Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221259245
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm
Nouveauté
Au Royaume des cris
Collection : La Bête noire
Date de parution : 24/03/2022
Éditeurs :
Robert Laffont
Nouveauté

Au Royaume des cris

Collection : La Bête noire
Date de parution : 24/03/2022
Elle pensait lui avoir échappé, il ne l’a jamais oubliée.
Le nouveau thriller du lauréat 2021 du Prix Bête noire des libraires
Au royaume des cris, nul ne peut sortir indemne...
Diane est au sommet de sa gloire. Actrice à la beauté renversante, elle est la femme idéale, celle dont tout le monde...
Au royaume des cris, nul ne peut sortir indemne...
Diane est au sommet de sa gloire. Actrice à la beauté renversante, elle est la femme idéale, celle dont tout le monde rêve, mais que personne ne connaît vraiment.
Promise à un brillant avenir au sein de la brigade criminelle, Esperanza voit quant...
Au royaume des cris, nul ne peut sortir indemne...
Diane est au sommet de sa gloire. Actrice à la beauté renversante, elle est la femme idéale, celle dont tout le monde rêve, mais que personne ne connaît vraiment.
Promise à un brillant avenir au sein de la brigade criminelle, Esperanza voit quant à elle sa vie se briser quand sa fille est kidnappée.
Deux destins aux antipodes. L’une vit sous les feux des projecteurs, l’autre est plongée dans les ténèbres. À chacune, des hommes ont arraché ce qu’elles avaient de plus cher. Où puiser encore de la force quand ce qui vous fait vivre vous a été enlevé ?

« Quelqu'un surtout, note, observe et tire les ficelles... » - Geneviève BenMeziane, librairie Fnac Ternes
« Une écriture cinématographique qui fait frissonner le corps et happe l'esprit. » - Arno Will, librairie La Griffe noire
« Les protagonistes sont malmenés d'une main de maître par le prince du polar... » - Jérôme Toledano, librairie Les Cyclades
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221259245
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Killing79 Posté le 14 Avril 2022
    Le premier roman de Mathieu Lecerf avait été une des très bonnes surprises de 2021. Dès son entrée dans le milieu du thriller, il a fait mouche. Mais loin d’être un énième nouvel auteur français du genre, il a trouvé un style qui le différencie de ses collègues. Dans ces aventures, il met l’accent sur l’approfondissement des personnages. Ceux-ci représentent une part importante de l’aventure, bien avant l’intrigue elle-même. Au fil des épisodes, l’auteur développe la psychologie de tout son casting. Il dévoile petit à petit les évènements du passé qui ont construit leurs personnalités. On comprend alors leurs réactions et on entre en empathie avec eux. Alors que son précédent livre était découpé en trois grosses parties, celui-ci reprend la structure commune à la plupart des thrillers, c’est-à-dire des chapitres courts qui alternent entre les protagonistes. Le rythme reste pourtant mesuré, l’action prend le temps de s’installer mais le suspense monte crescendo. Cette manière de développer les histoires et la psychologie de ses personnages oblige le lecteur à connaître tous les éléments afin de profiter de la dynamique de l’ensemble. Je conseille donc fortement de lire « La part du démon » avant de vous lancer dans celui-ci. Ainsi vous connaitrez mieux... Le premier roman de Mathieu Lecerf avait été une des très bonnes surprises de 2021. Dès son entrée dans le milieu du thriller, il a fait mouche. Mais loin d’être un énième nouvel auteur français du genre, il a trouvé un style qui le différencie de ses collègues. Dans ces aventures, il met l’accent sur l’approfondissement des personnages. Ceux-ci représentent une part importante de l’aventure, bien avant l’intrigue elle-même. Au fil des épisodes, l’auteur développe la psychologie de tout son casting. Il dévoile petit à petit les évènements du passé qui ont construit leurs personnalités. On comprend alors leurs réactions et on entre en empathie avec eux. Alors que son précédent livre était découpé en trois grosses parties, celui-ci reprend la structure commune à la plupart des thrillers, c’est-à-dire des chapitres courts qui alternent entre les protagonistes. Le rythme reste pourtant mesuré, l’action prend le temps de s’installer mais le suspense monte crescendo. Cette manière de développer les histoires et la psychologie de ses personnages oblige le lecteur à connaître tous les éléments afin de profiter de la dynamique de l’ensemble. Je conseille donc fortement de lire « La part du démon » avant de vous lancer dans celui-ci. Ainsi vous connaitrez mieux les acteurs et pourrez entrer en empathie avec eux. Maintenant que j’ai apprivoisé Mathieu Lecerf, je ne m’attends pas à trouver une énigme menée à une cadence folle. Il propose des histoires qui se savourent et grâce auxquelles on s’attache aux protagonistes. La plume de l’écrivain est fluide et agréable, le scénario réserve quelques surprises et à la fermeture du livre, on a qu’une envie : retrouver Esperanza, Manny et Christian pour de prochaines enquêtes. Et comme en plus, Mathieu est un gars super sympa, je ne comprendrais pas que vous ne vous jetiez pas sur ses romans.
