Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749160825
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 220 mm

Ciao Bella

Collection : Romans
Date de parution : 14/03/2019
Grandir, pardonner et manger des pâtes.
 
« J’ai peur du chiffre quatre. C’est une superstition très répandue en Asie. Le rêve ! Enfin des gens qui me comprennent ! Je devrais peut-être déménager…
– Vous avez beaucoup d’autres phobies ?
– Vous avez combien d’années devant vous ? »


Anna a peur – de la foule, du bruit, de rouler sur l’autoroute, ou encore des pommes de terre...
« J’ai peur du chiffre quatre. C’est une superstition très répandue en Asie. Le rêve ! Enfin des gens qui me comprennent ! Je devrais peut-être déménager…
– Vous avez beaucoup d’autres phobies ?
– Vous avez combien d’années devant vous ? »


Anna a peur – de la foule, du bruit, de rouler sur l’autoroute, ou encore des pommes de terre qui ont germé… Et elle est enceinte de son deuxième enfant. Pour affronter cette nouvelle grossesse, elle décide d’aller voir une psy.
Au fil des séances, Anna livre avec beaucoup d’humour des morceaux de vie. L’occasion aussi, pour elle, de replonger dans le pays de son enfance, l’Italie, auquel elle a été arrachée petite ainsi qu’à sa nonna chérie. C’est toute son histoire familiale qui se réécrit alors sous nos yeux…
À quel point l’enfance détermine-t-elle une vie d’adulte ? Peut-on pardonner l’impardonnable ? Comment dépasser ses peurs pour avancer vers un avenir meilleur ?
 
Attention, la lecture de Ciao Bella pourrait avoir des conséquences irréversibles : parler avec les mains, écouter avec le cœur, rire de tout (et surtout de soi), ou devenir accro aux pasta al dente.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749160825
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 220 mm
Cherche midi

Ils en parlent

« Sous une apparente légèreté, Serena Giuliano aborde des douleurs plus profondes, avec beaucoup de justesse et d'émotions – qu'une sacrée dose d'humour brandie comme une bouclier n'arrive pas à masquer. J'ai adoré son sens de la répartie, ses phrases incisives, je me suis beaucoup reconnue dans cette auto-dérision. » 
Aurélie Janssens / Librairie Page et Plume

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • HRB Posté le 14 Août 2020
    Impeccable livre feelgoog. A lire dans une salle d’attente, dans l’avion pour un vol de 4:30 . L’humour est là , j’ai souvent souris. Bon premier roman sans prétention. Je pense que je tenterai le n°2
  • Elodiecombeau Posté le 13 Août 2020
    C’est un roman qui vous donnera envie de manger des pâtes et de partir en Italie. Mais pas seulement... Anna a peur de tout, c’est une femme à fleur de peau, enceinte de son deuxième enfant. Pleine d’angoisse, elle se décide à aller vois un psy, et c’est à travers ces rendez-vous qu’on découvre son histoire. Bien vite on se rend compte que les blessures d’hier, que l’on a eu étant enfant, forge le Nous adulte d’aujourd’hui. La « transformation » d’Anna est belle à suivre. Ce livre est beau vraiment. Comme pour moi, il vous fera sûrement revoir votre enfance et comprendre pourquoi vous réagissez comme cela aujourd’hui. Mais il vous rassurera sûrement aussi, en vous disant que quoiqu’il arrive, c’est possible d’aller mieux et d’avoir confiance en la vie!
  • jordan__ Posté le 12 Août 2020
    #8234;Une bulle d’air, une sucrerie addictive, un roman feel-good sans prise de tête qui fait du bien. C’est (très) drôle, tendre et giga émouvant. On passe du rire aux larmes et, malgré quelques maladresses, on se perd dans l’ironie et la lumière d’Anna. Quel plaisir #9829;️#8236;
  • SanDespi Posté le 11 Août 2020
    Serena Guiliano nous entraîne dans les angoisses et les peurs d'Anna. Au fur et à mesure de ses entretiens avec sa psy, nous découvrons une jeune femme blessée par son passé familiale, la déchirure de l'immigré, le manque des repères... Ce roman qui peut paraître léger est en fait une histoire qui parle à ceux qui ont connu une enfance déchirée par les choix et les comportements des adultes. C'est également un roman sur l'importance des racines, des aïeuls, de l'amitié et de l'amour. L'amour possible entre deux êtres de deux religions, de deux pays d'origine, un joli message de tolérance. J'ai aimé l'écriture cocasse de Serena Guiliano. J'avais lu son second roman Mamma Maria, une invitation au voyage en Italie. J'ai retrouvé dans celui-ci Naples que j'aime tant.
  • AlineBT Posté le 5 Août 2020
    Le roman est bien construit , autour du personnage d’Anna très attachant . C’est sans aucun doute le thème de l’exil qui m’ a le plus touchée . Celui de la maternité , traité par une écriture de blog, est certes dans l’air du temps , mais plus convenu

les contenus multimédias

Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Lectures estivales : 30 romans pour s'évader

    Les vacances se profilent à l'horizon. L'occasion de faire un peu de place dans votre valise pour les livres qui accompagneront vos pérégrinations. De Françoise Bourdin à Danielle Steel en passant par Michel Bussi, découvrez notre sélection de romans à dévorer tout au long de la belle saison.

    Lire l'article
  • Prix littéraire
    Lisez

    Prix Babelio 2020 : trois de nos auteurs parmi les lauréats !

    Les lecteurs ont voté. Organisé pour la deuxième fois, le Prix Babelio a couronné 10 livres parmi une sélection de 100 titres. Margaret Atwood, Serena Giuliano et Fabien Olicard font partie des auteurs qui ont convaincu les passionnés de lecture.

    Lire l'article