En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Facebook m'a tuer

        Nil
        EAN : 9782841114450
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 288
        Format : 130 x 205 mm
        Facebook m'a tuer

        ,

        Date de parution : 10/03/2011

        Après le travail, la vie privée. La suite du best-seller L'Open Space m'a tuer, qui mettait en scène nos nouvelles façons de travailler, pointe aujourd'hui nos nouvelles façons de « gérer » nos relations amoureuses, amicales et familiales.

        Facebook n'est pas un site Internet. C'est un mode de vie. Réseaux sociaux, sites de rencontres en ligne, jeux en réseau, chat, smartphone : qu'on le veuille ou non, ces techniques créent de nouvelles habitudes qui révolutionnent nos relations amicales, amoureuses et familiales. Hier, on s'appelait au téléphone pour se...

        Facebook n'est pas un site Internet. C'est un mode de vie. Réseaux sociaux, sites de rencontres en ligne, jeux en réseau, chat, smartphone : qu'on le veuille ou non, ces techniques créent de nouvelles habitudes qui révolutionnent nos relations amicales, amoureuses et familiales. Hier, on s'appelait au téléphone pour se donner rendez-vous et on se voyait. Aujourd'hui, on s'envoie des « bizzz » et des « love » et des « on se voit quand ? ? ? » par chat, mail ou SMS, et il n'a jamais été aussi difficile de se voir. Hier, on appelait ses amis « en direct » pour les inviter à une soirée. Aujourd'hui, on fait un mail commun ou on crée un événement sur Facebook, où de plus en plus de gens cochent la case « je viendrai peut-être ». Hier, quand on se présentait à un rendez-vous avec un inconnu, c'était pour le connnaître. Aujourd'hui, on ne s'y rend plus sans avoir auparavant « googlé » ou « facebooké » celui ou celle qu'on va rencontrer ; bref sans avoir l'impression de le ou la connaître déjà. Hier, on croyait qu'une naissance, qu'un week-end en amoureux ou qu'un dîner arrosé relevaient de la sphère privée. Aujourd'hui, la génération transparente balance ces photos à ses 600 « amis » sur Facebook parce que c'est fun, parce qu'il n'y a rien à cacher, parce que tout le monde le fait.