    Lire la suite
    En lire moins
  • StefPic Posté le 12 Avril 2022
    Si, avec La part du démon, Mathieu Lecerf avait planté la graine de l'auteur à suivre de très près, avec Au royaume des cris, il met tout le monde d'accord et s'impose clairement comme un conteur hors pair, sachant mêler à merveille suspense et émotion. Ne cherchez plus le nouveau prince du polar, c'est lui ! Comme le surnomme si judicieusement la 4e de couv. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu un polar aussi puissant, aussi prenant et bouleversant. Je tournais les pages pour savoir, savoir et redouter, et enfin, être anéanti par cette fin grandiose. Au-delà de la qualité de l'intrigue, de la psychologie des personnages extrêmement étayées, et de la plume de Lecerf qui est précise et efficace, voire à certains moments sublime, l'auteur a su toucher en plein cœur en transformant son polar en grande tragédie en trois actes, découpés selon les saisons. Ne reste plus maintenant qu'à attendre impatiemment le troisième livre. Gros coup de cœur.
  • LabiblideVal Posté le 12 Avril 2022
    Mathieu Lecerf a de nouveau réussi à me bluffer avec ce deuxième volet qui forme une trilogie avec « La part du démon » et un opus encore mystérieux qui sortira probablement l’année prochaine ! Quel plaisir de retrouver Esperanza et Manny après les nombreuses mésaventures incroyablement risquées qu’ont subies nos deux policiers. La fin du premier tome annonçait déjà que l’auteur les malmènerait toujours autant par la suite ! Et je peux vous dire qu’il ne les ménage pas, nos flics du « Bastion ». « Sept mois. Sept mois qu'Esperanza, ses parents et leurs proches se débattaient dans la peur et le chagrin. Ce qu'avait d'intolérable cette disparition était redoublé par l'effroi de n'avoir pu obtenir aucune explication. Sept interminables mois. » Mia a disparu et le cauchemar qui a brisé Esperanza lorsqu’elle était adolescente revient la hanter au plus près. Mais qui donc lui veut autant de mal ? Aucune piste. Aucun indice. Aucun espoir. L’équipière favorite de Manny n’est plus mentalement disponible pour une nouvelle enquête. Et pourtant, un sniper fou a fait six victimes en plein cœur de Paris, et la PJ a besoin de tout le monde sur le pont. C’est l’occasion que choisit Cris pour... Mathieu Lecerf a de nouveau réussi à me bluffer avec ce deuxième volet qui forme une trilogie avec « La part du démon » et un opus encore mystérieux qui sortira probablement l’année prochaine ! Quel plaisir de retrouver Esperanza et Manny après les nombreuses mésaventures incroyablement risquées qu’ont subies nos deux policiers. La fin du premier tome annonçait déjà que l’auteur les malmènerait toujours autant par la suite ! Et je peux vous dire qu’il ne les ménage pas, nos flics du « Bastion ». « Sept mois. Sept mois qu'Esperanza, ses parents et leurs proches se débattaient dans la peur et le chagrin. Ce qu'avait d'intolérable cette disparition était redoublé par l'effroi de n'avoir pu obtenir aucune explication. Sept interminables mois. » Mia a disparu et le cauchemar qui a brisé Esperanza lorsqu’elle était adolescente revient la hanter au plus près. Mais qui donc lui veut autant de mal ? Aucune piste. Aucun indice. Aucun espoir. L’équipière favorite de Manny n’est plus mentalement disponible pour une nouvelle enquête. Et pourtant, un sniper fou a fait six victimes en plein cœur de Paris, et la PJ a besoin de tout le monde sur le pont. C’est l’occasion que choisit Cris pour réapparaître et fouiller comme seul un journaliste intuitif sait le faire. « Soleil, argent, tranquillité. Tout se déroulait dans le meilleur des mondes pour eux, quand soudain, un jour qui ressemblait pourtant à n'importe quel autre, Ernesto décida finalement d'écouter la petite voix. Cette voix qui chuchotait en lui depuis des années, et qui ce jour- là hurla dans toute son âme. » Direction la Colombie, là où tout est possible pour qui vend son âme au