RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le Vide

            Pocket
            EAN : 9782266276894
            Code sériel : 16959
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 928
            Format : 140 x 225 mm
            Le Vide

            Date de parution : 11/05/2017
            Drummondville, Québec. « Vivre au max », une nouvelle émission de téléréalité, défraie la chronique. Son fondateur, le milliardaire Max Lavoie, a tout quitté pour se lancer dans ce projet. Il s’est attiré les foudres de la commission de censure et a choqué les âmes sensibles en proposant de réaliser... Drummondville, Québec. « Vivre au max », une nouvelle émission de téléréalité, défraie la chronique. Son fondateur, le milliardaire Max Lavoie, a tout quitté pour se lancer dans ce projet. Il s’est attiré les foudres de la commission de censure et a choqué les âmes sensibles en proposant de réaliser en direct les rêves les plus fous des candidats. Quel fantasme délirant les participants vont-ils demander à l’animateur de réaliser ? Jusqu’où iront-ils ? La téléréalité va-t-elle dépasser la fiction ? Prenez garde mesdames et messieurs : plus loin vous repousserez les limites, plus longue sera la chute… dans le vide.

            « On plonge dans ce roman noir du Québécois Patrick Senécal comme on le ferait d'un pont : en chute libre. Glaçant ! » Femina

            « Un roman bien ficelé, intense, estomaquant, qui plonge dans le désarroi existentiel d'une foule avide de divertissement et d'hommes et de femmes désespérés. » L'Hebdo (Suisse)

            @ Disponible chez 12-21
            L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266276894
            Code sériel : 16959
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 928
            Format : 140 x 225 mm
            Pocket
            9.80 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « À l’avant-plan de ses histoires, il y aura toujours… des histoires, justement. Et il excelle à cela. Prenant plaisir à bâtir cette mécanique très précise qu’est celle du thriller, huilant le moindre rouage, écoutant le tic-tac implacable des mots qui… bien, il faut le dire, lui servent à manipuler le lecteur. » La Presse

            « On plonge dans ce roman noir du Québécois Patrick Senécal comme on le ferait d’un pont : en chute libre. Glaçant ! » Femina (Suisse)

            « Un roman furieusement bien ficelé. » L'Express (Suisse)

            « Un roman bien ficelé, intense, estomaquant, qui plonge dans le desarroi existentiel d'une foule avide de divertissement et d'hommes et de femmes désespèrés. » L'Hebdo (Suisse)

