Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266317306
Code sériel : 3456
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 840
Format : 108 x 177 mm
La Faucheuse - tome 03 : Le Glas
Cécile Ardilly (traduit par)
Collection : La Faucheuse
Série : La Faucheuse
Date de parution : 17/02/2022
Éditeurs :
Pocket jeunesse

La Faucheuse - tome 03 : Le Glas

Cécile Ardilly (traduit par)
Collection : La Faucheuse
Série : La Faucheuse
Date de parution : 17/02/2022
La dernier volet de la trilogie événement La Faucheuse enfin en poche !
Dans un monde qui a conquis la mort, l'humanité sera-t-elle anéantie par les êtres immortels auxquels elle a donné naissance ?

Le sinistre maître goddard se prépare à prendre le pouvoir suprême sur la communauté des faucheurs. Seul celui qu'on nomme "le glas" pourrait faire basculer l'humanité du côté de la vie...
EAN : 9782266317306
Code sériel : 3456
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 840
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nena83b Posté le 8 Avril 2022
    Mon Dieu que c'était long ! Bon, vu ma note on se doute que ça m'a quand même plu. J'adore cette trilogie, et j'ai mis un temps fou à me procurer ce tome 3 et à aller au bout... C'est très long, ça prend son temps et il y a tout un tas d'intrigues, de personnages qui s'entrecroisent, et c'est superbement pensé. Je regrette pourtant de ne pas avoir suivi certains personnages que j'adore plus longtemps. Ils étaient un peu plus effacés du coup c'est dommage. Ça reste une super trilogie, qui aborde des sujets intéressants, et qui ne nous prend pas pour des illettrés (ouais parce que parfois les romans ados c'est un peu ça... ).
  • Nympha86 Posté le 7 Avril 2022
    La saga nous place dans un monde où l’homme a conquis la mort et est régi par une grande IA bénéfique qui optimise tout pour tout le monde. Pour réguler la population, il existe des Faucheurs (les scythes) dont le taf est de glaner la vie de gens de façon aléatoire. Evidemment, tout part en vrille et le dernier tome nous place dans la continuité de ce qui avait été développé précédemment. Dans l’ensemble, la saga se conclue en beauté avec ce tome, même si la narration éclatée est un poil brouillonne : on sent que l’auteur avait plein plein de trucs à conclure, pour plein de personnages, et qu’il se presse pour finir. Le rythme est du coup assez bancal à certains moments. Mais la fin reste globalement satisfaisante pour les personnages auxquels on s’est attachés (même si parfois un peu too much et si certains personnages auraient pu mériter plus de développements ^^). En tous cas, la plume est simple et efficace, on ne s’ennuie pas (après, c’est assez classique dans ce genre de saga young adult, l’action reste au cœur du récit à chaque instant). J’en attends pas forcément plus pour ce genre de lecture divertissante, donc contrat rempli... La saga nous place dans un monde où l’homme a conquis la mort et est régi par une grande IA bénéfique qui optimise tout pour tout le monde. Pour réguler la population, il existe des Faucheurs (les scythes) dont le taf est de glaner la vie de gens de façon aléatoire. Evidemment, tout part en vrille et le dernier tome nous place dans la continuité de ce qui avait été développé précédemment. Dans l’ensemble, la saga se conclue en beauté avec ce tome, même si la narration éclatée est un poil brouillonne : on sent que l’auteur avait plein plein de trucs à conclure, pour plein de personnages, et qu’il se presse pour finir. Le rythme est du coup assez bancal à certains moments. Mais la fin reste globalement satisfaisante pour les personnages auxquels on s’est attachés (même si parfois un peu too much et si certains personnages auraient pu mériter plus de développements ^^). En tous cas, la plume est simple et efficace, on ne s’ennuie pas (après, c’est assez classique dans ce genre de saga young adult, l’action reste au cœur du récit à chaque instant). J’en attends pas forcément plus pour ce genre de lecture divertissante, donc contrat rempli ^^ Je placerais même la saga dans le haut du panier des dystopies : l’idée de base est intéressante, avec plein de questions éthiques plutôt bien posées (surtout dans le premier tome) et des développements haletants.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lilixladis Posté le 21 Mars 2022