Diable. La Colombie et deux démons qui sèment leur folie en Europe. « Esperanza avait été traquée durant les mois suivants, épiée à chaque étape de sa quête, de Paris à Rouen. Dans tous les départements qu'elle avait visités, l'œil qui la suivait la scrutait sans intermittence. » Notre héroïne est prête à tout pour sauver Mia. Manny est prêt à tout pour sauver Esperanza. Mathieu Lecerf nous offre un final qui claque à la manière d’un feu d’artifice. Une fois la dernière ligne lue, refermez le livre… Et respirez ! Au final, un thriller palpitant, aux retournements de situation inattendus. Il y a des passages qui tordent les tripes mais pas par leur côté « gore », non, plutôt par les émotions qu’ils engendrent ! Vivement le troisième tome !!! Merci à Babelio pour la Masse critique et à Robert Laffont pour l'envoi du livre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • culturevsnews Posté le 6 Avril 2022
    Si vous cherchez quelque chose de différent dans le genre de mystère criminel, ne voulant pas lire sur un cortège de crimes horribles commis par des tueurs en série, mais une histoire humaniste à propos de la plupart des personnes moyennes prises dans des circonstances qui les détournent, alors vous êtes au bon endroit avec ce roman de Mathieu LECERF. Ce deuxième roman est encore plus fort et plus dingue. On retrouve les mêmes personnages. Esperanza est à la recherche de sa fille kidnappée depuis quelques mois. Manny lui reprend doucement du service après une opération du cerveau, mais une tuerie dans Paris va le faire reprendre du service à plein temps, ainsi que l’aide qu’il essaie d’apporter à sa collègue. Ce qui rend différent, c’est le temps consacré au développement des personnages, le lecteur voit les choses dans leurs yeux en alternant des chapitres. L’auteur les traite en tant que personnes en trois dimensions, en leur donnant autant, sinon plus. L’écriture est très bonne avec des études de comportement habiles construites par phrase. Il n’y a pas de stéréotypes dans cette histoire qui est un soulagement rafraîchissant. La première partie est plus lente et plus introductive mais importe , que... Si vous cherchez quelque chose de différent dans le genre de mystère criminel, ne voulant pas lire sur un cortège de crimes horribles commis par des tueurs en série, mais une histoire humaniste à propos de la plupart des personnes moyennes prises dans des circonstances qui les détournent, alors vous êtes au bon endroit avec ce roman de Mathieu LECERF. Ce deuxième roman est encore plus fort et plus dingue. On retrouve les mêmes personnages. Esperanza est à la recherche de sa fille kidnappée depuis quelques mois. Manny lui reprend doucement du service après une opération du cerveau, mais une tuerie dans Paris va le faire reprendre du service à plein temps, ainsi que l’aide qu’il essaie d’apporter à sa collègue. Ce qui rend différent, c’est le temps consacré au développement des personnages, le lecteur voit les choses dans leurs yeux en alternant des chapitres. L’auteur les traite en tant que personnes en trois dimensions, en leur donnant autant, sinon plus. L’écriture est très bonne avec des études de comportement habiles construites par phrase. Il n’y a pas de stéréotypes dans cette histoire qui est un soulagement rafraîchissant. La première partie est plus lente et plus introductive mais importe , que l’on est lu le tome 1 où non le lecteur peut entrer sans probleme, le rythme prend de l’envergure et l’ensemble est génial ! On ressent tout le travail de l’écrivain sur le fond comme sur la forme pour rendre ce thriller véritablement unique ! Grâce aux deux enquêtes nous ne nous ennuyons pas une seule seconde. Tous les éléments des enquêtes nous sont donnés au compte-goutte afin d’assembler petit à petit ce puzzle meurtrier. Ce roman se sert d’un fait divers pour créer une histoire de toute pièce qui nous ouvre vers une tome trois et c’est une totale réussite.