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • RChris Posté le 24 Janvier 2019
              « Un auteur québécois qui possède l'art de nous ébranler les émotions... » Avec cette critique de l’édition québécoise, nous voici déjà dans l'univers langagier du roman. La vacuité, la superficialité, le nihilisme, le vide « meuble » la vie de l'animateur milliardaire, du psy...et on en découvre de belles lorsque l'on demande aux gens de proposer d'exaucer leurs rêves en direct à la télévision. C'est un thriller qui donne froid dans le dos par le fait de sa proximité avec notre vie. Trash comme un mélange de téléréalité et de témoignages du type « c’est mon choix ». Il vous faudra avoir le cœur bien accroché pour encaisser une scène « gorissime » où les protagonistes se réfèrent à ceux du film « Délivrance ». Quelques longueurs mais celles ci sont agréablement compensées par le charme de la façon québécoise de s'exprimer. Ce livre nous aspire dans une spirale morbide à notre corps défendant et on se demande pourquoi ce si bon scénario n'a pas donné lieu à une adaptation au cinéma.
            • Mavic_lit Posté le 22 Janvier 2019
              Patrick Sénécal a le don de mettre mal à l'aise. Non parce qu'il va dans le trash ou dans l'excès mais parce qu'il assène des vérités qui peuvent déranger. Avec le vide, pavé de 900 pages, c'est une vision de notre société que nous dépeint l'auteur et qui m'a marqué parce qu'elle fait réfléchir sur notre monde actuel. Une histoire qui se digère lentement et qui me suivra longtemps. Au moment où j'écris ces mots je ne sais toujours pas si mon avis sera long ou court. Je pense que c'est un livre qui se ressent au moment de sa lecture et que les émotions doivent être vierges de tout avis extérieur. Alors pour ceux qui sont d'accord avec ça, n'allez pas plus loin et découvrez ce livre par vous même. . . . Pour les autres, bienvenue dans ma tête, mon ressenti...parce qu'après une lecture comme celle-ci j'ai besoin de partager mon avis. C'est une sacré claque que l'on prend, que j'ai pris. [...] Ce n'est pas tant la plume de l'auteur qui me séduit que le message qu'il délivre, ce que j'ai compris moi. A savoir un monde, une société où l'on "s'abrutit" d'émissions de divertissements, type TV réalité, où le cerveau est en... Patrick Sénécal a le don de mettre mal à l'aise. Non parce qu'il va dans le trash ou dans l'excès mais parce qu'il assène des vérités qui peuvent déranger. Avec le vide, pavé de 900 pages, c'est une vision de notre société que nous dépeint l'auteur et qui m'a marqué parce qu'elle fait réfléchir sur notre monde actuel. Une histoire qui se digère lentement et qui me suivra longtemps. Au moment où j'écris ces mots je ne sais toujours pas si mon avis sera long ou court. Je pense que c'est un livre qui se ressent au moment de sa lecture et que les émotions doivent être vierges de tout avis extérieur. Alors pour ceux qui sont d'accord avec ça, n'allez pas plus loin et découvrez ce livre par vous même. . . . Pour les autres, bienvenue dans ma tête, mon ressenti...parce qu'après une lecture comme celle-ci j'ai besoin de partager mon avis. C'est une sacré claque que l'on prend, que j'ai pris. [...] Ce n'est pas tant la plume de l'auteur qui me séduit que le message qu'il délivre, ce que j'ai compris moi. A savoir un monde, une société où l'on "s'abrutit" d'émissions de divertissements, type TV réalité, où le cerveau est en mode "off". Alors attention tout n'est pas noir non plus, n'exagérons pas. Et c'est aussi ce que nous montre Patrick Sénécal en instillant ici et là des lueurs d'espoir. [...] L'intrigue va crescendo, nous racontant l'histoire de trois protagonistes, Ferland, Pierre et Maxime, et de comment ils en sont arrivés à prendre des décisions qui vont bouleverser leurs vies. Si j'ai ressenti une profonde aversion pour Ferland, j'ai eu pitié pour Maxime et été profondément touché par Pierre. Et c'est surtout ce que je retiens. Je fonctionne beaucoup à l'émotion. Alors même si j'ai trouvé des passages un peu long ou ayant peu d'intérêt pour ma part, l'auteur nous offre une palette d'émotions à travers ses personnages et ce qu'ils ont à nous raconter. [...] Quand au dénouement c'est une explosion de sensations aussi contradictoires les unes que les autres. C'est un condensé de tout ce que j'ai pu vous dire jusqu'à présent. [...] En bref, C'est un livre que tout le monde devrait lire au moins une fois car il impacte la vie de lecteur si ce n'est dans certaines convictions. Malgré des moments un peu longuet, les pages défilent parce qu'il y a ce besoin de savoir comment cela va se terminer. Des passages marquants, horrifiants, bouleversants qui ont secoué mon c?ur de lectrice. L'auteur bouscule à travers ses mots, à travers ce qu'il dénonce. Lire du Patrick Sénécal c'est en ressortir groggy par ce qu'il délivre comme vérités. Et pourtant, comme dirait Chloé, personnage du livre, il y a toujours du bon à retirer de notre société et qu'il faut le garder en mémoire.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Boulibooks Posté le 12 Janvier 2019
