Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266308557
Code sériel : 17940
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 400
Format : 108 x 177 mm

La Maison des oubliés

Raphaëlle DEDOURGE (Traducteur)
Date de parution : 13/02/2020
Le déménagement dans ce manoir charmant devait être le point de départ pour une nouvelle vie. Après des années passées dans la banlieue de Brighton, Ollie Harcourt ne pouvait rêver mieux qu’une existence paisible à la campagne. Le reste de la famille suit d’un pas hésitant, mais ne rechigne pas... Le déménagement dans ce manoir charmant devait être le point de départ pour une nouvelle vie. Après des années passées dans la banlieue de Brighton, Ollie Harcourt ne pouvait rêver mieux qu’une existence paisible à la campagne. Le reste de la famille suit d’un pas hésitant, mais ne rechigne pas pour autant à cette nouvelle aventure. Cependant, peu après leur installation, des scènes étranges se déroulent dans la maison. Des ombres apparaissent, les animaux domestiques se comportent de manière bizarre et plusieurs accidents déroutants ont lieu.
Bientôt, Ollie n’a plus de doute : leur présence n’est pas vraiment souhaitée. Quelqu’un semble même prêt à tout pour les expulser… à n’importe quel prix.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266308557
Code sériel : 17940
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 400
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Impossible à lâcher… »
The Huffington Post

