Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266292955
Code sériel : 17580
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 180 x 177 mm

Mémoire froissée - tome 1

Date de parution : 20/06/2019
Quand les hommes de l’Inquisition, en habit rouge et noir, ont emporté sa mère, Anne avait six ans. « Sorcière ! » ont-ils dit. Sorcière pour connaître les plantes ? Sorcière pour soigner les gens ? Désormais orpheline et forte d’un savoir ancestral, Anne décide de poursuivre l’œuvre maternelle :... Quand les hommes de l’Inquisition, en habit rouge et noir, ont emporté sa mère, Anne avait six ans. « Sorcière ! » ont-ils dit. Sorcière pour connaître les plantes ? Sorcière pour soigner les gens ? Désormais orpheline et forte d’un savoir ancestral, Anne décide de poursuivre l’œuvre maternelle : elle sera herboriste. Alchimiste, peut-être… Dans un Moyen-Âge soumis aux famines et aux épidémies, ses pas la mèneront de Touraine en Champagne, d’amours en deuils et d’échecs en renaissances…

« Une belle découverte ! » Lunazione
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266292955
Code sériel : 17580
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 180 x 177 mm

Ils en parlent

« Une belle découverte ! » Lunazione
Blog

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • bouquindom Posté le 29 Juin 2021
    Les années 1400. Anne, obligée de quitter la Touraine se retrouve à Troyes. Elle va y rencontrer Marguerite, Guillaume, Michel, la famille Gournay et ce sur fond de lutte entre Armagnacs et Bourguignons. Son travail à l'hospice Saint-Bernard la passionne et moi aussi par la même occasion. De nombreux évènements m'ont obligée à tourner les pages à une vitesse folle. Car elle en traverse des épreuves notre Anne ! J'ai retrouvé l'atmosphère de la Chambre des dames lu il y a des années et que j'avais adoré. Ce roman est fort bien documenté.Que ce soit la vie de la Cité, les différentes professions, la place de la femme au Moyen-âge. Tout m'a intéressée. J'ai déjà commencé le 2ème tome. C'est dire mon enthousiasme.
  • Corrag1973 Posté le 28 Mai 2021
    Le style est fluide, les chapitres courts facilitent la lecture qui est agréable. On sent qu’il y a de la recherche sur le moyen-âge, pas mal de « descriptions » sur la façon de s’habiller et sur le quotidien. J’aime bien Anne, un peu féministe. Néanmoins, je ne continuerais pas cette saga de 5 tomes. J’ai trouvé l’histoire trop « gentillette ». J’avais bcp aimé Les piliers de la terres (lu il y a 23 ans…) et même si je ne me souviens pas des détails, il me semble que c’était bien rythmé avec pleins de choses qui se passaient . Ici, cela me semble plus « lisse » même si certains passages sont intéressants et prenants. Peut-être que cela ressemble plus au livre « La chambre des dames », lu aussi, mais il y’a des années. Alors peut-être qu’à l’époque j’aimais beaucoup ce type d’histoire et que Mémoire froissée m’aurait plus plu… peut-être que mes lectures ont évoluées aussi plus vers du polar, du noir, je ne sais pas …le polar historique devrait par contre tjs me convenir. A voir :). Il y a sûrement un public pour ces romans historiques. Le livre est bien écrit donc, pour les amateurs, foncez :).
  • Elilawenn Posté le 4 Décembre 2020
    Quelle magnifique découverte ! Je l'ai acheté au hasard à la librairie, la couverture me faisait de l'œil, le résumé a fini l'attraction. Je l'ai dévoré ! Une touche de fantastique dans un Moyen-Âge plein de violences et de rancœurs. Les personnages sont attachants et l'histoire est bien ficelée et colle à ce qu'on sait de cette période (guerre de cent ans). Le texte est très bien écrit et se lit très facilement, on entre rapidement dans l'histoire et si, comme moi, vous n'achetez qu'un tome à la fois, vous allez rapidement chercher le 2e volume dans la librairie la plus proche.
  • Papyrusdunil Posté le 3 Novembre 2020
    Une plongée dans le 14ième siècle ? quoi de mieux pour échapper à l'incertitude du temps présent. Une saga en cinq volumes ? La plongée sera suffisamment longue pour bien décrocher… et peut-être à la fin être déconfiné... L'an dernier, j'ai adoré de Philippe Grannec, "les Simples" un récit hommage à la pratique confidentielle de l'herboristerie médiévale chez les moniales et certaines femmes du peuple, souvent qualifiées de sorcières et soumises aux pires tortures, par le pouvoir de l'église et la perfidie d'une société d'hommes jaloux de leur pouvoir. On retrouve cette même thématique dans la saga médiévale de Christine Machureau, dont je découvre l'écriture : classique et fluide, soucieuse du détail et riche de précisions historiques qui donnent beaucoup de corps au récit. On y fait la connaissance d'Anna, jeune orpheline formée par sa mère à cette science dès son plus jeune âge. le premier tome voit la jeune fille riche des enseignements transmis par sa mère avant d'être arrêtée par l'inquisition, gagner en compétence et décider de transmettre sa florissante herboristerie de Bourgueil à son apprentie afin de prendre la route aux côtés d'un marchand de ses amis. Dépositaire d'un livre précieux en langue arabe qu'elle pense être un précis de... Une plongée dans le 14ième siècle ? quoi de mieux pour échapper à l'incertitude du temps présent. Une saga en cinq volumes ? La plongée sera suffisamment longue pour bien décrocher… et peut-être à la fin être déconfiné... L'an dernier, j'ai adoré de Philippe Grannec, "les Simples" un récit hommage à la pratique confidentielle de l'herboristerie médiévale chez les moniales et certaines femmes du peuple, souvent qualifiées de sorcières et soumises aux pires tortures, par le pouvoir de l'église et la perfidie d'une société