Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266241342
Code sériel : 15645
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm
Géographie de l'instant
Collection : Aventure Humaine
Date de parution : 07/05/2014
Éditeurs :
Pocket

Géographie de l'instant

Collection : Aventure Humaine
Date de parution : 07/05/2014
Sylvain Tesson est un étrange voyageur qui mêle les enseignements de la forêt au murmure des livres, un géographe du temps et du rêve intérieur. Ses carnets de bord sont... Sylvain Tesson est un étrange voyageur qui mêle les enseignements de la forêt au murmure des livres, un géographe du temps et du rêve intérieur. Ses carnets de bord sont les chapitres d’un roman d’aventures dont l’action se déroule dans les maisons de bois de Mandchourie, les ruines d’Haïti, le... Sylvain Tesson est un étrange voyageur qui mêle les enseignements de la forêt au murmure des livres, un géographe du temps et du rêve intérieur. Ses carnets de bord sont les chapitres d’un roman d’aventures dont l’action se déroule dans les maisons de bois de Mandchourie, les ruines d’Haïti, le luxe de Madison Avenue, les pentes afghanes ou celles des Cévennes. Leur titre serait « Choses vues ». Une histoire de l’instant vécu. Marcheur invisible, vagabond des frontières, il a compris que le seul espace où l’on peut se connaître vraiment se situe dans les lisières, les entre-deux, les chien et loup, les solitudes.
Cet ouvrage est aussi une leçon de sagesse et d’humour. Il nous invite à partir, à parcourir les lieux magiques de l’enfance et de l’esprit, à la poursuite de la beauté et du plaisir.
 
Édition augmentée par l’auteur, 14 blocs-notes inédits
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266241342
Code sériel : 15645
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Notre écrivain voyageur se révèle entre ces pages un très subtil lecteur voyageur. Mais Géographie de l'instant est aussi un livre allègre, porté par le formidable vitalisme de son auteur, toujours prompt à célébrer la beauté hiératique d'une jeune Moscovite. » L’Express
« Sylvain Tesson est un amoureux du voyage, un fervent de l’humanité, un défenseur de la beauté. Géographie de l’instant est en tout cas une bible dans laquelle on peut puiser de temps en temps de quoi nous ressourcer, ouvrir les yeux, revenir à la beauté des choses, ou au contraire raviver l’éveil, le minimum d’état d’alerte requis pour survivre. Comme contempler le visage d’un nourrisson, lire ces pages de Sylvain Tesson est une jouvence. » Philosophie Magazine
« Ce cœur aventureux a forgé au fil de ses voyages une pensée pleine de sève, une forme de sagesse, une diététique de l’âme et du corps des plus revigorantes. » Le Figaro