    Tout simplement FAN-TAS-TI-QUE. C'est un vrai coup de coeur ce livre. J'avais un peu de mal avec le premier tome, il ne l'avait pas emballé au début mais petit à petit j'ai découvert un univers absolument merveilleux. C'eston coup de coeur de cet année. C'est un roman très captivant et entraînant. je vous le conseille mille fois
  • enairolf Posté le 3 Mars 2022
    J’étais vraiment impatiente de pouvoir finir cette trilogie que j’aime tant. J’avais hâte de voir comment toute cette histoire allait se terminer. Mais en même temps j’étais un peu triste de quitter cet univers, je ressens toujours un pincement au coeur lorsque je termine une saga, encore plus quand j’aime de tout mon coeur cette saga, c’est encore plus dur de la quitter. Ce troisième tome ne m’a pas déçu le moins du monde. Je l’ai dévoré en un rien de temps et cette belle brique ne m’a pas fait peur le moins du monde (quand tu lis des Outlander à 1500 pages écrit tout petit c’est pas 700 pages qui vont me faire peur haha). La seule chose que j’ai à reprocher c’est que par moment j’ai ressenti que c’était un tantinet long tout de même. Dans ce troisième et dernier tome, On retrouve Goddard qui a désormais pris la place de Serpe Suprême. Son plan se déroule à la perfection pour lui et peux désormais mettre à profit ce qu’il a tant espéré. Mais tout le monde n’ai pas forcément d’accord avec ses agissements. Un gomme que l’on surnomme « Le Glas » pourrait bien faire basculer les intentions... J’étais vraiment impatiente de pouvoir finir cette trilogie que j’aime tant. J’avais hâte de voir comment toute cette histoire allait se terminer. Mais en même temps j’étais un peu triste de quitter cet univers, je ressens toujours un pincement au coeur lorsque je termine une saga, encore plus quand j’aime de tout mon coeur cette saga, c’est encore plus dur de la quitter. Ce troisième tome ne m’a pas déçu le moins du monde. Je l’ai dévoré en un rien de temps et cette belle brique ne m’a pas fait peur le moins du monde (quand tu lis des Outlander à 1500 pages écrit tout petit c’est pas 700 pages qui vont me faire peur haha). La seule chose que j’ai à reprocher c’est que par moment j’ai ressenti que c’était un tantinet long tout de même. Dans ce troisième et dernier tome, On retrouve Goddard qui a désormais pris la place de Serpe Suprême. Son plan se déroule à la perfection pour lui et peux désormais mettre à profit ce qu’il a tant espéré. Mais tout le monde n’ai pas forcément d’accord avec ses agissements. Un gomme que l’on surnomme « Le Glas » pourrait bien faire basculer les intentions de maître Goddard et surtout il pourrait bien réussir à faire basculer l’humanité du côté de la vie. Même si le roman était vraiment génial à lire et que cette conclusion conclut parfaitement bien cette saga, je l’ai trouvé par moment un tantinet lourd. En fait ça faisait un peu les montagnes russes. par moment le rythme s’essouffle pour après repartir sur les chapeaux de roues pour après s’essouffler encore une fois pour repartir une nouvelle fois. Ce n’était pas non plus la chose la plus dérangeante de la lecture mais c’est un petit détail que je tenais tout de même à le souligner. J’ai beaucoup aimé la façon dont le roman se découpe. En effet, comme on suit plusieurs personnages qui sont éparpillés un peu partout, ça donne un bon rythme et c’est hyper plaisant. Surtout que lorsqu’un évènement important se produit avec tel ou tel personnage, on passe à un autre. Comme ça cela permet de garder une bonne part de suspense. Et surtout ça donne envie de dévorer le roman pour savoir. J’ai particulièrement aimé la fin du roman. On nous donne une bonne conclusion pour chaque personnage que l’on rencontre. Que ce soit Citra et Rowan ou encore Tyger, Greyson et Maître Farraday, on sait ce qu’ils sont finalement devenus. Et ça c’est vraiment super, ça nous offre une vraie fin qui conclut bien cette trilogie. Qu’est ce que j’ai aimé retrouvé Citra et Rowan, j’aime tellement ces personnages. Bien qu’on les retrouve séparé après le naufrage d’Endura. Pendant tout le long du roman, j’espérais tant leurs retrouvailles. Je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler si vous ne l’avez pas lu! J’ai adoré le personnage de Greyson. Ce