RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            A mi-chemin

            Robert Laffont
            EAN : 9782221099155
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 192
            Format : 135 x 215 mm
            A mi-chemin

            Bernard COHEN (Traducteur)
            Collection : Pavillons
            Date de parution : 07/10/2004

            Avec humour, tendresse et cruauté, Sam Shepard saisit au vol la singularité des êtres et les dérisoires questionnements du quotidien.

            Capturant d'infimes morceaux d'existence, des moments de rupture ou d'intense émotion, Sam Shepard nourrit ses nouvelles des souvenirs de son enfance (plus particulièrement de ses relations avec un père violent et déséquilibré) mais également de son travail d'acteur et de dramaturge. Son terrain de prédilection: la tragicomique incompréhension entre les...

            Capturant d'infimes morceaux d'existence, des moments de rupture ou d'intense émotion, Sam Shepard nourrit ses nouvelles des souvenirs de son enfance (plus particulièrement de ses relations avec un père violent et déséquilibré) mais également de son travail d'acteur et de dramaturge. Son terrain de prédilection: la tragicomique incompréhension entre les hommes et l'insaisissable moment qui sépare la normalité de l'absurde. Il construit les personnages de ses nouvelles à petites touches délicates, intimes, qui leur donnent en quelques pages une puissante identité.Ces dix-huit nouvelles, que l'on a comparées à celles de Raymond Carver, avec leurs descriptions au rasoir, leur humour pince-sans-rire, leurs dialogues aiguisés et débordants de tendresse, vont droit au coeur. Situées dans l'Ouest et le Middle West, elles mettent en scène des personnages saisis dans leur errance, sommés soudain de faire un choix… Choisir entre la solitude au sein de leur entourage et la solitude absolue face à une liberté idéalisée. Pour certains, comme le jeune garçon de la première nouvelle, «Guérisseur», passer du rêve à la réalité constitue une véritable conquête. Pour d'autres, il s'agit d'un inexorable éloignement des bonheurs quotidiens et d'une plongée vers l'asphyxie et le désespoir.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221099155
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 192
            Format : 135 x 215 mm
            Robert Laffont
            23.50 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • NathalC Posté le 1 Octobre 2018
              Un recueil de nouvelles plus ou moins longues. L'auteur nous conte non pas des tranches de vie, mais des petits moments de vie. L'écriture est belle. On se retrouve dans l'Amérique profonde. En revanche, je n'ai pas compris où Sam Shepard souhaitait nous emmener. Pas de point commun entre les nouvelles. Les nouvelles se terminent par un point final, on se demande parfois ce qui se passe par la suite... Ces moments de vie ont ils eu une importance pour la suite de la vie des protagonistes ?!! A part une belle écriture, je n'ai pas adhéré plus que cela à cette lecture, que j'oublierai certainement très vite.
            • Marech20 Posté le 24 Janvier 2018
              Plusieurs nouvelles, sur des thèmes différents, de longueur différentes (certains sont vraiment très, très courtes). On a vraiment l'impression de découvrir cette Amérique profonde d'avant...ou pas. Plus que des souvenirs des différentes histoires, c'est vraiment les ambiances qui restent en mémoire, très bien rendues par l'auteur...dont on ne sait pas suffisamment qu'il a - aussi - été auteur.
            • majero Posté le 15 Septembre 2017
              Emballé par la première nouvelle du guérisseur de chevaux, j'ai été un peu frustré par le décousu de ces trop courtes nouvelles, pas le temps de tout comprendre, de s'attacher aux personnages, mais laissant des images de route, désert, chasse, chevaux, famille, séparation...
            • Bookycooky Posté le 15 Août 2017
