Lisez! icon: Search engine
Nil
EAN : 9782841119912
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 396
Format : 130 x 205 mm

Avoue que t'en meurs d'envie

Marguerite CAPELLE (Traducteur)
Date de parution : 22/08/2019

 

Un couple bien sous tous rapports héberge un ami qui tente d’échapper à une relation toxique – pour mieux sombrer dans une autre que personne n’avait vue venir et qui le détruira. Une célibataire sceptique qui suit la recette d’un vieux grimoire pour trouver l’amour est dépassée par l’apparition d’un...

Un couple bien sous tous rapports héberge un ami qui tente d’échapper à une relation toxique – pour mieux sombrer dans une autre que personne n’avait vue venir et qui le détruira. Une célibataire sceptique qui suit la recette d’un vieux grimoire pour trouver l’amour est dépassée par l’apparition d’un homme parfait dans sa cave. L’anniversaire d’une petite fille inquiétante prend une tournure dramatique après qu’elle a « souhaité » le mal. Une jeune femme se retrouve au lit avec un homme qu’elle a rencontré peu de temps auparavant et se demande s’il ne s’agit pas d’un psychopathe déguisé en « mec à chats »…
Kristen Roupenian plonge dans nos fantasmes et délires à travers douze nouvelles qui explorent avec une écriture très réaliste et un humour impitoyable et souvent sombre les relations humaines. Une voix impétueuse et mortelle.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782841119912
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 396
Format : 130 x 205 mm
Nil

