Lisez! icon: Search engine
1144 livres
Collection : Les Passe-Murailles
Date de parution : 04/01/2018
Éditeurs :
Robert Laffont

1144 livres

Collection : Les Passe-Murailles
Date de parution : 04/01/2018

« Ma mère, comme dans un conte cruel pour enfants, s’était transformée en livres. »
Ainsi s’exprime le narrateur, né sous X, bibliothécaire de profession, qui voit sa vie bouleversée...

« Ma mère, comme dans un conte cruel pour enfants, s’était transformée en livres. »
Ainsi s’exprime le narrateur, né sous X, bibliothécaire de profession, qui voit sa vie bouleversée par la lettre d’un notaire. Il y apprend que sa mère biologique, dont il ignore absolument tout, vient de mourir...

« Ma mère, comme dans un conte cruel pour enfants, s’était transformée en livres. »
Ainsi s’exprime le narrateur, né sous X, bibliothécaire de profession, qui voit sa vie bouleversée par la lettre d’un notaire. Il y apprend que sa mère biologique, dont il ignore absolument tout, vient de mourir et lui laisse un héritage singulier : 1 144 livres.
Que penser de ce geste ? Faut-il accepter l’héritage de quelqu’un qui vous a abandonné ? Qui était la femme cachée derrière ces ouvrages ? Seront-ils le chemin vers une mère retrouvée ? Cet événement confronte soudainement le narrateur à ses origines et à son amour des livres.
1144 livres est un véritable éloge de la lecture et de la littérature, et de la place qu’elles occupent dans nos vies.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221203217
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 180
Format : 1 x 190 mm
EAN : 9782221203217
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 180
Format : 1 x 190 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • RemiPerez 01/04/2024
    Génial , original ! Je n affirme pas que tout livre traitant de l amour de la littérature doit être réussi car d autres ont échoué. Mais là…avec la subjectivité d un coup de cœur , je conseille vraiment à chacun de se faire un avis . Moi j y ai trouvé tout ce que j aime justement dans cette activité commune et universelle qu’est la lecture . L’écriture est ici pour moi de très grande qualité. Heureusement par habitude je ne poste que des commentaires et non des citations car j aurais sinon je crois cité la moitié de l ouvrage …c’est dire ! Non vraiment, amis de Babelio , si vous pouvez, essayez ce court roman , mais attention vous risquez de l adopter .
  • mylena 09/11/2022
    Le narrateur, bibliothécaire de profession, est né sous X. Et voilà qu'un jour un notaire lui annonce que sa mère souhaite lui transmettre sa bibliothèque (1144 livres) sans pour autant révéler son identité. Un tel point de départ est une idée très originale, cela aurait pu être le début d'une quête des origines, ne serait-ce qu'à partir d'un papier oublié dans un livre. Mais l'auteur s'y est refusé. A ne pas lire donc si on compte s'intéresser à la relation entre cette mère et son fils, ce n'est clairement pas ce thème qui intéresse l'auteur même si le narrateur s'attarde sur la construction de son identité, justement, sans sa mère biologique. Le narrateur s'interroge sur la transmission de l'amour des livres, sur ce que révèle ou ne révèle pas la bibliothèque de quelqu'un, sur le fait que lire peut aussi empêcher de vivre pleinement. Ce roman est l'occasion de réflexions intéressantes et parfois originales sur les relations entre lecteur et livres. Il y a une certaine douceur, une certaine tendresse dans la façon dont le narrateur raconte tout cela dans un long monologue qui finalement est une belle déclaration d'amour des livres.
  • missparker18 05/11/2022
    Quel drôle d'héritage que reçoit le personnage principal, qui plus est bibliothécaire ! J'ai adoré l'histoire de ce roman en tous les cas originale ! Par ailleurs, on suit les interrogations du personnages sur cette bibliothèque et notamment savoir si celle-ci lui permettra de mieux connaître voire comprendre sa mère qui l'a abandonné. A travers l'énumération de quelques livres parmi ces 1144, ce roman a clairement pour but de donner envie de lire à tous les lecteurs et c'est réussi !
