En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Vide

        Pocket
        EAN : 9782266276894
        Code sériel : 16959
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 928
        Format : 140 x 225 mm
        Le Vide

        Date de parution : 11/05/2017
        Drummondville, Québec. « Vivre au max », une nouvelle émission de téléréalité, défraie la chronique. Son fondateur, le milliardaire Max Lavoie, a tout quitté pour se lancer dans ce projet. Il s’est attiré les foudres de la commission de censure et a choqué les âmes sensibles en proposant de réaliser... Drummondville, Québec. « Vivre au max », une nouvelle émission de téléréalité, défraie la chronique. Son fondateur, le milliardaire Max Lavoie, a tout quitté pour se lancer dans ce projet. Il s’est attiré les foudres de la commission de censure et a choqué les âmes sensibles en proposant de réaliser en direct les rêves les plus fous des candidats. Quel fantasme délirant les participants vont-ils demander à l’animateur de réaliser ? Jusqu’où iront-ils ? La téléréalité va-t-elle dépasser la fiction ? Prenez garde mesdames et messieurs : plus loin vous repousserez les limites, plus longue sera la chute… dans le vide.

        « On plonge dans ce roman noir du Québécois Patrick Senécal comme on le ferait d'un pont : en chute libre. Glaçant ! » Femina

        « Un roman bien ficelé, intense, estomaquant, qui plonge dans le désarroi existentiel d'une foule avide de divertissement et d'hommes et de femmes désespérés. » L'Hebdo (Suisse)

