Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221242971
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 170 x 230 mm

Atlas des femmes

Hélène FLOREA (Traducteur), Anna POSTEL (Traducteur)
Date de parution : 17/10/2019
« Ce livre unique sort les femmes de l’ombre. Chaque page dénonce les injustices qui leur sont faites et pointe l’ampleur du travail encore à accomplir. » LEYMAH GBOWEE, Prix Nobel de la paix.

• En 2014, 50 pays disposaient encore d’au moins une loi réglementant la tenue vestimentaire des femmes, sur une base religieuse.
• En 2016, 17,1 millions d’interventions cosmétiques ont été réalisées ; 92 % concernaient des femmes, tandis que 85 % des chirurgiens plastiques certifi és sont des hommes.
• 58 %...

• En 2014, 50 pays disposaient encore d’au moins une loi réglementant la tenue vestimentaire des femmes, sur une base religieuse.
• En 2016, 17,1 millions d’interventions cosmétiques ont été réalisées ; 92 % concernaient des femmes, tandis que 85 % des chirurgiens plastiques certifi és sont des hommes.
• 58 % des jeunes adultes nouvellement infectés par le VIH sont des femmes.
• Une femme est assassinée par son conjoint ou ex-conjoint tous les 3 jours en France.
• L’égalité d’accès à l’éducation entre hommes et femmes ne sera pas effective avant 2030 ; et, au rythme actuel, l’égalité économique ne sera pleinement réalisée que dans 217 ans.
• Et 520 millions de femmes ne peuvent pas lire ce texte !

