Lisez! icon: Search engine
On a roulé sur la terre
Collection : Aventure Humaine
Date de parution : 19/06/2008
Éditeurs :
Pocket

On a roulé sur la terre

,

Collection : Aventure Humaine
Date de parution : 19/06/2008

L'exploit ?
Faire le tour du monde à bicyclette en un an avec moins de 1 000 euros chacun !

Alexandre et Sylvain sont revenus de leur périple avec 31 pays et...

L'exploit ?
Faire le tour du monde à bicyclette en un an avec moins de 1 000 euros chacun !

Alexandre et Sylvain sont revenus de leur périple avec 31 pays et 25 000 kilomètres dans les mollets. Ils ont traversé l’Afrique, le continent américain, l’Asie, les pays de l’Est et enfin...

L'exploit ?
Faire le tour du monde à bicyclette en un an avec moins de 1 000 euros chacun !

Alexandre et Sylvain sont revenus de leur périple avec 31 pays et 25 000 kilomètres dans les mollets. Ils ont traversé l’Afrique, le continent américain, l’Asie, les pays de l’Est et enfin l’Europe de l’Ouest, vivant chez l’habitant.

Les aventures surprenantes de deux jeunes Français qui racontent, avec toute la fraîcheur de leurs vingt ans, cette année à la découverte du monde. Ils ont suscité, depuis, beaucoup de vocations…