    Lire la suite
    En lire moins
  • purgi89 Posté le 1 Avril 2022
    Esperanza Doloria est au plus mal depuis l'enlèvement de sa fille, Mia. Elle s'est mise en disponibilité pour enquêter sur sa disparition et essayer de la retrouver. Entre-temps, Manuel dit Manny se remet de son opération et reprend petit à petit le chemin du 36. Une tuerie a lieu au jardin des Tuileries. Six personnes y ont trouvé la mort par un sniper. Parmi les victimes se trouvait Hervé Longilles, 17ème fortune mondiale et mari de la célèbre Diane Martel. L'attentat est revendiqué par Daesh et l'enquête vite close. Mais Cristian, journaliste, se passionne pour cette affaire et décide d'enquêter. Pour lui c'est trop simple pour que ce soit un attentat. Il va donc se rapprocher de la veuve pour en savoir plus. Dans ce nouvel opus, nous en apprenons un peu plus sur le passé d'Esperanza. J'ai trouvé certains passages vraiment très durs et je me suis identifiée à elle. le personnage de Cristian est toujours aussi complexe. L'auteur ne va pas faire de cadeau à ses personnages. Les différentes enquêtes sont bien menées. J'avais par contre deviné dès le départ une partie de l'intrigue. L'auteur nous offre quand même de très bons rebondissements à la fin du roman... Esperanza Doloria est au plus mal depuis l'enlèvement de sa fille, Mia. Elle s'est mise en disponibilité pour enquêter sur sa disparition et essayer de la retrouver. Entre-temps, Manuel dit Manny se remet de son opération et reprend petit à petit le chemin du 36. Une tuerie a lieu au jardin des Tuileries. Six personnes y ont trouvé la mort par un sniper. Parmi les victimes se trouvait Hervé Longilles, 17ème fortune mondiale et mari de la célèbre Diane Martel. L'attentat est revendiqué par Daesh et l'enquête vite close. Mais Cristian, journaliste, se passionne pour cette affaire et décide d'enquêter. Pour lui c'est trop simple pour que ce soit un attentat. Il va donc se rapprocher de la veuve pour en savoir plus. Dans ce nouvel opus, nous en apprenons un peu plus sur le passé d'Esperanza. J'ai trouvé certains passages vraiment très durs et je me suis identifiée à elle. le personnage de Cristian est toujours aussi complexe. L'auteur ne va pas faire de cadeau à ses personnages. Les différentes enquêtes sont bien menées. J'avais par contre deviné dès le départ une partie de l'intrigue. L'auteur nous offre quand même de très bons rebondissements à la fin du roman dont on ne s'attend pas une seconde. Il y aura encore une suite et je serais au rendez-vous ! (...)
    Lire la suite
    En lire moins
Oserez-vous répondre à l'appel de La Bête ? Abonnez-vous à sa newsletter pour ne rater aucune nouveauté !
Que ce soient des enquêtes âpres, des thrillers abrasifs, des suspenses éreintants, ou encore des true-crimes glaçants, la Bête chasse sur tous les territoires. Rejoignez la meute pour recevoir toutes les actualités de la collection.