RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Séquestrée

            Pocket
            EAN : 9782266226196
            Code sériel : 15124
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 108 x 177 mm
            Séquestrée

            Sebastian DANCHIN (Traducteur)
            Date de parution : 10/01/2013

            Annie a été séquestrée.
            Elle a passé douze mois d’enfer dans une cabane perdue au fond de la forêt.
            Annie est libre, enfin, mais les séances chez le psychologue lui font revivre chaque minute.
            Annie est sauve, le plus dur est derrière elle.
            Du moins le croit-elle...

            « Lorsqu'un psychopathe joue au jeu du chat...

            Annie a été séquestrée.
            Elle a passé douze mois d’enfer dans une cabane perdue au fond de la forêt.
            Annie est libre, enfin, mais les séances chez le psychologue lui font revivre chaque minute.
            Annie est sauve, le plus dur est derrière elle.
            Du moins le croit-elle...

            « Lorsqu'un psychopathe joue au jeu du chat et de la souris avec sa victime. Un thriller d'une force inouïe. »
            Lisa Gardner

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266226196
            Code sériel : 15124
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 384
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            7.50 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Un suspense psychologique d'une noirceur extrême, dense et suffocant, qui repousse les limites du genre. » Kirkus

            « Lorsqu'un psychopathe joue au jeu du chat et de la souris avec sa victime. Un thriller d'une force inouïe. » Lisa Gardner

