Lisez! icon: Search engine
Nil
EAN : 9782378910655
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 130 x 205 mm

Douze jours sans toi

Isabelle Gugnon (Traducteur)
Date de parution : 01/04/2021

Le premier roman de la jeune poétesse espagnole Elvira Sastre.

« Quand deux personnes tombent amoureuses l’une de l’autre, elles deviennent une, de même que l’espace qu’elles occupent, qui est unique mais contient tout l’univers. À l’inverse, quand quelqu’un nous manque, son espace devient un trou immense et terrifiant pour celui qui le regarde. »
Deux histoires d’amour, l’une détruite par...

« Quand deux personnes tombent amoureuses l’une de l’autre, elles deviennent une, de même que l’espace qu’elles occupent, qui est unique mais contient tout l’univers. À l’inverse, quand quelqu’un nous manque, son espace devient un trou immense et terrifiant pour celui qui le regarde. »
Deux histoires d’amour, l’une détruite par la vie, l’autre par la mort. Celle, d’abord, de Gael, sculpteur et professeur talentueux bouleversé par sa rencontre avec une jeune modèle. En miroir, l’histoire de Dora, la grand-mère de Gael, enseignante qui tombe amoureuse de l’un de ses élèves. Un amour interdit qui sera mis à rude épreuve par la guerre civile et le régime franquiste.
Avec Douze jours sans toi, Elvira Sastre nous offre un premier roman saisissant, porté par une écriture sensible et poétique, sur les blessures de l’amour et la guérison.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782378910655
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 272
Format : 130 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Deby17 Posté le 11 Août 2021
    Un roman touchant qui explore magnifiquement les joies mais aussi les tristesses de l’amour. Je me suis reconnue dans l’histoire, dans ces étapes vécues. Au-delà de l’amour, il exprime aussi le deuil. Le deuil de la perte d’un être cher, suite à la mort, mais aussi celle suite à une rupture amoureuse. Je me suis rendue compte que les deux sont en totale corrélation. Les deux deuils restent une épreuve à surmonter. Merci à l’auteure Elvira Sastre qui m’a confirmé que finalement on n’oublie pas, on apprend juste à vivre avec, et que cela n’est pas si mal.
  • Cassy Posté le 31 Juillet 2021
    Douze jours sans toi est une double histoire d’amour. D’abord, celle de Gael, sculpteur, qui tombe éperdument amoureux de Marta, son modèle. Ensuite, il y a l’histoire de Dora, la grand-mère de Gael. Elle s’adresse à lui pour lui narrer son histoire d’amour avec son défunt grand-père, l’unique amour de sa vie. J’ai aimé cette dualité et ces deux amours, très différents et qui se ressemblent pourtant et que je qualifierai comme le coup de foudre, la passion et le « grand amour », celui qui prend son temps mais qui dure toute la vie. J’ai été plus conquise par l’histoire de Dora, cette grand-mère pleine de sagesse et par ses pensées très lucides. Elle est la grand-mère qu’on rêverait de connaître, bienveillante et émouvante. Un très joli roman sur l’Amour qui m’a permis de découvrir la plume poétique d’Elvira Sastre.
  • BellesEndormies Posté le 18 Avril 2021
    Chaque détail compte sur la couverture, le titre ainsi que la branche d'Olivier ne sont pas anodins et on comprendra la signification poétique tout au long de la lecture. On suit deux personnages, deux histoires d'amour durant 12 chapitres, ils sont différenciés par l'écriture: la classique pour Gael et l'italique pour Dora, sa grand-mère. On suit d'abord Gael, passionné d'art, de sculptures. Il tombe amoureux de Marta et c'est un amour passionnel. Il ne veut rien rater d'elle, observe tous ses faits et gestes, la forme de son corps, son caractère, ses habitudes... puis elle le largue. On suit ensuite toutes les étapes d'une rupture mais aussi l'évolution de son travail. J'ai été conquise ici par le côté passionnel de l'amour, Gael m'a impressionné, il était passionné dans tout ce qu'il entreprenait, ne faisait pas les choses d'une manière négligée. Il parlait de Marta d'une si belle façon, qu'on veut être aimer nous aussi de la sorte. Il y a ensuite Dora qui s'adresse à Gael, lui raconte les moments difficiles de sa vie (comme la guerre civile) mais aussi les bonheurs. Elle a vécu le grand amour jusqu'à la mort. Elle décrit l'amour d'après son expérience et on y ressent... Chaque détail compte sur la couverture, le titre ainsi que la branche d'Olivier ne sont pas anodins et on comprendra la signification poétique tout au long de la lecture. On suit deux personnages, deux histoires d'amour durant 12 chapitres, ils sont différenciés par l'écriture: la classique pour Gael et l'italique pour Dora, sa grand-mère. On suit d'abord Gael, passionné d'art, de sculptures. Il tombe amoureux de Marta et c'est un amour passionnel. Il ne veut rien rater d'elle, observe tous ses faits et gestes, la forme de son corps, son caractère, ses habitudes... puis elle le largue. On suit ensuite toutes les étapes d'une rupture mais aussi l'évolution de son travail. J'ai été conquise ici par le côté passionnel de l'amour, Gael m'a impressionné, il était passionné dans tout ce qu'il entreprenait, ne faisait pas les choses d'une manière négligée. Il parlait de Marta d'une si belle façon, qu'on veut être aimer nous aussi de la sorte. Il y a ensuite Dora qui s'adresse à Gael, lui raconte les moments difficiles de sa vie (comme la guerre civile) mais aussi les bonheurs. Elle a vécu le grand amour jusqu'à la mort. Elle décrit l'amour d'après son expérience et on y ressent la bienveillance et la positivité. Ses pensées mènent à la réflexion. On a avec Gael tout le côté charnel et passionnel et avec Dora plus le côté serein et apaisé. Deux sortes d'amour différents qui m'ont beaucoup appris durant ma lecture. Une lecture qui m'a séduite et m'a fait également voyager vu que majoritairement, cela se passe en Espagne. La plume est magnifique et touchant, j'ai tellement surligné ! Il y a tellement à dire sur ce roman ! Presque un coup de coeur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cha971 Posté le 12 Avril 2021
    Gael va nous raconter son histoire. Gael est artiste et sculpteur. Avant de vivre de son art, il décide de donner des cours. À son cours de sculpture il va rencontrer et tomber amoureux de la modèle. Une relation amoureuse et surtout passionnel va naître entre les deux. En parallèle, la grand-mère de Gael va raconter son histoire d'amour de l'époque. La rencontre avec le grand-père de celui-ci. Sa grand-mère est professeure et elle va tomber amoureuse de son élève... Deux histoires d'amour à deux époques différentes mais surtout deux fins différentes à ces histoires. Un roman court et touchant sur le début et la fin d'une histoire d'amour fusionnel. Une belle ode à l'amour du point de vue masculin.
Aventurez-vous sur les rives du NiL
Petite maison généraliste à forte personnalité, NiL a toujours défendu avec passion les regards d'auteurs originaux sans se poser la question des genres. Embarquez dès à présent pour recevoir toutes les actualités de NiL !