprouvés des difficultés à imaginer un "autre monde magique" et la déception était souvent au rendez-vous. Sophie Foster, l'héroïne de cette saga, nous permet de voyager dans une irréalité qui semble être à notre portée et tellement plausible. Les jeunes lecteurs se poseront la question "Et si c'était vrai ?" Nous aimerions tous que de tels elfes et créatures existent. Tout au proposant un fil conducteur assez simpliste - la découverte des "méchants" - Shannon Messenger nous propose une intrigue propre à ce deuxième tome qui nous fait une belle promesse dès le départ : en savoir davantage sur le Cygne Noir, organisation ayant "créé" notre héroïne. Les nombreux... Après quelques lignes seulement, Shannon Messenger nous immerge dans l'univers qu'elle a bâti lors du précédent tome. On retrouve l'intrigue là où elle s'est arrête, comme si l'on venait de quitter Sophie Foster la vieille. L'auteur arrive, subtilement, à nous rappeler les événements passés et permet ainsi aux lecteurs à la mémoire défaillante et aux nouveaux adeptes de la saga et se remémorer les points cruciaux de l'intrigue principale. L'univers dans lequel nous plongeons remet en doute tout ce que nous savions et cela va même plus loin. Après l'avénement Harry Potter, beaucoup ont éprouvés des difficultés à imaginer un "autre monde magique" et la déception était souvent au rendez-vous. Sophie Foster, l'héroïne de cette saga, nous permet de voyager dans une irréalité qui semble être à notre portée et tellement plausible. Les jeunes lecteurs se poseront la question "Et si c'était vrai ?" Nous aimerions tous que de tels elfes et créatures existent. Tout au proposant un fil conducteur assez simpliste - la découverte des "méchants" - Shannon Messenger nous propose une intrigue propre à ce deuxième tome qui nous fait une belle promesse dès le départ : en savoir davantage sur le Cygne Noir, organisation ayant "créé" notre héroïne. Les nombreux rebondissements faisaient le charme du premier roman et nous permettaient ainsi de découvrir, en 500 pages à peine, de nombreux détails sur ce monde inconnu. Dans ce deuxième tome, les événements s'enchainement, parfois sans réel lien logique et apporte une certaine décrédibilisation. Néanmoins, on parvient facilement à ne pas s'en soucier tant l'écriture est précise et nous touche en plein coeur. L'immersion est totale, l'identification aux personnages est immédiate. Le lecteur est envoûté et les pages se succèdent très rapidement où l'envie de déposer le roman est inexistante. Certains regretteront la mise à l'écart de certains personnages afin de se focaliser exclusivement sur Sophie Foster (et son garde du corps) et la merveilleuse alicorne. D'autres apprécieront d'obtenir, enfin, quelques réponses sur le passé de l'héroïne tout en laissant planer le mystère, un très bon moyen de nous pousser à vouloir lire le prochain volume.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Mladoria Posté le 31 Décembre 2018
              Pfiou !! Encore un tome qui passe comme l'éclair. Sophie entame sa deuxième année chez les elfes. Et la découverte d'une alicorne (comprendre un mélange de licorne et de pégase) espiègle et têtue pourrait bien chambouler la vie de tous, d'autant que les ravisseurs courent toujours et que le Cygne noir gardent encore bien des mystères. Comme pour le premier tome, j'ai beaucoup aimé le rythme et le style de cette aventure. L'univers est toujours aussi époustouflant et les personnages qu'ils soient principaux ou secondaires sont attachants, même si Sophie a ce côté un peu trop parfait qui agace un peu parfois. Les scènes d'action et les nouveaux cours sont assez spectaculaires et les descriptions magiques alimenteront à merveille les amateurs de fantasy. En bref, un second riche en rebondissements (et en blessures en tout genre), en découvertes (l'atmosphère d'Exil, quelques clés sur les origines de Sophie), en amitié (et plus si affinités pour les trois chevaliers servants qui se battent pour le cœur de la petite blonde aux yeux marrons)... Une petite mention spéciale niveau personnage pour Sandor, le gobelin garde du corps et niveau lieu pour le Bois des Errants.
