Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221139158
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 1 x 215 mm

Belle Époque

Madeleine NASALIK (Traducteur)
Collection : Collection R
Date de parution : 14/11/2013

Paris, 1889. Maude Pichon s'enfuit à 16 ans de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage forcé et découvre Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l'Exposition universelle. Hélas, ses illusions romantiques s'y évanouissent aussi vite que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d'un emploi...

Paris, 1889. Maude Pichon s'enfuit à 16 ans de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage forcé et découvre Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l'Exposition universelle. Hélas, ses illusions romantiques s'y évanouissent aussi vite que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d'un emploi quand elle tombe sur une petite annonce inhabituelle :

On demande
Des jeunes femmes pour faire un ouvrage facile.
Bienséance respectée.
Présentez-vous en personne à l'agence Durandeau, 27, avenue de l'Opéra, Paris.


L'agence Durandeau propose en effet à ses clients un service unique en son genre : le faire-valoir. Étranglée par la misère, Maude postule...

Un roman fascinant librement inspiré d'une nouvelle méconnue d'Émile Zola, Les repoussoirs, proposée en fin d'ouvrage.

Coup de coeur du blog Mirrorcle World : «Un livre riche et superbe, une plume fantastique qui décrit avec justesse les personnages et le vieux Paris.»

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221139158
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 1 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sarahdr Posté le 1 Juin 2020
    Bon déjà la couverture et magnifique. Ensuite l'histoire est tout aussi bien. Nous suivons la vie de Maude, une jeune femme qui après sa fugue de sa Bretagne, va venir vivre à Paris et découvrir les ombres de la ville lumière.
  • lecturesdemistigris Posté le 31 Mai 2020
    Lecture agréable qui fera réfléchir le jeune public sur la place de la beauté et des apparences, par contre je suis déçue par la fin qui n'est pas cohérente au niveau historique.
  • Nikouette Posté le 16 Avril 2020
    Nous sommes en 1889. Maude Pichon, 16 ans, a quitté sa Bretagne natale pour échapper à son morne quotidien et à son père projetant de la marier avec le boucher, de presque trente ans son aîné. Elle rejoint donc Paris, mais contrairement à ses rêves, la vie y est bien plus dure que ce qu’elle imaginait. Elle se retrouve donc obligée d’accepter le travail de « repoussoir ». A l’agence elle est aussitôt engagée par la comtesse Dubern. Le seul but de celle-ci est de trouver le meilleur parti à sa fille, Isabelle. Maude est donc chargée de mettre en valeur sa beauté par sa proximité, mais aussi de devenir sa confidente afin de l’espionner pour le compte de sa mère et de réussir à l’influencer. Le problème : le seul rêve d’Isabelle est de faire des études à La Sorbonne et se marier n’est pas dans ses plans. L’auteure a été inspirée par la nouvelle d’Emile Zola et a voulu nous laisser voir ce qui peut se passer dans la tête d’un repoussoir. C’est un bon livre historique, qui au travers du récit nous fait également découvrir le Paris de la fin du XIXe siècle, l’opéra, la construction... Nous sommes en 1889. Maude Pichon, 16 ans, a quitté sa Bretagne natale pour échapper à son morne quotidien et à son père projetant de la marier avec le boucher, de presque trente ans son aîné. Elle rejoint donc Paris, mais contrairement à ses rêves, la vie y est bien plus dure que ce qu’elle imaginait. Elle se retrouve donc obligée d’accepter le travail de « repoussoir ». A l’agence elle est aussitôt engagée par la comtesse Dubern. Le seul but de celle-ci est de trouver le meilleur parti à sa fille, Isabelle. Maude est donc chargée de mettre en valeur sa beauté par sa proximité, mais aussi de devenir sa confidente afin de l’espionner pour le compte de sa mère et de réussir à l’influencer. Le