jeune homme qui n’a rien demandé se retrouve propulsé aux yeux du monde en tant que Glas. Mais ma plus belle découverte c’est bien le personnage de Jerico, je l’ai tellement aimé! Iel a vraiment apporté une bonne dose de fraîcheur et une bonne dose de nouveauté. De plus, le fait que ce soit un personnage non binaire j’ai vraiment apprécié cet aspect de iel. Inutile de préciser que j’ai tout autant détesté, si ce n’est plus, le personnage de Goddard, il est si abject et si détestable ahhhh comme je suis contente de son sort à celui là tiens. C’est vraiment un homme horrible! L’univers est si riche, si incroyable et ce que j’ai le plus aimé c’est le fait que chaque détail à son importance. Et puis, il faut bien avouer que Neal Shusterman a vraiment un don pour nous offrir une histoire absolument incroyable. Il a géré cette histoire d’une main de maître. Comme je viens de le dire chaque détail à son importance, rien n’est laissé au hasard. Et lorsque l’on voit le résultat, le moins que l’on puisse dire c’es que c’est carrément grandiose. J’espère que l’adaptation cinématographique sera la plus fidèle possible et qu’elle sera à la hauteur de nos espérances. Il me tarde vraiment de découvrir ça. Clap de fin pour cette merveilleuse trilogie. Elle était tellement incroyable du début à la fin. L’univers crée par l’auteur est incroyable, tout à son importance, rien n’est laissé au hasard, c’est vraiment une histoire que je n’oublierais pas. Les personnages sont parfaitement bien travaillés, je me suis beaucoup attaché à Citra et Rowan, je les ai tellement aimé. Je suis un peu triste de quitter cette univers que j’ai tant aimé. J’ai pris plaisir à lire chaque tome et ça s’est soldé à chaque fois par un énorme coup de coeur. Cette dystopie mérite son succès. Et c’est avec un pincement au coeur que je conclut cette dernière chronique sur cette saga.
    Lire la suite
    En lire moins
  • PaulineBouquine_ Posté le 11 Février 2022
    J'ai beaucoup aimé ce dernier tome, qui clôture plutôt bien la saga je trouve, même si en soi il laisse la possibilités de démarrer une autre histoire/saga. On peut enfin mettre un point final à toutes ces interrogations, même si d'autres me sont apparu à la lectures des dernières pages. J'ai trouvé dommage de ne pas suivre un peu plus Citra et Rowan, comme tout a énormément tourné autour d'eux depuis le début de la saga, mais d'un côté je comprend que ce tome tourne autour du Glas, et donc qu'ils sont moins présents. Il y a toujours beaucoup de rythme dans ce roman, on ne s'ennui pas, il se passe sans arrêt des choses, des évènements qui vienne tout gâcher ou bien tout arrangé. Ce dernier tome ne perd pas son temps, les idées de l'auteur se sont bousculés et je me suis réellement demandée plusieurs fois comment ce livre allait se terminer. Par contre, ce tome ne sera pas mon préféré de la saga. Est-ce parce que je n'ai pas vu autant Cintra et Rowan que ce que e le souhaitais, je ne sais pas, mais il m'a manqué ce peps, ce pétillant des autres tomes. En bref,... J'ai beaucoup aimé ce dernier tome, qui clôture plutôt bien la saga je trouve, même si en soi il laisse la possibilités de démarrer une autre histoire/saga. On peut enfin mettre un point final à toutes ces interrogations, même si d'autres me sont apparu à la lectures des dernières pages. J'ai trouvé dommage de ne pas suivre un peu plus Citra et Rowan, comme tout a énormément tourné autour d'eux depuis le début de la saga, mais d'un côté je comprend que ce tome tourne autour du Glas, et donc qu'ils sont moins présents. Il y a toujours beaucoup de rythme dans ce roman, on ne s'ennui pas, il se passe sans arrêt des choses, des évènements qui vienne tout gâcher ou bien tout arrangé. Ce dernier tome ne perd pas son temps, les idées de l'auteur se sont bousculés et je me suis réellement demandée plusieurs fois comment ce livre allait se terminer. Par contre, ce tome ne sera pas mon préféré de la saga. Est-ce parce que je n'ai pas vu autant Cintra et Rowan que ce que e le souhaitais, je ne sais pas, mais il m'a manqué ce peps, ce pétillant des autres tomes. En bref, cette trilogie vaut clairement le détour, même si à mon sens ce dernier tome a moins le niveau par rapport au précédent.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.