            • Val07 Posté le 29 Décembre 2018
              Pas facile de faire semblant d'être normale, surtout quand on s'appelle Sophie Foster. Sophie se remet à peine du traumatisme de son kidnapping (dont résulte notamment une profonde aversion vis-à-vis des sédatifs, narcotiques et autres somnifères), lorsqu'un nouvel événement la met à nouveau sous les feux des projecteurs : le transfert dans son... jardin d'une alicorne qu'elle-même a découvert. Mais aussi tout ce qui va avec : toilettage, séances de vol, caprices d'animaux... D'ailleurs, un autre animal semble lui coller à la peau en ce moment, un certain cygne noir. Sophie parviendra-t-elle un jour à mener une vie normale ? Enfin ! Telle une alicorne, la saga à succès de Shannon Messenger déploie ses ailes et nous emmène vers un univers totalement inattendu. Exit les beaux garçons aux yeux azur qui font tomber d'envie plus d'une étudiante ou les examens sujets à tricheries, on passe désormais à la vitesse supérieure. La face cachée du monde elfique se dévoile imperceptiblement sous les traits d'Exil, la prison au centre de la Terre ultra-sinistre, ou encore Prentice, le héros mort pour la cause ayant sombré dans la folie pour sauver ce qui deviendra une pré-ado cabossée par la vie et dépressive. Bien entendu, tout n'est pas... Pas facile de faire semblant d'être normale, surtout quand on s'appelle Sophie Foster. Sophie se remet à peine du traumatisme de son kidnapping (dont résulte notamment une profonde aversion vis-à-vis des sédatifs, narcotiques et autres somnifères), lorsqu'un nouvel événement la met à nouveau sous les feux des projecteurs : le transfert dans son... jardin d'une alicorne qu'elle-même a découvert. Mais aussi tout ce qui va avec : toilettage, séances de vol, caprices d'animaux... D'ailleurs, un autre animal semble lui coller à la peau en ce moment, un certain cygne noir. Sophie parviendra-t-elle un jour à mener une vie normale ? Enfin ! Telle une alicorne, la saga à succès de Shannon Messenger déploie ses ailes et nous emmène vers un univers totalement inattendu. Exit les beaux garçons aux yeux azur qui font tomber d'envie plus d'une étudiante ou les examens sujets à tricheries, on passe désormais à la vitesse supérieure. La face cachée du monde elfique se dévoile imperceptiblement sous les traits d'Exil, la prison au centre de la Terre ultra-sinistre, ou encore Prentice, le héros mort pour la cause ayant sombré dans la folie pour sauver ce qui deviendra une pré-ado cabossée par la vie et dépressive. Bien entendu, tout n'est pas encore parfait. Les longueurs sont légion, l'élément déclencheur de l'histoire n'arrive qu'à la moitié du livre, et Sophie va beaucoup trop souvent à l'infirmerie scolaire qu'il n'est coutume. Mais c'est comme ça qu'on l'aime (et il n'y a plus de tribunal, c'est déjà un bon début)... Bonnes lectures ! :)
              Lire la suite
              En lire moins
            • egypte20 Posté le 12 Décembre 2018
              Je suis un méga-fan de cette série et je fait partie du fan-club Foster ! Il se trouve qu'à l'instant où vous vous dites devant votre écran : "Quelle critique de rêve !!" Eh bien j'en suis déjà au tome 6, dont je vais faire la critique ! Pour en revenir au tome 2, l'histoire est bien faite : Sophie a grandi : elle a maintenant, en plus de la télépathie, l'instillation, qui permet de faire naître une douleur chez quelqu'un en puisant dans ses ressources de peur, de colère ... de toutes ces émotions négatives. Normalement, ce pouvoir permet d'instiller la douleur, mais Sophie instille aussi des positives; et elle est aussi polyglotte. pour couronner le tout, elle a trouvée une représentante d'une espèce [la seule] presque disparue :une Alicorne...