problème : le seul rêve d’Isabelle est de faire des études à La Sorbonne et se marier n’est pas dans ses plans. L’auteure a été inspirée par la nouvelle d’Emile Zola et a voulu nous laisser voir ce qui peut se passer dans la tête d’un repoussoir. C’est un bon livre historique, qui au travers du récit nous fait également découvrir le Paris de la fin du XIXe siècle, l’opéra, la construction de la Tour Eiffel, les débuts de la photographie, le milieu artistique, etc C’est également un livre sans concession sur le milieu de la « haute », ses codes et ses hypocrisies. Maude est au départ éblouie par ce milieu avant de cruellement déchanter. C’est un récit prenant, bien écrit, qui décrit bien les sentiments de Maude et ses tiraillements. Un livre très complet, qui traite aussi de l’émancipation de la femme.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cababip Posté le 10 Février 2020
    Belle époque est un livre qui se lit très rapidement, mais qui laisse une trace indélébile en vous. Il vous marque, par ses réflexions, par ces critères de beauté qui sévissent encore aujourd'hui. Au début, j'avais dû mal de m'imprégner de l'ambiance d'un Paris de la fin du XIXe, ma soif de descriptions pas assez assouvie. Puis, plus les chapitres s'égrènent et plus on se laisse porter. On sourit à la description de monuments mondialement connus, tels que "La Tour d'Eiffel" (qui ne devait rester que quelques mois..) ou bien encore notre bon vieux musée du Louvre. Cette entreprise de repoussoirs m'a profondément révulsée, et m'a montrée à quel point la beauté est maître, qu'importe le siècle auquel on appartient. Je me suis vite prise d'affection pour Isabelle, que j'ai trouvé "révolutionnaire", sans jouer la rebelle. Elle se distingue très vite par son esprit en avance par apport à son temps, et sa réelle bonté, sans trace d'hypocrisie. J'ai eu plus de mal avec Maude, parfois trop naïve à mon goût. Cependant, je pense que c'était le choix de l'auteure, de mettre en avant le côté "enfant" et parfois même égocentrique de son héroïne. Je conseille tout de même ce livre, qui fait... Belle époque est un livre qui se lit très rapidement, mais qui laisse une trace indélébile en vous. Il vous marque, par ses réflexions, par ces critères de beauté qui sévissent encore aujourd'hui. Au début, j'avais dû mal de m'imprégner de l'ambiance d'un Paris de la fin du XIXe, ma soif de descriptions pas assez assouvie. Puis, plus les chapitres s'égrènent et plus on se laisse porter. On sourit à la description de monuments mondialement connus, tels que "La Tour d'Eiffel" (qui ne devait rester que quelques mois..) ou bien encore notre bon vieux musée du Louvre. Cette entreprise de repoussoirs m'a profondément révulsée, et m'a montrée à quel point la beauté est maître, qu'importe le siècle auquel on appartient. Je me suis vite prise d'affection pour Isabelle, que j'ai trouvé "révolutionnaire", sans jouer la rebelle. Elle se distingue très vite par son esprit en avance par apport à son temps, et sa réelle bonté, sans trace d'hypocrisie. J'ai eu plus de mal avec Maude, parfois trop naïve à mon goût. Cependant, je pense que c'était le choix de l'auteure, de mettre en avant le côté "enfant" et parfois même égocentrique de son héroïne. Je conseille tout de même ce livre, qui fait passer un bon moment, et fait malgré tout réfléchir. De plus, on finit sur une petite touche Zola, quoi de mieux ?
    Lire la suite
    En lire moins
  • Royalbook Posté le 4 Décembre 2019
    Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre en lisant ce livre. L'histoire sort plutôt de l'ordinaire. J'ai été très agréablement surprise par le livre étant donné que je ne connaissais pas du tout le métier de repoussoir. De plus l'auteure a très bien su décrire cette époque en rajoutant beaucoup de détails sur l'environnement et l'univers qui entoure les personnages. L'histoire reste correcte malgré le fait qu'il y a peu d'action. Ça reste une belle découverte.
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)