              Coup de cœur ! Dix-huit nouvelles d'un grand comédien et dramaturge qui vient récemment de nous quitter. Qu'un enfant de quatorze ans regarde un guérisseur de chevaux maîtriser leur cheval indomptable laissant son père autoritaire hors-circuit, Qu'un homme quitte par téléphone sa femme pour une autre, Qu'un jeune garçon questionne son père sur les highlights des années 80 et que celui-ci n'en a aucune idée,sinon qu'il a rencontré sa mère et que lui et sa sœur y sont nés, Qu'une jeune femme ramène les cendres de sa mère à sa ville natale, Que Betty ne veut pas se séparer de ses chats ( truculent dialogue à la Beckett ), Qu'un grand-père fait des commérages à son petit-fils indifférent, pas si indifférent que ça, Qu'une employée d'une station d'essence perdu dans un trou, ne sait comment faire face aux "drive-offs"( qui détalent sans payer ), Qu'un homme visite une voyante, au retour de l'église, alors que sa famille l'attend dans la voiture....., C'est toujours pleine de vitalité, quelque soit les circonstances, tragiques ou comiques, sans prétention, simple et beau et parfois hilarant ( description incroyable des deux énergumènes dans la station d'essence ," The Company's interest"). Sheppard est un conteur né. Dans l'exergue de son livre, la citation de Peter... Coup de cœur ! Dix-huit nouvelles d'un grand comédien et dramaturge qui vient récemment de nous quitter. Qu'un enfant de quatorze ans regarde un guérisseur de chevaux maîtriser leur cheval indomptable laissant son père autoritaire hors-circuit, Qu'un homme quitte par téléphone sa femme pour une autre, Qu'un jeune garçon questionne son père sur les highlights des années 80 et que celui-ci n'en a aucune idée,sinon qu'il a rencontré sa mère et que lui et sa sœur y sont nés, Qu'une jeune femme ramène les cendres de sa mère à sa ville natale, Que Betty ne veut pas se séparer de ses chats ( truculent dialogue à la Beckett ), Qu'un grand-père fait des commérages à son petit-fils indifférent, pas si indifférent que ça, Qu'une employée d'une station d'essence perdu dans un trou, ne sait comment faire face aux "drive-offs"( qui détalent sans payer ), Qu'un homme visite une voyante, au retour de l'église, alors que sa famille l'attend dans la voiture....., C'est toujours pleine de vitalité, quelque soit les circonstances, tragiques ou comiques, sans prétention, simple et beau et parfois hilarant ( description incroyable des deux énergumènes dans la station d'essence ," The Company's interest"). Sheppard est un conteur né. Dans l'exergue de son livre, la citation de Peter Handke dit , il faut vivre sur Terre, rien n'existe d'en l'au-delà. Celle de Shepard est peuplée d'animaux, beaucoup de chevaux sur fond d'immenses paysages de l'Ouest américain, aux individus souvent seuls, seuls, seuls ou seuls en couple, extrêmement touchants dans toute leur vulnérabilité. Les sujets sont très divers et colorés, les détails et les dialogues truculents, quand aux chutes, comme je les aime très brèves et très simples, souvent une seule phrase. Je le connaissais comme acteur, comme dramaturge ayant vu quelques unes de ses pièces sur scène, donc je ne doutais pas de son talent d'écrivain.Et dés sa première nouvelle il m'a happée. C'est profond, émouvant. On le compare à Carver, que j'adore comme écrivain, mais pour moi la similitude se limite à ce que leurs histoires se passent en Amérique.Déjà le langage (v.o.) de Shepard est beaucoup plus tonique, familier ( I'm toast= suis foutu / familier, youse = you au pluriel /dialecte, kinda= kind of,lotta= lots of / informel...) un langage parlé au naturel donc différent de celui de Carver aux textes simples aussi, mais remaniés par son éditeur Gordon Lish, impassibles et plus littéraires. J'aime les deux....c'est différent. "La vie, c'est ce qui vous arrive pendant que vous rêviez de faire autre chose." (There’s a little handmade cardboard sign hanging over the steaming chicken wings that reads: “LIFE IS WHAT’S HAPPENING TO YOU WHILE YOU’RE MAKING PLANS FOR SOMETHING ELSE.” LIVING THE SIGN )
              Lire la suite
              En lire moins
            • Bazart Posté le 20 Novembre 2016
              Le célèbre acteur Sam Shepard est également un grand écrivains au style inimitable, hanté par une vision subversive et contemplative de l'Amérique surtout celle des grands spectacles. L'acteur mythique de Paris Texas livre ici un formidable recueil de nouvelles « A mi-chemin ». qui sonde les tréfonds de l’Amérique, non pas le New York lettré et urbain ,mais une Amérique rurale et poussiéreuse. Shepard s'interesse à des tranches de vie d'apparence , simples et modestes de cette région du .Middle-west ; Il parvient à récupérer au vol, avec tendresse et cruauté le particularisme des êtres et les dérisoires questionnements du quotidien. L'Amérique des motel, des juke-box, de la pêche à la mouche, des santiags, des picks ups, de la country, ses vaches, ses fermiers, des coeurs isolés, de ces états a priori arides - . Arkansas, Minnesota, Kentucky et froid mais finalement tellements humains quand un auteur comme Shepard arrive à en saisir la substantique moelle dans ces nouvelles traversée par une très belle qualité littéraire..
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.