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • VictorhugoLH Posté le 28 Janvier 2022
    Lire Sylvain Tesson, c'est forcément un grand moment de lecture. Là, pas de folles aventures autour du monde, pas de récit de longues journées isolées en Sibérie. Nenni. Seulement des petits articles, plus ou moins courts, au fil du temps, sur ce qui lui traverse l'esprit. Ses blocs-notes, comme il dit. Saisir l'instant, griffonner l'émotion du "maintenant" sur un carnet. Toutes les "pensées" de l'auteur ne sont pas forcément de la même qualité, mais beaucoup sont de superbes pépites. Un regard sur la vie. On peut ne pas partager toutes les opinions de l'auteur (je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il dit), mais on savoure sa façon de les exprimer. D'un point de vue littéraire, c'est un régal.
  • Mysterfool Posté le 28 Août 2021
    Ma gueule cassée préférée, Sylvain fils de et écrivain qui m’est cher. Un adepte de l’instant qui nous livre ses haïkus cérébraux en des textes qui percutent souvent. Carnet de voyage où les distances et les lieux ne comptent plus car ce qui compte ce sont les instants que l’on crée pour une géographie de sa vie, pleine de reliefs. Une façon de voyager bien tentante. A lire en picorant jour après jour les fulgurances du maître.
  • Livretoi Posté le 2 Décembre 2020
    Journal, bloc-notes tenu de 2005 à 2012. Sylvain Tesson, avec son œil critique et photographique, apporte ses réflexions sur des scènes de la vie quotidienne ou des événements de l’actualité. Sa plume vive et alerte est stimulante.
  • Apikrus Posté le 10 Août 2020
    Ce livre est un carnet de notes, dans lequel l'auteur a consigné des pensées et sentiments au gré de l'actualité, de ses lectures, ou de ses humeurs. Les sujets sont très variés, sans véritable fil conducteur autre que chronologique, mais avec des préoccupations constantes : la bêtise humaine sous ses multiples formes, sujet inépuisable s'il en est (l'auteur semble s'exclure du lot !), la nature, ou encore comment profiter au mieux de la vie… Les intégristes de toutes confessions en prennent pour leur grade (normal dans un ouvrage qui accorde tant de place à la bêtise). La qualité des textes est très inégale mais l'ensemble est plaisant à lire, avec quelques formules bien trouvées. Sylvain Tesson échappe ici à quelques travers mystiques qui ressortaient trop d'autres de ses ouvrages. Certains s'offusqueront d'un ton parfois moralisateur, mais convenons avec lui que nous devons prendre du recul sur nos modes de vie dans ces sociétés qui filent droit dans le mur.
  • LacosseCeline Posté le 3 Mars 2019
    Sylvain Tesson est un auteur que j’ai déjà découvert au travers du récit de son tour du monde, co-écrit avec Alexandre Poussin, On a roulé sur la Terre. Un livre que j’avais adoré. Ici, ce recueil est un concentré de pensées, d’observations, des « méditations » de l’auteur sur l’actualité ou sur ce qu’il voit. Il nous livre ici ses carnets d’écriture, ses réflexions face aux informations quotidiennes, lues, vues ou entendues ; vis-à-vis du voyage, de la lecture et nombreux autres sujets. Parfois, il s’agit d’un instant fugace capté au cours de ses pérégrinations ; une observation sur la nature, la géographie… A d’autres moments, une expression, une petite phrase ou une conversation entendues ou lues. Comme toujours, c’est terriblement bien écrit, fluide, toujours le mot juste, un brun d’humour, d’auto-dérision et une plume poétique. Il nous offre également énormément de références littéraires où on a envie de se plonger à notre tour quand ce n’est pas déjà fait. Ce livre n’est pas toujours léger. Sylvain Tesson y aborde régulièrement la guerre, les catastrophes naturelles ou écologiques… Il y tient parfois un discours engagé. Mais il s’allège à d’autres moments en nous proposant des envolées sur le voyage, la solitude... Sylvain Tesson est un auteur que j’ai déjà découvert au travers du récit de son tour du monde, co-écrit avec Alexandre Poussin, On a roulé sur la Terre. Un livre que j’avais adoré. Ici, ce recueil est un concentré de pensées, d’observations, des « méditations » de l’auteur sur l’actualité ou sur ce qu’il voit. Il nous livre ici ses carnets d’écriture, ses réflexions face aux informations quotidiennes, lues, vues ou entendues ; vis-à-vis du voyage, de la lecture et nombreux autres sujets. Parfois, il s’agit d’un instant fugace capté au cours de ses pérégrinations ; une observation sur la nature, la géographie… A d’autres moments, une expression, une petite phrase ou une conversation entendues ou lues. Comme toujours, c’est terriblement bien écrit, fluide, toujours le mot juste, un brun d’humour, d’auto-dérision et une plume poétique. Il nous offre également énormément de références littéraires où on a envie de se plonger à notre tour quand ce n’est pas déjà fait. Ce livre n’est pas toujours léger. Sylvain Tesson y aborde régulièrement la guerre, les catastrophes naturelles ou écologiques… Il y tient parfois un discours engagé. Mais il s’allège à d’autres moments en nous proposant des envolées sur le voyage, la solitude et la beauté de la nature. Bref, un recueil étonnant qui réussit tout à la fois à nous faire voyager et réflechir grâce à une plume bien affutée.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.