            • TheTeapotLibrary Posté le 10 Décembre 2018
              J’ai tout autant aimé ce livre que le 1er tome. L’univers et les personnages ont déjà été posés dans le 1er tome donc ici on se concentre sur Sophie, jeune télépathe, et ses aventures. J’ai à nouveau été totalement transportée dans l’univers magique des cités perdues. L’auteure a su créer un univers riche et complexe. On a même droit à un voyage à dos d’alicorne (bon, c’est pas vraiment un spoil, il y a une licorne ailée en gros sur la couverture du livre…). Sophie a enfin trouvé sa place dans le monde des elfes, mais elle est toujours en quête de réponses quant à son existence, qui et pourquoi l’a t on créé, et qui se cache derrière l’obscure organisation du cygne noir ? Il se passe beaucoup de choses dans ce tome et il n’y a pas de temps morts, mon attention n’a pas été relâchée un seul instant. Le cygne noir laisse des indices à Sophie petit à petit et on fini par obtenir des réponses vers la fin du livre, même si bien sûr, il reste encore pas mal de mystères à élucider pour les prochains tomes. Les personnages sont toujours aussi attachants. Contrairement au tome précédant,... J’ai tout autant aimé ce livre que le 1er tome. L’univers et les personnages ont déjà été posés dans le 1er tome donc ici on se concentre sur Sophie, jeune télépathe, et ses aventures. J’ai à nouveau été totalement transportée dans l’univers magique des cités perdues. L’auteure a su créer un univers riche et complexe. On a même droit à un voyage à dos d’alicorne (bon, c’est pas vraiment un spoil, il y a une licorne ailée en gros sur la couverture du livre…). Sophie a enfin trouvé sa place dans le monde des elfes, mais elle est toujours en quête de réponses quant à son existence, qui et pourquoi l’a t on créé, et qui se cache derrière l’obscure organisation du cygne noir ? Il se passe beaucoup de choses dans ce tome et il n’y a pas de temps morts, mon attention n’a pas été relâchée un seul instant. Le cygne noir laisse des indices à Sophie petit à petit et on fini par obtenir des réponses vers la fin du livre, même si bien sûr, il reste encore pas mal de mystères à élucider pour les prochains tomes. Les personnages sont toujours aussi attachants. Contrairement au tome précédant, Fitz est un peu un retrait et Sophie se rapproche de Keefe, ce qui est cool parce que j’aime beaucoup ce personnage qui a de l’humour à revendre et ne se prend jamais au sérieux. En plus, il est empathe, et c’est trop génial comme pouvoir. Si je pouvais choisir un pouvoir (on a le droit de rêver, hein ?), c’est celui là que je voudrais. Alors qu’il était plutôt secondaire, ici, il est au cœur de l’action avec Sophie. La seule chose qui m’a un peu dérangé avec les personnages, et plus particulièrement les amis masculins de Sophie, c’est qu’ils sont tous un peu amoureux d’elle, c’est un peu agaçant, j’aurais aimé qu’elle développe une amitié sincère avec certains (surtout Dex), alors que là c’est toujours un peu ambiguë du point de vue des garçons. Je me demande comment ça va évoluer dans les tomes suivants, mais je me dis que ça va forcément dégénérer à un moment. Sophie quant à elle, a grandi et ça se sent, elle est plus mature, plus forte et plus décidée qu’avant, on la sent plus adulte dans sa tête. L’auteur nous fait à nouveau passer par tout le panel des émotions : on rit, on est attendri, on a peur, on est heureux, tous les sentiments alternent au fil du récit. En bref, encore un lecture très agréable, c’est presque un coup de cœur pour le moment pour cette saga, à voir si ça confirme avec les tomes suivants.
              Lire la suite
              En lire moins
            Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
            À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.