Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221217023
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 122 x 182 mm

Les Dames de Grâce Adieu

Isabelle D. PHILIPPE (Traducteur)
Collection : Pavillons Poche
Date de parution : 22/03/2018
« Un recueil exquis » L’Express

Ne vous laissez pas prendre au charme paisible de la campagne anglaise. Un pont ancien ou une trouée dans un bosquet peuvent être autant de passages pour l’Autre Pays, où vivent les fées. De nombreux mortels s’y sont égarés, parfois sans espoir de retour. À cheval entre notre monde et...

Ne vous laissez pas prendre au charme paisible de la campagne anglaise. Un pont ancien ou une trouée dans un bosquet peuvent être autant de passages pour l’Autre Pays, où vivent les fées. De nombreux mortels s’y sont égarés, parfois sans espoir de retour. À cheval entre notre monde et l’Autre Pays vivent les magiciens. Et les magiciennes. Malicieuses, cachottières et impertinentes sous leur apparente modestie, elles s’opposent à la magie masculine, qui combine l’arrogance à la violence. Elles créent sous la surface du réel des ondes d’émotions, troublent délicatement l’ordre des choses, modifient imperceptiblement le sens commun et, pour protéger leur relative liberté, jouent avec délices de maléfices interdits.
Dans les huit contes qui composent Les Dames de Grâce Adieu, Susanna Clarke prolonge les thèmes de son best-seller Jonathan Strange & Mr Norrell en empruntant au roman victorien et à la fantasy pour arpenter un monde onirique, revisité à la lumière des préoccupations contemporaines.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221217023
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 122 x 182 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ramettes Posté le 14 Août 2021
    Tout d’abord un mot sur la couverture : lettres blanches sur fond noir. C’est ce qui m’a interpellé lorsque j’ai vu la présentation. Une fois que l’on ouvre on apprécie les illustrations qui complètent le style « livre de conte de fée » C’est un recueil de nouvelles/contes autour de la magie qui me laisse perplexe. Si on me demandait si j’ai aimé, je répondrais sans hésitation : « oui j’ai aimé ». Pourtant au moment de la lecture, j’ai parfois eu du mal à entrer dans certains contes, puis petit à petit je me laissais envahir par cet étrange univers. Pour d’autres contes la fin m’a laissé un peu dubitative. Autre sensation étrange certain passages de conte tel « le duc de Wellington égare son cheval » avec l’histoire du petit ciseau, ou dans « Grotesque et frettes » me semblent familiers. Est-ce parce que dans les deux cas on a affaire à des personnalités très connues ? Les notes de la traductrice sont très utiles et donnent un éclairage aux écrits de Susanna Clark. ...
  • FleurdesPois Posté le 28 Juin 2021
    Un plaisir de retrouver l'univers de Jonathan Strange Mr Norrell que j'aime tant, à travers ce recueil de nouvelles. Elles se dégustent comme des bonbons, ces petites histoires acidulées, pleines de mordant, de magie et d'humour. J'ai beaucoup aimé voir l'univers s'approfondir, jouer avec le récit principal et s'en démarquer en même temps. Un seul regret : qu'il n'y en ait pas davantage... Petit coup de coeur pour les nouvelles "Grotesques et frettes" où la reine Mary Tudor décide d'exercer sa vengeance... par broderie interposée, mais aussi "Tom Brightwind ou comment un pont féérique fut construit à Thoresby", pour ses personnages enlevés et son humour léger et subtil.
  • Theodosia Posté le 10 Septembre 2018
    Si je ne mets pas 5, c'est uniquement parce qu'on est un tout petit cran en dessous de Strange Norell et qu'on en voudrait toujours plus.
  • Felina Posté le 10 Août 2018
