Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221246511
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 224
Format : 135 x 200 mm

Alcie et la forêt des fantômes chagrins

,

Date de parution : 12/03/2020
Alcie est une fille qui peut tout affronter : elle a ses chagrins pour alliés !

Pour les vacances de la Toussaint, Alcie est invitée chez sa tante Oupelaoupe, qu’elle n’a encore jamais rencontrée. Un peu sorcière, Oupelaoupe tient un camping à l’orée d’un bois. Quand Alcie arrive sur place, le lac est asséché, les poissons et les oiseaux ont plié bagage et des bruits terrifiants...

Pour les vacances de la Toussaint, Alcie est invitée chez sa tante Oupelaoupe, qu’elle n’a encore jamais rencontrée. Un peu sorcière, Oupelaoupe tient un camping à l’orée d’un bois. Quand Alcie arrive sur place, le lac est asséché, les poissons et les oiseaux ont plié bagage et des bruits terrifiants s’échappent de la forêt.
Tourneboulée par ce spectacle, Alcie commence à soupirer. Et voilà que ses soupirs prennent l’apparence de petits fantômes. Des fantômes chagrins un peu timides, mais toujours prêts pour l’aventure. Surtout s’il s’agit de sauver la forêt...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221246511
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 224
Format : 135 x 200 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Desmotspoursevader Posté le 21 Mai 2021
    Une histoire sympathique écrite par Jérome Attal et illustré par Fred Bernard, qui met en avant la destruction d'une forêt pour en faire un golf. Alcie ne l'entends pas comme ça et va tenter de stopper le chantier ... va-t-elle y arriver? Ce livre est un coup de coeur RTL jeunesse A partir de 7 ans
  • nanou140590 Posté le 23 Janvier 2021
    Un bon petit roman pour nos mini-fourmis dès 8 ans avec de belles illustrations ! Nous découvrons Alcie, qui part à la rencontre de sa famille paternelle, sa tante Oupelaoupe et son cousin TractoPaul. Sa tante est propriétaire d’un étrange camping. Aucun campeur, aucun son d’oiseaux, aucun animal, un lac asséché ! Et des bruits terrifiants partout dans la forêt ! Elle devait y passer les vacances de la Toussaint avec sa mère et son père, mais pour des raisons professionnelles, ses parents sont contraints de la laisser seule pour les vacances. Tout cela la rend triste, elle aurait tant aimé que ses parents restent, voir des animaux, entendre le chant des oiseaux, admirer le lac … Alcie commence à soupirer, et ses soupirs commencent à prendre la forme de fantômes ! Durant son séjour, Alcie fait la rencontre d’Hugo, et avec ce dernier et ses amis les fantômes, Alcie par à l’aventure pour sauver la forêt !!! En plus d’être un conte plein d’humour et de magie, c’est aussi un conte sur l’écologie, sur l’importance de la nature et la protection de l’environnement !
  • Grazie1006 Posté le 14 Décembre 2020
    Quelle belle aventure que celle d 'Alcie qui va rencontrer pour la premiere fois sa tante un brin déjantée Oupelaoupe et son cousin TractoPaul qui est accro aux jeux vidéos. Elle fait la rencontre aussi d' Hugo, de la merlette... C'est un conte sur l'écologie, sur la protection de l'environnement. Ce que j'ai aimé aussi c'est cette voix off (écrit en gras) qui nous parle. Pour les plus jeunes, ils peuvent aussi colorier les illustrations tout au long du livre. Le message sur la nature est beau et il y a aussi cette magie et cet humour que j'ai apprécié même à mon âge...
  • Jangelis Posté le 2 Août 2020
    Un curieux mélange de conte écolo et d'histoire drôle et un brin déjantée. Avec des apartés de la part de... l’histoire, qui fait des remarques, en caractères gras et commençant par Ooooh, ce qui permet de bien les distinguer. Avec des jeux de mots sur le sens figuré des expressions, à la fois amusant et intéressant. Souvent, on ne fait pas vraiment attention à ce que dit une expression "jeter un oeil", "être suspendu aux lèvres de quelqu'un". A la fois beaucoup d’humour donc dans ce roman, et une tendre réflexion sur le chagrin et la tristesse. Alcie est déposée pour des vacances chez une tante totalement inconnue, par des parents qui n'ont jamais le temps de s’occuper d'elle. Hélas, la tante, bien qu'à l'opposé, ne s'en occupe pas plus, et en outre, elle a un fils fort déplaisant, qui passe son temps à des jeux vidéos violents, se bâfre sans attendre les autres, et dont le dessert préféré est le flan aux crottes de nez ... De plus, l'endroit, qui a été un petit paradis, est à présent en voie d'être totalement détruit par un individu qui va y construire golf, hôtel, etc... Déjà poissons et oiseaux ont disparu. La semaine s'annonce donc bien... Un curieux mélange de conte écolo et d'histoire drôle et un brin déjantée. Avec des apartés de la part de... l’histoire, qui