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • claire5907 Posté le 14 Août 2019
              Ça faisait un moment que ce livre était dans ma pal ! Je me suis décidée quand je l’ai revu faire surface dans un groupe que je suis. Nous faisons la connaissance d’Annie qui a 32 ans et qui est agent immobilier à Clayton Falls. Un jour, lorsqu’elle organise une journée porte ouverte, elle se fait kidnapper. Elle sera séquestrée, maltraitée et violée ! Son kidnappeur ira même jusqu’à la reformater, l’obliger à faire telle chose à telle heure ! J’ai été happée par l’histoire. Voir qu’il y a des gens aussi fous m’a fait froid dans le dos. Elle aura vraiment vécu l’enfer pendant un an. Par chance, elle arrivera à se sauver et devra faire face à sa nouvelle liberté ! Elle se liera d’amitié avec Gary, le flic chargé de l’enquête. Dès lors, elle ne cessera de vouloir savoir qui, pourquoi et comment ! Tout le monde à ses yeux pourrait être coupable ! Nous suivons son histoire et avant tout le flashback de l’histoire, car Annie raconte toute son histoire à sa psy, car elle n’arrive toujours pas à passer à autre chose ! Elle dort dans son placard et ne va encore aujourd’hui aux toilettes... Ça faisait un moment que ce livre était dans ma pal ! Je me suis décidée quand je l’ai revu faire surface dans un groupe que je suis. Nous faisons la connaissance d’Annie qui a 32 ans et qui est agent immobilier à Clayton Falls. Un jour, lorsqu’elle organise une journée porte ouverte, elle se fait kidnapper. Elle sera séquestrée, maltraitée et violée ! Son kidnappeur ira même jusqu’à la reformater, l’obliger à faire telle chose à telle heure ! J’ai été happée par l’histoire. Voir qu’il y a des gens aussi fous m’a fait froid dans le dos. Elle aura vraiment vécu l’enfer pendant un an. Par chance, elle arrivera à se sauver et devra faire face à sa nouvelle liberté ! Elle se liera d’amitié avec Gary, le flic chargé de l’enquête. Dès lors, elle ne cessera de vouloir savoir qui, pourquoi et comment ! Tout le monde à ses yeux pourrait être coupable ! Nous suivons son histoire et avant tout le flashback de l’histoire, car Annie raconte toute son histoire à sa psy, car elle n’arrive toujours pas à passer à autre chose ! Elle dort dans son placard et ne va encore aujourd’hui aux toilettes qu’aux heures où le monstre le lui permettait autrefois ! J’ai été très surprise par le final, car on sait enfin qui est à l’origine de tout cela vers les cinquante pages restantes ! Ensuite, elle décidera de se reconstruire en prenant un virage à 180 degrés. J’ai apprécié ce livre et lirai sûrement de nouveau l’auteure !
              Lire la suite
              En lire moins
            • LeoLabs Posté le 21 Juillet 2019
              Un bon moment de lecture. Un thriller divisé en deux parties, chacune ayant un intérêt notable. J'aurai toutefois aimé ressentir un peu plus d'émotions lors de la première moitié; le vécu d'Annie ayant été d'un dramatisme extrême, je trouve que les mots n'ont pas su être à la hauteur de la gravité de la situation. Le dénouement est excellent et l'ensemble du roman est une réussite pour un premier.
            • Kabook Posté le 19 Juillet 2019
              Quel livre poignant... On vit le calvaire de Annie pendant 1 an, on subit avec elle toute l'atrocité que son bourreau lui inflige.... Très très bon thriller psychologique
            • Bbg27 Posté le 9 Juillet 2019
              Un bon livre que j’ai lu il y a un petit moment… Je me souviens d’une ambiance angoissante, même si au final on sait qu’Annie a réussi à s’échapper puisque le roman est basé sur ses souvenirs, on a hâte de savoir somment elle va s’y prendre et ce qu’il va advenir de cet horrible bourreau… Un très bon thriller pour un premier roman !
            • LeManegeDePsylook Posté le 21 Mai 2019
              J’ai eu un peu de mal à avancer dans cette lecture, non pas parce qu’elle n’est pas bien, mais parce qu’elle est dure. Et je ne peux pas m’en plaindre, parce que c’est ce que j’espérais : un thème difficile mené de manière rude. Annie se confie à son psy sur l’année qu’elle vient de passer : lors de la journée portes-ouvertes de son projet immobilier, elle est enlevée par un homme et séquestrée dans une cabane. Au bout d’un an de captivité et de torture (physique autant que morale), elle parvient à s’enfuir. Le récit ne retrace pas seulement le calvaire qu’elle a vécu lorsqu’elle était prisonnière, et heureusement parce que ces passages étaient particulièrement éprouvants pour moi, mais également son combat contre la peur et l’angoisse que le Monstre a ancrées en elle, même une fois la liberté retrouvée. Un syndrome de Stockholm parfaitement implanté. Ça n’empêche pas le personnage d’Annie d’être assez abrupte dans ses propos, dure dans sa façon d’être avec les autres comme si elle voulait leur faire payer ce qu’elle a vécu. Si elle a dû se soumettre à son ravisseur, elle réagit assez brutalement quand ses proches se montrent trop présents. Je n’ai eu aucun mal... J’ai eu un peu de mal à avancer dans cette lecture, non pas parce qu’elle n’est pas bien, mais parce qu’elle est dure. Et je ne peux pas m’en plaindre, parce que c’est ce que j’espérais : un thème difficile mené de manière rude. Annie se confie à son psy sur l’année qu’elle vient de passer : lors de la journée portes-ouvertes de son projet immobilier, elle est enlevée par un homme et séquestrée dans une cabane. Au bout d’un an de captivité et de torture (physique autant que morale), elle parvient à s’enfuir. Le récit ne retrace pas seulement le calvaire qu’elle a vécu lorsqu’elle était prisonnière, et heureusement parce que ces passages étaient particulièrement éprouvants pour moi, mais également son combat contre la peur et l’angoisse que le Monstre a ancrées en elle, même une fois la liberté retrouvée. Un syndrome de Stockholm parfaitement implanté. Ça n’empêche pas le personnage d’Annie d’être assez abrupte dans ses propos, dure dans sa façon d’être avec les autres comme si elle voulait leur faire payer ce qu’elle a vécu. Si elle a dû se soumettre à son ravisseur, elle réagit assez brutalement quand ses proches se montrent trop présents. Je n’ai eu aucun mal à m’attacher au personnage d’Annie. J’ai vibré avec elle : ses angoisses sont devenues les miennes, ses victoires m’ont émue, ses terreurs m’ont tant imprégnée que j’en ai rêvé les premières nuits. J’ai adoré cette lecture que ce soit pour la trame de l’histoire ou pour la fin qui m’a surprise et surtout mortifiée.
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.