    Je suis une férue de féerie et autres petits êtres semblables. Telle Conan Doyle, le spiritisme en moins, c'est avec beaucoup de curiosité et de plaisir que je me suis plongée dans ce recueil de huit nouvelles , par l'auteure du roman "Jonathan Strange et Mr Norrell" que je n'ai absolument pas lu par ailleurs. Détails qui donnent une autre dimension au livre, sont les illustrations qui ornent chaque première page de nouvelle, dans un esprit art déco fantastique et noir. Ces huit nouvelles sont "Les dames de Grâce Adieu" qui donne sont nom au recueil, et qui met en scène au coeur de la campagne anglaise l'un des personnages titres du roman précédemment cité. Mais je n'en dirais pas plus pour ménager la surprise au chanceux lecteur qui aurait lu ce livre. "Sur la colline gourmande" est écrit en vieux françois, et reprend tous les élément du conte folkorique. Dans "Mrs Mabb", la jolie Venetia tente de reprendre à cette si bienveillante Mrs Mabb, son fiancé envoûté. La reine Mab, de même que le nom d'Obéron - "Songe d'une nuit d'été" - pourrait éventuellement évoquer quelque chose au lecteur... La nouvelle "Le duc de Wellington égare son cheval" est... Je suis une férue de féerie et autres petits êtres semblables. Telle Conan Doyle, le spiritisme en moins, c'est avec beaucoup de curiosité et de plaisir que je me suis plongée dans ce recueil de huit nouvelles , par l'auteure du roman "Jonathan Strange et Mr Norrell" que je n'ai absolument pas lu par ailleurs. Détails qui donnent une autre dimension au livre, sont les illustrations qui ornent chaque première page de nouvelle, dans un esprit art déco fantastique et noir. Ces huit nouvelles sont "Les dames de Grâce Adieu" qui donne sont nom au recueil, et qui met en scène au coeur de la campagne anglaise l'un des personnages titres du roman précédemment cité. Mais je n'en dirais pas plus pour ménager la surprise au chanceux lecteur qui aurait lu ce livre. "Sur la colline gourmande" est écrit en vieux françois, et reprend tous les élément du conte folkorique. Dans "Mrs Mabb", la jolie Venetia tente de reprendre à cette si bienveillante Mrs Mabb, son fiancé envoûté. La reine Mab, de même que le nom d'Obéron - "Songe d'une nuit d'été" - pourrait éventuellement évoquer quelque chose au lecteur... La nouvelle "Le duc de Wellington égare son cheval" est un conte qui plaira beaucoup au lecteur ayant lu le roman de Neil Gaiman "Stardust". Susanna Clarke s'en est libre inspirée pour écrire cette nouvelle distrayante, et reprenant elle aussi cette atmosphère si particulière à la féerie. "Mr Simonelli ou le veuf-fée" est l'une des nouvelles les plus travaillée et aboutie du recueil. Alessandro Simonelli se retrouve prêtre dans une paroisse perdue du nom Toutespoir. Il y fait la connaissance de Mrs Gathercole et de ses adorables filles. La sixième nouvelle "Tom Brightwind ou comment un pont féerique fut construit à Thoresby" met en scène un garçon-fée - car il n'y a pas que des fées, il est bon de le savoir - qui sait mener ces affaires rondement, mais que le lecteur appréciera plus ou moins. "Grotesques et frettes" est un conte court et simple, où il ne fait pas bon porter n'importe quelles broderies. La dernière nouvelle met en scène John Uskglass, le roi corbeau aux prises avec un charbonnier têtu. (...)
    Lire la suite
    En lire moins
  • jainas Posté le 13 Mars 2016
    Fées, magiciennes et simples mortels sont au programme de ce joli recueil de contes. Suzanna Clarkes revisite les légendes de l'Angleterre magique de Jonathan Strange et Mr Norrell, dans huit récits où se déploient roublardise et rencontres avec le monde surnaturel. Qu'il s'agisse de personnages déjà connus comme John Uskglass, le roi Corbeau lui-même, de Lord Wellington en personne ou d'un simple anonyme ayant eu le malheur de croiser le chemin d'une fantasque créature-féerique, ces histoires proposent toutes une réécriture intéressante du folklore, loin des récits pour enfant. Le format nouvelle est chez-moi passé bien mieux que le roman, que j'avais trouvé un peu aride, et nul doute que le visionnage préalable de la très excellent adaptation du roman par la BBC n'a fait qu'augmenter le plaisir tiré de cette lecture.
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.