Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266307468
Code sériel : 17866
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Narcisse n'est pas égoïste

Date de parution : 17/09/2020
Tout ce que l’on dit sur Narcisse est faux. Narcisse n’est pas égoïste. Il n’est pas amoureux de lui-même. Bien au contraire, Narcisse, dans toute l’histoire de l’Occident, d’Ovide à Freud, éclaire le sens le plus profond de notre humanité. Il est le mythe de la vie, de la joie,... Tout ce que l’on dit sur Narcisse est faux. Narcisse n’est pas égoïste. Il n’est pas amoureux de lui-même. Bien au contraire, Narcisse, dans toute l’histoire de l’Occident, d’Ovide à Freud, éclaire le sens le plus profond de notre humanité. Il est le mythe de la vie, de la joie, de l’innocence... Comment et pourquoi l’avons-nous perverti, détruit, souillé ? Une stupéfiante enquête qui, de Sophocle à Barthes, de Caravage à Poussin, de Mallarmé à Rilke, permet de penser de manière libératrice ce que veut dire, pour chacun de nous, exister. 

Tous les grands ouvrages de Fabrice Midal sont chez Pocket
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266307468
Code sériel : 17866
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 192
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Narcisse n’est pas amoureux de lui-même et (…)à sa figure a été pervertie, (…) il représente un chemin de libération pour tous. »

 
LIVRE HEBDO

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Claraly3 Posté le 13 Novembre 2020
    Un des meilleur livre sur l’estime de soi que j’ai lu !
  • Olivius Posté le 29 Mars 2020
    Fabrice Midal effectue une mise au point, nous nous leurrons totalement sur les fondements du concept de narcissisme ! Ou plutôt nous ne l'utilisons à bon escient. Le fait de l'utiliser pour désigner une personne ayant une haute opinion de sa personnalité comme de son physique est une dérive terminologique. En réalité le mythe de Narcisse nous apprend bien autre chose, et l'auteur nous le démontre avec talent en revenant sur le mythe et ses détails, afin que nous en saisissions toute la portée, la vraie ! C'est la psychologie qui s'est emparée de l'adjectif à des fins détournées, parce que le mythe avait été transmis de cette façon, et donc mal compris dans ses contenus. Au lieu de découvrir un personnage imbu de lui-même et prétentieux, on découvre autre chose, un personnage complexe, des situations complexes, mais pas ce conte simpliste du berger qui s'admire et finit par en mourir. La métamorphose est également prise en compte, la fleur dans son contexte symbolique ici reconsidérée. Un livre utile qui nous indique surtout que nous ne devrions pas utiliser ce terme pour désigner les personnes censées relever de ce "profil" psychologique.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.