fait des remarques, en caractères gras et commençant par Ooooh, ce qui permet de bien les distinguer. Avec des jeux de mots sur le sens figuré des expressions, à la fois amusant et intéressant. Souvent, on ne fait pas vraiment attention à ce que dit une expression "jeter un oeil", "être suspendu aux lèvres de quelqu'un". A la fois beaucoup d’humour donc dans ce roman, et une tendre réflexion sur le chagrin et la tristesse. Alcie est déposée pour des vacances chez une tante totalement inconnue, par des parents qui n'ont jamais le temps de s’occuper d'elle. Hélas, la tante, bien qu'à l'opposé, ne s'en occupe pas plus, et en outre, elle a un fils fort déplaisant, qui passe son temps à des jeux vidéos violents, se bâfre sans attendre les autres, et dont le dessert préféré est le flan aux crottes de nez ... De plus, l'endroit, qui a été un petit paradis, est à présent en voie d'être totalement détruit par un individu qui va y construire golf, hôtel, etc... Déjà poissons et oiseaux ont disparu. La semaine s'annonce donc bien triste et Alcie en a du chagrin, ce qui va lui permettre quelques rencontres inattendues. Je ne peux m'empêcher de dire qu'il n'est pas étonnant que le cousin soit aussi peu intéressant, vu comme sa mère, pourtant pleine d'idées et de bons sentiments, s’occupe des enfants, les laissant livrés à eux-mêmes tout le jour ! Entre détails un peu scatologiques, rencontres avec quelques tendres fantômes, amitié bienvenue, quelques accros de jeux vidéos qui tirent sur tout ce qui bouge, mais aussi une belle réflexion écologique, et de l’aventure assez trépidante, nul doute que ça va plaire aux enfants. Pour ma part, je l’ai lu rapidement, mais il m'a manqué un petit quelque chose pour m'attacher aux personnages. Cependant, c'est un joli roman la fois drôle et tendre, qui fait rire et réfléchir, avec des illustrations presque à chaque page. Et on nous annonce une suite.
    Lire la suite
    En lire moins
  • tichoulit Posté le 2 Juillet 2020
    Ce roman est déroutant. D'un côté, il est complètement loufoque: l'humour est très présent et un narrateur, sorte de voix-off, s'investit dans le récit en proposant aux lecteurs des jeux et des réfléxions autour du récit (parties que j'aurais volontiers enlevées au récit, ça coupe la lecture et n'est pas forcément pertinent bien que ça rende le roman interactif) Et d'un autre côté, on a un propos très réaliste sur l'écologie et la déforestation. Tout cela, dans un roman d'aventure pour les 8-11 ans bourré d'action, de propos forts intelligents et d'une maîtrise de la langue (jeux de mots et poésie). C'est là que ça devient intéressant, lorsque Alcie rencontre Hugo et qu'ils décident à deux de monter un plan pour sauver la forêt. On assiste alors à des épisodes rocambolesques et farfelues toujours ponctués de touches d'humour. Alors, oui c'est sympa, on passe un très bon moment, mais cette voix-off un poil intrusive ne m'a pas convaincue. Et autre chose: je trouve dommage que l'importance des fantômes soit si moindre. On comprend qu'ils sont une métaphore pour Alcie, ses chagrins lui permettent de grandir et de rencontrer l'amitié mais ils ne deviennent pas de véritables alliés comme j'aurais pu le... Ce roman est déroutant. D'un côté, il est complètement loufoque: l'humour est très présent et un narrateur, sorte de voix-off, s'investit dans le récit en proposant aux lecteurs des jeux et des réfléxions autour du récit (parties que j'aurais volontiers enlevées au récit, ça coupe la lecture et n'est pas forcément pertinent bien que ça rende le roman interactif) Et d'un autre côté, on a un propos très réaliste sur l'écologie et la déforestation. Tout cela, dans un roman d'aventure pour les 8-11 ans bourré d'action, de propos forts intelligents et d'une maîtrise de la langue (jeux de mots et poésie). C'est là que ça devient intéressant, lorsque Alcie rencontre Hugo et qu'ils décident à deux de monter un plan pour sauver la forêt. On assiste alors à des épisodes rocambolesques et farfelues toujours ponctués de touches d'humour. Alors, oui c'est sympa, on passe un très bon moment, mais cette voix-off un poil intrusive ne m'a pas convaincue. Et autre chose: je trouve dommage que l'importance des fantômes soit si moindre. On comprend qu'ils sont une métaphore pour Alcie, ses chagrins lui permettent de grandir et de rencontrer l'amitié mais ils ne deviennent pas de véritables alliés comme j'aurais pu le croire en voyant la couverture. Original, touchant et brillamment illustré cependant !
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWS R JEUNESSE !
On vous promet : 1. Des romans pour tous les goûts ! 2. Des lectures bonbon à déguster à partir de 8 ans ! 3. De grands auteurs… au service des petits lecteurs !

Lisez maintenant, tout de suite !