L’Atlas des femmes est une mine d’informations sur le statut des femmes dans le monde. Il recense les problèmes clés auxquels celles-ci sont confrontées aujourd’hui en termes d’égalité des sexes, de violence, de pouvoir, de parentalité, d’accès à l’éducation, au travail, etc. Et le constat est féroce : même si des progrès remarquables ont été réalisés – l’alphabétisation et la scolarisation progressent ; le droit de vote est désormais largement répandu ; la plupart des gouvernements sont signataires de traités internationaux garantissant les droits des femmes ; la parole s’est libérée pour dénoncer le harcèlement… –, leur liste reste encore bien trop courte.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221242971
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 170 x 230 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Plumipille Posté le 23 Février 2020
    Je remercie les éditions Robert Laffont et Babelio de m'avoir envoyé ce livre lors d'une opération Masse critique. Tout d'abord surprise par le format, car je m'attendais à un livre avec plus de texte et davantage d'explications écrites, j'avoue que cet atlas est une mine d'informations sur le statut des femmes dans le monde, comme présenté en 4e de couverture. C'est un ouvrage féministe car il dénonce par les chiffres les injustices, les inégalités, et ce dont il faut être témoin et acteur pour faire avancer encore et encore les mentalités pour faire évoluer les cultures. Cet ouvrage devrait passer entre toutes les mains... CHALLENGE ABC 2019 - 2020 CHALLENGE MULTI-DÉFIS 2020 PLUMES FEMININES 2020
  • cherryblossoms Posté le 12 Février 2020
    Je tiens tout d'abord à remercier Babelio et les éditions Robert Laffont pour l'envoi de ce livre Que vous soyez féministe ou pas, vous devez lire ce livre. Vous devez le faire lire à votre entourage, aux hommes de votre entourage, aux femmes qui pensent que le féminisme n'est qu'une mode. Vous devez le faire lire à vos filles, pour qu'elles sachent qu'il faut se battre, mais aussi à vos fils. Ce livre traite des inégalités femme-homme d'une manière exhaustive : les droits, la législation, les violences (conjugales, sexuelles), l'économie, la santé, les pratiques de la société (mariages d'enfants, avortements selon le sexe), pouvoir, éducation, sport, pauvreté, politique, travail, image du corps, et j'en passe... Les textes sont peu nombreux, mais quand même présents et suffisants pour apporter des informations concises, claires, précises et adaptées. Les graphiques, cartes, infographies et autres rendent le livre très visuel, ce qui lui apporte une facilité de lecture, mais aussi une meilleure compréhension. De plus, l'aspect visuel du livre permet de beaucoup mieux retenir et est d'autant plus percutant Vous l'aurez compris, pour moi c'est un véritable coup de coeur, pour la forme du livre, mais surtout pour le fond et l'exhaustivité du sujet traité !
  • maripole Posté le 14 Janvier 2020
    Dans le monde au féminin, il y a peu de pays « développés ». C’est par ce postulat que l’auteur Joni Seager, dans la dernière livraison de son « Atlas des Femmes » (2018), veut que nous regardions la vérité en face. Et dans un sommaire très exhaustif, sont listées des thématiques aussi diverses et variées que : l’espérance de vie, les réfugié-e-s, le chantage à la dot, l’accès à l’eau, la chirurgie esthétique, le cyber harcèlement, migrer pour travailler, les comptes bancaires, pour n’en citer que quelques unes. Les femmes sont victimes de discrimination depuis des lustres, et peu importe la contrée. Pour tenter d’y remédier, un accès facilité à l’éducation est primordial, crucial, indispensable si l’on veut réduire, voire anéantir les inégalités entre hommes-femmes, booster la féminisation du salariat, de l’entrepreneuriat. Le monde économique, les hommes aussi, ont tout à gagner. La langue anglaise a un mot très lourd de sens pour ce dessein dont nous/elles rêvent toutes : « empowerment ». Affranchissement, émancipation, responsabilisation, prise de pouvoir.. N’allez pas croire que parce que nous sommes en Europe, que les revendications féminines n’ont plus leur place ou ne sont plus d’actualité. Au pays des Droits de l’Homme, peut-être toujours... Dans le monde au féminin, il y a peu de pays « développés ». C’est par ce postulat que l’auteur Joni Seager, dans la dernière livraison de son « Atlas des Femmes » (2018), veut que nous regardions la vérité en face. Et dans un sommaire très exhaustif, sont listées des thématiques aussi diverses et variées que : l’espérance de vie, les réfugié-e-s, le chantage à la dot, l’accès à l’eau, la chirurgie esthétique, le cyber harcèlement, migrer pour travailler, les comptes bancaires, pour n’en citer que quelques unes. Les femmes sont victimes de discrimination depuis des lustres, et peu importe la contrée. Pour tenter d’y remédier, un accès facilité à l’éducation est primordial, crucial, indispensable si l’on veut réduire, voire anéantir les inégalités entre hommes-femmes, booster la féminisation du salariat, de l’entrepreneuriat. Le monde économique, les hommes aussi, ont tout à gagner. La langue anglaise a un mot très lourd de sens pour ce dessein dont nous/elles rêvent toutes : « empowerment ». Affranchissement, émancipation, responsabilisation, prise de pouvoir.. N’allez pas croire que parce que nous sommes en Europe, que les revendications féminines n’ont plus leur place ou ne sont plus d’actualité. Au pays des Droits de l’Homme, peut-être toujours un peu moins celui des Femmes, dans certains domaines, il aura fallu aux femmes attendre 1944 pour pouvoir voter, 96 ans après les hommes. En Suisse, pays qui suscite beaucoup d’admiration pour sa prospérité, pour son faible taux de chômage, c’est 123 ans que les femmes auront patienté avant de pouvoir se rendre aux urnes (1848 pour les hommes et 1971 pour les femmes). A cette discrimination Homme-Femme vient s’ajouter la race et la couleur de la peau. S’il est vrai qu’en Australie, les femmes blanches ont pu voter dès 1902, les Aborigènes (hommes et femmes confondus) ont dû attendre 1962 pour s’exprimer au niveau fédéral. Tout ceci se traduit par des progrès très lents dans le nombre de femmes élues, partout dans le monde. Voici un ouvrage fascinant, tant il vous informe, vous surprend, vous interpelle, réveille votre conscience. Voici un ouvrage qui doit figurer dans toute bibliothèque, dont nombreux problèmes clés qu’il soulève , doivent animer discussions et débats à l’école, susciter des vocations, nous inciter à agir au niveau associatif, en un mot à tendre la main. Il y a encore tant à faire. La lecture de cet atlas est très aisée grâce à une topographie attrayante, l’accent étant mis sur le visuel. Voici un ouvrage fascinant et précieux ; dont l’ambition est qu’il pose autant de questions qu’il apporte de réponses. Joni Seager nous rappelle que 520 millions de femmes dans le monde ne peuvent pas lire son livre, car elles ne savent pas lire. Merci à Babélio et aux Editions Robert Laffont pour ce rappel à la réalité.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.