Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092588185
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 140 x 210 mm

20 allée de la Danse - Une rencontre imprévue - Dès 8 ans

,

Collection : Opéra de paris
Date de parution : 14/11/2019
La vie et les rêves des petits rats de l’École de danse de l’Opéra
Résumé : La journée portes ouvertes de l’Opéra Garnier est imminente !
Les petits rats de l’École de Danse donneront de courtes représentations un peu partout dans le prestigieux bâtiment. Mais Constance ne parvient pas à se concentrer sur les préparatifs : son père, qu’elle n’a jamais connu, vient de surgir dans sa vie…
Dès 8 ans.
EAN : 9782092588185
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 160
Format : 140 x 210 mm
Nathan

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Analire Posté le 18 Juin 2020
    Dernier tome (provisoire, certainement), de la saga 20, Allée de la Danse que j’affectionne tout particulièrement. Un 16ème tome fidèle à ses prédécesseurs, c’est-à-dire ludique, entraînant, qui véhicule de belles valeurs à destination autant des plus jeunes que des moins jeunes. Cette fois-ci, c’est notre belle brune Constance qui se retrouve au devant de la scène. La jeune fille surprend une conversation entre sa mère Helena et sa grand-mère Mamita, au sujet de son père, lâchement parti avant sa naissance. Ce dernier s’est manifesté dernièrement, en énonçant le souhait de rencontrer sa fille qu’il n’a jamais connu. Constance est bouleversée par cette perspective, qui l’effraie autant qu’elle l’excite. En parallèle, l’École de Danse s’apprête à organiser sa première Journée Portes Ouvertes au Palais Garnier. Les jeunes danseurs sont sollicités pour monter des spectacles vivants partout dans le palais, pour donner envie aux spectateurs d’en apprendre plus sur ce milieu, souvent apparenté comme un milieu réservé à l’élite suprême, à la noblesse et aux gens de constitution supérieure. Grâce à ces journées inédites, la directrice, Mademoiselle Pita, entend changer le regard des spectateurs sur le ballet et l’opéra. Comme souvent, Elizabeth Barféty ne se cantonne pas à parler de danse classique, mais elle lie... Dernier tome (provisoire, certainement), de la saga 20, Allée de la Danse que j’affectionne tout particulièrement. Un 16ème tome fidèle à ses prédécesseurs, c’est-à-dire ludique, entraînant, qui véhicule de belles valeurs à destination autant des plus jeunes que des moins jeunes. Cette fois-ci, c’est notre belle brune Constance qui se retrouve au devant de la scène. La jeune fille surprend une conversation entre sa mère Helena et sa grand-mère Mamita, au sujet de son père, lâchement parti avant sa naissance. Ce dernier s’est manifesté dernièrement, en énonçant le souhait de rencontrer sa fille qu’il n’a jamais connu. Constance est bouleversée par cette perspective, qui l’effraie autant qu’elle l’excite. En parallèle, l’École de Danse s’apprête à organiser sa première Journée Portes Ouvertes au Palais Garnier. Les jeunes danseurs sont sollicités pour monter des spectacles vivants partout dans le palais, pour donner envie aux spectateurs d’en apprendre plus sur ce milieu, souvent apparenté comme un milieu réservé à l’élite suprême, à la noblesse et aux gens de constitution supérieure. Grâce à ces journées inédites, la directrice, Mademoiselle Pita, entend changer le regard des spectateurs sur le ballet et l’opéra. Comme souvent, Elizabeth Barféty ne se cantonne pas à parler de danse classique, mais elle lie ce thème central à des thématiques plus quotidiennes et accessibles, comme ici, avec la relation père/fille, l’abandon et la parentalité. Avec pudeur et finesse, l’auteure a réussi à dégager des émotions de cette histoire, plus commune dans la vie quotidienne, que l’on pourrait le soupçonner. Comme d’habitude, de jolies illustrations en noir et blanc apparaissent sporadiquement dans le récit, pour dynamiser l’écriture et rendre plus vivant les personnages et les scènes narrées. C’est un gros point positif qui plaît beaucoup aux jeunes lecteurs, souvent très visuels. Un très bon tome sur les relations parents-enfants, où pointent de belles valeurs, comme le courage, la bienveillance, le respect et l'amitié. C'est toujours un plaisir de lire cette saga !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Songedunenuitdete Posté le 18 Janvier 2020
    Après les voyages, les auditions pour un court-métrage et le spectacle de fin d’année, voici venir les portes ouvertes, l’occasion de faire découvrir à de jeunes novices et à un public plus âgé leur quotidien, leur lieu de vie et surtout la danse. De quoi faire fondre les plus réticents ! Cette fois-ci l’auteure se concentre sur Constance, une jeune femme pleine d’incertitudes qui va faire une rencontre plus qu’imprévue, puisque son père va faire son grand coming back. Elle ne l’a jamais connue et ne sait que peu de chose le concernant, va-t-elle lui donner une chance et le laisser prendre place dans sa vie ? Retrouvez la chronique complète sur Songe d'une nuit d'été
  • SEP Posté le 11 Novembre 2019
    Un très bon moment de lecture avec ce deuxième nouveau tome de la collection "20 allée de la danse", mettant en scène des élèves qui vivent des aventures au sein de l'opéra de Paris! Une histoire très touchante sur la relation père / fille et la notion d'abandon. L'auteure est parvenue à nous toucher par toute la pudeur, la finesse et la bienveillance avec laquelle elle a su, de manière judicieuse et pertinente, aborder ce thème difficile. C'est facile à lire, original, gai, une histoire qui est passionnante. cet ouvrage véhicule de très belles valeurs où bienveillance, courage et amitiés permettent un dénouement heureux.
ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER NATHAN !
De nouvelles idées de lecture jeunesse, chaque mois, dans votre boîte mail