Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221197592
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 832
Format : 122 x 182 mm

Le Parrain

Jean PERRIER (Traducteur)
Collection : Pavillons Poche
Date de parution : 09/11/2016
Si l'on veut comprendre comment est née et s'est développée la Mafia aux États-Unis, avec la corruption des flics et des hommes politiques, l'infiltration du show-business et la spirale meurtrière des familles en guerre, il faut lire Le Parrain, ce classique qui a profondément marqué la littérature criminelle.
Il faut se...
Si l'on veut comprendre comment est née et s'est développée la Mafia aux États-Unis, avec la corruption des flics et des hommes politiques, l'infiltration du show-business et la spirale meurtrière des familles en guerre, il faut lire Le Parrain, ce classique qui a profondément marqué la littérature criminelle.
Il faut se plonger dans ce roman, fourmillant de personnages, d'intrigues et d'épisodes, comme dans un feuilleton énorme, il faut se laisser emporter par les inoubliables figures du clan Corleone, confrontées à l'irrésistible ascension d'un nouveau chef de famille. L'épopée du Parrain a su élever le fait divers au rang de mythe. Et a aussi inspiré l'un des plus grands films de l'histoire du cinéma.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221197592
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 832
Format : 122 x 182 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Morphil Posté le 14 Septembre 2021
    Ce n'est pas souvent mais j'ai préféré le film. Le livre, je l'ai trouvé un peu long, manquant de rythme et difficile à suivre. Beaucoup de personnages, beaucoup d'histoires qu'il est parfois dure de relier. J'ai du revenir souvent en arrière pour resituer qui est qui. Je n'en déconseille pas la lecture, le propos reste juste et édifiant. Mais impossible, pour moi, de le lire d'une traite et je n'ai jamais ressenti la hâte d'y revenir après une nuit de sommeil.
  • DlivresThomas Posté le 5 Juin 2021
    Au nom de la famille on pense pouvoir justifier de nombreux actes, mais jusqu'où accepte-t-on d'aller pour les siens ? Les liens familiaux sont décrétés comme importants, comme une évidence qui découle de la biologie, mais rien ne l'explique jamais. Mettre les siens à l'abri semble instinctif mais nuire aux autres pour cela impose le débat... Bonne lecture...
  • Trollibi Posté le 3 Novembre 2020
    Que dire... Je ne vais trop m'étendre sur l'intrigue et ma critique ne sera pas bien longue... Tout le monde connait Le Parrain, non ? Si on n'a pas lu le roman, on a sans doute vu le film de Coppola... Et si on ne l'a pas vu, il y a tellement d'allusions, dans la culture populaire, à ce monument de la littérature et du cinéma qu'on passe difficilement à côté... Le film, je le connais par coeur, c'est un classique que nous regardons assez régulièrement à la maison. Je ne voyais donc pas tout à fait l'utilité de lire le livre. Et puis j'avais peur de m'ennuyer, puisque je connais bien l'intrigue, ou de ne pas parvenir à m'imaginer les personnages déjà tellement bien campés par le casting du film. Et puis, j'ai souvent été déçue par des adaptations cinématographiques a priori excellentes après avoir lu le roman : trop de différences, de libertés prises... J'avais des craintes que ce soit le cas ici aussi... Ce ne fût point le cas. Le roman de Mario Puzo est excellent et l'adaptation de Coppola fait honneur aux lettres de l'auteur (normal puisqu'il a participé à la rédaction du scénario). Certains passages... Que dire... Je ne vais trop m'étendre sur l'intrigue et ma critique ne sera pas bien longue... Tout le monde connait Le Parrain, non ? Si on n'a pas lu le roman, on a sans doute vu le film de Coppola... Et si on ne l'a pas vu, il y a tellement d'allusions, dans la culture populaire, à ce monument de la littérature et du cinéma qu'on passe difficilement à côté... Le film, je le connais par coeur, c'est un classique que nous regardons assez régulièrement à la maison. Je ne voyais donc pas tout à fait l'utilité de lire le livre. Et puis j'avais peur de m'ennuyer, puisque je connais bien l'intrigue, ou de ne pas parvenir à m'imaginer les personnages déjà tellement bien campés par le casting du film. Et puis, j'ai souvent été déçue par des adaptations cinématographiques a priori excellentes après avoir lu le roman : trop de différences, de libertés prises... J'avais des craintes que ce soit le cas ici aussi... Ce ne fût point le cas. Le roman de Mario Puzo est excellent et l'adaptation de Coppola fait honneur aux lettres de l'auteur (normal puisqu'il a participé à la rédaction du scénario). Certains passages du film s'expliquent encore mieux une fois le roman dans les mains, de nombreux détails permettant encore mieux de tisser les liens entre les personnages et les faits. Le style de Mario Puzo est très vif, visuel, dynamique, très moderne pour un roman qui a tout de même été écrit il y a plus de 50 ans. L'auteur décrit à merveille le microcosme mafieux, les liens entre les membres de la Famille, les luttes d'influence entre les clans. La Famille Corléone est certes fictive mais le fond réaliste et historique (les Cinq Familles, Hell's Kitchen, la Cosa Nostra...) est bien là et l'auteur parvient à faire coexister fiction et réalité avec habileté. Le narrateur pose parfois un regard cynique sur certains personnages et certains faits mais il le fait avec beaucoup de bienveillance, il ne juge pas. Il relate des "faits", peint un portrait d'une organisation qui a chapeauté la société new-yorkaise d'avant et d'après guerre et qu'il connait puisqu'il a lui-même des racines ancrées dans cette société. Il maîtrise son sujet et en fait un roman facile à lire, plein de suspens, même si on connait déjà l'intrigue. Un roman qui se lit d'une seule traite et qui, une fois refermé, donne envie de revoir encore une fois Marlon Brando et Al Pacino à l'écran.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LadyOsoleil Posté le 22 Février 2020
    Lu en version anglaise, et surtout après avoir vu le chef d'oeuvre cinématographique, j'ai été surprise de voir à quel point le film colle à l'histoire. C'est presque comme si on lisait un scénario. Bref, mis à part ça, c'était simple mais suffisant.
  • bfauriaux Posté le 30 Novembre 2019
    Le livre qui a inspire le film mythique à lire et relire sans moderation un classique intemporel de livre policier !
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.