        Fidèle à leur méthode, Alexandre des Isnards et Thomas Zuber ont rassemblé leurs expériences et celles de leurs proches pour nous faire prendre conscience de nos nouvelles façons de « gérer » nos vies privées. Des saynètes drôles, enlevées et parfois inquiétantes.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782841114450
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 288
        Format : 130 x 205 mm
        Nil
        18.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Sorello Posté le 23 Mars 2018
          Facebook m'a tué, c'est l'histoire de la mort de la sociabilité tel qu'on la connaissait avant le développement des réseaux sociaux, un caméo sur les nouvelles manières de se cotoyer ou on se poke, on se tweete, on cale nos rendez-vous sur des calendrier numérique, on fait de nouvelles rencontres via les sites, on compte sur facebook pour se rappeler des anniversaires, on part en vacances pas pour en profiter mais pour prendre de belle photo a poster sur fb et insta. on ne prend plus le temps de rien puisqu'on passe tout notre temps le nez dans le numérique. Tout le monde n'est pas comme ça, fort heureusement, personnellement n'ayant pas facebook je me sentais peu concerné (quoique, le livre parle plusieurs fois de l'ironie du numérique "t'as pas facebook alors ta vie est forcément inintéressante") Facebook m'a tué c'est une satire social, un doigt pointé sur les pc, les telephones et les hommes et femmes qui oublient de lever le nez. c'est un livre a lire, parce qu'il est criant de vérité, teinté d'une touche d'ironie bien placé pour essayer de nous bousculer un peu. Ca donne envie de décrocher du téléphone ... jusqu'a la prochaine notification.
        • Elanoraev Posté le 3 Janvier 2018
          Cet ouvrage regroupe des situations inspirées de la vie des auteurs, ou de leurs proches, et/ou de ce qu'ils ont pu croisé sur Facebook. Le plus effarant n'est peut-être pas les situations décrites dans un monde ultraconnecté où la moindre action, le moindre rendez-vous, le moindre organisation d'un simple anniversaire nécessite smartphone, facebook et autres réseaux sociaux, mais bien que 6 ans plus tard les choses n'ont absolument pas changé et ont même empiré... Une lecture intéressante qui nous interroge sur nos nouveaux modes de vie et surtout de communication mais qui en présente aussi, la plupart du temps sous entendu, toutes les exagérations et les dérives. A lire et à méditer donc...
        • Hyaline Posté le 4 Juin 2017
          J'ai cherché ce livre pendant au moins deux ans (non non, je ne rigole pas) et je l'ai enfin eu dans les mains ! Je m'étais faîte une autre idée de ce livre, je le pensais un peu plus humoristique, cependant, il s'agit là d'un livre tout de même réellement intéressant, qui traite le sujet Facebook mais aussi le sujet numérique avec à la fois une vivacité d'esprit et un sens de l'ironie mordant ! J'ai accroché au livre dès les premières pages, même si je n'ai rien appris à travers ce livre, étant de cette fameuse génération Y née en même temps qu'internet et ayant grandi avec... Car malgré tout, c'est une petite prise de conscience vis-à-vis de notre façon de nous comporter avec Facebook entre les mains, et plus particulièrement avec internet, un téléphone, un pc... Par rapport à comment nous réagissons face aux autres pour essayer de les voir, ou même quand on est avec eux ! On a des histoires différentes tout au long du livre, même si on retrouve parfois les mêmes personnages. Et c'est d'autant plus gênant pour nous, que ce sont des conversations, des situations réelles ! Ce livre donne envie de s'éloigner un peu de son... J'ai cherché ce livre pendant au moins deux ans (non non, je ne rigole pas) et je l'ai enfin eu dans les mains ! Je m'étais faîte une autre idée de ce livre, je le pensais un peu plus humoristique, cependant, il s'agit là d'un livre tout de même réellement intéressant, qui traite le sujet Facebook mais aussi le sujet numérique avec à la fois une vivacité d'esprit et un sens de l'ironie mordant ! J'ai accroché au livre dès les premières pages, même si je n'ai rien appris à travers ce livre, étant de cette fameuse génération Y née en même temps qu'internet et ayant grandi avec... Car malgré tout, c'est une petite prise de conscience vis-à-vis de notre façon de nous comporter avec Facebook entre les mains, et plus particulièrement avec internet, un téléphone, un pc... Par rapport à comment nous réagissons face aux autres pour essayer de les voir, ou même quand on est avec eux ! On a des histoires différentes tout au long du livre, même si on retrouve parfois les mêmes personnages. Et c'est d'autant plus gênant pour nous, que ce sont des conversations, des situations réelles ! Ce livre donne envie de s'éloigner un peu de son pc, de son portable, des réseaux sociaux, pour remarquer que les auteurs ont raison, qu'on passe trop de temps dessus. Néanmoins, ce n'est pas pour autant que ce livre ne fait que dénoncer, il montre aussi les bons points que l'on trouve à travers le numérique ! Je ne dirai rien sur les personnages que l'on retrouve dans ce livre, notamment parce que ce ne sont pas des personnages, mais des personnes réelles ! Ma chronique est donc courte, mais je vous encourage à lire ce livre qui a le mérite de nous faire prendre conscience de notre comportement. Le seul reproche que je peux faire à ce livre, c'est son titre. Car on ne parle pas uniquement de Facebook, et on a tendance à penser que ce sera un livre drôle, qui nous fera passer le temps et rire un peu. C'est le cas, mais pas seulement. On se rend rapidement compte que ce n'est pas fonction première.
          Lire la suite
          En lire moins
        • StephG54 Posté le 11 Mars 2017
          Livre rempli d'anecdotes sur notre dépendance aux téléphones portables, internet, réseaux sociaux. On s'y retrouve un peu tous ( plus ou moins) dans ces portraits d'accros aux nouvelles technologies et cela fait peur! On ne prend plus le temps de vivre !
        • Annchachou Posté le 25 Mai 2016
          Livre qui retrace la triste réalité de notre société aujourd'hui.. Nous renvois parfois a nos propres situations, ou pas! Lecture facile et agréable et qui, je trouve, nous ouvre les yeux sur ces réseaux, ces ""outils"", et la considérable place qu'ils ont pris aujourd'hui dans notre monde..

        Ils en parlent

        « Des histoires qui montrent à quel point Internetbouleverse la vie de ses utilisateurs. »
        Ouest France

        « Une plongée dans la vie intime d’internautes pas sianonymes. Une réflexion intéressante sur un nouveau mode de vie. »
        Les Echos

        « Le réseau social à travers des saynètes drôles etenlevées. »
        Livres Hebdo

        « Facebook m’atuer, ou la description d’existences modernes dont le cœur est un néantrempli de “J’aime”. »
        Technikart

        « Cet ouvrage pointe avec humour la dépendance de la génération Y aux nouvellestechnologies. »
        Nathalie Vanhove, Normandie

        « Facebook m’atuer est un miroir sur nos vies connectées. »
        La Tribune de Genève

        « Alexandre des Isnards et Thomas Zuber publient unesatire caustique et piquante du plus grand des réseaux sociaux. »
        Geneviève Comby, LeMatin Dimanche

        « Des anecdotes et des témoignagesédifiants ! »

        France Inter

        PRESSE
        Aventurez-vous sur les rives du NiL
        Petite maison généraliste à forte personnalité, NiL a toujours défendu avec passion les regards d'auteurs originaux sans se poser la question des genres. Embarquez dès à présent pour recevoir toutes les actualités de NiL !
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.