Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266282864
Code sériel : 17161
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Les Lionnes de Venise T1

Date de parution : 22/11/2018
Venise, campo Santa Fosca, octobre 1627. Lucia, jeune et espiègle Vénitienne, se retrouve au milieu des flammes qui dévastent la modeste imprimerie familiale. Sous ses yeux, son père est enlevé par trois hommes armés. Qui donc se cache derrière ce crime ? La veille, la magnifique Isabella Rosselli, la plus... Venise, campo Santa Fosca, octobre 1627. Lucia, jeune et espiègle Vénitienne, se retrouve au milieu des flammes qui dévastent la modeste imprimerie familiale. Sous ses yeux, son père est enlevé par trois hommes armés. Qui donc se cache derrière ce crime ? La veille, la magnifique Isabella Rosselli, la plus rouée des espionnes de la cité des Doges, est venue faire reproduire une étrange gravure…
Lucia est décidée à percer cette énigme et à sauver son père. Dans une quête effrénée, elle s’immisce parmi les puissants, se mêle au bal des faux-semblants du carnaval, s’enfonce dans les arrière-cours des palais.
Une Venise fascinante, oppressante, où le pouvoir se confond avec l’amour, où les étreintes succèdent aux duels et les baisers aux complots.

« Espionnage, amour, ruses et pouvoir : rien ne manque à ce trépidant roman vénitien. » Amélie Cordonnier – Femme actuelle
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266282864
Code sériel : 17161
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Espionnage, amour, ruses et pouvoir : rien ne manque à ce trépidant roman vénitien. » Femme actuelle
« Plaisir garanti avec Les Lionnes de Venise signé d’une orfèvre de l’énigme. » Le Parisien
« Tous les ingrédients du roman d’aventures sont réunis dans la sulfureuse Venise de 1627. Et ce n’est que le premier tome de cette saga palpitante au pays des doges ! » Pèlerin
« Un voyage plein d’aventures, avec des héroïnes fortes et féminines et une intrigue qui tient en haleine. » Sud Ouest
« Des héroïnes courageuses et attachantes, une intrigue originale, un contexte historique parfaitement maîtrisé et une pointe d’ésotérisme. » Pleine Vie
« Une trame romanesque façon Angélique, marquise des anges, mais aussi une documentation historique très solide, qui nous permet de découvrir une époque et les bas-fonds de la mythique "Sérénissime". On rêve, on aime, on pleure et on attend la suite avec impatience… » Nous Deux

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ManonReal Posté le 20 Juin 2020
    Nous sommes à Venise en 1627 cette fois-ci, petit changement par rapport aux habituelles intrigues se déroulant au Moyen-Age. Lucia, jeune vénitienne travaille avec son père dans l'imprimerie familiale au campo Santa Fosca. Son quotidien s'effondre le jour où l'imprimerie brûle et qu'elle est obligée de fuir, ne réussissant pas à sauver son fiancé Luigi. Un certain Giorgio Cornaro, se met en tête de la former pour qu'elle devienne une des plus célèbres courtisanes de Venise, à l'image d'Isabella Rosselli, venue la veille à l'imprimerie au sujet d'une mystérieuse gravure. Lucia, avec l'aide d'un certain Marco, devra résoudre une énigme mais aussi tenter de sauver sa peau et retrouver son père. L'intrigue, bien que détaillée, se concentre beaucoup plus sur l'action et il n'y a pas vraiment de temps mort. Je pense lire le tome 2 assez rapidement!
  • Grazie1006 Posté le 13 Janvier 2020
    roman historique agréable à lire sur fond de romance .
  • Nyuka Posté le 12 Janvier 2020
    C’est un livre qu’on m’a offert suite à mon voyage à Venise. J’aime lire des histoires se déroulant dans les pays/villes visités. J’imagine mieux les scènes et l’histoire m’emporte plus facilement. Les lionnes de Venise n’est pas vraiment la littérature que j’apprécie avec une héroïne un peu stéréotypée, belle, intelligente et sachant se battre (hé oui ! Finie l’époque des princesses potiches et c’est tant mieux !). Elle vivait dans la classe populaire et du jour au lendemain, elle se retrouve propulsée dans le monde des Puissants où se mêlent complots et intrigues amoureuses. La lecture est facile et on se laisse vite attraper par les différents rebondissements. L’univers est loin d’être mielleux (quelques passages seulement), mais plutôt sombre. En effet, notre héroïne sème les morts derrière elle. Le gros gros plus de ce livre, c’est la recherche documentaire de l’auteur ! Certains personnages ont existé et elle nous en parle à la fin de son livre. J’ai vraiment apprécié ce travail vraiment bien incrusté dans l’histoire. Toutefois, il me faudra peut-être un petit coup de pouce pour lire le tome 2, je farfouille souvent dans les boîtes à livres donc qui sait !
  • PadawanTiff Posté le 18 Avril 2019
    Une bonne lecture mais dont je ne garde pas grand souvenir. Dommage.
  • Claireandthebooks Posté le 28 Mars 2019
    L'imprimerie du père de Lucia vient d'être incendiée. Son père a été enlevé. Son apprenti blessé. Tout ça pour une mystérieuse gravure qui avait appartenu à son grand-père, disparu depuis des années. La clef secrète pour un grimoire que tous les puissants de Venise s'arrachent… C'est une histoire passionnante que nous Livre Mireille Calmel, comme à chacun de ses ouvrages que je dévore toujours. Le décor de Venise est somptueux, mais aussi dangereux. On découvre tous les mauvais aspects de la ville, les complots, les prisons sous les ponts, le danger du sirocco, la montée des eaux. Les personnages sont multiples, et l'héroïne a du cran. Elle n'hésite pas à se fondre dans la bataille, a relevé des défis, et reste farouchement indépendante bien qu'un peu naïve, du fait de son jeune âge. La plupart des personnages ont réellement existé ce qui donne de la chair au livre, du réalisme. Je mets toutefois un bémol à ma critique élogieuse. J'ai été un peu perdue car j'ai trouvé qu'en 340 pages, c'était un peu juste pour tout raconter. Il me manquait quelques éléments de décor et j'avais du mal parfois à voir les liens entre les personnages. Je compte beaucoup sur le tome... L'imprimerie du père de Lucia vient d'être incendiée. Son père a été enlevé. Son apprenti blessé. Tout ça pour une mystérieuse gravure qui avait appartenu à son grand-père, disparu depuis des années. La clef secrète pour un grimoire que tous les puissants de Venise s'arrachent… C'est une histoire passionnante que nous Livre Mireille Calmel, comme à chacun de ses ouvrages que je dévore toujours. Le décor de Venise est somptueux, mais aussi dangereux. On découvre tous les mauvais aspects de la ville, les complots, les prisons sous les ponts, le danger du sirocco, la montée des eaux. Les personnages sont multiples, et l'héroïne a du cran. Elle n'hésite pas à se fondre dans la bataille, a relevé des défis, et reste farouchement indépendante bien qu'un peu naïve, du fait de son jeune âge. La plupart des personnages ont réellement existé ce qui donne de la chair au livre, du réalisme. Je mets toutefois un bémol à ma critique élogieuse. J'ai été un peu perdue car j'ai trouvé qu'en 340 pages, c'était un peu juste pour tout raconter. Il me manquait quelques éléments de décor et j'avais du mal parfois à voir les liens entre les personnages. Je compte beaucoup sur le tome 2 pour m'éclairer. Les univers de l'auteure sont toujours foisonnants et cette fois, peut-être un peu trop pour le format.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.