d'hommes jaloux de leur pouvoir. On retrouve cette même thématique dans la saga médiévale de Christine Machureau, dont je découvre l'écriture : classique et fluide, soucieuse du détail et riche de précisions historiques qui donnent beaucoup de corps au récit. On y fait la connaissance d'Anna, jeune orpheline formée par sa mère à cette science dès son plus jeune âge. le premier tome voit la jeune fille riche des enseignements transmis par sa mère avant d'être arrêtée par l'inquisition, gagner en compétence et décider de transmettre sa florissante herboristerie de Bourgueil à son apprentie afin de prendre la route aux côtés d'un marchand de ses amis. Dépositaire d'un livre précieux en langue arabe qu'elle pense être un précis de médecine, elle entreprend un voyage qui devrait la mener jusqu'à Amsterdam pour le remettre à un mystérieux destinataire. Bien entendu, le chemin sera semé d'embûches et Anna va se confronter aux difficultés du monde : violence, douleurs, vols, épidémie mais elle va également compléter sa formation et peut-être rencontrer l'amitié, la confraternité et l'amour. J'ai terminé le premier volume en une soirée et …. J'ai finalement dévoré les 5 tomes en une semaine. Cette saga, qu'il est inutile de résumer tome par tome, m'a redonné le goût de lire "du roman historique » où le savant mélange d'intrigue, de romanesque, sur fond d'Histoire mais avec suffisamment de détails d'époque pour à la fois étonner, distraire, éveiller l'intérêt, assouvir la curiosité du lecteur, le dépayser, l'instruire, donner du corps au texte tout en restant pertinent, ce savant mélange disais-je n'est pas facile à trouver dans ce genre littéraire. Sur fond de guerre de Cent ans, avec Charles VI, le dauphin Charles VII, le duc de Bourgogne, sa mère, et l'incontournable Jeanne d'Arc, qu'elle démythifie et éclaire de manière assez originale et ma foi assez crédible, Christine Mathureau m'a embarquée dans une aventure humaine riche et pleine de rebondissement. Elle sait raconter dans un style fluide, riche mais pas trop lourd, et enrichir son récit d'un luxe de détails qui donne beaucoup de corps au texte. J'ai été conquise par le souci de réalisme de l'auteur avec pour le coup ici, beaucoup de référence à la médecine de l'époque, à l'emploi des plantes médicinales, l'utilisation des hydrolats, macérations et distillations qu'elle relie adroitement aux activité d'alchimistes de ses personnages, les transferts de connaissances de médecins arabes grâce aux croisades… puis les progrès de la transmission de la connaissance, les copistes et les premiers pas vers l'imprimerie… C'est bien fait, bien écrit, passionnant… A tous les adeptes de ce type de récit, je recommande cette belle série.
    Lire la suite
    En lire moins
  • cheyenne-tala Posté le 16 Mai 2020
    Mémoire froissée est le premier tome d'une saga comportant au total cinq volumes. Christine Machureau nous offre, dans ce premier tome, un très beau récit moyenâgeux, qui s'étend de la fin du 14ième siècle jusqu'au début du 15ième. Anne Rameau, le personnage principal, nous entraine dans le tourbillon de sa vie. Très tôt orpheline de mère, emportée par l'Inquisition, puis de père quelques années plus tard, elle suivra le chemin tracé par sa mère et sera une jeune herboriste discrète et prudente, dans sa petite bourgade près de Tours. Le schéma qu'elle pensait suivre va toutefois être bouleversé par une rencontre, et surtout un mystérieux livre… A partir de là, Anne vivra de nombreuses aventures, des rencontres et des évènements heureux ou malheureux, dans un Royaume de France en proie à l'instabilité. Entre guerres intestines et menace anglaise, les soubresauts ont parfois été sanglants. Dès les premières pages, j'ai été happée par ce récit. L'histoire est passionnante, bien construite, documentée avec minutie et le vocabulaire choisi. Ce roman est une fiction, mais l'arrière-plan est historique. Les évènements bien sûr, mais aussi certains personnages secondaires ont réellement existé. J'ai appris une multitude de choses sur cette période du moyen-âge, que cela concerne la royauté,... Mémoire froissée est le premier tome d'une saga comportant au total cinq volumes. Christine Machureau nous offre, dans ce premier tome, un très beau récit moyenâgeux, qui s'étend de la fin du 14ième siècle jusqu'au début du 15ième. Anne Rameau, le personnage principal, nous entraine dans le tourbillon de sa vie. Très tôt orpheline de mère, emportée par l'Inquisition, puis de père quelques années plus tard, elle suivra le chemin tracé par sa mère et sera une jeune herboriste discrète et prudente, dans sa petite bourgade près de Tours. Le schéma qu'elle pensait suivre va toutefois être bouleversé par une rencontre, et surtout un mystérieux livre… A partir de là, Anne vivra de nombreuses aventures, des rencontres et des évènements heureux ou malheureux, dans un Royaume de France en proie à l'instabilité. Entre guerres intestines et menace anglaise, les soubresauts ont parfois été sanglants. Dès les premières pages, j'ai été happée par ce récit. L'histoire est passionnante, bien construite, documentée avec minutie et le vocabulaire choisi. Ce roman est une fiction, mais l'arrière-plan est historique. Les évènements bien sûr, mais aussi certains personnages secondaires ont réellement existé. J'ai appris une multitude de choses sur cette période du moyen-âge, que cela concerne la royauté, ou tout simplement les us et coutumes du peuple. La plume de l'autrice est agréable, fluide, sans fioritures. Les chapitres, assez courts, donnent une bonne dynamique à la lecture. Bref, ce fut une lecture comme je les aime.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.