        @ Disponible chez 12-21
        L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266276894
        Code sériel : 16959
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 928
        Format : 140 x 225 mm
        Pocket
        9.80 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • marnchoups Posté le 21 Janvier 2018
          Quand j'ai découvert l'écriture de Patrick Sénécal, j'ai immédiatement été captivée. Hell.com dont je vous ai parlé il y a plusieurs mois a laissé une trace indélébile sur moi. Je ne cesse d'ailleurs de le conseiller et de le mettre en bonne place dans la librairie où je travaille. Si j'en fais de même avec Le vide, je n'avais jusqu'à quelques jours par encore franchi le pas de la lecture. Je savais qu'il me fallait être dans le bon état d'esprit pour encaisser les claques que je ne manquerai pas de prendre avec ce livre et puis il me fallait aussi trouver du temps pour les près de mille pages qu'il contient. Un petit coup de pouce de la vie m'a poussé à sortir Le vide de ma pile à lire. Bien m'en a pris. Dès les premiers mots, j'ai été prise dans la sordide histoire qu'a écrite Patrick Sénécal. Si Hell.com m'a beaucoup remué psychologiquement, Le vide m'a fait réfléchir sur notre société et d'une certaine manière m'a remis quelques idées en place. C'est au travers de trois personnages piliers que Patrick Sénécal a construit son histoire. Rien ne semble relier Pierre Sauvé, sergent détective, Frédéric Ferland, psychologue et... Quand j'ai découvert l'écriture de Patrick Sénécal, j'ai immédiatement été captivée. Hell.com dont je vous ai parlé il y a plusieurs mois a laissé une trace indélébile sur moi. Je ne cesse d'ailleurs de le conseiller et de le mettre en bonne place dans la librairie où je travaille. Si j'en fais de même avec Le vide, je n'avais jusqu'à quelques jours par encore franchi le pas de la lecture. Je savais qu'il me fallait être dans le bon état d'esprit pour encaisser les claques que je ne manquerai pas de prendre avec ce livre et puis il me fallait aussi trouver du temps pour les près de mille pages qu'il contient. Un petit coup de pouce de la vie m'a poussé à sortir Le vide de ma pile à lire. Bien m'en a pris. Dès les premiers mots, j'ai été prise dans la sordide histoire qu'a écrite Patrick Sénécal. Si Hell.com m'a beaucoup remué psychologiquement, Le vide m'a fait réfléchir sur notre société et d'une certaine manière m'a remis quelques idées en place. C'est au travers de trois personnages piliers que Patrick Sénécal a construit son histoire. Rien ne semble relier Pierre Sauvé, sergent détective, Frédéric Ferland, psychologue et Maxime Lavoie, PDG d'une grande entreprise, et pourtant ils sont liés d'une manière inextricable. L'un va devoir faire face à la folie humaine, à la mort qui va frapper sans préavis et d'une façon indélébile. Un autre est en quête d'excitation, il veut monter haut, toujours plus haut mais ses ailes vont commencer à se dissoudre jusqu'à une ultime rencontre. Et enfin le dernier, celui qui porte le poids du monde, va jeter à la face du monde l'égoïsme dont nous faisons preuve d'une manière que personne au Canada ne pourra oublier. Le vide n'est pas un thriller comme les autres si on peut même le qualifier de cette manière. Patrick Sénécal a minutieusement préparé sa trame, rien n'est laissé au hasard. L'histoire se révèle habilement au rythme imposé par le désordre des chapitres. L'auteur nous avertit, pour une meilleure appréciation du livre, il faut lire le livre dans l'ordre des pages et pas dans l'ordre chronologique. Et c'est ce que j'ai fait et l'effet a été immédiat. J'ai été prise dans les mailles de ses mots sans pouvoir m'en défaire avant le point final. A travers Le vide, Patrick Sénécal montre du doigt ce que nous avons fait de notre société, ce que nous sommes. La télé réalité est la ligne de mire de l'histoire. Des êtres qui ont peu de chose pour eux ressortent de ces maisons closes. L’égoïsme passe avant tout le reste. L'altruisme n'a que peu de place dans cette société racoleuse et exhibitionniste dans laquelle nous vivons. Les pages se sont tournées et l'étau qui entoure l'intrigue n'a eu de cesse de se resserrer. Le vide n'est pas une lecture exempte de violence et de cruauté, loin de là même quand je repense à certaines scènes dont une qui a manqué de me rendre physiquement malade. Mais la force de ce livre tient dans sa psychologie. Patrick Sénécal maîtrise parfaitement son intrigue et va mot après mot resserrer le nœud de son histoire sans jamais accélérer de manière démesurée le rythme et le ton de son livre. Le voile flou qui entoure le final du Vide va se lever au fur et à mesure pour laisser le lecteur spectateur d'une apocalypse qui aurait pu être évitée si notre monde n'était pas ce qu'il était. J'ai une nouvelle fois été époustouflée par le talent d'écriture de Patrick Sénécal. Pour la seconde fois, ses mots m'ont fait sortir de ma zone de confort et j'en redemande. Je n'ai pas encore jeté mon dévolu sur un de ses autres livres, mais je ne manquerai pas de vous en parler quand ça sera fait. Patrick Sénécal est un auteur à découvrir sans plus attendre !
          Lire la suite
          En lire moins
        • struffieux Posté le 13 Janvier 2018
          Que s'est-il passé pendant ce road trip en Gaspésie et qu'est-ce qui se cache derrière l'émission de télé-réalité du milliardaire Maxime Lavoie? Patrick Senécal dresse un portrait sans concession et plutôt pessimiste de notre société en recherche de valeur, où il faut être visible pour exister. Le découpage des chapitres en ordre aléatoire reconstitue peu à peu le puzzle d'un scénario qui fait froid dans le dos. Faut que ça flambe! Et st vous êtes déprimés, priez pour ne jamais rencontrer un Maxime Lavoie!
        • lcath Posté le 14 Novembre 2017
          Wouah!!!!727 pages pour un roman "aspirant" ! Une fois tombée dedans rien n'a pu m'en sortir. Je ne chercherais pas à comprendre comment des idées aussi tordues peuvent sortir du cerveau d'un homme mais quellle lecture géniale !!!!! La construction est un vrai travail d'orfèvre , elle tisse sa toile autour du lecteur pour l'emprisonner et l'enfermer dans le délire d'un homme, fou à lier mais d'une intelligence redoutable: Maxime Lavoie. Celui-ci,fils d'un multi-millionnaire cherche un sens à la vie mais une déception amoureuse, qui fait suite à une enfance peu sécure entre un père impitoyable et une mère dépressive, l'a plongé dans une dépression puissante. Cet homme, pourtant capable d'émotion envers son "neveu", va manipuler un nombre faramineux de personnes pour donner corps à son dessein.... En dire plus risquerait de nuire au plaisir de cette lecture, j'ajouterais quand même que tous les personnages sont crédibles et que j'ai un petit faible pour le personnage de Sauvé , un vrai flic de polar, taiseux, déprimé, mauvais dans les relations humaines mais ne lâchant rien dans son travail. Je découvre cet auteur avec ce roman mais je suis certaine d'en lire d'autres.
        • Amys Posté le 12 Octobre 2017
          Comment ne pas attribuer 5 étoiles pour ce livre ???comment pouvoir continuer sa vie apres cette lecture assez spéciale,destructrice et bouleversante!!!comment pourrai je surmonter le vide occasionné par cette lecture!!que pourrai je lire apres ce livre!!c'est la meilleure lecture de l'année 2017..je vous conseille Fortement ce livre!
        • lettres_et_caracteres Posté le 22 Septembre 2017
          Un roman d'une noirceur abyssale qui dresse un portrait édifiant mais vraisemblable de notre société. Une sensation de malaise teinté de honte se développe quand on s'aperçoit que l'on est tous responsables de ce grand vide. 900 pages de désillusion à l'état pur, à ne surtout pas lire en cas de coup de cafard !

        Ils en parlent

        « À l’avant-plan de ses histoires, il y aura toujours… des histoires, justement. Et il excelle à cela. Prenant plaisir à bâtir cette mécanique très précise qu’est celle du thriller, huilant le moindre rouage, écoutant le tic-tac implacable des mots qui… bien, il faut le dire, lui servent à manipuler le lecteur. » La Presse

        « On plonge dans ce roman noir du Québécois Patrick Senécal comme on le ferait d’un pont : en chute libre. Glaçant ! » Femina (Suisse)

        « Un roman furieusement bien ficelé. » L'Express (Suisse)

        « Un roman bien ficelé, intense, estomaquant, qui plonge dans le desarroi existentiel d'une foule avide de divertissement et d'hommes et de femmes désespèrés. » L'Hebdo (Suisse)
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.