Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266285216
Code sériel : 17260
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Jamais la même chose

Date de parution : 04/10/2018
Béni soit le vendredi ! Chaque semaine, c’est la même chose : le peuple de France égrène les minutes, compte les heures – moment sublime, les ondes frissonnent –, M. Morel va causer dans le poste. Retour sur deux ans de chroniques du bocage, l’homme étant à l’humour normand ce... Béni soit le vendredi ! Chaque semaine, c’est la même chose : le peuple de France égrène les minutes, compte les heures – moment sublime, les ondes frissonnent –, M. Morel va causer dans le poste. Retour sur deux ans de chroniques du bocage, l’homme étant à l’humour normand ce que Vialatte fut à la tomme d’Auvergne. Inventaire d’actualités intemporelles, éloge du sabotage, ivresse du pont-l’évêque, bilan cardiaque d’Alain Finkielkraut… Le temps passe, les pommes donnent, et c’est ainsi que Morel est grand !

Préface de Guillaume Meurice

« Ces chroniques sont un régal pour l'émotion qu'elles suscitent et l'esprit frondeur qui s'en dégage. » La Provence

« Une bonne bouffée d'air pur et d'intelligence et d'impertinence, entre billets d'humeur malicieux et coups de gueule. » La Dépêche du Midi

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266285216
Code sériel : 17260
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Ces chroniques sont un régal pour l’émotion qu’elles suscitent et l’esprit frondeur qui s’en dégage. » Jean-Rémi Barland, La Provence
« Un pur régal à picorer, une façon unique de retrouver deux années d’actualité. » L’Alsace
« Une bonne bouffée d’air pur et d’intelligence et d’impertinence, entre billets d’humour malicieux et coups de gueule. » La Dépêche du Midi
« Des chroniques cinglantes, parfois émouvantes, et toujours liées à l’actualité. Le lire donne envie de le voir sur scène. » Marie France
« Bon comme une tartine de confiture dans le café. » Fluide Glacial

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Flipperledauphin Posté le 10 Décembre 2019
    Personnage aux multiples talents, François Morel nous gratifie de billets d’humour et d’humeur rédigés d’un trait de plume. L’occasion pour lui de poser un regard sur le monde qui l’entoure et de se positionner en tant que citoyen. Il s’agit de chroniques brèves, qui (toutes) ont été lues le vendredi à 8 heures 55 sur France Inter. Si le caricaturiste use d’un crayon pour croquer l’actualité, l’humoriste se sert de son esprit de répartie pour digérer les informations qui fleurissent au menu des différents journaux et les retranscrire dans un style personnel, percutant ou décalé. Homme de scène, metteur en scène, chanteur et auteur, François Morel connaît les techniques qui permettent de rire de tout, sans jamais être foncièrement méchant ni se faire passer pour un imbécile. En refusant de se laisser restreindre par les tabous, il saute à pieds joints dans les thèmes qui l’interpellent et les malaxe sans avoir honte d’y prendre plaisir. Rien ne lui résiste : les attentats djihadistes, Emmanuel Macron, la publicité à la radio, les demandes d’asile, les huissiers de justice, etc. Sans filet, il se laisse guider par ses impressions, ses convictions et fait la guerre à la Bêtise, qu’elle vienne de Droite... Personnage aux multiples talents, François Morel nous gratifie de billets d’humour et d’humeur rédigés d’un trait de plume. L’occasion pour lui de poser un regard sur le monde qui l’entoure et de se positionner en tant que citoyen. Il s’agit de chroniques brèves, qui (toutes) ont été lues le vendredi à 8 heures 55 sur France Inter. Si le caricaturiste use d’un crayon pour croquer l’actualité, l’humoriste se sert de son esprit de répartie pour digérer les informations qui fleurissent au menu des différents journaux et les retranscrire dans un style personnel, percutant ou décalé. Homme de scène, metteur en scène, chanteur et auteur, François Morel connaît les techniques qui permettent de rire de tout, sans jamais être foncièrement méchant ni se faire passer pour un imbécile. En refusant de se laisser restreindre par les tabous, il saute à pieds joints dans les thèmes qui l’interpellent et les malaxe sans avoir honte d’y prendre plaisir. Rien ne lui résiste : les attentats djihadistes, Emmanuel Macron, la publicité à la radio, les demandes d’asile, les huissiers de justice, etc. Sans filet, il se laisse guider par ses impressions, ses convictions et fait la guerre à la Bêtise, qu’elle vienne de Droite ou de Gauche, qu’elle soit religieuse ou laïque. Il écrit finalement noir sur blanc ce que beaucoup pensent et taisent.
    Lire la suite
    En lire moins
  • HuetP Posté le 9 Mars 2019
    Personnage aux multiples talents, François Morel nous gratifie de billets d’humour et d’humeur rédigés d’un trait de plume. L’occasion pour lui de poser un regard sur le monde qui l’entoure et de se positionner en tant que citoyen. Il s’agit de chroniques brèves, qui (toutes) ont été lues le vendredi à 8 heures 55 sur France Inter. Si le caricaturiste use d’un crayon pour croquer l’actualité, l’humoriste se sert de son esprit de répartie pour digérer les informations qui fleurissent au menu des différents journaux et les retranscrire dans un style personnel, percutant ou décalé. Homme de scène, metteur en scène, chanteur et auteur, François Morel connaît les techniques qui permettent de rire de tout, sans jamais être foncièrement méchant ni se faire passer pour un imbécile. En refusant de se laisser restreindre par les tabous, il saute à pieds joints dans les thèmes qui l’interpellent et les malaxe sans avoir honte d’y prendre plaisir. Rien ne lui résiste : les attentats djihadistes, Emmanuel Macron, la publicité à la radio, les demandes d’asile, les huissiers de justice, etc. Sans filet, il se laisse guider par ses impressions, ses convictions et fait la guerre à la Bêtise, qu’elle vienne de Droite... Personnage aux multiples talents, François Morel nous gratifie de billets d’humour et d’humeur rédigés d’un trait de plume. L’occasion pour lui de poser un regard sur le monde qui l’entoure et de se positionner en tant que citoyen. Il s’agit de chroniques brèves, qui (toutes) ont été lues le vendredi à 8 heures 55 sur France Inter. Si le caricaturiste use d’un crayon pour croquer l’actualité, l’humoriste se sert de son esprit de répartie pour digérer les informations qui fleurissent au menu des différents journaux et les retranscrire dans un style personnel, percutant ou décalé. Homme de scène, metteur en scène, chanteur et auteur, François Morel connaît les techniques qui permettent de rire de tout, sans jamais être foncièrement méchant ni se faire passer pour un imbécile. En refusant de se laisser restreindre par les tabous, il saute à pieds joints dans les thèmes qui l’interpellent et les malaxe sans avoir honte d’y prendre plaisir. Rien ne lui résiste : les attentats djihadistes, Emmanuel Macron, la publicité à la radio, les demandes d’asile, les huissiers de justice, etc. Sans filet, il se laisse guider par ses impressions, ses convictions et fait la guerre à la Bêtise, qu’elle vienne de Droite ou de Gauche, qu’elle soit religieuse ou laïque. Il écrit finalement noir sur blanc ce que beaucoup pensent et taisent.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ChtiBaboun Posté le 12 Février 2018
    Un bon moment de détente en lisant les chroniques hebdomadaires de François Morel sur France Inter entre 2015 et 2017.Cela permet de réinterroger à travers ces 90 chroniques les événements en France et sur la Planéte et de redonner un niveau d'importance à l'information. Sous la plume de François Morel , cela peut être doux , caustique , mélancolique. mais toujours humain , tellement humain.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.