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lunadark Posté le 13 Juillet 2020
    Lors d’une escapade à Lille, j’en ai profité pour me rendre au Furet de Nord. Pèlerinage immanquable pour une amoureuse des livres. Certains me comprendront certainement. 🙂 J’ai donc craqué pour deux ouvrages : « Les âmes englouties » et « La maison des oubliés ». Tous deux disposés dans la catégorie « Nouveaux polars en poche ». C’est après la lecture de plusieurs chapitres que je me suis aperçue que ce n’était pas vraiment un polar au sens propre. Sans en dire trop, ce changement de genre ne m’a pas déplu. Ce qui j’ai préféré dans ce roman, c’est son entrée en matière. Sans vouloir trop en dire, le début m’a fortement secouée. J’adore être surprise par la tournure que prennent les choses. Ensuite, malgré quelques longueurs dont je me serais bien passée, le rythme s’accélère. C’est à ce moment que le livre a une véritable emprise sur son lecteur. L’écriture de l’auteur est vraiment très efficace. A plusieurs reprises, j’ai même relu certains passages que je trouvais excellents. Néanmoins, j’ai préféré la subtilité lexicale du roman « Les âmes englouties ». Ayant lu les deux romans d’affilée, je ne peux m’empêcher de les comparer de ce point de vue. Dans « La maison... Lors d’une escapade à Lille, j’en ai profité pour me rendre au Furet de Nord. Pèlerinage immanquable pour une amoureuse des livres. Certains me comprendront certainement. 🙂 J’ai donc craqué pour deux ouvrages : « Les âmes englouties » et « La maison des oubliés ». Tous deux disposés dans la catégorie « Nouveaux polars en poche ». C’est après la lecture de plusieurs chapitres que je me suis aperçue que ce n’était pas vraiment un polar au sens propre. Sans en dire trop, ce changement de genre ne m’a pas déplu. Ce qui j’ai préféré dans ce roman, c’est son entrée en matière. Sans vouloir trop en dire, le début m’a fortement secouée. J’adore être surprise par la tournure que prennent les choses. Ensuite, malgré quelques longueurs dont je me serais bien passée, le rythme s’accélère. C’est à ce moment que le livre a une véritable emprise sur son lecteur. L’écriture de l’auteur est vraiment très efficace. A plusieurs reprises, j’ai même relu certains passages que je trouvais excellents. Néanmoins, j’ai préféré la subtilité lexicale du roman « Les âmes englouties ». Ayant lu les deux romans d’affilée, je ne peux m’empêcher de les comparer de ce point de vue. Dans « La maison des oubliés », j’aurais aimé un vocabulaire plus précis, plus pertinent, plus relevé. Ce point négatif n’enlève en rien les qualités du livre : malgré quelques longueurs, il est percutant, rythmé et original.
    Lire la suite
    En lire moins
  • johnny2770 Posté le 8 Juin 2020
    Très bonne histoire de maison hantée , quelque clichés déjà vue dans ce genre d'histoire. Mais , l'histoire se tient bien , bonne lecture
  • Amelia22100 Posté le 29 Avril 2020
    Ne vous attendez pas à beaucoup frissonner, même si l'histoire est intéressante. On suit la famille Harcourt qui emménage dans la grande maison de Cold Hill. Ils le savent, beaucoup de travaux sont à prévoir mais ils ne s'attendaient pas à vivre "l'horreur" dans cette maison. Voilà ce qui se passe tout le long du livre. Ollie, le père de famille, ne comprend pas les différents phénomènes qui ce produit entre apparitions, messages et dégradations de la maison, il va connaitre l'horreur pour lui et sa famille. Je le conseille si vous voulez passer un moment "détente" car ce roman n'est pas difficile à lire et à comprendre. Ne vous attendez pas à du très lourd ou vous serez déçu.
  • Naheiko Posté le 21 Avril 2020
    Que dire de ce livre... Globalement j'ai aimé ma lecture. On suit Ollie et sa famille s'installer dans la majestueuse maison de Cold Hill. Le soir même, des choses étranges se passent, plus les jours passent, plus cela empire. Mais qui ne veut pas d'eux dans cette maison ? Alors pour les personnages, je ne me suis pas trop accroché à eux. On voit un peu le quotidien de tout le monde, mais surtout d'Ollie. Vu qu'il travaille à domicile, c'est lui qui "subit" le plus. Apparition, ombre, température qui chute brusquement, tout pour qu'il suppose qu'un fantôme hante les lieux. Il voit certaines choses, qu'on se demande comme lui, s'il rêve ou non. Devient-il fou ? Est-il possédé ? Je me suis posée beaucoup de questions avec ces scènes. Ce qui m'a chiffonné, c'est quand le "fantôme" sait manipuler les SMS, (Nous avons un fantôme qui sait utiliser les produits high-tech messieurs, dames ! 😂) je trouve que cela enlève de la crédibilité à l'histoire, c'est dommage. On en apprend un petit peu plus sur les occupants d'avant aussi, mais dès qu'Ollie trouve une certaine chose on en parle vite fait sur le moment et après plus du tout (C'est un peu du genre "oh... Que dire de ce livre... Globalement j'ai aimé ma lecture. On suit Ollie et sa famille s'installer dans la majestueuse maison de Cold Hill. Le soir même, des choses étranges se passent, plus les jours passent, plus cela empire. Mais qui ne veut pas d'eux dans cette maison ? Alors pour les personnages, je ne me suis pas trop accroché à eux. On voit un peu le quotidien de tout le monde, mais surtout d'Ollie. Vu qu'il travaille à domicile, c'est lui qui "subit" le plus. Apparition, ombre, température qui chute brusquement, tout pour qu'il suppose qu'un fantôme hante les lieux. Il voit certaines choses, qu'on se demande comme lui, s'il rêve ou non. Devient-il fou ? Est-il possédé ? Je me suis posée beaucoup de questions avec ces scènes. Ce qui m'a chiffonné, c'est quand le "fantôme" sait manipuler les SMS, (Nous avons un fantôme qui sait utiliser les produits high-tech messieurs, dames ! 😂) je trouve que cela enlève de la crédibilité à l'histoire, c'est dommage. On en apprend un petit peu plus sur les occupants d'avant aussi, mais dès qu'Ollie trouve une certaine chose on en parle vite fait sur le moment et après plus du tout (C'est un peu du genre "oh j'ai trouvé quelque chose !" et hop on en parle plus jusqu'à la fin, je n'ai pas compris pourquoi sur le coup). Et la fin est trop rapide à mon goût, c'est bête. En bref, l'histoire est intéressante, addictive, on a envie de savoir ce qui va arriver à cette famille, certaines scènes m'ont quand même fait un peu flipper (Bien sûr, au soir toute seule dans ma chambre pendant un grand silence, sinon la journée ça va 😂), mais je trouve dommage qu'on ne va pas au bout de cette histoire de "fantôme". Un livre intéressant, qui se lit rapidement, mais qui me laisse sur ma faim.
    Lire la suite
    En lire moins
  • angybouquineuse Posté le 18 Avril 2020
    J'ai adoré cette histoire de maison hantée, le personnage pricnipal est attachant et credible. un livre qui fait vraiment peur et qu'on ne peux pas lâcher avant la fin. C'était mon premier livre de peter james et j'ai bien envie d'en découvrir d'autres...
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    9 thrillers qui flirtent avec l'étrange et le surnaturel

    Démons, fantômes, vampires, sorcières, sectes sataniques... Quand la littérature policière flirte avec le surnaturel et l'étrange, ce sont de longues et redoutables nuits blanches qui attendent le lecteur (pour son plus grand plaisir). Partez à la découverte de 9 romans noirs comme la nuit, qui vous entraîneront au coeur d'enquêtes mystiques et dans les couloirs d'effroyables maisons hantées. À vos risques et périls !

    Lire l'article