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Overbooks Posté le 23 Juin 2020
    Depuis toujours, je suis extrêmement fan de nouvelles, notamment les nouvelles fantastiques. J'adore quand l'auteur nous mène par le bout du nez pendant quelque pages pour finalement nous couper le souffle avec un final totalement imprévisible. C'est ce qu'a réussi à faire la talentueuse autrice Kristen Roupenian avec son recueil "Avoue que t'en meurs d'envie" publié chez @nileditions. Elle 8 met mal à l'aise et nous bouscule dans nos croyances. La première nouvelle du recueil illustre parfaitement mon propos en nous mettant dans un rôle de voyeur. Ce que nous lisons nous dérange profondément mais l'envie de connaître la chute est insoutenable ! Bref, si vous aimez les nouvelles (fantastiques ou pas) qui vous hantent longtemps après avoir refermé le livre, je vous conseille vivement de découvrir celles de Kristen Roupenian. Impossible de lâcher ce livre !
  • isabellemoulinier Posté le 11 Avril 2020
    Je ne sais pas vraiment si l'on peut juger un livre sur la base de "il ne correspondait pas à ce que j'attendais" mais au vu des commentaires je vois que je ne suis pas la seule. Un problème dans le travail de l'éditeur peut-être..? Je n'ai pas réussi à finir le livre, j'ai lu 5 nouvelles. L'écriture en tant que telle est fluide et efficace, mais les thèmes abordés m'ont dérangée. Le malaise voire le malsain règne, et on avance dans les histoires en se méfiant de la tournure que vont prendre les chose, ce qui ne rend la lecture agréable. Dommage!
  • Distact Posté le 3 Mars 2020
    Dans ce recueil de nouvelles, Kristen Roupenian se plait à révéler ce qui est caché et sordide au plus profond de ses personnages. C'est bien écrit mais j'avoue que j'ai un peu frôlé l'indigestion. Les personnages sont assez abjects et j'ai déjà du mal avec les nouvelles alors comment dire que ma lecture a été un peu ardue. Pour ceux qui aiment ce genre ils vont se régaler!
  • DianeRocch Posté le 2 Mars 2020
    C’est un recueil de nouvelles, qui rend le lecteur complice et voyeur des pulsions les plus imprévisibles des hommes et femmes sur divers sujets. La première nouvelle intitulée « Vilain » m’a littéralement glacée le sang, je ne voyais pas l’issue pour cet ami qui devient la victime des jeux sexuels du couple qui l’héberge. Soumission et torture psychologique, j’avoue que ça m’a mis vraiment mal à l’aise sans pour autant pouvoir arrêter ma lecture. J’ai eu deux coups de cœur parmi les nouvelles : « Le Signe de la boîte d'allumettes » qui traite d’une femme qui a des démangeaisons, se persuade d’avoir une maladie et qui convainc son conjoint à chercher l’origine du mal auprès de médecins. La fin est inattendue et j’en ai fait des cauchemars ! « Le Miroir, le seau et le vieux fémur » aborde la thématique de l’égocentrisme. À la manière d’un conte pour enfant, une princesse n’arrive pas à tomber amoureuse d’un fiancé et pourtant ses parents mettent tout en œuvre pour cela. Se voir et s’entendre dans l’incarnation de l’autre va lui permettre de vivre une idylle aussi dérangeante que fascinante. Cela renvoie à la maladie des selfies, considérée par certains psychologues comme une véritable obsession nombriliste malsaine. C’est un... C’est un recueil de nouvelles, qui rend le lecteur complice et voyeur des pulsions les plus imprévisibles des hommes et femmes sur divers sujets. La première nouvelle intitulée « Vilain » m’a littéralement glacée le sang, je ne voyais pas l’issue pour cet ami qui devient la victime des jeux sexuels du couple qui l’héberge. Soumission et torture psychologique, j’avoue que ça m’a mis vraiment mal à l’aise sans pour autant pouvoir arrêter ma lecture. J’ai eu deux coups de cœur parmi les nouvelles : « Le Signe de la boîte d'allumettes » qui traite d’une femme qui a des démangeaisons, se persuade d’avoir une maladie et qui convainc son conjoint à chercher l’origine du mal auprès de médecins. La fin est inattendue et j’en ai fait des cauchemars ! « Le Miroir, le seau et le vieux fémur » aborde la thématique de l’égocentrisme. À la manière d’un conte pour enfant, une princesse n’arrive pas à tomber amoureuse d’un fiancé et pourtant ses parents mettent tout en œuvre pour cela. Se voir et s’entendre dans l’incarnation de l’autre va lui permettre de vivre une idylle aussi dérangeante que fascinante. Cela renvoie à la maladie des selfies, considérée par certains psychologues comme une véritable obsession nombriliste malsaine. C’est un recueil qui se lit très rapidement, la couverture m’avait tapée dans l’œil et je ne m’attendais pas à ce type d’écriture. J’ai été surprise et j’ai un bon moment gardé la mémoire de ces histoires pas ordinaires, j’ai bien aimé les recherches de thématiques pour analyser les comportements complexes des personnages. J’ai cependant un bémol car j’aurais aimé que certaines nouvelles soient un peu plus développées, car parfois je suis restée sans réponse.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LeaTouchBook Posté le 20 Janvier 2020
    J'avais lu une des nouvelles de ce recueil via America et j'avais très envie de lire le livre dans son ensemble, Avoue que t'en meurs d'envie est un recueil de nouvelles dont on ne peut sortir indemne ! Il est fort regrettable que la nouvelle ne soit pas un genre plébiscité en France, c'est pourtant un genre essentiel de la littérature et plus particulièrement aux États-Unis où la plupart des grands écrivains ont fait leurs armes avec ce genre difficile et très exigeant. En effet il est presque impossible d'avoir un recueil parfait où chaque nouvelle captive le lecteur, où l'équilibre est respecté et où un lien se forge entre chaque histoire. Avec ce livre, Kristen Roupenian nous offre un très bon recueil qui est, en plus, très original. La thématique centrale de ce livre est difficile à décrire, on peut dire que c'est plutôt une atmosphère générale, une ambiance omniprésente : glauque, perturbante, choquante, unique. Je peux vous affirmer que les histoires que vous allez lire n'ont jamais été écrites auparavant, que cette sensation qui vous imprègne au fur et à mesure de votre lecture va rester encore quelques temps. Au travers d'histoires étranges et sombres, l'auteure met en lumière... J'avais lu une des nouvelles de ce recueil via America et j'avais très envie de lire le livre dans son ensemble, Avoue que t'en meurs d'envie est un recueil de nouvelles dont on ne peut sortir indemne ! Il est fort regrettable que la nouvelle ne soit pas un genre plébiscité en France, c'est pourtant un genre essentiel de la littérature et plus particulièrement aux États-Unis où la plupart des grands écrivains ont fait leurs armes avec ce genre difficile et très exigeant. En effet il est presque impossible d'avoir un recueil parfait où chaque nouvelle captive le lecteur, où l'équilibre est respecté et où un lien se forge entre chaque histoire. Avec ce livre, Kristen Roupenian nous offre un très bon recueil qui est, en plus, très original. La thématique centrale de ce livre est difficile à décrire, on peut dire que c'est plutôt une atmosphère générale, une ambiance omniprésente : glauque, perturbante, choquante, unique. Je peux vous affirmer que les histoires que vous allez lire n'ont jamais été écrites auparavant, que cette sensation qui vous imprègne au fur et à mesure de votre lecture va rester encore quelques temps. Au travers d'histoires étranges et sombres, l'auteure met en lumière des aspects de notre société que nous ne voulons pas voir, elle nous met face à la vérité, nous dérange, n'hésite pas à nous indigner tout en y mettant un humour bien à elle. C'est un livre qu'on ne peut pas lâcher et pourtant il ne nous met pas à l'aise. C'est un livre qui nous force à nous interroger, qui nous scandalise et nous fascine en même temps. En définitive, voilà un recueil extrêmement original qui ne laissera personne indifférent du fait de son ambiance unique.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Chargement en cours...
Aventurez-vous sur les rives du NiL
Petite maison généraliste à forte personnalité, NiL a toujours défendu avec passion les regards d'auteurs originaux sans se poser la question des genres. Embarquez dès à présent pour recevoir toutes les actualités de NiL !

Lisez maintenant, tout de suite !