              «Le vide » est un livre qui donne le vertige ! Attention si vous vous penchez un peu trop, vous serez happés par une histoire hors du commun : noire, glauque, violente, désespérée. Si vous êtes un peu déprimé, fatigué, perdu… passez votre chemin. Ce n’est pas le bon moment, croyez-moi. Ce petit pavé de plus de 700 pages se lit tout seul malgré une construction pour le moins déroutante, une mise en place des personnages touffue et une écriture froide et désenchantée. Au Québec, le jeune milliardaire Max Lavoie créé, produit et présente une émission de télé-réalité appelée « Vivre au max ! ». Il y réalise en direct les rêves les plus fous des candidats. Les participants et le public adhèrent à 200%. C’est un succès phénoménal. Pathétique, indécent mais phénoménal. D’un autre côté, nous avons le détective Pierre Sauvé, un homme de 40 ans, veuf, père d’une jeune fille de 20 ans. Il semble intelligent, investi dans son travail mais complètement replié sur lui-même, cadenassé, cabossé par la vie. Enfin, nous faisons la connaissance de Frédéric Ferland, psychologue de son état le jour et homme à la recherche de sensations extrêmes la nuit. Le destin de ces trois personnages vont... «Le vide » est un livre qui donne le vertige ! Attention si vous vous penchez un peu trop, vous serez happés par une histoire hors du commun : noire, glauque, violente, désespérée. Si vous êtes un peu déprimé, fatigué, perdu… passez votre chemin. Ce n’est pas le bon moment, croyez-moi. Ce petit pavé de plus de 700 pages se lit tout seul malgré une construction pour le moins déroutante, une mise en place des personnages touffue et une écriture froide et désenchantée. Au Québec, le jeune milliardaire Max Lavoie créé, produit et présente une émission de télé-réalité appelée « Vivre au max ! ». Il y réalise en direct les rêves les plus fous des candidats. Les participants et le public adhèrent à 200%. C’est un succès phénoménal. Pathétique, indécent mais phénoménal. D’un autre côté, nous avons le détective Pierre Sauvé, un homme de 40 ans, veuf, père d’une jeune fille de 20 ans. Il semble intelligent, investi dans son travail mais complètement replié sur lui-même, cadenassé, cabossé par la vie. Enfin, nous faisons la connaissance de Frédéric Ferland, psychologue de son état le jour et homme à la recherche de sensations extrêmes la nuit. Le destin de ces trois personnages vont se croiser jusqu’à ne faire plus qu’un. Trois portraits inquiétants, dérangeants mais fascinants. Patrick Sénécal va loin, très loin dans l’horreur. A travers ses mots, il veut nous divertir certes mais également nous secouer, nous faire prendre conscience qu’un danger nous guette. Le vide. Ce vide que chacun souhaite remplir, savourer, voire exposer pour prouver je ne sais quoi à je ne sais qui. Ce bouquin ne peut pas laisser indifférent, il attire, il révulse, il questionne sur la nature humaine, le sens de la vie et bien d’autre choses encore. Je vous en recommande la lecture, d’abord en suivant l’ordre des pages et pourquoi pas une deuxième fois en suivant l’ordre des chapitres. J’ai adoré.
              Lire la suite
              En lire moins
            • klimt4 Posté le 5 Janvier 2019
              LE VIDE. Patrick Sénégal. EDITIONS Pocket. 924 P. Date :05/2017. Prix Saint - Pacôme du meilleur roman policier québécois. Nous voici plongés dans trois histoires différentes mais reliées par un fil rouge... - Pierre, commissaire, sa femme Janick et leur fille Nathalie. - Maxime , fils d'un milliardaire retrouvé mort , devient P-DG de l'entreprise mais souhaite réaliser une émission de télé réalité. - Frédéric Ferland , psychologue. Tous sont sur le chemin du désespoir et cherchent une issue . Originalité de ce roman : lire les chapitres éparpillés dans le roman ou par page . J'ai trouvé sympa de lire par chapitre en me promenant dans le livre. Je découvre Patrick Sénégal :une pépite et comme le dit si Franck Thilliez "Ma claque littéraire de ces dernières années ." MON AVIS: Je ne suis pas sorti indemne de cette lecture. "Mais parmi les chacals , les panthères , les lices , Les singes , les scorpions , les vautours , les serpents , Les monstres glapissants, hurlants, grognants,rampants,, Dans la ménagerie infâme de nos vices. In en est un plus laid, plus méchant, plus immonde! Quoiqu'il ne pousse ni grands gestes , ni grands cris, Il ferait volontiers de la terre un débris Et dans un bâillement avalerait le monde: C'est l'Ennui!_ l’œil chargé d'un pleur involontaire, Il rêve d’échafauds en... LE VIDE. Patrick Sénégal. EDITIONS Pocket. 924 P. Date :05/2017. Prix Saint - Pacôme du meilleur roman policier québécois. Nous voici plongés dans trois histoires différentes mais reliées par un fil rouge... - Pierre, commissaire, sa femme Janick et leur fille Nathalie. - Maxime , fils d'un milliardaire retrouvé mort , devient P-DG de l'entreprise mais souhaite réaliser une émission de télé réalité. - Frédéric Ferland , psychologue. Tous sont sur le chemin du désespoir et cherchent une issue . Originalité de ce roman : lire les chapitres éparpillés dans le roman ou par page . J'ai trouvé sympa de lire par chapitre en me promenant dans le livre. Je découvre Patrick Sénégal :une pépite et comme le dit si Franck Thilliez "Ma claque littéraire de ces dernières années ." MON AVIS: Je ne suis pas sorti indemne de cette lecture. "Mais parmi les chacals , les panthères , les lices , Les singes , les scorpions , les vautours , les serpents , Les monstres glapissants, hurlants, grognants,rampants,, Dans la ménagerie infâme de nos vices. In en est un plus laid, plus méchant, plus immonde! Quoiqu'il ne pousse ni grands gestes , ni grands cris, Il ferait volontiers de la terre un débris Et dans un bâillement avalerait le monde: C'est l'Ennui!_ l’œil chargé d'un pleur involontaire, Il rêve d’échafauds en fumant son houka. Tu le connais, lecteur , ce monstre délicat, _Hypocrite lecteur, _ mon semblable, _ mon frère ! Charles Baudelaire, Les Fleurs du mal.
              Lire la suite
              En lire moins
            • eniellecrivainromanpolicier Posté le 5 Novembre 2018
              Bravo à l'auteur ! Superbe (et très originale) intrigue sur les vides de nos sociétés ! J'ai lu ce livre sur pas mal de semaines, le lâchant pour un autre puis le reprenant, car l'histoire se met en place vraiment très très très (trop ?) lentement. Donc la première moitié du bouquin n'est pas très palpitante. Je me suis accrochée, et ça valait le coup, car le bouquet final est de toute beauté !
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.