  • mondeparallele 20/08/2022
    Livre dont la 4eme de couv donne forcément envie à tout passionné de lecture. Je sors déçue de ma lecture. Quelques réflexions sur le rapport au livre et à la littérature qui font écho et sont bien formulées ; sinon le récit est vite parcouru et vite oublié je pense. Quelques réflexions également sur l'adoption et la quête d'identité qui sonnent juste mais sont trop éparses pour qu'on s'attache au héros et que l'on soit touchés par ses interrogations et ses doutes. Mais, et c'est un gros mais par rapport à mes attentes, les livres de cette mère ne sont pas beaucoup évoqués en tant qu'oeuvre littéraire à lire, à part quelques exceptions, ils sont plutôt présentés comme des objets. Je m'attendais à avoir envie de découvrir de nouveaux livres, mais je n'ai pas noté un seul titre...
  • Melitaea 04/11/2021
    1144 livres est un court roman publié aux éditions Robert Laffont en 2018. Il est notamment lauréat du prix Claude Fauriel 2018. Jean Berthier nous propose un ouvrage où l'amour des livres est mis à l'honneur. Le personnage principal est un bibliothécaire établi dans une vie tout à fait ordinaire. Un jour, un notaire prend contact avec lui pour l'informer qu'il est bénéficiaire d'un curieux héritage provenant de sa mère biologique qu'il n'a jamais connu. Cet héritage se compose uniquement de livres. Au delà de traiter de l'amour et de la richesse des livres, l'auteur évoque également les liens familiaux ainsi que la problématique des enfants nés sous x. En ce qui me concerne, j'ai bien aimé cette lecture. Le style de l'auteur qui peut sembler un peu alambiqué à première vue se révèle au final plutôt doux et agréable. J'ai bien apprécié les différents sujets soulevés par l'auteur, toujours avec bienveillance et délicatesse. Une jolie découverte qui permet de prendre une petite bouffée d'air pur entre deux lectures plus lourdes. Loin de moi cependant l'idée de dire que 1144 livres est une lecture légère, Jean Berthier soulève plusieurs questionnements intéressants mais avec une approche très douce qui ne contraint pas le lecteur dans le cheminement de son propre raisonnement. Un charmante découverte. 1144 livres est un court roman publié aux éditions Robert Laffont en 2018. Il est notamment lauréat du prix Claude Fauriel 2018. Jean Berthier nous propose un ouvrage où l'amour des livres est mis à l'honneur. Le personnage principal est un bibliothécaire établi dans une vie tout à fait ordinaire. Un jour, un notaire prend contact avec lui pour l'informer qu'il est bénéficiaire d'un curieux héritage provenant de sa mère biologique qu'il n'a jamais connu. Cet héritage se compose uniquement de livres. Au delà de traiter de l'amour et de la richesse des livres, l'auteur évoque également les liens familiaux ainsi que la problématique des enfants nés sous x. En ce qui me concerne, j'ai bien aimé cette lecture. Le style de l'auteur qui peut sembler un peu alambiqué à première vue se révèle au final plutôt doux et agréable. J'ai bien apprécié les différents sujets soulevés par l'auteur, toujours avec bienveillance et délicatesse. Une jolie découverte qui permet de prendre une petite bouffée d'air pur entre deux lectures plus lourdes. Loin de moi cependant l'idée de dire que 1144 livres est une lecture légère, Jean Berthier soulève plusieurs questionnements intéressants mais avec une approche très douce qui ne contraint pas le lecteur...
    Lire la suite
    En lire moins
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    16 livres qui parlent de livres pour le plus grand plaisir des bibliophiles

    Ils n'ont jamais les mêmes goûts, peuvent s'affronter pendant des heures sur des détails, mais s'il y a bien une chose sur laquelle les lecteurs se rejoignent c'est que rien ne vaut un bon livre. La seule exception ? Les livres qui parlent de littérature, qui mettent en scène auteurs et lecteurs, dont l'intrigue plante son décor dans une librairie ou dans une bibliothèque. Ces livres-là sont de véritables pépites et les cadeaux parfait à offrir aux bibliophiles de son entourage, ou à s'offrir évidemment.

    Lire l'article