Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266282086
Code sériel : 17155
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 208 x 177 mm

La Dernière des Stanfield

Date de parution : 18/05/2018
Eleanor-Rigby est journaliste au magazine National Geographic, elle vit à Londres.
Un matin, en rentrant de voyage, elle reçoit une lettre anonyme lui apprenant que sa mère a eu un passé criminel.
George-Harrison est ébéniste, il vit dans les Cantons-de-l'Est au Québec.
Lui aussi reçoit un message accusant sa mère des mêmes faits.
Eleanor-Rigby...
Eleanor-Rigby est journaliste au magazine National Geographic, elle vit à Londres.
Un matin, en rentrant de voyage, elle reçoit une lettre anonyme lui apprenant que sa mère a eu un passé criminel.
George-Harrison est ébéniste, il vit dans les Cantons-de-l'Est au Québec.
Lui aussi reçoit un message accusant sa mère des mêmes faits.
Eleanor-Rigby et George-Harrison ne se connaissent pas.
L'auteur des lettres leur donne rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore.
Quel est le lien qui les unit ?
Quel crime leurs mères ont-elles commis ?
Qui est le corbeau et quelles sont ses intentions ?
Au cœur d'un mystère qui hante trois générations, La Dernière des Stanfield nous entraîne de la France occupée de l'été 1944, à Baltimore dans la liberté des années 1980, jusqu'à Londres et Montréal de nos jours.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266282086
Code sériel : 17155
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 208 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Une saga aussi addictive qu’une série sur Netflix. » ELLE
« Marc Levy a le don d’entrainer son lecteur dans des histoires palpitantes. Impossible de résister aux secrets de famille et sa saga rythmée tient toutes ses promesses. » Version Femina
« C’est une très belle galerie de portraits. Les personnages sont des amis qu’on a du mal à quitter. » Figaro Live
« Une saga prenante... l’écrivain tient bon la barre d’un scénario haut en couleur historique, artistique et romantique. » L’Express
« Une magnifique galerie de portraits féminins, sans oublier la quête de vérité pleine de rebondissements. Marc Levy maîtrise de bout en bout son nouveau roman. Impressionnant.» Bernard Lehut, RTL

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • marc_tlse Posté le 30 Mai 2020
    Bien sûr on pourrait dire que l'histoire tient en moins de 10 pages et que l'auteur en met plus de 400 pour nous la raconter. Mais ce serait oublier que, d'une part il fallait trouver l'idée de ce roman et qu'ensuite il fallait la découper et la re-assembler en variant les époques et les interlocuteurs pour nous la faire découvrir petit à petit en nous donnant envie de tourner les pages. J'ai trouvé l'idée de départ plutôt bonne et la technique employée m'a permis de passer un bon moment. Pour mon premier Marc Lévy, ce n'est déjà pas si mal.
  • Ornellivres Posté le 29 Mai 2020
    •⠀Ce livre avait tout pour me plaire et c'est le cas, il m'a bien plu. Ça ne sera pas une lecture inoubliable pour autant, mais j'ai tout de même passé un bon moment de lecture (ou plutôt plusieurs petits moments de lectures de 10 ou 20 pages à la fois).⠀ ⠀ •⠀J'ai commencé ce post en pensant que je n'avais pas aimé ce livre simplement parce qu'il m'a fallu 5 j pour le terminer. J'avoue que je n'étais pas très motivée, mais simplement parce que j'avais besoin de faire plus de pauses durant ma lecture et que je ne ressentais pas le besoin d'enchaîner 300 pages en une journée. En y réfléchissant bien, j'ai apprécié ma lecture. •⠀J'ai vu ce livre passer à de très nombreuses fois sur les réseaux, j'ai lu énormément de critiques positives à son sujet. Je m'attendais donc à mieux, pas après la lecture du résumé, mais après les nombreux avis lus sur Internet.⠀ ⠀ •⠀Promis, je ne laisse plus l'avis des autres me forger une idée d'un livre avant même de l'avoir lu
  • Himerope Posté le 14 Mai 2020
    Un mystère qui traverse le temps avec des personnages attachants 🌿 Après L’Horizon à l’envers qui m’a laissé un goût amer, j’ai renouvelé l’expérience Levy avec La dernière des Stanfield. Rien à voir avec l’autre roman. Virage à 180 degrés pour l’auteur, j’ai adoré ! Eleanor-Rigby et George-Harrison se complètent comme le yin et le yang avec chacun leurs défauts et leurs qualités. Le retour dans le passé ajoute davantage de suspense au roman. Pas à pas, j’ai suivi les personnages dans cette aventure internationale. C’est agréable et divertissant alors je ne peux que vous le recommander. ✔️
  • SebPierre Posté le 23 Avril 2020
    Il a suffi d'une lettre anonyme évoquant un crime commis par leurs mères pour que Eleanor et George s'allient afin de résoudre le mystère de la dynastie Stanfield... Une grande saga familiale pleine de suspense !!!
  • Chloedu41 Posté le 19 Avril 2020
    J'adore marc Lévy , mais j'ai trouvé un peu long a démarrer celui ci après j'ai compris que il fallais mettre en place la suite et c'est pourquoi j'ai trouvé le début long la fin est touchante comme a chaque fois avec marc Lévy . C'est une grande histoire de famille avec ses secrets et ses non dis et une merveilleuse histoire d'amour pour compléter le tout

les contenus multimédias

Marc Levy