Inclus un cahier photos

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266159678
Code sériel : 12892
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266159678
Code sériel : 12892
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 448
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mouche307 30/03/2022
    Deux amis font le pari fou d'un tour du monde à vélo en un an. tour à tour, ils en racontent les principales étapes depuis Paris, Gibraltar, Dakar, Buenos Aires et leur longue route vers l'Ouest à travers l'Asie depuis Singapour jusqu'au retour en Europe. Ce sont à la fois les rencontres, les hasards et heureux et malheureux qui sont relatés, les kilomètres avalés, petits bobos et plus grands maux, tous les paysages du monde semblent défiler sous nos yeux, à vitesse réduite, les villes comme les campagnes. J'avoue avoir d'abord préféré les pages rédigées par Sylvain Tesson, plus lyriques, moins terre à terre que celle de son compagnon de route. On redécouvre aussi ce monde de 1994 qui semble déjà lointain, lorsque la fin de l'URSS était encore récente et pesait sur les frontières, et que la Crimée était ukrainienne. Et ce qui a malheureusement bien peu changé, la place de la femme dans les sociétés orientales, où elle demeure quantité négligeable, quelque part entre l'ustensile de cuisine et l'animal de compagnie.
  • Myriam3 30/01/2022
    Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage... C'est bien ainsi que se termine ce tour du monde à vélo d'Alexandre Poussin et Sylvain Tesson, alors âgés de 24 et 22 ans, avec ces dernières pages que je viens de quitter ce matin. Et moi, j'ai fait ce voyage avec eux, par procuration bien sûr. La traversée du Sahara, la Mauritanie, puis de l'Atlantique au Pacifique par l'Argentine, des escales improbables et improvisées sur l'Ile de Pâques et Tahiti, quelques jours en Nouvelle-zélande, avant un retour définitif sur la terre ferme: Singapour-Paris. Longue et pénible traversée de l'Himalaya parsemée de rencontres enrichissantes ou particulières. A chaque pays traversé, une autre manière d'être, d'accueillir, de vivre et de manger et certaines populations avec lesquelles les deux voyageurs partagent plus d'affinités que d'autres. La Chine, l'Inde et le Pakistan: c'est rude! Question de politique bien souvent. J'ai bien sûr admiré ces deux jeunes garçons face aux épreuves qu'ils ont affrontées - maladies, accidents, agressions - et leur détermination incroyable là où la plupart aurait laissé tomber (mais il en faut déjà une sacrée dose pour un tel projet!). J'ai eu ceci dit une préférence pour la prose de Tesson, ayant trouvé celle... Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage... C'est bien ainsi que se termine ce tour du monde à vélo d'Alexandre Poussin et Sylvain Tesson, alors âgés de 24 et 22 ans, avec ces dernières pages que je viens de quitter ce matin. Et moi, j'ai fait ce voyage avec eux, par procuration bien sûr. La traversée du Sahara, la Mauritanie, puis de l'Atlantique au Pacifique par l'Argentine, des escales improbables et improvisées sur l'Ile de Pâques et Tahiti, quelques jours en Nouvelle-zélande, avant un retour définitif sur la terre ferme: Singapour-Paris. Longue et pénible traversée de l'Himalaya parsemée de rencontres enrichissantes ou particulières. A chaque pays traversé, une autre manière d'être, d'accueillir, de vivre et de manger et certaines populations avec lesquelles les deux voyageurs partagent plus d'affinités que d'autres. La Chine, l'Inde et le Pakistan: c'est rude! Question de politique bien souvent. J'ai bien sûr admiré ces deux jeunes garçons face aux épreuves qu'ils ont affrontées - maladies, accidents, agressions - et leur détermination incroyable là où la plupart aurait laissé tomber (mais il en faut déjà une sacrée dose pour un tel projet!). J'ai eu ceci dit une préférence pour la prose de Tesson, ayant trouvé celle de Poussin parfois un peu trop grandiloquente, et empreinte de trop de religion pour moi. Tout en lisant, j'avais dans un coin de ma tête ce regret exprimé par un Sylvain Tesson plus mûr et ayant le double de son âge, lorsqu'il réalise, à l'affût de la Panthère des Neiges (je parle ici du film), que pendant ses nombreux voyages il avait raté tant de beauté de la nature et de sa faune qu'il n'avait pas pris le temps de contempler. Oui, je préfère le Tesson d'aujourd'hui, plus posé, que le tout frais encore accumulant les km avec frénésie. Mais... quel beau voyage tout de même!
    Lire la suite
    En lire moins
  • PoussinM 31/01/2021
    Ce livre écrit à 4 mains est un récit autobiographique d’un tour du monde à vélo : 25 000 km à travers l’Europe, l’Amérique du Sud et l’Asie. Les auteurs ont réalisé un exploit sportif ; ils ont aussi beaucoup souffert dans les cols de montagne, tempêtes de neige ou de sable, chaleurs insupportables, maladies, dangers divers et risque de mort… Mais c’est surtout une belle aventure humaine, à la rencontre des autres.
  • CFARE 03/08/2020
    Pour ma part, pour bien apprécier les récits de voyage de Sylvain Tesson, il est bon d'avoir lu celui-ci, sans doute dans ses premiers. Il le fait avec son camarade Alexandre de deux ans son aîné. Récit à deux voix, chacun son chapitre. Ils partent en vélo, avec le strict minimum, en commençant par l'Afrique, puis, ils traversent l'Amérique du Sud d'est en Ouest, ils font une courte escale (amusante) en Nouvelle-Zélande avant de rejoindre l'Asie et de la traverser (Vietnam, Inde, Iran….). Certes, ils sont deux jeune gens de bonne famille qui ont la bougeotte, mais sacrément rustiques pour une telle expédition, avalant sans broncher ces milliers de kilomètres. J'aime leur façon de rendre compte de ce voyage. Puis ensuite, chacun poursuivra sa route de son côté, Alexandre Poussin en compagnie de sa femme et de ses enfants. Tesson avec le parcours qu'on lui connaît : sa traversée de la Sibérie, sa chevauchée de Steppes, sa retraite au bord d'un lac, puis l'accident…puis en Avant, calme et fou, où là, la façon de voyager est moins rude  Que de chemins parcourus depuis ce premier livre !
  • Wampiir 19/06/2020
    Un livre que j'ai vraiment aimé, qui ne se laisse pas lire facilement mais qu'on est content d'avoir lu ! Après avoir découvert Mike Horn, je suis partie à la recherche d'autres aventuriers, et je suis tombé sur Sylvain Tesson. Ce livre m'a fait voyager et m'a emmené faire un tour du monde. On découvre des pays, manières de vivre, croyances, traditions, la souffrance, la joie de vivre. Il y a des bons moments et d'autres un peu moins. Il donne un goût de voyage qu'on a du mal à lâcher !
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.